Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Sera Crimson le Dim 13 Aoû - 19:01



Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'elle veillait à la sécurité du gouverneur ainsi que sa famille. Son premier jour avait été célébrer par une première attaque contre Yanko Khan, le plus jeune de la famille Khan. Celui-ci c'était fait attaqué par des robots défectueux. Sera ne connaissait toujours pas la cause de cette folie qui touchait l'ensemble des robots, mais elle comptait bien arrêter tout ceux qui voudrait s'en prendre à la famille Khan. Que cela soit robot, humain ou même créature, elle les combattrait jusqu'à que mort s'en suive. Elle avait été engagée pour les protéger et elle le ferait.

Pour pouvoir mieux les protéger, elle avait eu pour idée de savoir pourquoi les robots devenait fou. L'argentée s'était donc aventuré dans les entrepôts désaffectés pour trouver des réponses à ses question. Mais elle fut bien déçu de découvrir que personne ne savait ce qu'il arrivait au robot pour qu'il agisse aussi dangereusement. Beaucoup trop de cas ce faisait entendre à Öazys, quelqu'un devait sans doute savoir. Elle en était persuadée, mais elle ne pouvait pas rester à l'extérieur sans arrêt à chercher la vérité. Son rôle était auprès du gouverneur.

L'argentée était restée non loin de Sÿn Khan pendant sa journée passé à l'extérieur. Quand il fut entrer, elle s'assura qu'il était bien en sécurité avant de sortir. Sera avait une folle idée qu'il lui était venue en tête depuis quelques jours. Pourquoi ne pas avoir elle aussi un robot comme familier ? Elle n'avait jamais pensé à ça avant, mais cela pouvait être un gros avantage. Déjà de un, cela lui permettrait de voir si celui-ci aussi était prit dans la folie qui touche tous les robots et de deux elle avait besoin d'un compagnon de combat. Cela lui permettrait d'être plus forte et résistante car elle avait conscience qu'elle avait des faiblesses. Ce robot allait lui permettre de combler ses faiblesses pour pouvoir la rendre plus forte qu'elle ne l'ait déjà.

Sera avait fait des recherches de son côté pour trouver le meilleur endroit pour trouver son compagnon. Elle aurait pu acheté un familier dans les grandes entreprises connu pour ça, mais elle préférait demandé à un ingénieur qui était reconnu pour son excellent travail. Très rapidement, elle était tombé sur l'atelier d'un dénommé Ottarr Malek. Beaucoup disait que du bien sur son travail alors il ne lui en fallu pas plus pour qu'elle file chez lui. L'argentée était partie vers son atelier qui se trouvait dans une ferme. Quand elle arriva, elle avait toquée à sa porte avant d'entrer et dire :

« Bonjour, vous êtes monsieur Ottarr Malek ? Je suis venue ici car je désirais me procurer un robot pour m'accompagner dans mes combats. »
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Malek OttarrGénie de l’Ingénierie
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Malek Ottarr le Mar 22 Aoû - 17:47

Dans la plus grosse partie de l’entrepôt, mais aussi la plus haute, j’étais grimpé sur un échafaudage à deux mètres au dessus du sol. J’avais des vêtements amples rouges, je portais mes gants lasers ainsi que mes lunettes de grossissement, à ma ceinture, une myriade d’outil et sur l’échafaudage il y en avait plein aussi. On pouvait entendre des bruits de métaux s’entre choqué, parfois même le son d’un fer à souder. Je construisais de bout en bout ce qui allait être l’une des plus grosses constructions que j’avais fais à présent. Je comptais bâtir un géant d’acier, dans ma conception, celui-ci ressemblait à un oiseau. Délire de créateur ? Peut-être, mais puisque j’avais la création sous mes mains et probablement les capacités pour le mener à bien, pourquoi ne pas en profiter ?

Actuellement, j’étais entrain d’adapter mon système de rotation au niveau de ce qui pourrait être son cou, il est si lourd et la jointure si fin que la rotation se résolve constamment par la tête qui tombe et le haut qui casse. Rah, il faut vraiment que je trouve une solution, peut-être un système d’accroche à tournant automatique, à la manière une visse que l’on enfoncerait dans le mur. Oui… Oui pourquoi pas ? Hm…

TOC TOC TOC

Quoi encore ? Ses derniers temps, ça n’en finissait pas... Je fis un bref compte rendu vocal sur mon enregistreur puis je descendis l’échafaudage aussi vite que je le pus pour marcher d’un pas rapide vers la porte que j’ouvris d’un geste ample. Je plaçais mes lunettes sur le sommet de crâne, balayant au passage quelques petits cheveux s'ayant aventuré en face de mes yeux, mais à peine eut le temps de dire oui, qu’une petite dame aux yeux bandés vint me voir pour passer commande.

« Bonjour, vous êtes monsieur Ottarr Malek ? Je suis venue ici car je désirais me procurer un robot pour m'accompagner dans mes combats. »

Je ne suis pas fan de faire des robots de combat, mais un client est un client.

« Hum… Oui, je suis bien Monsieur Ottarr, entrez je vous pries on va définir ce que vous voulez ensemble. »

Un robot de combat ça coûte cher, j’en ai quelques un en réserve que j’ai pu réparer avec le temps, mais je ne sais pas si cela allait lui convenir. J’essuyais avec un vieux chiffon le cambouis sur mes mains en jetant un coup d’œil à mon œuvre en construction. Tu allais encore me prendre des années toi à se rythme, mais j’accepte, je fais avec tant qu’à la fin, le résultat en vaut la chandelle.

« 02.4.2, fermeture des portes. »

La grande machine en construction fut progressivement placé derrière des grosses portes en acier tandis que je regardais ma probable future cliente.

« Donc, je vous écoutes, vous désirez quelle sorte de robot d’assistance en combat et avez-vous le justificatif pour en posséder un ? »

Il y en a de toutes sortes, des rapides, des discrets, des balaises, des élastiques ect ect… Je pouvais d’ailleurs en personnalisé aussi, mais avant toutes choses, il me fallait le papier comme quoi cette personne aux cheveux argentés était agréé par l’état pour en posséder un. Bien que beaucoup se torchait avec se simple morceau de papier, moi pas, quand il s’agit d’intelligence artificiel je suis intraitable.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Sera Crimson le Dim 27 Aoû - 23:07



Quand elle parlait de robot de combat, elle voulait surtout dire une assistance lors de ces nombreux affrontements. Elle pouvait se battre toute seule, mais elle avait besoin contre certain ennemi et créature des fonctionnements qu'elle ne pouvait pas avoir étant une humaine. Sera ne visait pas des fonctionnalités complètement dingue. Elle voulait des choses basiques et elle pensait que cela serait possible de trouver un robot ou bien d'en construire un avec tout ce qu'il fallait.
L'argentée n'avait pas fait de liste et pensait dire tout ce qu'elle désirait dés qu'elle serait en face de l'ingénieur.
C'était d'ailleurs après lui avoir parler que celui-ci lui confirma son identité. Au moins, elle ne s'était pas trompé d'atelier. Il l'a laissa entrer pour pouvoir définir ensemble ce qu'elle voulait.
Elle avait fait confiance comme à son habitude à son ouïe pour pouvoir le suivre. Quand il ordonna très certainement à un robot de fermer ses portes il lui demanda :

« Donc, je vous écoutes, vous désirez quelle sorte de robot d’assistance en combat et avez-vous le justificatif pour en posséder un ? »

Il fallait une autorisation pour avoir un robot ? Elle pensait qu'elle n'avait qu'à payer la somme qu'il lui demanderait et cela serait terminé, mais il semblerait qu'elle se soit trompé. L'argentée n'avait pas pris le temps de savoir comment cela se passait pour pouvoir avoir un robot. Elle avait simplement fait des recherches pour trouver le bon ingénieur, mais rien de plus. Allait-il finalement lui vendre un robot sans se justificatif ? Peut-être qu'elle pourrait tenter de négocier avec lui. Étant du côté du gouverneur, elle ne doutait pas qu'elle pourrait avoir ce justificatif assez rapidement. Elle pouvait donc passer commande et revenir vers lui avec le fameux sésame. C'était très honnêtement que Sera lui dit :

« Non je ne l'ai pas, mais je peux me le procurer grâce au gouverneur. Je ne suis pas pressée pour le robot donc je peux attendre donc si une commande est possible je la ferais. »

Pour pouvoir faire une commande, il allait sans doute lui demandé quel type de robot elle aimerait avoir comme compagnon. Sera avait déjà tout en place dans sa tête et elle reprit en disant :

« Pour les fonctionnalités, j'aimerais qu'il soit capable de voler et me porter comme les chaussures volante, qu'il puisse me propulser vers mes ennemis, tirer sur les cibles trop proche de moi et qu'il puisse crée des illusion d'optique en faisant croire que je me suis dédoublé. Cela peut être pendant un laps de temps très court cela me convient. Pour le design quelque de simple me va très bien. Pensez vous que cela est possible ou non ? »
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Malek OttarrGénie de l’Ingénierie
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Malek Ottarr le Mar 29 Aoû - 15:47

Je fixais le bandeau de cette jeune femme comme quelqu'un fixerait des yeux. Quelque chose m'intriguait chez elle... J'observais brièvement son visage quand elle commençait à me dire qu'elle n'avait pas le papier l'autorisant à avoir un robot d'armement avec elle, mais qu'elle allait s'en procurerait un du gouverneur. Je crois avoir saisis le problème, on dirait un robot tant elle est inexpressive. Rien ne laisse paraître une once d'amour, elle est droite et sans émotion...
Elle prit le temps de bien me décrire ce qu'elle souhaitait comme robot, elle veut donc un robot capable de la porter et de la propulser à la manière de chaussures volante, de tirer sur des cibles, à supposer au laser et faisant des illusions d'optique. Hm... Pour les illusions d'optique, je pense que se sera un effet d’hologramme prêt enregistré par elle lors de sa mise en activation... Je prenais notes en même temps qu'elle me parlait et de mes idées de conception. Elle veut du simple au possible et vu qu'elle veut s'en servir comme tremplin, il faudrait que le robot de soit pas bien grand. Je commençais à dessiner sur une page de mon calepin le robot que je voyais pour elle tout en répondant d'un air un peu ailleurs.

" Étant donné votre commande particulière... Je pense que votre robot sera prêt d'ici trois semaines car je vais le monter de toutes pièces pour un résultat satisfaisant... Hm... "

Je me plaçais à côté d'elle pour montrer comment je voyais la futur bête qui pouvait être à ses côtés.



" Voilà comment je le vois, il ferait environ la taille d'un sac à dos " Je lui dis en posant brièvement mon crayon sur les dimensions des courbes de son dos puis je reprenais crayon sur dessin pour noter la mesure que je jugeais à l'oeil. " et ses deux pattes que vous pouvez voir feront un effet de jumping et seront en même temps des pinces. Je souligne que celle-ci seront rétractable pour assurer la discrétion de l'appareil. Je pense voir que vous êtes quelqu'un d'agile, ce qui fait que pour prendre de la hauteur lors de vos sauts, vous n'aurez qu'à sauter sur lui pour qu'il vous donne une impulsion vers le haut. Ensuite, voici comment j'entrevois son système de vol. En se moment, je teste les propulseurs solaires, j'en ai reçu beaucoup. Votre robot fonctionnera à l'énergie solaire et j'installerais bien de système de propulseur, un entre les pinces et l'autre au niveau de la tête qui sera multifonction, je vous expliques. Si pour des raisons personnelles vous ne portez pas votre compagnon en sac à dos, il voleras grâce au propulseur solaire entre ses pinces, hors, si un jour vous devez prendre de l'élan en hauteur où qui sait escalader un endroit et qu'il vous manque une plateforme pour parcourir le vide qui sépare le côté que vous voulez rejoindre, votre compagnon se laissera tomber à l'horizontal et ses deux propulseurs vous assurerons la stabilité d'une plateforme de reprise de saut. Je souligne que le propulseur du haut n'étant pas sollicité en tant normal de déplacement, c'est là où va se canaliser l'énergie nécessaire à ses tires qui seront du coup laser. Maintenant, pour ce qui s'agit d'un piège visuel, voilà mon idée. Ici, au niveau du haut de l'appareil, il y a aura un système de projecteur holographique et d'enregistreur, ainsi, en cas de problème vous allez enregistrer d'avance une manière naturelle de pose en combat et peut-être votre voix pour qu'il puisse composer en temps réel un hologramme et son qui vous conviendras selon la situation. Je baserais ceci sur un algorithme que j'ai connu et maîtrisé autrefois à l'armée. J'en profite pour dire qu'il peut être muni de la parole si vous le désirez afin qu'il puisse vous signalez quoi que ce soit en cas de problème. Je pense que la conception de l'IA peut prendre deux semaines si je m'applique à fond et comme je suis dans un moment de creux, je pense pouvoir le faire. Pour ce qui est de la méca' du robot, je suis spécialiser dedans et je pense me calquer sur une hybridation de modèle, je me suis entraîné plus d'une fois à faire des propulseurs solaires au cas où une commande comme celle-ci devait passer et vu que la bête n'a pas de forme particulière à avoir, je pense que sa conception me prendra oui... Trois semaines. Ainsi pour l'acquisition de se modèle, vous me ramènerez l'autorisation prévu au droit des I.A.A. Qu'en pensez-vous Madame ? "

J'y pense... N'ais-je pas dis le mot armée ? Brr, se mot me colle à la peau décidément.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Sera Crimson le Lun 4 Sep - 18:43



Elle avait toujours su ce qu'elle désirait exactement comme sorte de robot. Donc elle n'avait pas hésiter en lui donnant toute les caractéristiques de son futur compagnon. Sera ne voulait pas un gros robot encombrant, mais bel et bien une assistance lors de ses combats. Elle connaissait ces points faibles et elle désirait les rendre moins visible voire les éliminer grâce à cette technologie.
C'était avec aisance qu'elle avait donné toutes les caractéristiques qu'elle voulait pour le robot. Cela semblait bien inspiré l'ingénieur.
Celui-ci s'était mit à ses côtés. Sentant qu'il voulait lui montrer quelques choses, elle s'était permise de soulever avec son pouce le bandage qui cachait ses yeux. Ainsi, elle pouvait voir le croquis que Malek lui dessinait tout en écoutant ses explications.

L'argentée l'avait attentivement écouté et il avait bien saisi sa demande. Il était même aller beaucoup plus loin pour certain détail comme l’illusion d'optique. Il lui proposait de crée des hologrammes en  enregistrent des postures et même sa voix. Chose très intéressante. Cela pouvait faire croire à ses adversaires qu'elle était à une place alors qu'elle était ailleurs et donc elle pouvait les attaquer par surprise. Ceci lui plaisait bien et elle sentait qu'elle allait beaucoup s'en servir.
Il lui avait même proposé d'offrir la parole à son futur compagnon. C'était une chose dont elle n'avait absolument pas penser. Cela pouvait être un avantage car il pouvait devenir sa nouvelle vue. L'argentée n'était pas du tout contre cette idée bien au contraire et tout ce qu'il lui avait décrit lui plaisait beaucoup.

Pendant toute ses explications, elle avait pu apprendre que l'ingénieur était un ancien membre de l'armée. Il devait savoir mieux que quiconque comment cela se déroulait pendant les combats. Il avait les capacités, mais aussi l'expérience pour pouvoir lui concevoir le parfait robot. Sera était ravi d'être tombé sur une telle personne et elle espérait en apprendre encore plus pour devenir encore plus forte.

« J'ai confiance en vos capacités et votre expérience de soldat. Si vous me dites être capable de répondre à ma demande, c'est parfait. En plus en tant qu'ancien membre de l'armée vous devez vous aussi savoir comment cela se passe sur le terrain. En tout cas, il me plaît beaucoup et je pense que nous formerons une très bonne équipe une fois qu'il sera terminé. Le temps d'attente ne me dérange pas. Je me suis débrouiller depuis toute petite sans robot je peux tenir encore quelques jours sans. » Elle avait fini par remettre son bandage en place puis elle osa lui demander : « J'aimerais savoir s'il y avait des chances que mon futur compagnon devienne fou comme certain robot. Si il y a des chances qu'il se retourne contre moi un jour ou pas ? »
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Malek OttarrGénie de l’Ingénierie
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Malek Ottarr le Mar 12 Sep - 14:48

Hm... Ma cliente me confirmait que j'avais bel et bien évoqué l'armée quand elle me dit qu'elle avait confiance en mes capacités et expériences de soldat. Si elle savait ce que j'avais été amené à faire, le mot confiance ne serait peut-être pas celui qu'elle aurait employé à mon égard en me voyant... Elle appuyait mon savoir du terrain et que l'idée de ce robot lui plaisait énormément. Un petit silence s'installait où j'avais hoché la tête pour lui répondre avant de prendre quelques notes supplémentaires et personnelles à mes idées de construction et le montant de celui-ci, mais alors que j'étais plongé dans mes calculs, sa voix parvint à mes oreilles et me fit sortir de mes pensées. Elle me demandait craintivement si son futur compagnon avait une chance de devenir "fou", comme certains autres robots le faisaient actuellement. Elle craignait le jour où dans l'hypothèse, son compagnon la prendrait pour cible.

Je frottais mon bouc en le pinçant entre mon index et mon pouce, cette question était vraiment compliqué, car le facteur de l'indépendance des intelligences artificielles étaient de plus en plus fréquentes et terrorisait les personnes en masse. En partie cela est normal, même si je trouve que l'on extrapole beaucoup l'affaire. A dire vrai, ma carrière m'a permis de fréquenter le phénomène de l'intérieur et contrairement à ce que tout le monde semble dire, non, les robots ne deviennent pas violents. Ils deviennent plus indépendants. La plus par réagissent brutalement certes, mais pas dans l'idée de faire mal, mais dans la crainte qu'on leurs fasses du mal. Je pense que la plupart des faits brutaux, à savoir bousculade, cris, parfois coups sont juste dû à cette étrange prise de conscience et à se déclenchement des sentiments humains comme la peur. C'est un peu comme-ci une personne prenait tout à coup conscience de tout, ses conditions de vie, sa place dans la société, le monde qui l'entoure, les personnes qui l'a domine. N'est-ce pas terrorisant ?
Ma voix grave et masculine retentit d'un ton calme et posé.

" Hm... Écoutez Madame, je serais un arnaqueur de vous faire croire que ce robot n'a pas une chance de devenir indépendant de votre volonté. Je ne vous cache pas que le terme fou n'est pas mon favori, j’appuie le terme d'indépendant et je cherche la cause à cela. Pour ma part, je n'ai pas constaté sur mes terres de violence commis par Mes robots, ils sont très autonomes, très respectueux. J'ai enquêté sur cette soi-disant violence, mais les seuls cas que j'ai eux venaient ultérieurement d'une maltraitance prolongée de leurs propriétaires, tous les témoins que j'ai pu questionner sur l'indépendance de leurs robots par des réactions de peur et de fuite était de simple famille qui traitait convenablement leurs compagnons comme tant d'autre. La probabilité de l'avoir un jour contre vous est aussi élevé que si vous aviez choisi un compagnon humain à mon avis, mais ne vous inquiétez pas, si vous avez l'impression que celui-ci montre le moindre signe de défaillance, ramenez le moi pour que je puisse constater ce qui ne va pas au plus vite. Avez-vous une autre question ? "

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Sera Crimson le Mar 12 Sep - 21:36



Depuis les nombreuses attaques répertorié, il était normal qu'elle veuille savoir si son futur compagnon pouvait être aussi violent. Elle ne voulait pas qu'elle soit la source d'une éventuelle attaque contre la famille Khan parce que elle s'était procuré un robot agressif. Évidement, s'il faisait du mal au gouverneur ou bien ses frères et ses parents, elle serait dans l'obligation d'intervenir. Snow serait très certainement en train de lui tirer les oreilles en lui criant dessus si il savait qu'elle avait dû mettre hors d'état de nuire plusieurs robots, mais elle n'avait pas vraiment eu le choix. Ceux-ci avait attaqué un parc et ils avaient tenter de kidnapper le plus jeune des frères Khan. Elle devait absolument intervenir. Elle espérait tout de même à ne pas à avoir à faire la même chose pour son futur compagnon. C'était pour cette raison qu'elle avait posé la question à l'ingénieur.

Celui-ci avait réfléchi avant de lui répondre sincèrement :

« Hm... Écoutez Madame, je serais un arnaqueur de vous faire croire que ce robot n'a pas une chance de devenir indépendant de votre volonté. Je ne vous cache pas que le terme fou n'est pas mon favori, j’appuie le terme d'indépendant et je cherche la cause à cela. Pour ma part, je n'ai pas constaté sur mes terres de violence commis par Mes robots, ils sont très autonomes, très respectueux. J'ai enquêté sur cette soi-disant violence, mais les seuls cas que j'ai eux venaient ultérieurement d'une maltraitance prolongée de leurs propriétaires, tous les témoins que j'ai pu questionner sur l'indépendance de leurs robots par des réactions de peur et de fuite était de simple famille qui traitait convenablement leurs compagnons comme tant d'autre. La probabilité de l'avoir un jour contre vous est aussi élevé que si vous aviez choisi un compagnon humain à mon avis, mais ne vous inquiétez pas, si vous avez l'impression que celui-ci montre le moindre signe de défaillance, ramenez le moi pour que je puisse constater ce qui ne va pas au plus vite. Avez-vous une autre question ? »

L'homme était très honnête et il avait même prit le temps pour lui expliquer sa vision des fait. Il préférait utiliser le terme indépendance pour exprimer les soudaine vagues de rébellion. Certains robots auraient donc été maltraités et ils avaient juste décidé de réagir. Il avait sans doute raison, mais cela n'expliquait pas pourquoi un petit groupe s'en été prit à Yanko. Ce n'était qu'un gamin. Cette partie là restait encore un mystère pour la jeune femme.

Soudain, l'argentée se demanda si les robots avaient une conscience. Si elle devait se rappeler des propos de Snow, elle dirait oui. Il l'avait bassiné sur ses être mécaniques qui d'après lui était beaucoup plus humains que certains hommes et femmes. Ils pouvaient ressentir des émotions tous comme les êtres humains. Ils n'étaient pas juste des machines vide. Sera voulait croire à ça, mais dans un sens rien ne lui prouvait qu'il avait bel et bien raison. Elle n'avait pas assez côtoyé des robots pour se faire une idée. Grâce à son futur compagnon, elle allait pouvoir le vérifier.

« Merci pour votre réponse sincère. Je comprends ce que vous voulez dire. Ces robots cherchaient juste à vivre une vie comme vous et mo... » Elle s'apprêtait à dire elle même, mais elle se rendit compte qu'elle n'était pas aussi libre donc elle reprit en disant : « Et les autres habitants d'Oäzys. Et non, je n'ai aucune autre question. Je vais donc cessez de vous monopolisez. Encore merci pour vos réponses et au revoir monsieur Ottarr. »

Très poliment, elle l'avait salué de la tête avant de laisser l'homme. Sera avait quitter l'atelier avant de se diriger vers la demeure de la famille du gouverneur. Elle devait s'assurer que durant sa courte absence rien ne c'était passé et heureusement ce fut le cas.

Plusieurs jours plus tard, elle avait pu se procurer le papier lui permettant d'avoir un robot. C'était avec ce sésame qu'elle se rendit de nouveau à l'atelier de Malek. Elle avait profiter de la pause déjeuné pour s'y rendre. Elle espérait de ne pas trop le déranger pendant cette heure-ci. Avant d'entrer, elle avait toquer et dit :

« Monsieur Ottarr, c'est Sera Crimson. Je reviens vers vous pour le robot. » Elle sortit le papier et rajouta : « J'ai avec moi le justificatif. »
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Malek OttarrGénie de l’Ingénierie
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Malek Ottarr le Ven 29 Sep - 12:15

« Merci pour votre réponse sincère. Je comprends ce que vous voulez dire. Ces robots cherchaient juste à vivre une vie comme vous et mo... Et les autres habitants d'Oäzys. Et non, je n'ai aucune autre question. Je vais donc cessez de vous monopolisez. Encore merci pour vos réponses et au revoir monsieur Ottarr. »

Ma cliente m'avait saluée de la tête avant de quitter doucement les lieux, moi je ne quittais pas cette jeune femme des yeux tant qu'elle se trouvait dans mon champ de vision. Non, je ne l'a reluquait pas pour la jeune fille qu'elle était, mais pour la femme de guerre qu'elle semblait cacher. Ses derniers mots, ils m'ont marqués, j'ai clairement entendu qu'elle se dissociait d'une personne à part entière, elle aussi faisait partie des autres, elle n'ait pas rien ou juste un pion sur un échiquier.
Cela était sans me rappeler Scorpius, l'homme que j'étais devenu à une époque. Et quel homme...
Mon corps se raidit à cette pensée, une voix froide retentissait dans ma tête. *Elle est un pion sur l'échiquier, comme nous tous.*

" Non. "

Je secouais la tête et repartit à mes tâches d'ingénieur, le visage sombre. Plusieurs jours passèrent, le robot m'avait donné par moment du fil à retordre, littéralement, mais j'avais réussi à le terminer à temps comme convenue. Il était là, patientant sous sa forme de boitier à prendre comme un sac à dos.
J'entendis quelqu'un frapper à la porte de mon atelier, Sera Crimson, ma cliente qui revient pour le robot, parfait, elle était, elle aussi, pile dans les temps. Je l'entendais dire derrière la porte qu'elle avait avec elle le justificatif de port de IAA. Je me dirigea vers la porte pour l'ouvrir, mes lunettes de technicien posé sur mon nez, je scrutais la jeune femme avant de lui serrer la main.

" Madame Crimson, entrez je vous pries. "

Je pris le papier des mains et lui ouvrit poliment la porte pour qu'elle puisse passer, après cela, je refermais la porte derrière nous, portant le papier en face de mes lunettes pour que celle-ci puisse analyser l'authenticité du document, tout était bon. J'envoyais la copie en dématérialiser à Yoko, ma délicieuse assistante, avant de mettre le certificat dans un classeur.

" Nous allons nous mettre en extérieur pour que vous puissiez constater de vous mêmes la conception de votre commande. " Je tournais mon visage vers la boîte en acier posé sur le sol. " Crimson 2.8.2, activation. "

Une soupape sortie du sommet du robot pour analyser numériquement les environs avant que ses pinces et son propulseur-bas eux aussi se déploie. Le propulseur-bas se chargea et la commande de ma cliente prenait de l'altitude pour arriver à la hauteur de notre champ de vision.

" Bonjour, je me nomme... Crimson 2.8.2, que puis-je faire pour vous ? "

" Ta propriétaire est arrivé, suis-nous dehors, nous allons te remettre en phase de teste. "

" Bien Concepteur. "

Je tournais mon visage à l'expression concentré vers ma cliente et lui fit un signe de tête ainsi que de main pour qu'elle me suive à son tour. Je pris le pas vers sortie de mon atelier, me dirigeant dans la cours avant de mon domaine, la terre y était dur et poussiéreuse, parfaite pour ne pas faire un départ de feu.

" En position. "

Le robot se dirigea tranquillement au centre de ma cours et s'était mis en stationnaire, prêt à répondre au moindre de mes ordres.

" 2.8.2, va me chercher mon bouclier anti-laser. "

Le robot utilisait son propulseur-haut multifonction pour analyser les environs avant de foncer et me ramener entre ses pinces mon bouclier. Sans celui-ci, j'allais être cuit par le laser dans nos testes. Je le mis à mon avant bras gauche et mis les quelques mèches qui était sur mon visage au sommet de ma tête de la main droite.

" Bien, tir. " Un puissant laser percuta mon bouclier, me faisant légèrement reculer. " Tir, tir, tir, tir. " A chaque ordre, Crimson 2.8.2 s'exécutait à la micro-seconde qui suivait. Malgré mes bons appuis sur le sol sableux, la proximité du robot avec mon bouclier additionné à la puissance du tir me faisait reculer de quelques centimètres. " Charge ! " Le robot se figeait et semblait emmagasiner l'énergie solaire environnant pendant plusieurs secondes avant d'émettre un petit son de fin de charge " Faisceau laser. " Le propulseur haut multifonction tournoyait avant d'émettre un faisceau laser sur mon bouclier qui noircissait à cause de la puissance du laser. " Stop ! " Le robot arrêtait et se remettait en charge automatiquement. " Prend mon image et mon son en te positionnant à côté de ta propriétaire. " Le robot ne me lâchait pas corps de son rayon analytique et se plaçait aux côtés de ma cliente tandis que je me mettais en face. " Projection. " J'étais alors projeté à côté de moi-même et ma voix était retranscrit en directe par le robot avec un effet qui donnait l'impression d'être à la même distance que mon corps l'était de ma cliente actuellement. " Vous pouvez constater que la projection de 2.8.2 fonctionne à merveille, là c'est une retranscription directe, mais sachez que vous allez pouvoir pré-enregistrer aussi vos combats ou pose que vous voulez projeté avec votre compagnon, son algorithme va analyser votre manière de faire pour qu'il puisse s'adapter voir vous anticipez si telle est votre désire. Fin de la retransmission. " Le robot désactivait mon clone numérique et se remit à mes côtés. " Met toi en sac à dos 2.8.2 " Le robot se mit derrière moi puis se raidit pour tomber en sac à dos légèrement trop petit pour moi étant donné qu'il n'était pas moulé sur mes formes mais celui de sa future propriétaire. " Maintenant je vais vous montrer ses capacités d'adaptation en Jumping slash plateforme provisoire. Je tiens à souligner le faite que je pèse plus d'une centaine de kilo pour que vous puissiez voir ses aptitudes de porter, suivez moi. "

Je me dirigeais doucement vers un côté de mon atelier dont les murs étaient fait de béton armé, mon but, démontrer l'efficacité de Crimson 2.8.2 à réagir face à une situation. Je dis à ma cliente de rester en place, pour ma part je prenais de l'élan pour courir en direction du grand mur bétonné. Je m'élançais alors dans ma course et prit le fameux "sac à dos" pour le lancer devant moi avec force, le robot se déployait d'un coup. J'arrivais dessus en sautant sur la partie haute de l'appareil qui utilisait ses pinces pour faire un effet ressort. Je n'eus pas grand mal à atteindre le haut du mur avec cette puissance, je m'étais posé dessus. Je pris de l'élan sur le toit et sautait de celui-ci, il faisait pourtant plusieurs mètres de haut, une mauvaise chute et c'était pour moi des os cassés. Le robot se fit tomber face contre terre et utilisa ses deux propulseurs pour se projeter en hauteur d'un bon et me rattraper au vol pour me faire une reprise de saut. Il me rattrapait en reprise de saut jusqu'à ce que je sois à une hauteur convenable pour me laisser tomber en me rattrapant en un mouvement pour retrouver les deux pieds au sol, trahissant au passage un très haut niveau de maîtrise dans les combats. 2.8.2 se remit automatiquement en sac à dos. Je repris alors l'objet commandé par ma cliente dans mes mains et le mis au sol.

" Bien 2.8.2, tu peux te remettre à côté de ta propriétaire. "

Le robot se déployait et se mit doucement à côté de sa propriétaire, dans un calme sans nom. Moi j'étais en face d'elle, bras croisés d'un air très sûr de moi.

" Votre compagnon vous convient-il Madame ? "

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remettre sur le droit chemin. |Malek & Sera

Message par Sera Crimson le Dim 15 Oct - 16:07



Avec le justificatif, elle était en règle pour pouvoir posséder un robot. Heureusement pour elle, elle était au service du gouverneur. Cela lui permit d'avoir le papier assez facilement. Une demande et il lui avait fourni ce qu'elle souhaitait. Maintenant elle n'avait plus qu'à venir le récupérer.
L'argentée avait attendu le délais qu'il lui avait donner avant de revenir. Elle s'était ensuite présenter à son atelier et celui-ci vérifia le justificatif. Après ça, l'ingénieur l'invita à l'extérieur pour lui montrer les capacités de son futur compagnon.

Pour l’occasion, elle retira son bandeau pour pouvoir voir de quoi il était capable. Sera s'était posté à un endroit où elle pouvait voir tout ce qui se déroulait. Malek commença à effectuer plusieurs type d'exercices avec le robot. Il lui montrait qu'il avait bien respecté sa demande et elle en fut très satisfaite. Vraiment, cet homme était très doué pour avoir réussi à construire le compagnon parfait pour l'argentée.Elle pu aussi constater qu'il était un très bon combattant. Ces réflexes lui prouvait qu'il avait été un militaire plutôt important pour pouvoir avoir des capacités comme celle ci. Peut-être pourrait-il lui donner deux trois conseils pour qu'elle puisse s'améliorer. Elle verrait sans doute ça à la fin. Pour l'instant, elle devait se concentrer sur son robot.

D'ailleurs, l'ingénieur venait d'avoir finit la démonstration. Le robot s'envola vers l'argentée et il se posa jusqu'à côté d'elle. Quand il lui demanda si son compagnon lui convenait elle lui dit :

« Parfaitement. Vous avez su répondre à ma demande. » Elle prit le robot entre ses mains et dit doucement : « J'imagine que je dois lui donner un autre nom que Crimson 2.8.2. » Elle n'avait pas hésité avant de dire en pensant à son ancien meilleur ami: « Il s'appellera Snow. » On pouvait ressentir une once de nostalgie dans sa voix avant qu'elle regarda l'homme et demanda : « Comment fait-on la modification ? »
lumos maxima

_________________
Sera Crimson
× Zero ×

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum