Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Mer 2 Aoû - 11:52

Règle n°1 : ne pas duper le capitaine

Maana

Ce fichu journal avait fini par donner quelques résultats : enfin, quelqu’un était venu concernant son annonce sur les technologies. Elle avait donné rendez-vous à la personne près du marché biologique. C’était à l’écart du centre bien trop peuplé d’Öazys. Au moins ici, ils pourraient discuter tranquillement de technologie sans être épié. La jeune femme avait donné rendez-vous à l’autre via lapin voyageur sous le palmier à l’écart du marché. On ne pouvait pas le manquer : son tronc était énorme. Et il était le seul de la zone. En plus de cela, le capitaine avait prévenu l’individu qu’elle serait l’incarnation de la couleur bleu. Il ne pouvait pas la manquer. Sans surprise, ils se retrouvèrent. Mais, après quelques minutes de discussion à tester les connaissances du soi-disant expert, la jeune femme s’agaça.

« Vos propos n’ont aucune logique. Vous essayez d’employer des termes techniques pour couvrir le fait que vous ne comprenez rien du tout. Vous pensiez vraiment pouvoir faire illusion et vous faire engager ? Vous osez me prendre pour une idiote ?! Dommage pour vous : je m’y connais très bien en technologie et je suis aussi mécanicienne. Allez-vous-en ! Vous me faites perdre mon temps ! »

L’autre essaya de se défendre et de lui dire que c’était elle qui ne comprenait rien… Typique des hommes : croire que les femmes n’étaient pas capables de comprendre le fonction pourtant simple d’un moteur, par exemple. Le fait qu’il l’insulte irrita grandement Morgane. Il était mal tombé : on ne se moquait pas impunément du capitaine des dragons bleus. Elle lui attrapa le col, le souleva et le gifla. Puis elle le reposa sur le sol : il la regardait, l’air étêté et partit sans rien osé dire. Mine de rien Morgane en imposait niveau charisme. Elle dépassait l’autre avec son mètre quatre-vingt atteint avec ses bottes.

La pirate était exaspérée : il n’y avait rien de plus frustrant que de croire rencontrer quelqu’un de compétent et de finalement tomber sur un imposteur. Tant pis, c’était malheureusement le jeu. Si elle voulait recruter quelqu’un, elle devait perdre un peu de son temps avec ce genre d’énergumène.

La jeune femme poussa un long soupire avant de jeter un coup d’œil vers le désert que l’on voyait bien d’ici. Elle n’avait qu’une envie : réparer son navire et reprendre la route. Ses matelots auraient peut-être plus de chance qu’elle et trouveraient peut-être des personnes compétentes. Elle l’espérait de tout cœur. Toute heure perdue était ça de moins en aventure. Rester trop longtemps au même endroit était le cauchemar de tout pirate. L’aventure, il n’y avait que ça de vrai. Franchement, passer sa vie toujours au même endroit, à croiser les mêmes visages, faire les même choses… Comment les autres pouvaient se satisfaire d’une vie de ce genre ? Ne finissaient-ils pas par déprimer ? Morgane n’aurait vraiment pas pu. Déjà là, elle commençait à sentir sa patience doucement s’atténuer. D’ici quelques semaines elle partirait à l’aventure à pied, ne serait-ce que pour changer d’air. Öazys était certes un grand Etat, mais ne suffirait pas à l’occuper.

Soudainement, elle se dit qu’elle pourrait peut-être rendre visite à Kin, leur gardien. Ne serait-ce que pour voir s’il ressemblait aux images qu’on en faisait sur Stella. Apparemment c’était un dragon volant doré… Ça devait être assez impressionnant. En tout cas, elle avait de la chance que ce dernier n’était pas apparu lors de son atterrissage et n’avait pas détruit définitivement son navire. Ça aurait été dramatique.

Alors qu’elle était dans ses pensées, Morgane crut apercevoir quelqu’un qui la fixait. Elle le regardait du coin du regard. Quand on est pirate, on s’habitude à toujours rester sur ses gardes. Surtout quand on a été marquée au fer et qu’on a échappé de justesse à la pendaison comme elle. Sa main était posée sur son troublon.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Mer 2 Aoû - 14:05

Enfin une journée repos... J'étais surmené depuis que j'avais repris l'affaire Ravenfear. Les commandes affluaient, que ça soit des particuliers qui demandaient des prothèses spéciales ou alors l'armée qui demandait des prototypes d'armes assez puissantes. Quel complexité de gérer toutes ces commandes en même temps, heureusement que les cadres de la boîte gèrent bien. Ils pourraient se débrouiller 1 bon mois sans moi je pense. Bon j'ai juste pris 2 jours, pas un mois ! Ils auraient peut-être pas apprécier, alors que je viens juste de reprendre l'affaire. Puis de toute façon il y a des directives à donner aux différentes équipes.

Aujourd'hui j'étais parti en ville, près du palmier "géant" pas loin du marché. Je commanda à un bar un cocktail payant en lisant calmement mon journal. Je n'étais pas facilement reconnaissable, je n'étais pas en tenue de travail. Et au cas ou quelqu'un viendrai m'embêter j'ai toujours mon collier et mes deux chevalières pour me défendre. Je lisais tranquillement mon journal sur la terrasse du bar assistant à une scène plutôt amusante. Un pseudo scientifique que je connaissais bien, car il avait raté lamentablement l'examen d'entrée de mon entreprise discutait avec une belle demoiselle vêtu de bleu. Niveau discrétion on a vu mieux mais ça lui va bien. En attendant le scientifique avec lequel elle discutait semblait s'énerver, tout comme elle.

Sauf qu'elle avait l'air d'en avoir plus que marre. Elle le souleva assez facilement et le gifla. Je ne pu m'empêcher de rire, cette demoiselle m'intéressait. Et alors que je retournais à mon journal je vis son visage, elle avait posté une annonce, sur les technologies. Bon... C'est mon jour de boulot mais je m'ennuie grave ! Elle a remarquer que je la regardais je crois. Je me lève laissant mon verre et un pourboire sur la table sortant du bar m'approchant lentement de la demoiselle me courbant légèrement me présentant et expliquant la situation.

"-Bonjour, je m'appelle Maana Ravenfear, je viens de voir vôtre annonce et surtout que vous êtes tombez sur un scientifique incompétent, je voudrai donc vous aidez, enfin si vous le voulez bien sûr. Je suis en repos aujourd'hui donc j'ai tout mon temps libre."

Ma voix était assez joyeuse et je lui souriais, c'est pas tout les jours qu'on rencontre quelqu'un avec un tel tempérament, c'est en ça que cette ville est ennuyeuse à mourir. Ce genre de personne se fait rare, surtout dans la haute société. C'est pour ça que je ne rencontre jamais directement des gens de la haute, ils m'ennuient et m'exaspèrent. Je prends donc la place du pseudo scientifique, en fasse de la jeune femme attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Mer 2 Aoû - 17:15

Règle n°1 : ne pas duper le capitaine

Maana

Morgane n’avait pas rêvé : un homme était bel et bien en train de la regarder. Mais il n’était pas venu pour se frotter à elle, au contraire. Il se présenta immédiatement à elle sous le nom de Maan Ravenfear et lui dit être là pour l’annonce. Sans aucun scrupule, il rabaissa celui qui venait d’être éjecté. Il lui proposait donc son aide. En soit, c’était louable mais qu’est-ce qui garantissait à la jeune femme qu’elle ne perdrait pas encore son temps ? Remarque, puisqu’elle était là elle pouvait bien le tester. C’est donc ce qu’elle ferait, juste après lui avoir dit ces quelques mots en le saluant d’un signe de tête :

« Enchantée monsieur Ravenfear. J’espère que vous êtes aussi compétent que vous le sous-entendez. Avant que je vous évoque la réelle raison de mon annonce, j’aimerais avoir une petite discussion basique. Afin d’être certaine de ne pas gaspiller mon temps. »

C’était clair, peut-être un peu froid mais l’autre devait comprendre que le jeu du moment n’était pas de l’embêter. Elle avait besoin d’aide mais ne prendrait pas le premier venu. Le capitaine des dragons bleus fit donc passer un test au jeune homme qui s’avéra extrêmement pointu dans ses réflexions et raisonnements. Lui, il s’y connaissait, ce n’était pas du pipeau. Cela se sentait. La jeune femme se radoucit aussitôt le test terminé et prit un air malicieux.

« Ca, c’est ce que j’appelle ne pas perdre son temps. Très bien, je peux donc vous évoquer mon problème mais éloignons un peu, c’est assez confidentiel. »

Dit-elle avant de l’inviter d’un geste de la main à s’éloigner vers les champs. Il n’y avait personne à cette heure. C’était donc parfait pour une discussion en toute tranquillité. L’incarnation du bleu sourit à son interlocuteur puis releva légèrement son chapeau de capitaine :

« Je ne me suis pas encore présentée : je suis Morgane, capitaine des dragons bleus. C’est un groupe de pirates des airs. Mais ça ne doit pas vous parler. Jusqu’ici j’ai l’impression que les gens n'imaginent même pas que ça puisse réellement exister. Il faut dire qu’Öazys est sacrément paumée sur Teren... Si ça n’avait tenu qu’à moi, je ne serais jamais passée par ici. »  

Morgane rit de bon cœur. Il était bon de pouvoir parler sincèrement. Elle ne racontait cela qu’à ceux qui l’aidaient dans sa cause. Les autres ne méritaient pas qu’elle perde son temps. Mais si lui pouvait l’aider à décoller, elle en serait ravie. Pour qu’il puisse le faire, elle devait bien faire preuve d’un peu de sincérité et de lui expliquer sa situation. Elle espérait que le mot pirate ne le rebuterait pas. Après tout, par nature, les pirates sont contre le gouvernement. Il aurait pu avoir peur de s’associer avec quelqu’un d’hors la loi. De nombreuses fois, on l’avait regardée de haut. Que cela arrive une fois de plus ne serait vraiment pas surprenant.

« Si malgré mon statut, vous acceptez de travailler avec moi nous allons nous tutoyer et nous appeler par nos prénoms. Les trucs pompeux, c’est bon pour les inconnus et les péteux. Alors, quel est votre choix ? »

Morgane était connue pour son franc parler. L’autre allait très vite s’en rendre compte. Mieux valait qu’il s’adapte ou qu’il s’en aille. La jeune femme attendit d’être sûre qu’il accepte de collaborer pour poursuivre son récit. Elle ne parlerait pas de son navire et de ses moteurs pour rien. Et s’il essayait de la lui jouer à l’envers, elle n’hésiterait pas à lui faire payer. Elle n’était pas une personne méchante, loin de là. Mais elle ne pouvait se permettre de se faire duper, surtout vu la réduction de son équipage. Les erreurs ne lui étaient plus permises. Ça pourrait lui coûter la vie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Mer 2 Aoû - 19:44

Elle me répond un peu sèchement qu'elle veut me faire passer un "test" pour voir si je suis à la hauteur, pas comme l'autre scientifique de pacotille ! Elle voit assez rapidement que je m'y connaît dans mon domaine et je sent son ton devenir plus amical. Sûrement l'autre qui a dû la mettre sur les nerfs ou alors elle a besoin d'un bon scientifique et est donc pointilleuse. Lorsqu'elle me demande pour s'éloigner je la suis et penche du coup vers la seconde option. Je dois dire que c'est plutôt inopiné, lors d'un jour de travail, de croiser quelqu'un qui a besoin de services aussi importants mais qui n'a pas l'air de me connaître. C'est.. Bizarre.

Tout s'éclaircit quelques secondes plus tard, c'est une capitaine pirate. Voilà pourquoi elle ne me connaît pas ! Mais une question se pose dans ma tête, si elle ne vient pas d'Öazys, elle vienne d’où? Après tout je ne connaît pas vraiment les alentours et je ne sais pas si d'autres villes sont proches, j'ai envie de partir à l'aventure mais il faudrait que je me trouve des alliés pour ça. Et cette capitaine, enfin Morgane comme elle a l'air de vouloir que je l'appelle comme ça ! Moi personnellement ça me va, je n'aime pas vraiment non plus devoir tutoyer les gens !

"-Ton statut ne me dérange pas du tout puis après tout le gouvernement je m'en fiche un petit peu, mon travail je le fais pour moi et à part mes clients et amies je n'ai de comptes à rendre à personne. Je voudrai cependant clarifier quelque chose. Enfin plutôt en tant que marché. Je veut bien t'aider volontiers mais j'aimerai au lieu d'être payer avec de l'argent pouvoir analyser vôtre navire volants et vos technologies. Je suis intéressé par la technologie et cherche à connaître toutes sortes de technologies et pouvoir crée le plus d'Aktechs différents... J'espère que je ne parle pas trop !"

Je rigolais, il est vrai que lorsque je parle, je parle souvent beaucoup, et ça peut ennuyer mes interlocuteurs. Mais alors que nous discutions, un groupe de marchands sur des chevrocs passaient, je lui fis signe de me suivre hors des murs de la ville.

"- Autant aller voir ça tout de suite, je t'avoue je suis assez impatient de voir ce navire volant ! Ça doit être un joli bijou de technologie ! Mais... Comment tu es arrivée ici et d’où tu viens si tu ne viens pas d'Öazys

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Message par Morgane Perivsky le Mer 2 Aoû - 20:36

Règle n°1 : ne pas duper le capitaine

Maana

L’homme n’était visiblement pas embêté par son statut de pirate. Cela fit sourire Morgane. Elle pouvait s’estimer chanceuse d’avoir trouvé quelqu’un de compétent qui acceptait de l’aider. En plus de cela, il ne réclamait pas d’argent ! Il voulait juste analyser son navire et ses technologies. Morgane se serait mal vue de refuser. Elle n’était pas assez riche pour cela. Et, à vrai dire, elle ne voyait pas pourquoi elle aurait dit non. Même si les öazyskayans se mettaient à utiliser des Aktech’ d’air, ça n’aurait pas changé le cours des choses. La jeune femme hocha donc la tête et rit lorsqu’il lui dit être bavard. Morgane étant du même genre n’allait pas s’en plaindre. Elle préférait cela à ceux qui restaient muets comme des tombes.

Maana proposa alors d’aller voir tout de suite le navire. Morgane sourit et se dirigea doucement vers la porte menant au désert avant de prendre la parole. Il fallait qu’elle soit sûre qu’il sache dans quoi il s’engageait.

« Si tu veux tout savoir, un monstre volant a attaqué mon navire et je viens de Stella. »

Lui dire à quoi ressemblait son monde l’aurait sans doute étonné mais elle n’avait pas vraiment envie de s’étaler dessus. Repenser à là-bas lui rappelait qu’elle avait perdu sa famille et ses amis il y a peu. D’ailleurs, une fois qu’ils seraient au niveau du navire, il ne manquerait pas de voir le sang sur tout le navire. Il n’y aurait plus les corps car elle avait pris la peine de les enterrer avant de partir. Par respect et aussi pour éviter que des charognards s’en prenne à leurs dépouilles. Franchement, revoir son navire lui ferait autant plaisir que mal au coeur. Mais elle n’était pas du genre à se laisser abattre. Chacun avait bien conscience des risques en s’engageant avec elle. Ils avaient eu l’opportunité de vivre des aventures uniques à ses côtés. Elle ne doutait pas qu’ils l’auraient fait même en sachant que ce jour-là aurait été leur dernier. Un pirate, ça ne craint pas la mort. Par contre un civil oui… C’est pour cela qu’elle dit en regardant de haut en bas Maana :

« Je veux bien t'amener à mon navire mais il est dans le désert qui grouille de monstres. Je suis préparée à me défendre mais toi, as-tu de quoi te protéger si nous tombons sur un monstre gigantesque ? Je ne suis pas certaine de garantir ta sécurité même si mon troublon est très efficace. »

Dit-elle en montrant son arme qui ne paraissait pas si dévastatrice à première vue. Il fallait toujours se méfier des apparences. C’est pour cela qu’elle ne jugeait pas trop vite l’autre. S’il disait créer des Aktech’, c’est qu’il devait en avoir des assez puissantes, à priori.

« Sois sûr de toi. Sinon j’irai seule et te ramènerai un des moteurs endommagés. Je ne veux pas ta mort sur la conscience, j’ai déjà eu ma dose dernièrement. Tout mon équipage a été décimé. Et si Keftedes m’a sauvée, il ne pourra rien pour nous au milieu du désert. Je doute que Kin, votre gardien, nous vienne en aide. »

Morgane connaissait le nom de tous les gardiens et leur apparence. En tant que pirates, ses parents lui avaient transmis de nombreuses connaissances sur les peuples de Teren. Elle connaissait ainsi le nom des différents clans. Cela dit, elle ne perdrait pas son temps à transmettre son savoir à des personnes qui ne partageaient pas son expédition. Elle voulait bien lui montrer son navire, lui dire d’où elle venait mais cela s’arrêterait à peu près là. S’il était vraiment curieux, il pouvait toujours partir explorer le monde, lui aussi. L’obtention des connaissances avait un prix : celui de la prise de risque.

En parlant de connaissance, elle avait été surprise que les kwaks d’Öazys étaient vraiment jaunes. Elle avait tant l’habitude de les voir bleus… Franchement, ils n’étaient pas aussi beaux que les leurs. D’ailleurs, ils feraient bien d’en louer pour arriver plus vite au navire et éviter ainsi plus facilement les plus gros monstres. Enfin, ça nécessitait l’utilisation d’argent qu’elle n’avait pas vraiment. Tant pis : ils iraient à pied. Elle l’avait bien fait une fois, elle le referait.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maana RavenfearInventeur d'Aktech'
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Règle n°1 : ne pas duper le capitaine [Maana][clos]

Message par Maana Ravenfear le Jeu 3 Aoû - 2:54

Alors elle vient de Stella..Mais, c'est ou Stella exactement? C'est une autre ville de Teren? Sûrement, ça ne doit pas être une peuplade indigène si elle possède une telle arme... Et attend... Un monstre volant, eh bien je sent que je vais m'atteler à la création d'un Aktech qui fera effet de DCA portative, ça pourrait être drôle ! Mais bon pour l'instant je dois continuer mon projet le plus important, le reste passe après ! Le projet FoS est pour l'instant secret, si elle a quelques connaissances en Aktechs elle pourrait peut-être m'aider !

Elle me demande si j'ai de quoi me défendre des créatures du désert, baaaaah ça dépend ce qu'elle entend par pouvoir se défendre, je peut facilement retourner un monstre avec le sable que je peut quasiment contrôler en quantité illimitée, surtout que dans un désert, il y a de quoi faire. Je pourrai prendre moins le tuer, ou peut être en l'écrasant ou l'empalant en solidifiant le sable face à moi.

Elle me dit aussi qu'elle ne veut pas avoir ma mort sur la conscience. Bof, ma mort ne serai pas vraiment importante pour beaucoup de monde, je pense. Mais alors que je pensais aller louer un kwaks, je la vis avancer. J'attrapais sa main par réflexe, pas question d'aller dans ce désert sans kwak... C'est un vrai piège !

"-Écoute c'est pas que j'ai pas confiance en tes capacités de pirate mais le désert sans kwaks, pour avoir essayé avec mes employés, c'est une galère sans nom... Et malheureusement j'ai pu sauver que 3/4 de son corps... Il a perdu son kwak dans l'affaire et ses deux jambes. Donc non, on va louer des kwaks, j'ai pas trop envie que tu sois blessée Morgane..."

Je me dirigea donc avec elle vers une boutique de kwaks non loin ayant lâché sa main bien sûr. Je mis mon écharpe noire et rouge et vit mon petit Nix arriver vers moi faisant un bon sur mon épaule. Ce petit furet de feu était définitivement trop mignon. Et alors que je rentrais dans la boutique le vendeur nous salua chaleureusement.

"-Bonjour m'dame, Bonjour m'sieur... M'sieur Ravenfear, c'est rare de voir ici depuis l'accident de m'sieur Nerefire, il va mieux j'espère? Et j'espère que mon fils ne vous cause pas trop de soucis?"

"Oh oui ! Ne vous en faites pas pour Damien il va beaucoup mieux, on lui a greffer deux prothèses, et pour William ne vous en faites pas, il s'en sort très bien... J'aurai besoin de deux kwaks dans le désert... Tiens !"

Je lui donna l'argent nécessaire plus un petit extra pour qu'il se fasse plaisir. Après tout son fils fait un excellent boulot et il est toujours souriant et gentil, je ne vois pas en quoi il mériterai une quelconque récompense. Alors que moi et Morgane prenons les deux kwaks et disons au revoir à ce gentil vieil homme je n'oublies pas sa question et dès avoir franchi les portes je lui montre mon "pouvoir" levant simplement mon majeur, le sable à ma droite commençant à léviter en même temps que nous avançons calmement. Je redescend mon majeur faisant retomber le sable disant à Morgane.

"-T'inquiète, je saurai me protéger, je peut contrôler une quantité quasiment infinie de sable, en visualisant ce que je veut crée. Et certaines choses en faisant des mouvements avec mes mains, et puis j'en ai peut-être pas l'air mais j'aime l'exploration et la découverte...D'ailleurs ce désert regorge de mystère... Mais passons... En ce qui concerne Kin... Je n'ai pas confiance en ces "gardiens" je suis méfiant, et puis... Ils pourraient s'avérer dangereux, surtout entre de mauvaises, très mauvaises mains..."

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum