Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 3 Aoû - 11:18

Loin de prendre son envol

Maana

Morgane avait de la chance : son compagnon venait de proposer de louer à sa charge les kawks. Le capitaine ne demandait pas mieux ! Ca irait plus vite et surtout ce serait plus sécuritaire. C’était bien de se faire offrir des choses sans même les demander. Maana avait dit qu’il faisait ça car il ne voulait pas qu’elle soit blessée. La jeune femme rit de bon cœur et dit à son professionnel des technologies :

« Oh merci Maana, tu es mignon : tu me protèges. »

Elle rit de bon cœur. C’était dans son caractère d’être assez rapidement sur la taquinerie. D’ailleurs, si elle venait à trainer avec lui régulièrement il faudrait qu’elle lui trouver un surnom. Mais pas la peine de le faire tant qu’elle n’était pas certaine qu’elle le reverrait. Quand on vivait une vie de pirate, on veillait à ne pas trop s’attacher aux gens que l’on ne voyait qu’une fois tous les deux ans. On se faisait de bonnes connaissances. Avoir des alliés était toujours bon. Ca permettait de ne pas finir pendu… Néanmoins la jeune femme ne se forçait pas à se faire des amis. Si elle n’appréciait pas quelqu’un, elle le lui faisait clairement comprendre. Elle n’avait vraiment pas l’énergie de faire semblant quand ce n’était pas absolument nécessaire. Pour dire, Morgane s’était foutue ouvertement de la tête du dirigeant de Stella le jour où il avait voulu la pendre. Le tout après avoir été marqué au fer, dans l’arrière de son cou. Donc, non, clairement, il était trèèès rare qu’elle ferme sa grande bouche.

Maana expliqua ce que réussissait à faire son Aktech’. De ce qu’il en disait, c’était assez impressionnant. Il enchaina sur le fait que le désert regorgeait de mystères et qu’il se méfiait des gardiens. Surtout, il redoutait leur utilisation par des personnes mal intentionnées. La jeune femme hocha la tête et répondit :

« Notre gardien, Keftedes fait bien ce qu’il veut. Il nous protège mais n’obéit qu’à lui-même. Il intervient quand bon lui semble. »

Elle ne comptait pas s’attarder sur le sujet. Une fois son allié et elle-même à dos de kwak, tous deux avancèrent ensemble dans le désert. Morgane avait à la main son troublon, prêt à être utilisé. Sur l’aller ils eurent de la chance : nul monstre ne se présenta. Une fois devant une énorme dune de sable, Morgane pointa du doigt cette dernière.

« Je pourrais générer un cyclone pour soulever le sable mais puisque tu as le contrôle de ce dernier… Tu peux le faire ? Ca évitera qu’on s’en prenne plein les yeux, les cheveux et les vêtements. »

La pirate le laissa faire. Dans tous les cas, s’il avait refusé elle aurait soulevé le sable elle-même. Les deux compères se trouvaient donc face au navire imposant des dragons bleus. Ou du moins, ce qu’il en restait. La coque avait pris un sacré coup à cause de la baleine géante. D’ailleurs des plumes blanches de cette dernière se trouvaient encore coincées dans certaines planches. Elles étaient gigantesques. Du sang recouvraient le navire par endroit. Les voles étaient légèrement déchirées. Morgane savait qu’il y en aurait pour des mois de réparation à plusieurs et en ne faisant que ça rien que pour la coque et les voiles. En plus de cela, il faudrait réparer les sept moteurs. Bref, ce n’était pas gagné gagné de retourner sur Stella. En revoyant le navire, elle se dit qu’elle partirait peut-être à l’aventure ailleurs entre temps. Peut-être se rendrait-elle sur Sèvia ? Elle verrait bien en fonction des opportunités et surtout en fonction du nombre de personnes qui seraient dans son équipage.

« Voici Wind, mon navire. Il est pas mal amoché mais une fois réparé il s’agit d’un des plus rapides navires de Stella. Viens, je vais te faire la visite. »

Dit-elle en lui montrant le pont ensanglanté.

« Comme tu vois, c’est assez grand. Mais je pense que ce sont les moteurs qui doivent t’intéresser. La salle des machines est par là. »

Dit-elle avant de l’y amener. Bien que le navire ait souffert, la salle des machines n’étaient pas encore trop détruite. La structure était viable. Par contre sept des moteurs étaient clairement inutilisables. Elle les lui montra puis l’invita à venir observer ceux qui étaient encore utilisable. Elle en mit un en route pour qu’il puisse observer son fonctionnement. Elle lui expliqua en détail ses composants et mécanismes. Malheureusement, le matériau utilisé semblait ne pas exister sur Öazys alors qu’il y en avait des tas sur Stella.

« Je ne sais pas si vous, les öazyskayans, avez le matériel nécessaire. De ce fait, je me suis dit qu’il faudrait peut-être créer un matériau équivalent avec vos ressources. Mais ça demande des recherches et du temps. Qu’en dis-tu ? »

Morgane espérait qu’il aurait des idées pour l’idée. Sans quoi elle devrait continuer de chercher des solutions seule. Elle avait pensé dans tous les cas rencontrer Rey dont Tarkan lui avait parlé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Jeu 3 Aoû - 14:44

Sa phrase et son rire sentait vraiment beaucoup l'ironie, ce qui me fit rire aussi. C'était vraiment cool de rencontrer quelqu'un qui soit aussi drôle et qui ne cherche pas à s'occuper des titres et de ce genre de choses qui de toutes façons, m'ennuyait énormément. Je pense prendre une longue pause pour rester avec, voir confier les plans principaux à Jonathan, jusqu'ici il s'en sort très bien dans l'entreprise. Il saura se débrouiller sans moi.

Elle me dit ensuite que leur gardien, Keftedes faisait bien ce qu'il voulait, c'est sûr mais je voulais surtout si quelqu'un arriverait avec une technologie ou un maléfice à en prendre le contrôle, ce que je redoute malheureusement. En ce monde il n'y pas que de bonnes personnes. Loin de la, la majorité semble rongée par le vice. Elle me demanda ensuite de lever la dune de sable. Pas difficile, le sable bougea en une très grande masse alors que je bougeais mes mains.

"-Je vois que mademoiselle Morgane fait attention à rester présentable"

Je rigolais ensuite, c'est vrai qu'elle n'était pas vraiment l'image que je m'étais fait du pirate. On va dire que niveau comportement si, mais physiquement je m'attendais plutôt à la grosse bourrinne qui manie la hallebarde à une main mais non, elle a l'air un peu plus fine. Un peu. Mais alors que je venais de finir de bouger le sable, je vis le bateau, il était gigantesque ! Enfin... Ses restes étaient gigantesques, la coque ainsi que les voiles avaient vraiment étaient partiellement détruites.

Elle dit que c'est son navire, Wind. Quel beau bateau ! Elle m'amène directement à la salle des moteurs après une rapide visite du bateau en général. Les moteurs sont d'une complexité certaine, mais ils ne le resteront pas longtemps. Je prends un bout de papier que je trouve et un crayon dessinant un moteur, avec ses mécanismes très rapidement. Celui le plus endommagé, celui qui marche et un qui est partiellement endommagé. Elle m'expliqua aussi comment il marchait et ses mécanismes, exactement. Okay, ça va être très, très simple ! Elle m'a expliqué le fonctionnement total, je n'ai plus qu'à trouvé un matériau qui fera le même effet que le matériau manquant.

"-Écoute Morgane, ça va pas être des plus simples mais je pense qu'en quelques jours j'aurai trouvé un matériau et dans 1 semaine si je travaille sans relâche ça pourrait peut-être marcher. Ça te dérange pas de m'aider à ramener du matériel de mon usine après, avec quatre chevrocs pour transporter? Comme ça je pourrai travailler directement ici, et rester la semaine enfin...Si ça ne te dérange pas, ou a moins que tu ais prévu autre chose."

Après j'ai pas mal de choses à ramener et de tests à faire, pour crée le matériau qui marcherait à la place de celui actuellement présent et le produire, il faudra bien rentrer à l'usine. Je m'assoies un peu fatigué du voyage regardant Morgane me demandant ce qu'on va faire maintenant.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 3 Aoû - 16:33

Loin de prendre son envol

Maana

Morgane avait ris avec Maana lorsqu’il lui avait dit qu’elle voulait rester présentable. Elle avait même remis en place son tricorne avant d’ajouter d’une voix malicieuse :

« Evidemment, un capitaine se doit de soigner son allure. »

Elle vit voler ses cheveux du revers de la main pour se mettre en avant. Elle ne se prenait pas toujours au sérieux bien qu’elle avait conscience d’être une jolie fille. Le capitaine aimait se faire belle comme tout pirate mais n’avait pas non plus peur de se salir. Il y avait un juste équilibre. Lorsqu’elle en avait l’occasion, elle prenait soin d’elle mais n’était pas comme ces adolescentes obsédées par la pose impeccable de leur vernis. Surtout, elle n’avait pas froid aux yeux. Mieux valait ne pas la sous-estimer. Ça pouvait être une erreur fatale.

Une fois sur le navire volant -du moins à la base il était censé le faire- Maan reprit la parole. Il lui fit comprendre qu’il faudrait quelques jours pour trouver un matériau équivalent et une semaine de plus pour le mettre en place. C’était largement raisonnable. Ce serait déjà un très bon point d’avoir récupéré les moteurs. Elle pourrait alors se concentrer sur la charpente et les voiles ensuite. Le jeune homme lui demanda ensuite si cela la dérangerait de l’aider à ramener du matériel avec des chevrocs. Il comptait en effet travailler directement sur place et rester la semaine.

Morgane resta un moment perplexe et lui répondit franchement :

« Je ne vois pas de problème à t’aider pour ramener du matériel. Ce qui m’embête est de te laisser une semaine ici. Nous avons eu de la chance sur l'aller mais des créatures risquent d’attaquer le navire s’il n’est pas enfoui. Et ça m’embêterait de le ramener en ville, même si c’était envisageable, car nous serions repérés et je préférerais que Wind n’attire pas l’attention. »

Elle resta un moment silencieuse puis reprit :

« Par contre, les pièces du moteur sont démontables. Je peux t’aider à les enlever comme ça tu pourrais plutôt travailler dessus en ville, en sécurité. Je peux rester avec toi si tu veux, ça m’intéresse. »

Morgane était curieuse de tout, comme tout pirate qui se respecte. Elle voulait toujours plus développer de nouvelles compétences. Plus on était débrouillard, plus les chances de survies augmentaient. C’est pour cela que ses parents l’avaient formées dès le plus jeune âge sur de nombreux domaines. Elle savait lire et écrire mais surtout compter, calculer la force du vent et s’orienter en fonction des courants marins et aériens. Bien sûr, elle se repérait en fonction des constellations et à l’aide de son compas. A côté de cela, on lui avait enseigné les rouages et composants de son navire. En tant que capitaine, elle devait savoir faire face à une panne du navire et la réparer. D’ailleurs, elle devrait former ses matelots au cas où elle serait occupée lors d’une éventuelle attaque. Le capitaine s’assit aux côtés de Maana et lui dit :

« En tout cas je suis ravie que tu sois si optimiste. Je n’étais pas convaincue que l’on puisse fabriquer un équivalent et surtout aussi rapidement. J’ai de la chance. »

Elle lui fit un clin d’œil et rit de bon cœur.

« Tu m’as fait un bon prix en plus. Si je peux te rendre service un de ces jours, n’hésite pas. Je ne suis pas riche mais je suis pleine de ressources. »

La jeune femme se releva et s’étira avant de sortir de sa sacoche son matériel pour démonter.

« Bon, quoi que l’on fasse il va falloir se bouger. Je n’ai pas envie que des monstres grimpent sur le navire. Ce serait dommage de l’abimer encore plus. »

Elle lança un regard malicieux Maana et lui dit :

« En tout cas si tu réussis ce que tu as dit, je t’appellerais le génie. »

Même si elle ne le revoyait plus souvent ensuite, il aurait réalisé un assez grand exploit. Il mériterait qu’elle se souvienne de lui.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Jeu 3 Aoû - 18:54

Morgane ne voulait pas vraiment que je reste sur le navire, et ses raisons étaient plus que valables, si un autre monstre attaque le navire, je serai sûrement emporter et le navire avec. C'est pour ça qu'il faut de nouveau le recouvrir de sable, ça se tient, c'est logique ! Après elle me propose de m'aider à enlever les pièces du moteur et rester avec moi en ville. Boh moi je suis pour, ça me fera de la compagnie ! En plus si la technologie l'intéresse, je pense qu'on va bien s'entendre.

Elle me dit aussi qu'elle est ravie de mon optimisme et qu'elle se considère chanceuse de pouvoir avoir un équivalent aussi rapidement. Elle me propose de me rendre service quand j'en aurai besoin. Qu'elle n'a pas d'argent mais des ressources... C'est pas une pirate comme dans les récits, elle a l'air d'avoir un certain niveau de connaissance. Plutôt développé. Mais alors qu'elle me parle d'un service une idée me vient. Je la regarde en souriant et dis.

"- Si tu veux me rendre un service... Quand ce bateau revolera, laisse moi venir, j'ai envie de voir d'autres contrées !"

Je lui souriais chaleureusement, j'avais vraiment envie de voir d'autres endroits, qu'ils changent d'Öazys et que je puisse aussi découvrir d'autres technologies, d'autres espèces, c'était comme un rêve pour moi ! En plus ça pourrai m'inspirer pour mes dessins ! Mais alors que je réfléchis elle se relève et s'étire pour démonter me disant même que si j'arrive à faire ça en si peu de temps elle m’appellerait mais alors qu'on finit assez rapidement de le démonter je la regarde et lui dit.

"-Tu sais, ça doit faire 13 ans que l'on m'appelle le génie, il faudra que tu trouves un autre surnom pour moi Morgane ! Hehe, et moi comment je t'appelle?"

Je tira la langue l'aidant à transporter tout dehors jusqu'aux kwaks. Après avoir chargé les kwaks avec autant de chaque côté j'utilisais ma technique de la dune de sable pour enterrer de nouveau le bateau, regardant que rien ne se soit mis dedans et ne pas le casser plus qu'avant ! Mais alors que je le finis, je sent un air lourd... Le sable semble bouger, eh oui a force d'utiliser ce "pouvoir" de contrôle du sable ça devient comme un membre. Je me prépare au cas ou une créature des sables apparaisse.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
DiosAdmin
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Dios le Jeu 3 Aoû - 19:03

En tant que gardien originel, je pouvais absolument tout faire et pourtant j’arrivais encore à trouver le temps de m’ennuyer. Heureusement pour moi, depuis quelque temps les terriens que j’avais autorisé à venir s’installer sur mon territoire arrivaient à me distraire. Je ne savais pas quelle mouche les avaient piqué mais ils arrivaient à m’amuser. Quand j’y repensais à deux fois, je m’amusais avec eux et les deux insectes que je voyais n’allaient pas être une exception.

Deux courageux avaient osé s’aventurer en dehors de leur cocon protecteur. Voyons donc voir de quels bois ils se chauffaient. J’avais délicatement atterrit sur une dune de sable juste derrière eux mais pas de chance pour moi j’avais senti le sable se dérober trop rapidement sous mes pattes. J’avais repris un peu d’altitude pour souffler sur la dune en question. Tous les éléments étaient en ma faveur et m’obéissaient, alors il y avait clairement ver de sable sous rocher.

Les deux humains eux, avaient disparu sous un tas de sable. Logique vu la tempête de sable que j’avais déclenché pour voir ce que cette dune artificielle me cachait : un navire. Je regardais en riant :

« Oups on dirait que j’ai cassé un petit quelque chose. »

Je me disais que les humains étaient vraiment de sacrés bestioles pour avoir construit un truc pareil et oser me le cacher sur mon propre territoire. J’avais hurlé pour appeler ma horde personnelle de chevaux électriques. Un fripon golem des sables avait même décidé de rejoindre la partie sans que je l’appelle. Tant pis pour mes « invités » terriens.

Ne voulant pas voir le massacre, je m’étais envolé loin dans les cieux pour reprendre mon ennui.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 3 Aoû - 20:12

Loin de prendre son envol

Maana

Maana proposa de venir avec elle lorsque le bateau pourra de nouveau voler car il souhaitait voir d’autres contrées. Morgane sourit franchement. Elle ne savait pas s’il voulait rejoindre les dragons bleus ou être simplement passager. Mais, de la manière dont il le disait cela faisait plus penser à être un passager. Pourquoi pas ? Par contre elle devait mettre les choses au clair tout de suite.

« Alors tu désirerais être un passager des dragons bleus sans nous rejoindre ? Pourquoi pas. Par contre, aies conscience que tu peux être blessé ou tué durant le voyage. Je ne garantis pas la survie à mes passagers ni à mon équipage bien que je fais tout pour que tout le monde s’en sorte indemne. »

Elle avait pris un air bien plus sérieux. Il n’y avait pas de blague sur ce sujet. Il fallait qu’il sache que c’était un voyage encore bien plus dangereux que le désert. Les cieux étaient de véritables nids de créatures plus terrifiantes les unes que les autres. D’ici on ne l’imaginait pas et pourtant, elle avait pu le constater de ses propres yeux.

Tous deux allaient pouvoir sortir et Maana lui dit qu’on l’appelait le génie depuis treize ans. Il réclamait donc un autre surnom. Il se demanda alors comment lui allait l’appeler. Morgane rit de bon coeur et répliqua :


« Ah parce que monsieur est exigeant ! Il veut un meilleur surnom... Alors ce sera Nana ! C’est trop tard pour se plaindre. Tu as demandé un changement ce sera définitif. Et moi tu m’appelles capt’ain blue ou Morgane, ce sera bien. »

Elle rit, fière d’avoir trouvé un nom plus amusant pour lui. Il l’avait cherchée, il avait récolté ce qu’il avait semé. Le voir tirer la langue l’avait bien fait sourire. Que de gamineries ! C’était aussi ça la piraterie. Une fois tous deux arrivés aux kwaks, Maan enterra le navire. Alors, les choses se gatèrent : le grand Dios en personne arriva. Morgane prit un air grave cette fois et murmura à son allié :

« Nana ça craint, tire-toi. »

Elle se plaça devant lui, ayant l’habitude de le faire pour tous les membres de son équipage. Elle n’était pas de celles qui disaient aux hommes de se sacrifier pour elle. Au contraire, elle se lançait la première dans la bataille et exigeait qu’on la laisse faire. Ils n’eurent cependant pas le temps de réagir qu’ils furent enseveli sous un tas de sable. Morgane utilisa aussitôt son troublon pour générer un cyclone autour d’eux, dégageant le sable. Elle était toute décoiffée mais s’en fichait pas mal. Des créatures étaient face à eux dont des chevaux électriques et un golem des sables.

La première chose que fit Morgane fut de lancer plusieurs cyclones sur les monstres. Si cela n’était pas suffisant à les arrêter : cela les recula d’eux à une bonne distance. Ils gagnaient ainsi du temps. La jeune femme monta sur le kwak.

« Je crois qu’on ferait bien de filer. Ils sont vraiment nombreux. On se défendra sur la route s’ils ne nous lâchent pas ! »

Dit-elle en commençant à lancer son kwak à vitesse maximale. Les chevaux électriques étaient très rapides, Morgane lança un cyclone sur l’un d’entre eux. Elle réussit à le faire s’élever dans les airs avant que ce dernier s’écrase sur le sol, mort. Il en restait encore cinq.

« Nana ça craint ! Pars devant, je vais les retenir. »

Proposa-t-elle. Après tout, c’était sa faute s’ils étaient là. Elle n’avait jamais voulu l’embarquer dans une telle situation. Au loin, le golem crachait du feu. Heureusement, il était trop loin et trop lent pour les rattraper pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Jeu 3 Aoû - 21:46

Morgane était devenue un peu plus sérieuse, elle me demanda si je voulais vraiment venir alors qu'elle ne pouvait pas être sûr de ma sécurité, que je pourrai être blessé, ou même mourir... Si elle savait, je n'ai jamais eu vraiment peur de la mort, et mes Aktechs je les aies toujours crées pour être un genre de super héro, et c'est ce que je serai, déjà que si on a un problème je lui prouverai que mon Aktech n'est pas qu'une simple décoration. Je la regarda lui disant en souriant

"-Eh bien tu sais, je pourrai aussi installer des Aktechs laser sur le navire, si une bête volante voudrait venir nous embêter elle serait coupée net en deux par des puissants lasers et puis je te l'ai dis, j'en ai peut être pas l'air mais je suis résistant et je sais me battre !"

Elle reprit ensuite son air enjoué, bien plus naturel et m'affubla d'un surnom, bizarre, Nana, c'était assez perturbant mais ça me fait rire. Et pour elle se sera Blue alors ! Les titres c'est pas trop mon kiff en plus capitaine, mhhh nan ! Mais alors que nous arrivions tranquillement aux kwaks une chose inattendue se profila dans les cieux, nous faisant tomber du sable dessus, Dios... Heureusement Morgane dégagea le sable et Dios, avec un unique cri appela des créatures plus que dangereuse...Il ne paye rien pour attendre. Morgane se met devant moi utilisant son troublon pour les faire reculer. Pendant ce temps je glisse sur le côté créant une lance de sable solide de 5 mètres avec au bout une pointe de 3 mètres que j'envoie dans les airs visant Dios, vous croyez que j'en ai quelque chose à faire de bafouer un soi-disant dieu, il a mis Morgane en danger après tout !

"-Tiens mange toi ça, Lance du désert ! Eh ouais, on va se défendre sur la route t'as raison !"

Je sauta moi aussi sur mon kwak lancer lui aussi à pleine vitesse, pauvre bête il doit vraiment être tétanisé. Par contre on peut pas se permettre de les perdre, ils ont du matos beaucoup trop important ! Alors que le troublon de Morgane en à littéralement transformé un en purée les autres semblent se rapprochés, c'est alors qu'elle me dit qu'elle va les retenir... Pas question ! Je saute du kwak continuant un peu sa route avant de s'arrêter ne bougeant pas pendant plusieurs secondes, joignant mes mains, je dois prendre contrôle de la plus grande quantité possible de sable. J'attends le dernier moment que le premier cheval soit à 3 mètres enfonçant mes bras jusqu'aux coudes dans le sable hurlant.

"-Vous touchez pas Morgane ! Les pieux de sable !" disant ça des lignes de sable d'1 mètres sortent du sable empalant le premier cheval, son sang giclant sur le sable et sur moi. Le deuxième se faisant toucher à la patte et reculer les autres. Mais alors que je pense que Morgane va descendre j'attaque de nouveau pour être sur de me débarrasser d'eux un petit moment.

"-La muraille du désert !" levant cette fois-ci mes mains je crée entre les chevaux et moi une muraille assez épaisses de plus de 20 mètres de longueur, mais malheureusement mon Aktech de la main droite ne supporte pas et explose faisant reculer ma main. Un bout de métal de la chevalière à dû s'enfoncer dans mon doigt, et le reste de l'Aktech s'est planté dans ma main. J'enlève mon maillot l'enroulant autour de mon poignée pour éviter un saignement prolongé. Bon au moins on est sein et saufs, je titube jusqu'à mon kwak regardant Morgane repartant avec essayant de sourire malgré une douleur présente dans ma main. Et aussi la fatigue d'utiliser cet Aktech.

"-Ça devrait les retenir un petit moment...Seine et sauve?"

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 3 Aoû - 23:42

Loin de prendre son envol

Maana

Maana proposa d’installer sur le navire des Aktech’ laser afin de découper des bêtes volantes. Cette idée lui plut énormément. Mais encore fallait-il avoir les moyens de se payer ce genre d’Aktech’. Peut-être y avait-il une information qui échappait au capitaine ? Etait-il riche ? Si oui, était-il prêt en plus à dépenser sa fortune pour équiper le Wind ? Ca aurait été génial. Et il aurait fait cela sans qu’elle n’eut même besoin d’user de ses charmes ? Ce serait une première. Généralement les hommes lui faisaient des faveurs pour une contre-partie. La jeune femme étant du genre assez volage, mais avec des personnes attrayantes attention, acceptait toujours volontiers. Être pirate, c’est savoir ne pas se prendre la tête et profiter de moments en bonne compagnie.

Pour en revenir à ce qui se passa une fois à l’extérieur, Morgane fut surprise que Maana lance un pique en direction de Dios. Fort heureusement, celui-ci ne fut pas touché : il était déjà bien loin. Elle allait lui crier dessus et le traiter d’inconscient mais elle avait eu d’autres préoccupations : fuir pour survivre. A un moment, son allié sauta de son kwak pour affronter les monstres. Le capitaine se dit que, décidément, il était inconscient et suicidaire. Il laissait les chevaux se rapprocher de lui ! Ils auraient pu le griller à distance ! Morgane enrageait dans sa barbe. Mais quel idiot ! Fort heureusement, il s’en sortit bien. Et dire qu’il avait fait ça pour la protéger. Avait-elle l’air de la demoiselle en détresse ? Peut-être mais ils l’étaient tous deux à cet instant précis. Lui était juste trop confiant pour s’en rendre compte.

Enfin, après avoir tué un cheval électrique, il construisit une véritable muraille de sable. C’était sacrément ingénieux. Morgane descendit de son kwak et fonça vers Maana qui semblait affaibli et blessé. Le capitaine le vit enrouler son maillot autour de son poignet et s’accrocher à son kwak de justesse. Il dit que cela devrait les retenir un moment. La jeune femme hocha la tête avant de s’approcher de son allié et de lui dire d’un ton sévère :


« Non mais ça va pas bien ?! Tu aurais pu te tuer ! Ne refais plus jamais ça ! Tu n’as pas à me secourir, d’accord ? J’ai perdu mes parents et mon équipage comme cela il y a à peine une semaine, je ne veux pas une nouvelle mort sur la conscience ! »

Oui, tout cela lui avait remonté de forts méchants souvenirs. Bien évidemment, elle lui était reconnaissante d’avoir agi en puissance et de les avoir sorti d’affaire. Mais elle ne voulait pas qu’il réitère ce genre d’action. Cela lui faisait bien trop peur. Les héros, elle n’en voulait pas. Elle préfère les couards qui restaient en vie.


« Et c’était quoi cette attaque contre Dios ? Imagine un instant que tu l’aies touché ?! Il aurait pu nous tuer lui-même : on aurait eu aucune chance contre lui. Ca non plus, ne le fais plus mais alors plus jamais ! Si les aventures m’ont bien appris une chose c’est qu’il faut savoir parfois fuir pour survivre. Alors la prochaine fois qu’on croise Dios, on fuit gentiment avant qu’il décide de nous lâcher cent fois ce qu’il nous a envoyé aujourd’hui. »

Peut-être était-elle trop dure ? Non, il fallait qu’il comprenne que, bien qu’ils soient vivants, il aurait pu en être tout autrement. Ils avaient juste eu beaucoup de chance. Cela ne serait peut-être pas le cas la prochaine fois. Elle soupira et l’aida à monter sur son kwak avant de monter sur le sien. Rapidement, ils rentrèrent en ville. Heureusement, ils n’étaient pas trop éloignés. En ce qui concernait le navire : dans tous les cas il lui semblait que Maana l’avait bien réensseveli sous le sable après le départ de Dios. Ils retournaient voir si ce dernier l’avait beaucoup abîmé ou non une prochaine fois. Pour l’instant, il fallait juste rentrer en vie.

Morgane descendit du kwak une fois en ville et soupira. Elle n’avait rien eu mais était inquiète pour Maana.


« Je suis désolée d’avoir été un peu dure envers toi. Tu es blessé, il faut te soigner. »

N’empêche qu’elle continuait de penser que s’il avait suivi ses conseils, ils auraient fuit et s’en seraient peut-être tous deux sortis indemnes. N’empêche, il était le premier à qui elle avait parlé de la mort de son équipage et de ses parents.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Loin de prendre son envol [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Ven 4 Aoû - 3:16

Morgane m'engueula, normal, ce tour de passe-passe aurait pu me coûter la vie, enfin pas vraiment, j'aurai trouvé un moyen de m'en sortir. Elle me dit qu'elle ne veut pas perdre une personne de plus, en parlant de sa famille et de ses amies...Je baisse la tête lui disant que je suis désolé pour elle. Elle me dit aussi que je ne devais plus attaquer Dios, si je ne voulais pas qu'on ait 100 fois ce qu'il nous avait envoyé sur la tronche. Et que je ne devais plus attaquer Dios comme ça.

"-Et lorsque tu t'es mise devant moi? Tu crois que je ne l'ai pas vu?! Ses chevaux auraient bien put t'électrifier aussi ! Et puis Dios... Je compte bien l'abattre, avec ou sans aide, surtout quand j'aurai mon FoS ! Un monde n'a pas besoin de ce genre de dieu... Surtout si tout ce qu'il veut, c'est causer la mort ! Surtout si c'est celle d'une des seul personne que j'ai..."

Je disais ça avec de la colère dans la voix, mais alors que je fis de grands mouvements de bras je vis Morgane voir ma cicatrice sur le bras gauche... Cette cicatrice me rappelait tellement de moments sombres, dont je n'ai pas envie de me rappeler. C'est amusant comme une marque peut en dire long sur une personne...C'est dingue, c'est sûrement juste une habitude humaine... Elle s'excuse ensuite d'avoir été trop dure avec moi et que je suis blessé et qu'il faut me soigner. Serrant les dents j'attrape un des "pieux" de métal planter dans ma main, puis un autre, jusqu'à avoir enlevé les trois. Je laisse cependant celui dans mon doigt c'est trop dangereux. Et je met mon t-shirt autour de ma main, serrant pour que le sang coule moins.

"-Ecoute...Ces cheveux auraient pu nous rattraper, et moi non plus je n'ai pas envie d'avoir la mort d'une autre personne sur la conscience... Je suis un constructeur d'Aktech, j'équipe nombre de soldats... Combien sont morts ou disparues dans le désert à cause d'une mauvaise utilisation de ce que J'AI fais... Ici, ce n'est pas les monstres, ni le gouverneur les plus meurtriers, c'est moi... Et pourtant tout le monde sourit à mon passage...Ce n'est pas, ironique?"

Je crois que la perte de sang qui me fait divaguer, les pointes de fer ne se sont pas juste plantés, elles avaient quasiment transpercer ma main. Alors que mon sourire se déformait et le bruit des chevaux électrique semblaient se rapprochés des portes de la ville. Je souris, un sourire empli de douleur et de tristesse mais surtout de joie.

"-Au moins...J'ai enfin pu protéger quelqu'un, au lieu de semer la mort"

Après avoir dit ceci je m'effondra, je crois que le premier cheval m'avait bel et bien électrifier... Et ma main n'arrangeai rien. D'abord je tomba juste sur mes genoux mais après totalement, serrant les dans essayant de me relever en serrant les deux avec les deux mains, mais je ne pouvais pas, je ne sentais plus mes jambes, et j'avais des fourmis dans tous le corps, quelle sensation désagréable... J'arrivais à attraper mon kwak pour me mettre à moitié sur son dos, mes jambes étant toujours tétanisés.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum