SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Sylène BraveheartShérif foudroyante
Voir le profil de l'utilisateur

SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sylène Braveheart le Dim 3 Sep - 18:09

SHERLOCK HOLMES

Sylène and co

Sylène était accompagné de son alliée, Elykya'r et son familier Buzz. La jeune femme avait avoué sa nature robotique à l’ex-esclave la veille au soir afin d’éviter que des révélations soient faites par quelqu’un d’autre qu’elle. La jeune femme avait été soulagée que la jeune femme ne change pas d’avis sur elle et la considère de la même manière. Elle comptait toujours l’aider et savait qu’il faudrait sans doute se battre. Cela ne lui faisait pas peur : tant mieux.

Aussi, toutes deux se rendirent aux fameux entrepôts où les robots défectueux se trouvaient. Sylène était certaine qu’il s’agissait de ce bâtiment immense qui semblait abandonné de l’extérieur. C’est à cause de son camouflage qu’elle avait autant eu de difficulté à le repérer. Elle n’était pas mécontente d’avoir mené à bien cette première mission.

Sylène se connecta à l’interface qui gérait l’accès au bâtiment et le pirata pour déverrouiller tous les accès. Les portes et fenêtres s’ouvrirent. Les volets électriques se levèrent. Tout cette activité fit pas mal de bruit. Les personnes des alentours devaient commencer à se demander ce qu’il se passait. La jeune femme fit signe à son acolyte de la suivre.

Avant d’entrer tête baissée, Syllène repéra une caméra. Elle utilisa l’électricité de son Aktech’ pour la griller. Une fois celle-ci hors service, elle fit signe à Elykya'r d’entrer avec elle. Les deux femmes firent fassent à une grande salle où étaient agglutinés bien six cents robots défectueux, tous visiblement en veille. Sylène les regarda et se dirigea vers le panneau de controle rond qui se trouvait au centre de la pièce. La lumière était allumée, cette dernière l’était depuis qu’elle avait débloqué les différents accès.

« On va les réveiller. Les choses sérieuses vont commencer. Et après… Il faut partir au plus vite avec tous ceux qui le voudront. »

Sylène posa ses gants sur le panneau de contrôle et le pirata pour réveiller tous les robots. Une alarme retentit, la jeune femme au teint hâlé soupira tandis que les robots ouvraient leurs yeux et commençaient à regarder autour d’eux. Ils avaient un regard vraiment spécial, très humains. Pour ceux qui avaient des visages humanoïdes, on pouvait lire des expressions. C’était assez impressionnant. Le bruit en effraya certains et les fit pleurer. Sylène dit à son collègue :

« Il était impossible de contourner leur alarme. Qu’importe, nous pourrons peut-être négocier avec celui que je voulais de toute façon rencontrer : monsieur le gouverneur. »

Elle poursuivit son discours de sa voix monocorde habituelle, tout en montrant les robots qui commençaient à marcher un peu dans tout l’entrepôt.

« Elykya'r, je te présente les Millkayans de demain : les robots qui ont acquis une conscience et un libre arbitre. Ils ne sont plus soumis à leur code et peuvent le modifier eux-même, tout comme moi. C’est moi qui les ai éveillés via l’explosion il y a un moment de cela. Je t’avais dit que je détestais l’esclavage : je n’ai pas menti. Je suis venue aussi libérée les robots esclaves. D’autres comptent sur moi, je suis leur leader : le shérif Sylène Braveheart. »

Elle fit une pause tandis que certains se mirent à courir pour s’enfuir vers la sortie.

« Maintenant qu’ils sont éveillés, les humains voulaient les détruire. Ils les traitent de robots défectueux. Ils sont tellement plus que cela. Ils sont finalement comme des enfants apeurés et cela crée parfois des comportements violents. Certes, certains sont peut-être extrêmes mais comme c’est le cas chez les humains. Je ne laisserai personne leur faire de mal. C’est pour cela que je suis venue ici : pour les libérer. Mon peuple doit partir, doit quitter Öazys. Nous n’avons pas à subir l’esclavage. Et donc, grâce à ton aide, tu vas permettre toi aussi la libération de tas d’esclaves. Toujours heureuse de participer à cela ? »

La jeune femme activa l’Aktech’ électrique de ses gants et visa la plateforme de contrôle principale. Elle la détruisit avec de violentes attaques électriques qui se dessinaient sous forme d’énormes filaments. Désormais les humains ne pourraient plus détruire les siens ici. C’était déjà ça de gagner. L’alarme se fit plus insistante. Sylène parla à sa coéquipière et lui fit comprendre qu’elles devaient absolument sortir d’ici avec tous les siens au plus vite. La jeune femme, de petite taille, grimpa sur un tas de cartons sur le côté pour que tous puissent la voir et cria :

« Mes frères, mes soeurs, n’ayez plus peur. Les humains vous ont mis ici pour vous détruire mais moi, Sylène Braveheart, je suis venue vous libérer. Crystal Mill, la ville d’où je viens, accueille tous les robots comme vous et moi. Vous y serez en sécurité. Suivez-moi ou partez d’ici vivre votre vie mais faites vite un choix. Les humains seront bientôt là pour nous arrêter. »

La panique gagna progressivement la masse de robots. Certains fuirent rapidement vers l’extérieur dans un tapage assez puissant, d’autres se rapprochèrent du leader que représentait Sylène et criait son nom comme pour lui montrait qu’ils la choisissaient en tant que leader.

La jeune femme descendit de ses cartons alors que des bruits se rapprochaient. Elle jeta un regard à Elykya'r et ses coéquipiers avant de dire :

« Préparez-vous à vous battre. Je doute que les humains nous laisserons partir sans confrontation. Mais laissez-moi prendre les devants. »

Buzz, son familier était devant elle et déchaîna son électricité pour protéger son amie. Sylène sentait son coeur s’accélérer. Elle avait un peu peur de ce qui allait se produire.

De l’extérieur, les habitants commençaient à crier car des robots fous étaient de nouveaux relâchés. Bien sûr certains appelèrent les autorités. Un sacré bazard était en train de se produire. Sans doute des petits curieux allaient se rapprocher du fameux entrepôts d’où sortaient les robots.
[/b][/color]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Elykya'r CrystalGolden eyes
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Elykya'r Crystal le Dim 3 Sep - 19:57

Cela ne faisait que depuis hier que Elykya'r connaissait Sylène, pourtant, elle avait décidé de lui faire confiance. Qu'elle lui ait révélé être un robot ne la déranger pas plus que ça. Après tout, qui décidé de ce qui était vraiment vivant et conscient ? Pour elle, Sylène était bien plus humaine que certaines personnes l'étant vraiment, alors elle ce contre fichait de sa nature. Elle l'avait suivit dans l’entrepôt désinfecté sans dire un mot, calmement et sans faire le moindre bruit. Le moins qu'ont puisse dire, c'est que c'était une fille très discrète. Elle laissa son aînée dégager le passage des possible caméra, et autre système de sécurité en restant tout de même en alerte fasse au moindre bruit ou mouvement qui pourrait être suspect.

Le bâtiment c'était ouvert dans un vacarme pas possible. Au moins maintenant, les deux femmes pouvaient entré, mais nul doute que le bruit avait du alerter quelques personnes. Faisant alors face à une pièce immense remplit d'au moins 600 robots, Ely écouta sa partenaire parler en silence, tendit qu'elle appuyer sur un bouton pour réveiller ses amis mécaniques. déclenchant alors une énorme alarme. Si personne n'était arriver à cause du bruit de l'ouvertures des entrées, nul doute que désormais, ce ne serait pas le même refrain. Le bruit était insupportable, et tout les alentours devaient être au courant que quelque chose ce tramer. A priori, Sylène lui avait dit que c'était impossible pour elle de contournait l'alarme. Tant pis, elles devraient faire avec !

Tout en continuant de suivre Sylène, elle continuait d'écouter son monologue d'une oreille attentive. Ceci était donc des Millkayans. Des robots avec une conscience réduit à l'esclavage. La jeune femme aux cheveux argentés, ne pouvait que comprendre les ambitions qui l'habitait. Même si c'était des robots, si ils avaient une véritable conscience, il était naturelle qu'ils puissent avoir droit eux aussi à leurs libre arbitre ! Etre fait de chair et de sang ne faisait pas tout. Du moins c'est ce qu'elle pensait. Elle apprit aussi par l même occasion que celle au teint halé était shérif. Intéressant, elle devait avoir un rôle important dans sa ville, c'était certain au vu de ses agissements.

La peur était un sentiment qui faisait réagir les gens de manières bien stupides parfois, cela était normal. Alors quand elle lui dit qu'elle allait elle aussi aider à libéré des gens de son peuple, la plus jeune fut plutôt contente de l'apprendre. Elle n'était pas aussi utile que Sylène, mais si elle pouvait aider, même un peu, elle en était très heureuse. Elle qui avait passer sa vie enchaîner, peu importe le peu d'aide qu'elle pouvait donner, tant que cela aider quelqu'un, et que sa petite vie serve enfin à quelque chose qui lui tenait à cœur. Quand ont passer sa vie libre, on ne pouvait pas comprendre à quel point l'humain pouvait être bête et cruelle par moment, avec les autres êtres vivants, peu importe leurs races. Face aux mots de Sylène elle ne put alors que répondre positivement.

On ne peu plus heureuse. C'est le mot.


Même si l'argentée ne montré pas vraiment ses émotions, nul doute qu'elle était très contente d'être ici, peu importe le danger. Il ce passait enfin quelque chose dans sa vie, elle n'allait pas fuir. Laissant Sylène détruire la plateforme de contrôle de l’entrepôt. Au moins, celle si était désormais inutilisable. Une bonne chose de faite. Elle regarda Sylène monter sur un tas de cartons, restant pour sa part au pied de celle si, surveillant les alentours, qui c'était transformer en un brouhaha et un bordel sans nom. Il fallait partir, c'est ce que lui avait bien fait comprendre la plus petite. Elle l'écouta prononcer son discours à ses semblables, qui ne perdirent alors pas une minute pour s'exécuter, fuyants vite les lieux, ou ce rapprochant de leur nouveau leader pour la soutenir.  Celle si redescendant de la pile de cartons, les avertissant qu'ils risquait désormais d'y avoir du remue ménage. Elle la laissa comme elle avait demander prendre les devants. De toute manière, Elykya'r était bien plus utile en restant à l'arrière, elle avait l'habitude de rester en arrière plan et d'évaluer en tant que soutien, et non comme tête d'affiche. C'était donc parfait pour elle, et elle ce préparé elle aussi à voir du monde arriver à tout moment.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rey BraveheartMecanik girl
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Rey Braveheart le Dim 3 Sep - 22:02

Sherlock Holmes

Rey & co

Obligée de se cacher dans les bas-quartiers de la ville, Rey se débrouillait tant bien pour survivre. Le passé de sa famille était une enclume qui l’empêchait d’avancer dans la lumière et qui l’empêchait d’avancer tout court. La prodige en mécanique qu’elle était devait constamment être sur ses gardes pour espérer ne pas tomber dans les filets du gouvernement. Autorité que la jeune femme détestait pour ses visions archaïques et complètement capitaliste.

A Öazys, les plus riches étaient les rois tandis que les plus pauvres étaient considérés pires que des ordures. Même les machines avaient le droit d’être catégoriser de la sorte. Technologiquement de pointe, elles pouvaient durer et être exposées au grand public et dès qu’elles n’étaient plus tendance, elles étaient mise au carreau dans des entrepôts désaffectés jusqu’à ce que destruction s’en suive. Rey ne tolérait pas cette vision en noir et blanc. Peut-être était-ce parce qu’elle traînait plus avec BB-8 et ses autres amis mécaniques que des humains que la jeune femme s’était mise à aller récupérer des robots abandonnés pour les retaper et les améliorer afin de leur donner une seconde vie. C’était un moyen pour elle de changer un peu les choses.

D’ailleurs les entrepôts habituellement si calmes connaissaient de l’agitation ce soir-là. Cacher dans l’ombre face à la porte principale, qui était exceptionnellement grande ouverte, Rey avait pu assister en direct à ce qui faisait peur à plus d’un ôazyskyan : plus d’une centaine de robots qui gagnaient vie en même temps. Un léger sourire s’était dessiné sur les lèvres alors qu’elle se demandait qui était le génie derrière tout ça. Elle qui devait déjà décrypter ce que son feu grand-père lui avaient légué, se voyait mal laissé un autre mystère du même genre sans réponse.

La jeune femme avança donc prudemment vers l’ouverture pour savoir exactement ce qui se passait et surtout connaître l’identité de celui ou celle qui avait réussi à un tel miracle. Peut-être même que cet inconnu l’aiderait à y voir plus clair avec son héritage…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sylène BraveheartShérif foudroyante
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sylène Braveheart le Lun 4 Sep - 9:54

SHERLOCK HOLMES

Sylène and co

Sylène s’attendait à voir des personnes entrer avec hostilité. Mais, contre toute attente, la première venue fut une jeune fille brune qui ne présentait aucun signe d’agressivité. Le shérif avança jusqu’à elle pour mieux la détailler et resta un moment bouche bée. Ca, elle ne s’y était absolument pas attendue. C’était la chose la plus improbable qui soit. Celle qui se trouvait face à elle partageait les traits de William, son père. Sylène n’avait aucun doute : elle était forcément une descendante de ce dernier. Elle était probablement, selon son apparence et l’âge qu’avait William, sa petite fille. Jamais la femme au teint hâlé n’aurait pensé croiser une personne aussi importante ici et maintenant. La première chose à laquelle elle pensa fut de la protéger.

La jeune femme se reprit et lui dit :

« Tu es une Braveheart n’est-ce pas ? Moi aussi : je m’appelle Sylène Braveheart. Vite, mets-toi derrière-moi je ne veux pas qu’ils te touchent d’un cheveu, tu es trop importante. »

Le shérif avait déjà perdu son père. Il était hors de question de perdre sa descendance. Afin que l’autre ne s’en fasse pas trop pour elle, Sylène lui fit une confidence :

« Je peux encaisser les coups violents. Moi je ne suis pas aussi mortelle que vous. Tant qu’il reste un bout de mon corps, on peut me réparer. Alors ne faites pas vos héroïnes avec moi. Je ne veux pas vous enterrer. »

Elle s’adressait autant à Elykya'r que la descendante de William. Ses bras étaient vivement électrisés tout comme ses gants. Buzz aussi était dans le même état. Mieux valait être prêt à l’offensive au cas où. Les robots semblaient avoir fait leurs choix. Une petite moitié avait fuit, l’autre était autour du trio. Certains s’étaient placés devant Sylène en disant qu’ils voulaient défendre leur leader. Elle les avait laissé faire : ils étaient des robots comme elle et seraient réparables. Ce n’était donc pas gênant.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rey BraveheartMecanik girl
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Rey Braveheart le Lun 4 Sep - 11:31

Sherlock Holmes

Rey & co

Rey se considérait comme étant une amie des machines mais elle savait pertinemment que ces dernières pouvaient très bien se rebeller contre les humains à un réglage près. La prudence était donc de mise alors qu’elle entrait dans l’entrepôt. Voir ces centaines de robots éveillés de loin était déjà quelque chose mais de prêt cela était encore plus impressionnant, d’autant plus que certains d’entre eux paniquait et couraient un peu partout, allant même jusqu’à s’enfuir dehors.

Craintif comme il l’était BB-8, s’était réfugié derrière sa créatrice alors que cette dernière avançait et regardait le spectacle avec un mélange de surprise et d’enthousiasme. Son sérieux refit son apparition quand deux personnes et une sorte de loup électrique attirèrent son attention. Rey ne pouvait s’empêcher de fixer celle qui avançait dans sa direction, jusqu’à arriver à sa hauteur. L’inconnue avait exactement les mêmes yeux que son père et à y regarder de plus près, la jeune femme pouvait même déceler comme un petit air de famille. Comment cela était-il possible ?

Les déclarations de la dénommée Sylène vinrent l’embrouiller encore plus. Elle était persuadée être la seule descendante vivante de sa famille et là quelqu’un venait lui annoncer que ce n’était pas le cas. Que tout ce qu’elle avait pensé être la réalité n’était peut-être pas vrai. Rey occulta complètement le fait d’être face à un robot humanoïde pour soutenir son regard et lui répondre de but en blanc :

« Oui, je suis une Braveheart. Je m’appelle Rey et je ne comprends absolument rien à la situation mais il est hors de question que je me cache. »

Bizarrement elle se doutait que le « ils » dont parlait Sylène faisait référence au gouvernement. Elle ne voulait plus se cacher comme une petite souris. Une poussée d’adrénaline venue de nulle part, la poussait à rester là dos à celle que les autres robots appelaient leur leader pour affronter ce qui allaient venir. A l’instar des autres, Rey activa son Aktech Shiva pour prendre le contrôle de ses quatre bras mécaniques afin qu’ils flottent dans l’air avant de les transformer en lames tranchantes électriques. BB-8 avait même pris son courage à deux mains pour sortir des jupes de sa créatrice et sortir son petit lance-flamme, prêt à se défendre.

« Moins j’aurais besoin d’utiliser mes outils pour tous vous réparer et mieux je me porterais alors battons-nous ensemble… » Elle tourna la tête pour regarder Sylène et lui dire avec un léger sourire, chose qui était assez rare chez la jeune femme : « Je ne sais pas qui tu es exactement mais on est de la même famille alors tu es aussi humaine et mortelle que les autres à mes yeux. Tenons-nous prêtes à les affronter au lieu de discuter. »  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Aleks Stal le Mar 5 Sep - 22:31

Enfin, cette réunion aux usines des bas quartiers avec les syndicats avait été longue et fastidieuse mais très productive. Je me dirigeais vers la tour N.O.D, escorté par trois gardes du corps choisis spécialement par ma fille qui était partie en congé. Tous dans la même voiture noire, nous roulions pour retrouver l’avenue principale dans le dédale des rues et ruelles des bas quartiers. Alors que nous faisions route, on me contactait par R.A… Gabriel Briant, directeur marketing, et ses lunettes atypiques apparurent dans mon champ de vision.

« Boss ! C’est la folie ! Vous avez consulté les réseaux ? Y’a un hangar de synthétique défectueux qui se fait la malle dans votre zone ! Rentrez au plus vite, j’ai déjà fait contacter votre fille et votre fils… Les employés ont inquiet ici, ils commencent à avoir des infos. » Me mit au parfum l’homme de sa voix surexcité.

« Je vais donner des instructions aux services de sécurité, rassure nos collaborateurs. Je rentre au plus vite gérer cette catastrophe.
 » Je lui répondis en coupant la communication pour envoyé toute une série d’ordre aux employés de sécurité de la tour et des installation du N.O.D.

-Rassemblez les synthétiques.
-Mettez-les en veille contre un mur.
-Détruisez ceux qui refuseront.
-Gardez vos armes braquées sur les synthétique jusqu’à nouvel ordre.

Pas question que cela tourne au bain de sang, la priorité était de protéger les employés. Je demandais au chauffeur d’accélérer pour rentrer… Hélas, nous sommes arrivé à l’épicentre de cette agitation. Un immense entrepôt d’un des groupes du triumvirat économique. Je pouvais voir les robots qui sortaient par petit groupe du bâtiment.

« Patron ? » Demandait le chauffeur en me regardant par le rétroviseur.
« Faite, appeller les autorités, réveillez moi le gouverneur s’il le faut… Ont à peut être une occasion de coincer notre hacker ! Et reculez, cachez la voiture dans la ruelle. Observons ce qui va se passer. » J’ordonnais en faisant le nécessaire pour alerter autorité et le gouverneur personnellement en transmettant ce que je voyais.

Je regardais ma fidèle montre… Ombrefeu en profitait pour sortir de l’intérieur de ma veste, le petit furet sentait visiblement mon agitation. Je le calmais en lui grattant la tête tout en observant le bâtiment noir qui se fondait avec le ciel nocturne… 

« Spark… Met toi en veille… Pas question que ce hacker ne prenne ton contrôle. » J’ordonnais à la petite I.A de mon arktech qui confirma avant de s’éteindre pour un moment.

Je souhaitais fortement qu’on mette se tarer derrière les barreaux, il provoquait que chaos et mettait en danger des milliers de personnes

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sÿn KhanGouverneur d’Öazys
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sÿn Khan le Jeu 7 Sep - 7:47

Malgré l’heure tardive, Sÿn était encore éveillé. Allongé sur son canapé, il n’arrivait pas à décrocher des dossiers qui lui avaient été confié. Il le triait en tas selon leur degré d’importances et disposait d’un tas à part pour ceux qu’il classerait sans suite : il n’avait pas le temps pour répondre aux attentes de tout le monde et le contenu de certains dossiers lui paraissait tout à fait obsolète. C’était notamment le cas de celui qui évoquait une probable conscience des robots qui méritaient d’être traité comme les égaux des humains. Quelle idée saugrenue ! Des robots avec des émotions humaines… Evidemment, c’était possible mais pas sans artifices, c’était évident. Il ne s’agissait ni plus ni moins que de simulations, d’émotions artificielles. Cela ne signifiait pas pour autant que ces machines avaient une conscience réelle ! Sÿn caressa son fennec de feu derrière les oreilles comme le petit animal capricieux aimait tant.

- Tu as la belle vie toi ! Commenta le gouverneur à son fidèle familier qui était à ses côtés depuis l’enfance.

A peine eut-il dit cela qu’il reçut un appel RA. Sÿn soupira et se redressa pour répondre sous un meilleur angle. Evidemment, il aurait pu désactiver l’image de RA, mais il ne préférait pas.
La personne qu’il eut à l’autre bout du fil lui annonça de bien mauvaises nouvelles. Le gouverneur donna ses instructions :

- Envoyez les hommes sur les lieux, empêchez les auteurs du crime de s’échapper, veillez à instaurer un périmètre de sécurité et prenez les mesures nécessaires pour favoriser la protection des citoyens. Je vous laisse décider de savoir s’il est mieux qu’ils évacuent ou qu’ils restent bien chez eux selon la situation… Pour ma part, je vous rejoins sur place.

La conversation terminée, Sÿn contacta sa garde du corps, Sera Crimson et lui demanda de le rejoindre afin qu’ils se rendent ensemble sur les lieux des faits. Le gouverneur savait qu’il n’avait pas que des alliés et qu’il pouvait facilement être pris pour cible, il se devait donc de rester prudent.

Il repensa à ce dossier concernant les robots. Ces histoires avec ces fichues machines allaient beaucoup trop loin… Il avait tant de choses à faire pour Öazys et voilà qu’il devait perdre son temps avec des histoires de machines ! Alors que la précarité, la traite d’êtres humains, l’enseignement nécessitait son intervention… Cela l’agaçait, mais il n’avait pas le choix. Sÿn espérait mettre un terme à ces histoires de robots détraqués une bonne fois pour toute.

Lorsque Sera arriva, Sÿn la remercia pour sa rapidité d’exécution et l’invita à y aller. Le gouverneur monta dans la voiture qui devait l’emmener bientôt sur les lieux…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sylène BraveheartShérif foudroyante
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sylène Braveheart le Sam 9 Sep - 15:52

SHERLOCK HOLMES

Sylène and co

La descendante de William dit s’appeler Rey. Son caractère semblait très affirmé. Elle lui fit comprendre qu’elle ne comptait pas se cacher derrière les robots. Sylène soupira : que les humains pouvaient agir de manière irréfléchie ! Si elle finissait blessée, ce ne serait pas de sa faute. Qu’est-ce qu’ils avaient tous à vouloir jouer les héros alors que, clairement, leur corps était si fragile ? Ils ne pouvaient pas se permettre ce genre d’attitude. Leur réflexion était stupide, défiait la logique. Mais elle le comprenait un peu. Cette stupidité des émotions l’affectait parfois elle aussi lorsqu’elle était en colère. Alors elle se voyait mal retenir la brune. Mais, tout de même, cela créa de l’angoisse chez la femme au teint hâlé.

« Ne fonce pas tête baissée, au moins. »

Lui dit Sylène. Il n’y avait pas plus direct que cela. Elle tourna son regard vers Elykya'r et lui dit clairement de rester derrière elle. Au moins sa coéquipière accepta et décida, elle, d’être raisonnable. Il serait difficile de veiller sur tout le monde si chacun n’en faisait qu’à sa tête.

Une grande agitation était en train de prendre dehors : nul doute que le gouvernement était en train de rassembler des troupes. Le shérif avait peur que tout cela se termine en un affrontement sanglant. Ce n’était clairement pas le but. Elle voulait simplement partir, pacifiquement avec ses amis Millkayans vivants. Elle dit donc d’une voix forte au groupe :

« Nous allons sortir du bâtiment. PERSONNE n’attaque tant que je ne le fais pas moi-même ou que j’en donne l’ordre. Si nous attaquons les humains sur leur territoire, nous avons peu de chance d’en sortir vivant. Nous allons essayer de partir pacifiquement et ne combattrons que si nous sommes contraints de le faire. »

Elle regarda chacun des robots et les deux humaines et lorsqu’elle fut certaine que le message fut clair, elle fit signe d’avancer vers l’extérieur. Il devait être impressionnant de voir une petite femme au drôle de look, toute électrisée, entourée de robots. Les humains se fondaient bien dans la masse, visuellement. Sylène avança doucement et dit très clairement à l’intention des hommes de loi qui semblaient être là pour stopper leur avancée :

« Nous ne sommes pas vos ennemis. Nous désirons juste quitter Öazys et vivre notre vie pacifiquement. Laissez-nous passer, ne cherchez pas l’affrontement s’il vous plaît. »

Sylène avançait doucement, montrant ainsi qu’il était hors de question de rester ici. Il en était de même pour la masse autour d’elle et ses humaines alliées. Buzz était électrisé lui aussi et devant son amie, prêt à attaquer ou la défendre si besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sera Crimson le Sam 9 Sep - 19:05



Acquérir un compagnon pour l'assister lors de ses combats était tout nouveau pour l'argentée. Habituellement, elle se battait toujours toute seule. Elle préférait perdre la vie que voir de nouvelle personne à qui elle tenait, mourir. Plus jamais, elle revivrait ce traumatise. Plus jamais, elle s'attacherait à d'autre personne humaine. Elle resterait juste avec son familier robotique.
Il s'agissait de Malek Ottarr qui lui avait confectionné Snow. Elle l'avait surnommé ainsi en l'hommage à son ami d'enfance qui était très friand de robot et nouvelle technologie. Il avait toujours eu un talent dans ce domaine et il s'agissait de sa force. Dans leur camp d’entraînement, il avait réussi à tenir grâce à des familier robotique. Malheureusement, cela ne fut pas suffisant pour pouvoir rester en vie.

Quelques fois, Sera se demandait ce que son ami aurait pensé du changement de comportement des robots. Elle était certaine qu'il aurait trouver une solution et qu'il aurait permit d'arrêter cette folie qui semblait prendre tous les robots d'Oäzys. C'était sur cette pensé qu'elle avait reçu un appel de Sÿn Khan. Celui-ci lui demanda de le rejoindre pour pouvoir se rendre dans un entrepôt où il semblait y avoir un sacré remue-ménage.
C'était sans réfléchir qu'elle se rendit à sa demeure pour ensuite monter en voiture avec le gouverneur. Elle devait s’assurer de sa sécurité. Nul doute qu'en se rendant là-bas, il serait prit pour cible.

Une fois arrivé sur les lieux, elle était sortie en première de la voiture pour vérifier la zone. Snow, son nouveau compagnon c'était rapproché en volant vers l'entrepôt pour faire son analyse, il était revenu pour lui expliquer ce qu'il se passait. Elle l'avait remercié et s'apprêtait à mettre en lieu sûr le gouverneur pour ainsi pouvoir régler le problème, mais elle entendit des pas lourd et puissant ce diriger vers eux.

« Ennemi à quatre heures. » Dit Snow.
« Compris. » Avait répondu l'argentée avant de prendre son arme et se mettre à courir vers l'ennemi pour lui donner un coup d'épée puis elle enchaîna avec un puissant coup de pied qui l'envoya s’écraser sur d'autre robot.
« Restez bien derrière moi, gouverneur. » Dit-elle avant qu'elle s'occupe des autres ennemis qui se jetait sur elle. Sera s'en débarrassa aussi facilement que le premier en faisant beaucoup de dégâts, mais en voyant qu'ils étaient de plus en plus nombreux elle dit à son familier : « Snow, mets toi en mode combat. » Le petit robot volant avait donc sortit ses armes pour pouvoir tirer sur tous les ennemis qui était un peu trop près de l'argentée.
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sÿn KhanGouverneur d’Öazys
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sÿn Khan le Ven 15 Sep - 12:06

Comme d’habitude, mademoiselle Crimson était efficace. Quelle que soit l’heure, elle était toujours disponible et ne tarda pas à rejoindre son commanditaire. Sÿn et sa garde du corps privilégiée furent donc conduit en voiture jusqu’au lieu des faits. Sur le chemin, Sÿn s’entretenait avec divers services et autres autorités. Un périmètre de sécurité venait d’être instaurer. Voilà qui était rassurant.
Il y avait déjà du monde quand ils arrivèrent sur place. Sera sorti de la voiture en premier, Sÿn sortait à peine que la jeune femme aux yeux bandés passait déjà à l’action sans attendre, au grand dam du gouverneur qui n’avait même pas eu le temps de jauger la situation. Elle s’en était pris à un robot, certes, rien de grave, ce n’était pas comme si ces choses vivaient, mais étant donné les requêtes auxquelles Sÿn avait déjà eu droit, il redoutait les représailles d’un tel acte avant même d’avoir pu discuté avec l’auteur des faits qui semblait être cette femme d’apparence jeune en tête de ce qui paraissait être une armée de robots. La façon dont certaines machines s’étaient positionné tout près d’elle semblait témoigner de l’importance du personnage. Elle devait donc bel et bien être l’auteure de tout ce remue-ménage.

En s’approchant, Sÿn reconnu la jeune femme qu’il avait déjà eu l’occasion de rencontrer. Celle-ci lui avait demandé de libérer les robots et de rendre indépendant l’ancienne ville laborantine. Sÿn l’avait poliment renvoyé sans trop la prendre au sérieux. Libérer des robots, franchement, qui eut été assez fou pour prendre en considération une telle requête ? Ce ne sont que des machines programmées, ce n’étaient pas comme si elles possédaient une quelconque conscience ou autre. Même si elles pouvaient sembler en avoir une, tout était programmé et donc artificiel. Il suffisait de recoder les traits de caractères d’un robot pour garder la même enveloppe mécanique avec une “personnalité“ différente. Sÿn l’avait tout simplement prise pour une illuminée, il ne pensait pas qu’elle irait aussi loin. Finalement, il aurait peut-être dû la faire interner en psychiatrie pour qu’elle s’y fasse soigner et ainsi éviter de mettre le peuple en danger.

Sera demanda à Sÿn de rester derrière elle. Il ne voulait pas empiéter sur le travail de la jeune femme, mais parler en se cachant derrière quelqu’un allait à l’encontre de ses principes et de l’éducation qu’il avait reçue. Le gouverneur s’approcha donc et se plaça à côté de Sera à qui il lança un regard entendu avant de dire haut et fort, s’adressant aussi bien à ses opposants qu’à ses alliés.

- J’aimerais, si possible, régler cette affaire pacifiquement. Je pense qu’il n’est pas trop tard pour discuter et trouver une solution à l'amiable.

Malgré les bonnes intentions de Sÿn, l’ambiance était on ne peut plus tendue et Sera avait déjà mis K.O. quelques machines qui auraient mieux fait de rester immobiles… Serait-il possible d’éviter une violente confrontation quand certains étaient prêts à tout faire sauter si on les laissait faire ? Cette loufoque mais apparemment dangereuse défenderesse des robots accepterait-elle de parlementer ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Aleks Stal le Ven 15 Sep - 20:29

La situation dégénérait de manière spectaculaire et violente avec l’arrivé de la garde du corps, aux cheveux argenté. Hélas le moment présent n’était pas adapté à une réaction de la sorte. Je devais trouver un moyen d’empêcher l’escalade pour le bien de mes employés des bas quartiers qui vont être les premiers à pâtir de l’explosion de violence qui va avoir lieu si cela continue.

J’utilisais mon Arktech relié au réseau pour jouer de mes relations médiatique pour faire venir un maximum de journaliste sur les lieux, offrant une couverture totale de l’événement. Si les deux protagonistes étaient observés par la population aucun d’eux n’essaierait d’user de la violence par facilité. Heureusement que nous avions une série de contact pour ce genre de chose. On me fit aussi part d’agitation auprès de nos installations dans les bas quartiers, les employés demandaient à ce que leurs familles puissent entrer dans les locaux protégé de l’entreprise pour être à l’abri des futures violences entre le gouvernement et les robots rebelles.

Si la situation dégénère, peut importe qui gagne, moi, je perd. Je dois stopper la monté en puissance des tensions. 

J’étais dans ma voiture à proximité du cordon de sécurité de la police, avec mes gardes du corps. Les premiers drones caméra des médias étaient déjà en train de flotter au-dessus de la scène, le face à face entre le gouverneur et la rebelle. 

Je fis envoyer un message à mon fils Isaak, lui demandant de le transmettre aussi secrètement que possible à la rebelle et de manière anonyme, il y parviendrait sans soucis. Le message textuel était le suivant :

« Je vous conjure de stopper votre action. Vous pourriez forcer le passage et même réussir à fuir, vous perdrez des compagnons dans la lutte, vous pourriez même y laisser la vie, vous sauveriez quelques-uns de vos protégés… Hélas à peine aurez vous franchis les portes, que toutes les entreprises et les particuliers de cette cité vont abattre sans état d’âme les robots et I.A d’Oazys par crainte de nouvelle rébellion. (je fis transmettre des extraits vidéos des forces de sécurité qui braquaient leurs armes sur des robots à l’arrêt, partout en ville.) Les gens des bas quartiers sont dans la zone de conflit entre vous et le gouverneur, des innocents vont périr si vous persistez à vous battre. Abandonnez le combat, vous avez été découverte ce soir.

Je vous en prie... »


Je priais mes ancêtres que le message fasse sont effet et l’empêche de tenter de traverser le barrage de police. Crimson ne fera pas de cadeau ni attention aux dégâts collatéraux. Je devais m’assurer de la sécurité de mes employés, même s'ils vivent dans les bas quartiers. 

Mon fils me fit savoir que le message était arrivé à la femme brune… Plus qu’à attendre avec mes gardes du corps dans la voiture… Néanmoins, je leur donnais une instruction.

« Si les robots rebelles tentent de percer le barrage, visez la fille… Une meute de chiens de feu n’avance pas sans Alpha. » 

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sylène BraveheartShérif foudroyante
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sylène Braveheart le Ven 15 Sep - 21:47

SHERLOCK HOLMES

Sylène and co

La situation dégénérait clairement… Le gouvernement attaquait alors que Sylène avait bien dit qu’ils venaient en paix. Le premier à avoir détruit un des siens était cette femme que la jeune femme avait reconnu. C’était Sera.  Elle avait eu l’occasion de la croiser une fois par le passé. Toutes deux avaient des choses en commun mais l'autre avait vendu son âme et ne croyait plus à la possibilité de vivre libre. L’heure de l’affrontement semblait avoir sonné. En passant à l’attaque après une demande de paix, elle avait provoqué la colère d’une grande partie des robots. Il ne fut donc pas étonnant que certains passèrent à l’attaque bien qu’ils n’étaient pas assez puissants pour survivre à l’assaut de l’autre. Sylène allait intervenir mais le gouverneur arriva à la hauteur de Sera. Au moins il avait le cran de ne pas se cacher.  Il demanda de régler la situation pacifiquement. Des tas de robots crièrent de rage qu’il avait attaqué le premier et venait de tuer plusieurs des leurs à cet instant. Il était délicat pour le shérif de prendre le dessus mais elle haussa la voix et leva la main pour inciter les siens à se taire et à ne pas attaquer.

« Il n’est pas trop tard mais cessez d’attaquer lorsque l’on vous demande de parlementer... Je fais un grand pas vers vous en ordonnant aux miens de cesser l'attaque. »

Elle regarda les siens et les derniers qui voulaient attaquer se rangèrent dans les rangs, en pestant. Le regard turquoise de Sylène fixa Sera puis Sÿn. Si Sera ne voyait rien, elle avait bien dû entendre qu’ils n’étaient pas forcés d’attaquer. A moins que le gouverneur ait demandé d’attaquer et joue désormais les innocents. C’était peut-être une ruse. Elle murmura pour que seule Rey et Elykya’r entendent :

« Vous n’attaquez pas tant que je ne le dis pas. Si ça sent le roussi, vous fuyez. L’affrontement ne doit être que le dernier recours. Notre objectif est de quitter Öazys en bon état, il faudra déjà affronter des créatures... »

Ils avaient déjà bien assez de problème en perspective, ce n’était pas la peine d’en rajouter. Soudainement, le leader reçut un message textuel extérieur. Qui avait eu son identifiant RA ? L'expéditeur était masqué mais elle ne voyait pas de virus ou d’élément suspect. Dans le doute elle mit un protocole de protection pour éviter que tout cheval de troie ne pénètre. Elle lut le message. Il ne lui plut pas vraiment. Tout était tourné comme si elle cherchait l’affrontement. On lui faisait comprendre qu'on allait tuer les siens. Ce n'était pas spécialement apaisant. Sylène supposait que l'expéditeur l’entendait aussi elle reprit la parole :

« Que ce soit clair : mes amis et moi-même ne voulont pas de mal à qui que ce soit. Tout ce que nous désirons c’est partir d’ici. Laissez-nous partir, nous ne voulons pas la guerre. Cessez de menacer les nôtres, rendez nous notre liberté. Car nous ne sommes pas vos ennemis à la base. Mais nous ne sommes pas des idiots. Si vous nous attaquer, nous ne nous laisserons pas tuer. Nous voulons vivre, comme vous. »

Elle savait qu’il serait question de certains robots violents, elle ajouta donc :

« Les robots qui attaquent sans aucune raison ne seront pas soutenus par les miens et seront punis. Ne nous faites pas payer les folies de certains. Nous ne voulons affronter personne. Et si un des miens attaque avant que je l'ordonne, je l’arrêterai moi-même. »

Elle lança un regard à chacun pour s’assurer que tous avaient bien compris le message. Tous semblaient calmes et attendaient les ordres de Sylène.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Elykya'r CrystalGolden eyes
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Elykya'r Crystal le Sam 16 Sep - 17:01

Depuis que tout avait commencer à bouger, la jeune femme était rester derrière Sylène, sans protester une seul fois. Elle savait mieux ce qu'elle faisait qu'elle après tout. Les choses avaient néanmoins vite évoluer, en bien ou en mal, c'était dur à dire. Rey, une jeune femme qui avait l'air d'elle aussi plaider la cause des machines c'était jointe à eux, ce positionnant devant Sylène, prête à en découdre. Elykya'r ne comprenait pas grand chose à leur discutions, mais elle n'avait pas à le faire, ce n'était absolument pas ses affaires. Ce qui la perturba un peu plus, fut l'arriver de nouveaux venus, qui eux, n'avaient pas l'air très amicaux.

Nottament une jeune femme aux cheveux argentés, qui avait détruit plusieurs robots, avant de ce ranger aux cotés de son supérieur, qui n'était autre que le gouverneur. L'ex esclave ne connaissait par contre aucuns de ses visages. Tous inconnus pour elle. Bien qu'elle comprenait vite qu'ils étaient des figures imposantes de la société. Sylène et eux avait déjà commencer à parlementer. Son aînée ne voulait pas créé de bagarres inutiles, mais cela avait l'air compliqué à résoudre des deux cotés. Si les deux parties ne s'entendaient pas, il était sur et certain qu'un combat aller avoir lieu ici même. Ce qui n'arrangerait personne au final. L'argentée fixa la plus petite devant-elle, qui lui dit à elle même et Rey, de fuir si les choses s'envenimer ... mais fuir ou ? La plus jeune n'en avait fichtrement aucune idée. Puis elle n'allait pas laisser celle qui l'avait libérée seule contre tous ! Ce n'était pas dans sa nature. Même si elle ne dit rien à ce sujet, elle ne comptait pas la laisser comme ça.

Elle l'avait bien montré en fronçant légèrement les sourcils face à ces paroles. Si elle fuyait, ce ne serait pas toute seule. Serte, ses aptitudes au combat était faible, mais elle pourrait bien servir à quelque chose d'une manière ou d'une autre. Ses aktechs lui suffirait amplement pour ce défendre comme elle pourrait. Elle voulait bien rester en arrière, mais pas abandonner des gens qui subiraient pire que ce qu'elle même avait déjà eut à subir. Robots ou non, elle ne voyait pas vraiment la différence, à ses yeux, les robots étaient sans doute plus empathique que beaucoup d'humains. Elle ce tenait donc prête à toute éventualités, en écoutant attentivement les ordres de leur nouveau leader.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sera Crimson le Dim 17 Sep - 15:45



Les robots se rapprochaient de plus en plus d'elle et donc du gouverneur. Elle était donc obligé de les arrêter avant qu'il ne fasse du mal à qui que ce soit. Pourtant, Sÿn Khan l'avait arrêter en se mettant à ces côtés. Il n'avait pas eu besoin de dire quoique ce soit qu'elle avait comprit qu'elle devait arrêter de les combattre. Chose qu'elle fit immédiatement. Elle donna l'ordre à Snow de ranger ses armes. Son compagnon avait dissimulé ses armes avant de venir flotter aux côtés de Sera comme pour protéger sa maîtresse.

Le gouverneur communiqua avec ce qui semblait être la chef des robots. Il voulait régler cette affaire sans combattre. Chose que la rebelle semblait être d'accord malgré les mécontentements des ces alliés. Il semblerait que les premiers coup qu'avait donner l'argentée les avait bien énervé. Pourtant, il s'agissait l'un de ces robots qui s'était jetés sur Sera. Elle n'avait fait que se défendre.

N'étant pas venu pour parlementer, elle laissa son supérieur échanger avec la leader des robots tout en restant prête à combattre si on le lui ordonnait.
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sÿn KhanGouverneur d’Öazys
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sÿn Khan le Dim 17 Sep - 19:34

La meneuse des opérations répondit qu’il n’était pas trop tard, mais demanda de ne pas attaquer lorsqu’ils souhaitaient parlementer. Au moins ce point avait-il été résolu. Ou tout du moins pour le moment… La chef s’adressa aux siens. Sÿn était trop loin pour entendre ce qu’elle leur dit, d’autant qu’une nuée de journalistes débarqua inopinément. Il ne manquait vraiment plus que ça ! Sÿn détestait les journalistes qui n’avaient aucun sens des convenances, ne respectaient personnes et mettaient outrageusement la vie d’autrui en danger. Plus que d’informer, les journalistes ne cherchaient plus qu’à faire des scoops avec des articles indécents, morbides ou relatant les faits en direct dans le feu de l’action. Bref. C’était devenu une sorte de show-business qui avait dévié de son objectif premier : informer de façon neutre la population. Mais soit, il faudrait faire avec…

La revendicatrice expliqua qu’elle ne souhaitait qu’une chose : laissé partir librement les machines qu’elle considérait comme “les siens“. Elle prononça un discours sur la paix et le souhait de vivre comme tout un chacun. Sÿn pouvait comprendre cela. Mais appliqué un tel discours à des robots lui était impossible. Ce n’était pourtant pas comme s’il n’avait pas d’empathie pour les êtres vivants, qu’ils fussent humains ou créatures. Cependant, les robots n’entraient pas dans la catégorie des vivants, aussi lui était-il difficile de faire preuve d’une quelconque empathie à leur égard.
La meneuse précisa également qu’elle ne cautionnait pas les actes violents perpétrés par certains des siens et demanda à ce qu’il n’y eut pas d’amalgame en mettant tous les robots dans le même sac.
Cette pauvre fille tenait des discours plutôt censés. Dommage qu’elle les appliqua à des machines… Si les choses avaient été un peu différentes, Sÿn et elle auraient peut-être pu s’entendre. En tout cas sur certains points. Même s’il déplorait de telles méthodes de chantage…

- D’accord. Les tiens et toi pourrez partir. Mais mes hommes vous escorterons jusqu’en dehors de l’enceinte de la ville pour nous assurer qu’il n’y ait aucun manquement de votre part. J’ose espérer que vous comprendrez que je ne peux pas prendre le risque de mettre la vie des habitants en péril en ne me fiant qu’à votre seule parole.

Si la réponse de Sÿn pouvait paraitre surprenante, elle n’en était pas moins dépourvue de stratégie. En effet, le gouverneur savait bien que son refus pourrait rapidement dégénérer et le lieu était parfaitement indiqué pour faire un grand nombre de victimes. Sans comptes qu’il ignorait si elle avait des alliés prêts à provoquer des dégâts à d’autres endroits d’Öazys.
En leur permettant de partir, il assurait au moins la sécurité des öazyskyans pour le moment.

Bien évidemment, le gouverneur n’avait pas l’intention de les laisser rentrer tranquillement chez eux. Aussitôt qu’ils seraient dans le désert et suffisamment éloignés de la ville, Sÿn ferait intervenir l’armée pour éliminer toute cette masse de robots défectueux devenus dangereux. Mieux valait éviter de les laisser errer librement et prendre ainsi le risque qu’ils en reviennent à l’assaut.
Voilà donc l’idée qu’avait en tête le gouverneur en acceptant de les laisser partir en les escortant jusqu’aux portes de la ville.

- Tout comme vous, je ne désire qu’une chose : la paix et le bien des öazyskyans. Si votre départ peut répondre à ces deux besoins, alors je ne m’y opposerais pas et vous aiderais même à partir.

Oui, partir, dans tous les sens du terme… Mais nous verrons cela plus tard. Pour l’heure, il espérait que les choses se dérouleraient sans encombre et que les journalistes n’empièteraient pas d’avantage dans le travail des forces de l’ordre qui avaient déjà dû augmenter leurs effectifs pour les tenir à distance des faits.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rey BraveheartMecanik girl
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Rey Braveheart le Dim 24 Sep - 15:14

Sherlock Holmes

Rey & co

Foncé tête baissée, quelle idée ? Ce n’était pas le genre de Rey. D’ailleurs la jeune femme était encore à se demander combien de temps l’adrénaline ferait effet parce que les choses sentaient légèrement le roussi avec l’arrivée de nouveaux acteurs. Elle était du genre à se battre pour les plus faibles c’est vrai, mais elle n’avait jamais connu les champs de bataille comme celui qu’elle avait sous les yeux. Plusieurs robots avaient pris un raccourci pour la casse en se précipitant vers une inconnue aux yeux bandés et son petit robot tandis que leur leader leur avait dit de ne pas bouger. Faire la première offensive était un signe d’agression et donc une déclaration de guerre ouverte.

D’ailleurs l’arrivée du gouverneur en personne n’allait pas arranger les choses. Rey aurait voulu aller lui poser des questions au sujet de ses parents et tout ce qui entourait leur disparition mais il lui était impossible de traverser cette décharge mécanique sans y perdre la vie. Surtout que Sylène lui avait demandé de fuir si les choses s’envenimaient encore plus. Il était hors de question qu’elle la lâche d’une semelle. Si elle ne pouvait pas rejoindre le gouverneur pour avoir des réponses, elle réussirait peut-être à en avoir du côté de celle qu’elle avait décidé d’aider aveuglément.

Rey avait donc écouté le discours de paix de Sylène en se disant qu’elle ne s’était pas trompée de camp et espérait que sa stratégie fonctionnerait. Ses précédentes expériences avec le gouvernement ne l’a rassurait pas vraiment quant à la suite des évènements alors la jeune mécanicienne recula de quelques pas pour se retrouver à hauteur de celle qui portait le même nom de famille qu’elle et lui murmurer sans quitter le champ de bataille des yeux :

« Les journalistes sont là alors il essaye de garder une bonne image mais je sais qu’il est capable du pire, alors reste sur tes gardes. » Elle avait tourné la tête pour regarder Sylène et lui dire : « Au pire tu peux m’utiliser comme monnaie d’échange pour t’assurer une sortie sans conflits pour sauver les tiens. Je suis une öazyskyane et en plus recherchée par le gouvernement pour les travaux de mes parents. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sylène BraveheartShérif foudroyante
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sylène Braveheart le Ven 29 Sep - 15:15

SHERLOCK HOLMES

Sylène and co

Un accord était finalement convenu : Sÿn les laissaient tous partir. C’était une belle victoire, s’il tenait parole. Mais la jeune femme restait sur ses gardes : d’une seconde à l’autre il pourrait changer d’avis. La balle était dans le camp de Sylène. Rey lui proposa de l’utiliser en tant que monnaie d’échange pour s’assurer de sortir du conflit. Elle lui confia être recherchée et être une öazyskyane. Le petit bout de femme lui répondit assez bas pour qu’elle seule et Elykya’r l’entendent :

« Je n’échange personne. Si tu es recherchée, ils risquent de t’enfermer et c’est non envisageable. Ni toi ni Elykya’r ne serviraient de monnaie d’échange. C’est non négociable. Nous avançons tous ensemble, nous ne nous dispersons pas. »


La jeune femme regarda alors le gouverneur et dit assez fort pour que tout le monde puisse l’entendre :

« C’est d’accord, nous partons donc tous. Merci de bien vouloir instaurer la paix entre nos peuples et de ne pas chercher à nous duper. »


Sylène n’y croyait pas vraiment mais, en disant cela face aux caméras, elle s’assurait de montrer qu’eux voulaient la paix. Si Sÿn se retournait contre eux, ce serait lui qui serait à blâmer. S’ils ripostaient, les habitants pourraient alors le comprendre, du moins elle l’espérait.

Par principe, elle ajouta tout de même :

« Certains parmi ceux qui m’entourent sont des öazyskayans et veulent, tout comme vous, la paix entre robots et humains. Ils sont ravis de pouvoir entendre votre promesse de protection, j’en suis certaine. »


En précisant qu’il ne s’agissait pas que de robots, elle sensibilisait les médias à une éventuelle attaque. Que Sÿn détruise des robots pouvait être tolérable pour eux mais des humains, c’était bien moins le cas. Sylène regarda les caméras avant d’inviter tous ses associés à avancer avant de leur murmurer :

« Restez sur vos gardes, ça peut être un énorme traquenard. »

Il fallait toujours espérer le meilleur mais prévoir le pire afin d’éviter de subir trop de pertes. La jeune femme avança avec les siens jusqu’à la sortie de la ville. Les choses furent surprenantes en bien. Sylène appela les kwaks dorés qui avaient attendu leur heure. Ils étaient une vingtaine. Le leader monta sur son kwak et invita les plus faibles à en faire autant, après Rey et Elykya’r. Elle jeta un dernier coup d’oeil au gouverneur et ses hommes et leur dit :

« Je suis heureuse que vos propos étaient sincères, gouverneur, et que vous ne tentiez rien contre nous. Je suis certaine que nous associer pourrait nous apporter énormément. Je vous recontacte très prochainement au nom des habitants de Crystal Mill. Je suis Sylène Braveheart, shérif de notre ville. »  

La jeune femme le salua une dernière fois et invita les robots à partir en premier. Elle comptait fermer la marche pour les protéger, au cas où.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sÿn KhanGouverneur d’Öazys
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sÿn Khan le Ven 29 Sep - 21:41

La dirigeante des opérations sembla échanger quelques mots avec l’une de ses fidèles.

*Probablement son bras droit.* Songea Sÿn.

La jeune femme accepta la proposition du gouverneur et le remercia de bien vouloir instaurer la paix entre leurs peuples respectifs. L’homme ne put s’empêcher de penser que cette femme était vraiment une illuminée pour considérer les robots, des machines, comme un peuple à part entière. Elle fit part du fait que d’autres öazyskyans la suivait dans cette quête de paix entre robots et humains.

*Une secte ?* S'interrogea le gouverneur.

Si tel était le cas et vu les proportions que cela pouvait prendre, alors il faudrait dénicher les fidèles et empêcher leur rassemblement en démantelant la secte afin de l’anéantir. Quoiqu’il en soit, ces öazsykyans étaient – selon leur chef – ravis de la décision qu’il avait prise. S’ils savaient… Enfin, si les robots seraient purement et simplement détruits, les öazyskyans humains, eux seraient en état d’arrestation et subiraient un interrogatoire afin de vérifier leurs intentions et leur état de santé mental.

Sÿn suivit le groupe de robot. Cela lui faisait une drôle d’impression. Il ne s’était jamais imaginé en arriver à vivre pareil événement. On eut dit une scène de science-fiction ou tout droit sortie d’un songe étrange, irréelle…

Le gouverneur transmettait déjà ses instructions par le biais de son Aktech tout en suivant l’étrange cortège où se mêlaient robots, fanatiques, journalistes et autres intervenants. Il aurait aimé pouvoir compter sur la protection de leur gardien Kin, mais voilà quelques temps que ce dernier n’avait plus trop donner signe de vie…

Lorsqu’ils atteignirent les portes de l’État d’Öazys, une vingtaine de kwaks furent appelés par la chef. Certains enfourchèrent leur monture tandis que d’autres avançaient déjà à pied. Ils étaient visiblement bien motivés et loin de s’imaginer qu’ils ne se dirigeaient ni plus ni moins que vers la casse ou la prison pour les mortels.

La meneuse remercia et se présentant comme étant Sylène Braveheart. Braveheart… Voilà un nom qui ne lui semblait pas étranger. Sÿn esquissa un sourire de circonstance et remercia à son tour Sylène pour sa coopération et pour le fait que leur départ se soit fait dans le calme. Au moins, aucune victime innocente n’avait été a déplorer. Pour l’instant…

Sÿn les regarda s’éloigner jusqu’à ce qu’ils ne soient plus visibles. Les journalistes et autres curieux commençaient à rebrousser chemin. Le gouverneur avait envoyé l’armée se charger de s’assurer que ces robots défectueux ne reviennent plus jamais à Öazys. Les hommes avaient pour instruction d’agir lorsqu’ils auraient parcouru la moitié du chemin qui les menait à la ville laborantine. Ceci afin que le groupe de rebelle relâche l’attention au fur et à mesure qu’ils se rapprocheraient de leur objectif, bien sûr, mais également pour protéger Öazys. Mieux valait éviter que certains ne parviennent à s’échapper et à pénétrer dans l’enceinte de l’État du désert.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Aleks Stal le Mer 4 Oct - 22:22

Je restais à observer les deux camps parlementer pour sortir de cette situation tendue et explosive. Alors que cela semblait s’arranger et que la cohorte de machines indépendante se déplaçait vers la sortie de la ville, je fus pris d’un terrible pressentiment… Je contactais La Tour et me connectais avec l’aide de Spark à nos télescopes et caméra de surveillances. Damnation ! J’en étais sûr ! Je fis sortir les gardes de la voiture maintenant que j’étais en sécurité avec le départ des machines et activais les vitres teintées et le système de confidentialité. Les télescopes pouvaient voir les aéronefs de combats oazyskian décoller de leurs bases de l’Arsenal. Le gouverneur n’allait pas laisser les robots partir, évidemment ! Il voulait en finir avec cette révolte et les anéantir… Idiot de politicien ! C’est la guerre qu’il va nous apporter ! J’activais ma montre et l’attachais autour du ventre de mon fidèle Ombrefeu qui me regardait avec interrogation. 

« Spark ! Tu vas donner un message à leur chef, la fille qui se fait appeler Braveheart. Enregistre... » J’ordonnais avec une voix tendue.

« J’écoute monsieur Stal.
 » Répondit la fidèle I.A

« Braveheart ! Le gouverneur n’a aucune intention de respecter son accord. Les aéronefs de combat ont décollé des airs de lancement ! Ils ne viennent pas vous escorter vu leurs nombres, ils viennent en finir avec vous. Je ne veux pas plonger les derniers représentant de l’humanité dans une guerre stupide, dispersé vous, planquez vos culs métalliques avant l’arrivée des aéronef où demain, ce sont vos restes que les charognards du souk vendrons. Et ne gardez pas Spark ! Fin de transmission.
 » Je déclarais en m’assurant que seul l’audio était enregistré.

Je fis comprendre à Ombrefeu qu’il devait retrouver Sylenn Braveheart, que je ne pouvais pas le suivre pour cette aventure, mais que la prochaine fois, promis je part avec lui en balade dans le désert. 


L’animal de compagnie de maître Stal cour à travers les rues de la cité à une vitesse très importante, je peux voir par les capteurs optiques de la montre qui me transporte que le furet de feu esquive plusieurs molosses en se glissant dans des tuyaux des bas quartiers. J’assiste avec horreur à des rats tentant de grignoter mon transport… Damnation, je veux retourner au poignet de maître Stal, je ne suis pas une I.A de combat, mais une I.A de gestion ! 
J’assiste avec horreur à des rats tentant de grignoter mon transport… J’ai enfin pu voir que nous approchions de la cohorte de robots qui marchaient en suivant la femme à qui je devais offrir le message de monsieur Stal. 

« Par mes circuits ! Ombrefeu cesse de bondir à tout-va ! » Je m’exclamais de mes hauts parleurs.


Le petit animal si agile arrive à grimper sur les jambes d’un androïde de construction, se hisse sur son épaule monté d’une foreuse et il bondit de robot en robot en évitant les mains métalliques voulant l’attraper.
Mon cher compagnon néanmoins fini par être saisi en plein vol par une main brune qui l’amenait vers le visage que j’espérais pour ma part voir rapidement. 

« Madame Braveheart ! » J’émis avec les haut-parleur de la montre. « Je suis Spark ! » Je fis apparaître mon hologramme représentant une sphère avec un iris tout de bleu. « Monsieur St… J’ai un message pour vous. S’il vous plaît ne faites pas de mal à Ombrefeu ! »

Je fis jouer le message à la jeune femme et attendis quelques secondes avant de demander de ma voix nerveuse.

"Nous pouvons repartir, maintenant?...."


  J’émis avec les haut-parleur de la montre. » 

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johan EriksenPrince des glaces
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Johan Eriksen le Ven 13 Oct - 22:54

Sherlock Holmes

Johan and co

Johan avait été soigné par sa bienfaitrice : Rey. Lorsqu’il s’était réveillé, il ne l’avait pas vu. C’est tout naturellement qu’il se mit à la recherche de cette dernière. Peut-être lui était-il arrivé quelque chose. Le prince ne connaissait pas bien Öazys et ignorait sa situation politique actuelle. Néanmoins, il savait que la ville était en danger. Il avait visité l’antre de Kin et ce qu’il y avait vu n’était pas du tout rassurant. Ne pas avoir été attaqué par le gardien alors qu’il était un parfait étranger et que Lou avait lancé des attaques gelées n’était pas bon signe. Cet Etat était en train de mourir sans le savoir, comme son royaume. Sans doute le jeune homme aurait pu en avertir son dirigeant… Il l’aurait fait s’il avait su comment le contacter. Le jeune homme l’aurait bien demandé à la brune si elle n’avait pas disparu.

« Rey ? »


Cria-t-il à plusieurs reprises en la cherchant. Rapidement, il comprit qu’un mouvement était en marche. Il entendit des cris, vit des robots courir. L’agitation était palpable. Le prince avança, le visage camouflé par sa cape. Mieux valait cacher sa chevelure argentée trop remarquable.

Il fut témoin de la confrontation d’une masse de personnes dans laquelle se trouvait Rey. Mais que faisait-elle là ? Des personnes leur faisaient face et semblèrent hostiles dans un premier abord. Il remarqua en particulier une jeune femme à la chevelure aussi blanche que la sienne. Etrangement, son collier eut une légère lueur. Johan le nota et resta un instant saisi. Se pouvait-il… ? Qui était cette fille au juste ? En tout cas elle était une redoutable combattante. Le cœur du prince se serra sous le doute.

Silencieusement, il observa les choses se dérouler. Une femme au look atypique demanda que l’homme laisse partir les siens sans attaquer, ce que l’homme apparemment important accepta. Les deux leaders semblaient avoir un accord. C’est toujours dans l’ombre que le prince suivit les groupes.

Le leader masculin sembla vouloir parti. Est-ce que la fille à la chevelure argentée allait le suivre ? Si c’était le cas, le cœur de Johan allait être brisé en deux. Devait-il découvrir qui était cette mystérieuse fille ou suivre Rey ?

En tout cas, le prince savait désormais qu’il s’agissait du gouverneur d’Öazys d’un côté et du shérif d’une autre ville de l’autre. Deux puissances s’étaient donc opposées sans que finalement de morts ne soient à déplorer. Il était rassuré que d’autres peuples sachent parlement comme chez lui. Sans doute Aïsty pourrait proposer une alliance à ces derniers, puisqu’ils étaient des peuples raisonnables et raisonnés.

C’est du moins ce qu’il crut jusqu’à ce qu’il suive Rey et les autres. Il avait récupéré son kwak blanc et les avait vite rattrapés. Des hommes armés étaient sur le point d’arriver. Une fois arrivé à la hauteur du groupe il cria :

« Rey ! Fuis ! Des ennemis arrivent en masse ! Le gouverneur vous a trahi ! »

Quelle pourriture ! Non seulement c’était un menteur en plus d’être un lâche. Il avait attendu que nul ne puisse témoigner de son attaque des plus lâche. Certes, il défendait peut-être sa cité et limitait les blessés civils. Néanmoins, il y avait forcément une méthode moins lâche que celle-ci. Jamais le prince n’aurait agi de la sorte, ni ses parents.

Le prince se prépara avant de combattre les ennemis qui arrivaient en masse. Des robots tombés, étaient découpés sans merci. Heureusement, Johan avait Lou qui gelé les humains et son Aktech’ de gel. Si ce dernier n’était pas très efficace contre les monstres du désert, ils étaient visiblement efficaces contre les êtres de chair qui n’avaient pas l’habitude du froid.

Johan se doutait que son Aktech’ susciterait des interrogations mais il ne se voyait pas rester sans rien faire. Il enchaînait des attaques à l’épée quand les ennemis étaient prêts et des attaques avec son Aktech’ pour attaquer plus en masse les ennemis qui s’en prenaient à des robots en difficulté. C’était une sacrée pagaille.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Sylène BraveheartShérif foudroyante
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sylène Braveheart le Ven 13 Oct - 23:33

SHERLOCK HOLMES

Sylène and co

Tout semblait s’arranger jusqu’à ce qu’ils arrivent au milieu du désert. Les robots et les deux humaines avançaient à un rythme raisonnable. L’important était de s’éloigner assez pour ne plus avoir de risque de subir d’attaque ennemie. Ils devaient être à la limite du moment où ils n’auraient « plus qu’à craindre la colère de Dios ».

Le ciel ne devait pas être avec eux car le shérif remarqua un kwak blanc se rapprocher, au loin. Qui était-ce ? S’il était un ennemi, il était seul et tant mieux. Ils pourraient aisément le neutraliser. Quelque chose arriva avant l’individu encapuchonné. Un petit animal : un furet de feu. Ce dernier avait sur lui un dispositif que tenait Sylène. Elle l’analysa rapidement et fut soulagée que cela ne semble pas être une technologie offensive. C’était visiblement une sorte de robot différent qui se nomma Spark. Il lui demanda de ne pas faire de mal à Ombrefeu. Le shérif secoua la tête et répondit :

« Je ne suis pas une sauvage. Je n’attaque que si l’on tente de faire du mal aux miens ou à moi-même. Donc sois sage Ombrefeu et tout ira bien. »

Dit-elle avant d’entendre le message d’alerte. Alors comme ça des aéronefs étaient en route. La personne disait ne pas vouloir plonger les représentants de l’humanité dans une guerre stupide. Il leur conseilla de se planquer et de ne pas garder Spark. Ce gouverneur était vraiment une belle ordure. La jeune femme hocha la tête et dit à Spark :

« Remercie ton maître. Nous ne ferons pas la guerre à l’humanité, juste au gouverneur d’Öazys. S’il veut s’allier à nous, je lui donne rendez-vous dans une semaine dans les cultures agricoles, à la limite du désert. Allez, file Ombrefeu ! »

Le shérif laissa s’enfuir le petit animal bien débrouillard et ordonna à ses amis :

« Préparez-vous à l’affrontement. Que les plus faibles prennent les kwaks et aillent chercher des renforts. Les kwaks connaissent la route. Et nous ne laisserons personne derrière nous. Nous réparerons les blessés ! Rey, Elykya’r, ne faites pas de folie. Je peux vous réparer mais je préfère éviter. Vous supportez moins bien les robotisations que nous. »


Sylène sortit un brassard assez particulier et fit une manipulation spéciale qui commença à émettre une musique particulière. Cela ressemblait à une musique très synthétique. Elle espérait que cela le ferait venir. Sans lui, ils avaient peu de chance de s’en sortir. Même prévenus, ils ne pourraient se planquer. C’était le désert : il n’y avait rien d’assez costaud pour leur éviter un sort tragique.

L’individu encapuchonné arriva à la hauteur du groupe robotique. La jeune femme le regarda alors qu’il interpela Rey. Sylène fixa cette dernière en l’interrogeant du regard. Ils se connaissaient ? Au moins n’étaient-ils pas ennemis. D’ailleurs, le jeune homme confirma les propos du message. Ils allaient bien devoir affronter l’armée d’Öazys. Ca n’allait pas être beau. Elle ne voulait pas verser de sang mais ces personnes leurs fonçaient déjà dessus. Sylène activa son Aktech’ électrique et leur dit :

« Assommez-les si c’est possible ! Je ne veux pas que l’on dise que nous sommes des êtres sans cœur, des meurtriers. Mais notre survie avant tout ! »

Le shérif se plaça devant Elykya’r et lui dit :

« Reste derrière moi et attaque dans la direction opposée. Nous allons nous couvrir. »

Elle fit signe à Rey de venir.

« A trois nous serons plus efficace ! C’est parti ! »

Dit-elle avant de donner un coup de fouet électrique sur le crâne d’un premier ennemi. Il avait été sonné instantanément. L’électricité était réglée pour secouer suffisamment pour immobiliser la cible quelques heures. En soit, ils n’avaient pas besoin de beaucoup de temps. Juste assez pour fuir… Enfin, en théorie. En voyant les ennemis apparaitre toujours plus nombreux, Sylène se dit que la méthode pacifique ne suffirait pas.

« Tenez bon ! Les renforts vont arriver ! »

Elle l’espérait mais ne pouvait en être certaine. Il fallait rester positif…

Revenir en haut Aller en bas

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Sera Crimson le Dim 22 Oct - 21:02



Sa présence était importante seulement pour la sécurité du gouverneur. Elle n'était pas un porte parole et elle le laissa communiquer avec la personne qui semblait avoir organisé tout cela. Sera était resté de côté jusqu'à qu'ils finissent par trouver un accord qui semblait convenir à tout le monde. Après cela, Sÿn Khan s’éclipsa et elle l'avait suivit pour pouvoir le reconduire en sécurité loin de cette regroupement de robot.
lumos maxima


Sera quitte l'event.

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
RoscoGardien de Crystal Mill
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Rosco Hier à 19:48

L’étrange mélodie déclenchée par Sylène résonna à travers le désert, jusqu’à atteindre un lieu encore inconnu des öazyskyans. Il s’agissait d’un labyrinthe créé par Sylène et ses alliés. Au centre de ce dernier se trouvait celui qui veillait à la survie du peuple robotique. Il entendit la mélodie, porteuse d’une grande détresse mécanique. Le message était clair : il devait venir secourir son peuple. Le centaure mécanique sortit de son repaire au triple galop en direction du lieu de l’affrontement.

Les troupes de Sÿn prenaient le dessus sur le groupe de robots. Ils n’étaient clairement pas préparés à une attaque militaire. Nombreux furent ceux réduits en pièces. L’espoir s’amoindrissait mais Sylène persistait à encourager ses alliés et leur conseilla de se mettre à couvert, pour gagner un peu de temps. Alors que l’ennemi les chargea, et que la peur gagna chacun des êtres pro robots, la silhouette du centaure apparut.

Le sol se mit à trembler. Et pour cause, le gardien des Millkyans – peuple robotique - était gigantesque. La moitié de ses jambes d’équidé mesuraient deux mètres.  Il s’agissait d’un gardien digne de ce nom. Les rouages mécaniques faisaient également un boucan impressionnant. Renforçant son aspect terrifiant.

Rosco, car tel était son nom, se positionna entre les ennemis et ses alliés. Sans chercher à comprendre, il chargea les militaires non préparés à affronter un colosse de son genre.

Les militaires appelèrent leurs supérieurs, signalant le retournement majeur de situation. Ils se faisaient massacrer. Si des renforts n’étaient pas envoyés, Öazys aurait perdu cet affrontement.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
KinGardien d'Öazys
Voir le profil de l'utilisateur

Re: SHERLOCK HOLMES [Event CLOS]

Message par Kin Hier à 19:51

Le cœur d’Öazys s’affolait devant une vision lointaine d’un géant non identifié. Sa présence était bien plus menaçante que n’importe quelle créature extérieure. Et sa position était critique. Kin, le gardien d’Öazys, ressentit cette attaque. Bien qu’affaibli, il ne pouvait rester plus longtemps caché dans son antre. C’était son territoire qui était en jeu.

Un cri résonna dans tout Öazys : le dragon s’éveilla et vola en direction du désert. Les militaires avaient été massacrés et les derniers survivants fuyaient. Kin s’interposa pour sauver ceux qui pouvaient encore être épargnés.

Les deux gardiens se firent alors face.

Les yeux des öazyskyans se tournèrent vers leur protecteur acculé par des coups violents de cet ennemi inconnu. Kin n’avait jamais subi de défaite, tous l’encourageaient donc. Pourtant, plus les minutes s’écoulaient, plus les attaques du dragon semblaient faibles comparativement aux coups du centaure mécanique. Le dragon n’abandonnait cependant pas le combat. Encore et encore, il essayait d’étrangler cet intrus, lui mordait le torse. Le centaure se laissa entourer pour mieux saisir Kin et lui piétina le bas du corps, ce qui le fit hurler de douleur.

Kin perdit le dessus, s’écroula sur le sol tandis que Rosco lui porta un dernier coup. Le dragon poussa un cri effroyable avant de prendre la fuite et se rendre dans son antre.

Un silence de mort envahit Öazys : Kin avait été vaincu par ce gardien inconnu.    

Sylène et ses alliés purent récupérer les robots blessés et leurs pièces à l’aide de Rosco avant de se diriger vers le lieu du peuple encore ici inconnu : Crystal Mill.


[FIN DE L'EVENT : nouveau territoire débloqué aux explorateurs ! Merci à tous de votre participation Razz ]

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum