Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Morgane Perivsky le Mar 1 Aoû - 18:53

Quand les destins se croisent

Aleks et Ankh

Les jours s’écoulaient sans que Morgane n’ait encore ce qui lui était nécessaire pour quitter Öazys. Elle avait commencé à recruter quelques personnes pour son équipage et leur avait assigné des missions spécifiques. Mais, même une fois ces dernières remplies, il faudrait encore un peu de temps avant de pouvoir repartir voguer vers de nouveaux horizons. A défaut de ne pouvoir voguer sur les nuages ou les flots, la jeune femme décida de se rendre là où se trouvait une étendue d’eau. Vous l’aurez compris : elle avait choisi le canal.

La fan de bleu s’était assise près de l’eau et scrutait ceux qui avaient décidé de faire une croisière sur ce dernier. D’autres étaient dans un espace plus limités et s’amusaient dans ce qui étaient des piscines fermées et aménagées. Des toboggans étaient disposés pour la plus grand joie des enfants. Pour une fois depuis qu’elle était sur Öazys, Morgane ne se sentait pas trop mal. Elle était en hauteur, loin de ces attractions et divertissements. Elle préférait observer et, surtout, elle n’avait pas les moyens de dépenser le peu d’argent qu’elle avait dans ce genre d’endroit. La pirate s’amusait donc par procuration. Elle semblait se fondre dans ce décor avec sa robe bleue, ses cheveux et son chapeau. Un artiste aurait pu faire une belle toile de cette scène.

Le regard bleuté de la jeune femme se tourna ensuite vers le ciel tandis qu’elle s’allongeait sur le sol. Elle avait envie de voler de nouveau comme un oiseau. Son bola ne fonctionnait plus… Il faudrait qu’elle le répare. Mais il y avait plus important : son navire. Sans ce dernier, il n’y aurait aucun moyen de partir de nouveau à l’aventure.

L’image de ses anciens amis lui revinrent en tête, celle de ses parents également. Quelle tristesse qu’ils aient dû terminer le jeu de la vie. Mais, c’était le principe. Ce jeu se terminait tôt ou tard. Elle pourrait de nouveau profiter d’eux lorsqu’elle serait de l’autre côté. L’heure n’était pas venue. Elle comptait bien prouver que ses parents avaient eu raison sur elle et qu’une grande destinée l’attendait. Il était hors de question de les décevoir eux ni Keftedes. Le griffon était intervenu et lui avait sauvé la vie. Sans lui, elle aurait été dévorée par cette monstrueuse baleine blanche.

Dire que d’Öazys, on ne distinguait aucun monstre dans le ciel ni même tout ce qui s’y trouvait. Pourtant, de Stella, on pouvait observer chaque endroit avec une précision surprenante. De là-haut, Öazys ne l’avait jamais attirée. A la base, elle avait voulu se rendre sur Kohi. On ne fait pas toujours ce que l’on veut. Il faut savoir s’adapter. C’était l’opportunité de peut-être dénicher un trésor insoupçonné. Une fois qu’elle aurait tout réparé, elle pourrait peut-être voler quelques objets précieux aux plus riches. Elle trouverait bien des choses qui pourraient plaire à ses amis.

Le capitaine se redressa et se leva. Elle s’épousseta et remit correctement son troublon à sa ceinture. Elle se mit à penser.


*Assez de rêvasseries Morgane, plus on traînera, plus longtemps il faudra supporter ce maudit Etat.*

Et elle aimait la piraterie… Faire la serveuse tous les matins à l’oiseau bleu ne lui plaisait pas plus que cela. Cela lui permettait heureusement d’écouter les potins de la ville. Mais, franchement, l’appel du ciel était grand. Elle tourna les talons, pour s’éloigner de son point de vue lorsqu’elle vit quelqu’un. Est-ce que cette personne était là depuis longtemps ? Elle n’aurait su le dire. Elle avait été tellement absorbée par ses pensées qu’elle ne l’avait pas entendu venir.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Aleks Stal le Mer 2 Aoû - 10:06

Oazys, une cité magnifique à deux facettes. Les quartiers intérieurs magnifiques et technologiquement avancés… Et les bas quartiers pauvres et ramassant et ramassant les miettes. Même avec Le N.O.D je ne pouvais créer assez de richesse pour arranger cela, à croire que cette situation profitait à certains, ce qui était sûrement le cas. J’avais envie de sortir ces idées tristes de ma tête, les négociations avec un producteur de bois artificiel m’avais quelque peu irrité de plus.

J’avais donc laissé Aleks Stal le PDG à la tour N.O.D pour n’être qu’Aleks et explorer la ville grandissante. Je marchais dans les rues, ruelles, escaladaient les murs et les obstacles. Je parvins après plusieurs dizaines de minutes au canal… La vue de toute cette eau… Me paraissaient risible par rapport à ce qu’était l’Océan par-delà le désert.

J’ai longé le canal, les mains dans mes poches de ma tenue noir élégante, j’aurais bien piqué une tête… Mais Mischa va me tuer si elle apprend que je me balade sans protection, alors si en plus je fais des plongeon en plein canal. Heureusement, je n’avais pas chaud, Isaak avait mis au point des vêtement capable de ramener la température corporelle à des stade plus agréable, une fois commercialisé, cela va nous rapporter un joli bénéfice.

Aux files de ma marche, je finis par me perdre dans mes pensées… Jusqu’à ce que je vois une masse de cheveux bleu se redresser de manière impromptue sur ma gauche ! Perds comme j’étais dans mes songes, je saute d’un pas en arrière en commençant à me mettre en garde… Puis je me reprend en lissant ma chemise.


« Par Dios, vous êtes si vigoureux les jeunes. Je suis navré de vous avoir dérangé. Il y a peu de monde dans cette partie habituellement. »
Je déclare avec un sourire désolé en observant la jeune femme devant moi. Une belle demoiselle, qui semble par sa tenue et sa chevelure… Très obsédé par le bleu. Je remarque sans peine le… Troublon ? Sans rire, je soupçonne que ce soit un Aktech', mais tout de même, ça fait très… Pirate à l’ancienne.

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ankh AlhuïnManiaque Suicidaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Ankh Alhuïn le Jeu 3 Aoû - 22:09


Ça devait faire combien de fois ? Quarante ? Cinquante ? Peut être plus, peut être moins. A vrai dire, ça faisait quelques temps qu'Ankh avait arrêté de compter. Il n'empêchait pas que le jeune homme avait été remonté une énième fois par ce bon vieux Ed, un pêcheur du coin qu'il connaissait maintenant très bien, après une nouvelle tentative de suicide. Après s'être excusé pour le dérangement, il prit le chemin en direction de la boulangerie la plus proche pour y acheter de quoi grignoter histoire de reprendre des forces après tant d'énergie gaspillée pour rien. Face à la vitrine, il se laissa tenter par une dizaine de minis cupcakes aux couleurs de l'arc en ciel. Boite en main, le détective, trempé à cause de sa balade dans l'eau, rejoignit une nouvelle fois les berges en sautillant gaiment d'un pas à l'autre, suivit de près par son familier Athys, en quête d'un endroit sympathique pour se poser.

Ankh marcha quelques temps avant d'être intrigué par l'aspect d'une demoiselle toute de bleue vêtue à quelques mètres de là. C'est en gloussant qu'il s'approcha d'elle et de l'homme qui lui faisait face.

- Si tu étais un cupcake... tu serais celui là !

Le grand brun ouvrit sa boite achetée quelques instant plus tôt pour en sortir un magnifique gâteau surmonté d'un glaçage d'un mélange bleu azur et bleu électrique. Il fourra le cupcake dans les mains de la jeune femme et se tourna ensuite vers l'homme qui était plutôt bien vêtu en face d'elle avant de se stopper complètement. Ce type il l'avait déjà vu de nombreuses fois, à la télé et à la une d'un petit paquet de magazines notamment. Le détective sourit amusé à cette improbable rencontre et replongea la main dans son paquet pour finalement tendre un gâteau jaune et cyan au célèbre PDG.

- Voilà, comme ça pas de jaloux ! Ils sont tout frais, je les ai acheté y'a cinq minutes à peine au Fairy Cupackes ! Oh, et puis c'est l'heure de gouter, et c'est interdit de louper ce repas là.

Enjoué, bavard, glouton, du Ankh tout craché. Posé sur sa tête, Athys piailla d'ennui pour faire savoir à son maître qu'il en faisait encore des caisse. Surement ce dernier aura-t-il continué à parler si le familier ne l'aurait pas stoppé. Comme quoi, ces deux là ce sont bien trouvés. Faisant face à la demoiselle en bleue, Ankh détailla sans gêne son accoutrement. Bleu était le mot, mais plusieurs détails forts intéressants n'échappèrent pas à son regard. Un tricorne, une robe aussi bleue que le reste de la tenue, une ceinture avec divers accessoires dont une boussole, un troublon et un carnet.

- Non... une pirate vraiment ? La classe ! Et dis moi, dans ton carnet, y'a une carte au trésor ? Ou peut être les récits de tes aventures passées ? Dis, tu aurais des histoires à me raconter ?

Lassé de geindre auprès de son maître Athys avait arrêté de piailler et se posa un peu plus confortablement dans le nid que formait les cheveux d'Ankh. Celui-ci sortit son carnet de note à lui qu'il trimballait toujours sur lui, en tant que bon détective qu'il était. Il était prêt à écouter la jeune femme et ses excitante aventures.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 3 Aoû - 22:38

Quand les destins se croisent

Aleks et Ankh

Morgane n’avait pas rêvé : il y avait bien quelqu’un. Un homme assez âgé apparemment. Elle ne le connaissait pas mais en même temps elle aurait été surprise de reconnaître qui que ce soit sur Öazys. Elle était nouvelle ici et n’y avait pas mis les pieds, du moins pas qu’elle se souvienne. L’homme s’excusa de l’avoir dérangée et expliqua que d’habitude il n’y avait personne ici. Morgane secoua vivement la tête :

« Vous ne me dérangez pas, j’allais partir. La place est vôtre. »

Alors qu’elle allait poursuivre sa route, un autre inconnu débarqua en gloussant et lui donna un cupcake. Morgane écarquilla les yeux devant la merveille qu’on venait de lui donner ! Un cupcake bleu : c’était merveilleux. Déjà, c’était la couleur par excellence et puis la jeune femme mourrait de faim. Le hasard avait très bien fait les choses. Le sourire du capitaine était éclatant tandis qu’elle lui dit :

« Merci ! Vous, vous savez parler aux femmes...  »

Elle croqua la pâtisserie qui était juste succulente. Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu’elle la termine. Elle se lécha les doigts pendant qu’il donna un autre cupcake à l’autre individu. Puis, il s’adressa à elle et lui demanda ce qu’il y avait dans son carnet. Il était extrêmement curieux ce petit. Mais puisqu’il venait de remplir son estomac, elle pouvait bien lui répondre un peu. Mieux : elle négocia.

« Oui je suis vraiment une pirate, une des airs. Même s’il m’arrive d’aller en mer également mais c’est moins mon élément. »

Dit-elle en lorgnant sur les autres cupcake. Il y en avait un rose : cela allait sans dire que celui-là elle ne voulait pas en entendre parler. Par contre, il y avait un cupcake vert légèrement bleuté qui aurait pu passer. Elle lui dit en saisissant la pâtisserie :

« Comme tu es généreux avec moi et que j’ai faim : je répondrai à une question par cupcake.  »

Elle sourit de toutes ses dents et se rassit. Ils allaient discuter sans doute un moment alors autant s’installer confortablement. La jeune femme regarda l’autre homme plus âgé et lui dit :

« Ca ne vous dérange pas que l’on squatte votre coin ? »

Elle n’attendit pas vraiment la réponse, imposant ainsi sa présence avant de reprendre.

« Dans mon carnet il y a des récits, des notes, des croquis, des cartes… C’est ma bible.  »

Dit-elle en croquant dans le second cupcake. Qu’il était bon d’avoir un peu à manger. Faire des économies pour s’acheter du matériel était assez pénible. Ca creusait… Morgane remarqua le familier du donneur de cupcake et le trouva mignon. Par contre elle se demanda s’il était normal qu’il dorme ainsi dans ses cheveux ? Qu’importe.

« J’ai plein d’histoires à raconter. On peut aussi négocier un bout d’histoire par cupcake. Je suis arrangeante.  »

Etre nourrie pour raconter ses aventures, c’était tout bénéfique pour elle. Franchement, elle aurait été idiote de refuser une telle offre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Aleks Stal le Ven 4 Aoû - 18:19

Je suis assez… Confus, devant la taille du jeune homme qui se joint à nous avant que je ne puisse répondre à la jeune femme bleue que cela ne me dérangeais pas qu’elle reste. L’étrange garçon distribue sans gêne les pâtisseries qu’il avait apportées, ce qui semble faire le bonheur de la femme bleu. Quand l pose un cupcake dans ma main, je le remercie poliment, mais surpris, je l’admets. 

Je m’adosse à un pilier proche en croquant dans le gâteau, écoutant les deux jeunes gens… Après tout, ce serait aussi intéressant que d'errer dans la ville, la petite tête de ombrefeu sort de la doublure de ma veste dans laquelle il aime se cacher, il hume l’air un instant et retourne se cacher. Je reporte mon attention sur les deux inconnus… Le grand à aussi un… Agati sur la tête, c’est curieux, ils n’aiment guère la présence des humains habituellement. Le jeune homme semble aussi bien habillé, même s'il est semble t’il imbibé d’humidité… Étonnant. 

« Qu'est-ce qu'un pirate?...» Je lâchais. « C’est curieux d’entendre encore le mot bible, c’est un vieux mot de l’Ancien Monde, cela correspondait à une sorte de codex religieux à valeur sacré il me semble. » Je rajoutais.

Je levais la tête pour regarder le jeune homme… 

« Merci pour la pâtisserie, Mama Hada à pas perdu la main. C’est une prouesse d’avoir pu gagner la confiance d’un agati, félicitation… Vous devez être un des enfants des Alhuïn, vous ressemblez beaucoup à votre père. Mais damnation, je parle trop ! » Je m’exclamais joyeusement en me tournant vers la pirate. « Vous avez sûrement des tas d’aventures à nous faire partager ! » 

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ankh AlhuïnManiaque Suicidaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Ankh Alhuïn le Mar 8 Aoû - 21:59


Un cupcake pour un fragment d'aventure, c'est quand même cher payé. Mais étant d'un caractère plus curieux que gourmand, Ankh décida de tendre la boite remplie de confiseries à la bleue qui n'hésita pas avant d'engloutir une pâtisserie turquoise. Alors comme ça elle ne mangeait que des de couleurs bleues ? Surement commandait elle aussi sa viande cuite bleue au restaurant tiens. Seulement, dommage pour elle, il en restait de toutes les couleurs mais plus aucun était de sa couleur favorite. Grace aux deux cupcakes donnés, Ankh put cependant avoir quelques informations qu'il s'empressa de noter. La jeune femme était donc une pirate des airs, et parfois elle se baladait en mer. C'est un bon début pour  lui qui ne comptait pas lâcher l'affaire. Pour lui faire comprendre qu'elle devait tout lui raconter de A à Z, il déposa le paquet acheté plus tôt sur ses genoux accompagné d'un petit "dis moi tout" et un regard pétillant d'envie.

De son côté, le célèbre Aleks Stal se mit à philosopher sur les mots spécifiques de la Terre, pirate et bible. Combien de fois Ankh avait-il lu des livres traitant des expressions, des pays, des langues et cultures terrestres ? Trop de fois. C'est tellement intéressant à ses yeux d'en savoir plus sur un monde qu'il n'a jamais vu mais dans lequel ses ancêtres les plus éloignés ont vécu. Par contre, savoir que le PDG avait un jour rencontré ses parents, c'était une grande première. A vrai dire, ses derniers n'étant que très peu souvent présents à la maison, leur fils n'avait pas souvent l'occasion de les questionner. Surement s'étaient-ils rencontrés dans le désert au cours d'une expédition ou autre. Ankh n'en savait que trop rien. Par contre, il est vrai qu'il ressemble étrangement à son père. Très grand, fin, les cheveux bruns et ondulés et ce même sourire gravé sur le visage. Il n'y avait que ses yeux qu'il tenait de sa mère.

- Vous connaissez mes parents ? D'où ça ? Du désert ? Ou vous êtes peut être venu à la maison prendre le café... Mais vous avez vous aussi des aventures à nous raconter !

Sans se soucier de si la demoiselle bleue allait bien prendre ou non son acte, Ankh se saisit du paquet de cupcakes qu'il lui avait donné plus tôt pour tendre la boite vers l'homme.

- Un cupcake ?

Avant de finalement stopper son geste et ramener les gâteaux vers lui pour se saisir d'une pâtisserie décorée d'un camaïeu de violet. Ses deux comparses avaient peu être faim mais lui aussi. Au final, ça restait quand même les siens, et il les avait payés avec son argent, celui concernant la dernière enquête qu'il avait élucidé. Mais pourquoi se casser la tête sur savoir qui aurait des cupcakes et qui n'en aura pas alors que la boutique qui les vendait se situait à à peine cinq minutes de marche ? Aucune raison.

- Venez on y va !

Puis de se saisir tout joyeux de la main de la jeune femme dont il ne connaissait toujours pas le nom et de celle d'Aleks et de marcher d'un pas rapide en direction du Fairy Cupcakes. Arrivés tous trois devant la devanture colorée, Ankh annonça à ses camarades que c'est lui qui invitait, mais que chacun n'aura le droit qu'à dix gâteaux maximum. Certes il avait de l'argent à profusion grâce à ses parents, mais il faisait en sorte de ne vivre qu'avec la paye de son travail. Il leur ouvrit la porte et d'un geste de la main, les invita à entrer. Il était hâtif d'écouter les aventures excitantes des deux autres, surement aura-t-il a apprendre de leurs récits.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Aleks Stal le Mer 9 Aoû - 11:33

Eh bien, le fils des Alhuïn n'était pas du genre à hésiter longtemps. À peine avais je finis ma dernière phrase qu'il me demandait déjà comment j'avais connus ses parents, avant de tendre sa boite à pâtisserie vers moi mais peine je commençais à lever la main pour lui dire que je n'en voulais pas qu'il m'a attrapé par la main avec la fille en bleu pour nous tirer vers la boulangerie de mama Hada.  

Il nous invitais donc à prendre place sur l’une des quatre tables en bois décoré de mosaïque de chez mama Hada. La vieille femme avait offert à son établissement une décoration toutes en bleu et jaune pastel avec parfois des bouquet de lavandes accroché à certains endroits offrant un parfum agréable. 

Alors que notre ami de deux mètres commandait visiblement pour nous, je pus voir la fameuse tenancière avec ses cheveux grisonnant en boucle anglaise et ses yeux vert jeter un d’oeil dans notre direction, je haussais les épaules et un début de sourire se dessinait sur ses lèvres. Reportant mon attention sur la femme en bleu, qu’il était difficile d’oublier, je lui demandais avant le retour de notre ami à la taille impressionnante.

« Cela me revient, les pirates étaient des pillards des mers d’après les anciens récits, ils faisaient fantasmer les auteurs par les aventures qu’ils auraient vécu, mais… Cela restait de dangereux criminelles. Vous êtes de ceux-là mademoiselle ? » 

Il est vrai que me souvenant de la signification de ces personnes, je me tenais un peu plus sur mes gardes. Les fleurs les plus chatoyantes sont souvent les plus mortelles. Oh damnation, si ma fille apprend que j’ai pris le goûter avec une pillarde, elle va m’en rabattre les oreilles pendantes des mois !

Alors que notre ami prenait place à table en nous prévenant que nous n’aurions que dix pâtisseries chacun, j’eus un petit rire en tapant gentiment sur son bras en lui assurant que c’était déjà très généreux à lui de nous inviter et je l’en remerciais avant de me présenter. 

« Je suis Aleks Stal, je dirige les entreprises N.O.D, j’ai rencontré tes parents bien avant de fonder l’entreprise cela dit. » 

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 10 Aoû - 14:46

Quand les destins se croisent

Aleks et Ankh

Morgane ne répondit pas sur les propos de l’homme plus âgé. S’il comptait analyser le moindre de ses mots, ils n’en finiraient pas. Elle avait l’impression de faire face à un encyclopédie audio. Pour le fun, elle le surnommerait Encarta. Non mais il fallait qu’il se détende : on n’était pas là en cours. Le capitaine avait presque l’impression qu’il allait lui demander une dissertation sur ce qu’était un pirate en quatre parties plus une introduction et une conclusion. Cela la fit sourire : ce n’était pas tous les jours qu’on croisait quelqu’un comme lui. Il était un drôle de personnage. L’étendue de ses connaissances semblait égaler celle de sa curiosité. En effet, il semblait connaître celle qui avait fait les pâtisseries… Soit il adorait tout savoir sur tout, soit cette femme était une bonne amie. Qu’importe. L’homme enchaîna en parlant qu’il était rare de gagner la confiance d’un agati. Il parlait sans doute de l’animal dans la chevelure de l’autre. Morgane en avait vaguement entendu parler mais n’était pas une spécialiste des familiers. Et puis, encore une fois : ça ne lui était pas d’un immense intérêt dans l’immédiat. L’homme enchaîna en disant qu’il avait connu le père du jeune homme et fit comprendre que nom de famille était Alhuïn. Morgane le nota dans un coin de son esprit, au cas où. Elle le répertorierait dans son carnet en fin de journée.

Encarta se rendit compte qu’il parlait beaucoup et se tourna vers Morgane pour lui dire qu’elle avait sans doute de nombreuses aventures à raconter. Elle hocha la tête tandis qu’elle finissait la pâtisserie qu’elle avait en bouche. Pour les raconter il faudrait encore qu’elle arrive à ouvrir la bouche. Tous deux étaient très bavards. Mais elle n’était pas pressée : elle parlerait lorsqu’elle en aurait l’occasion.

L’autre demanda à juste titre d’où il connaissait ses parents. Morgane les regardait tour à tour. C’était drôle qu’Encarta connaisse tant de choses. Vraiment. Le plus jeune insinua qu’Encarta avait des choses à raconter. Est-il connu ? Avait-elle loupé un épisode ? Si cela se trouvait, sur Öazys ce type était quelqu’un. Morgane n’avait pas la science infuse. Elle se renseignerait après.

Il proposa un cupcake à Encarta qui refusa. Le capitaine se dit qu’au pire ça en ferait plus pour elle. Sans plus attendre, le plus jeune les entraîna jusqu’à la boutique de cupcakes. Morgane n’était pas contrariante et suivit donc les deux hommes avec le sourire. Lorsqu’il était question de nourriture Morgane était ravie, ces derniers temps.

Ancarta et Morgane prirent place sur une des tables de l’établissement. L’homme profita de l’absence du plus jeune pour la questionner encore sur les pirates. Elle sourit malicieusement et lui dit :

« Je ne tue que ceux qui me barrent la route après il peut toujours y avoir des dommages collatéraux, ça c’est regrettable mais il est difficile de tout contrôler. Mon but personnel est de fournir des biens à mon peuple car notre dirigeant n’est pas du genre à partager les richesses. Je prends aux plus riches et le donne aux pauvres des miens. Je me vois plus comme celle qui rééquilibre les choses. Mais je ne suis pas inoffensive sinon je serais morte depuis longtemps. Alors, pour faire très court c’est possible que je sois une dangereuse pillarde. »

Morgane ne se voyait pas comme une criminelle. Elle passait plus de temps à combattre les créatures que des êtres humains. Cela dit, bien évidemment, elle devait parfois tuer ceux du gouvernement de Stella lorsqu’ils lui barraient la route. En même temps, c’était tué ou être tué. Il n’y avait pas vraiment de question à se poser.

L’autre les rejoint enfin et leur dit offrir les pâtisseries. Ils pouvaient en prendre dix chacun. La jeune femme sourit de toutes ses dents et sélectionna dix cupcake bleus. Tant qu’à choisir, autant prendre ceux qui avaient le plus de classe. Morgane remercia le jeune homme après Aleks Stal, car tel était son vrai nom. Il disait diriger les entreprises N.O.D.. Morgane hocha la tête avant de dire :

« Je suis le capitaine Pervisky, mais vous pouvez m’appeler Morgane ou capt’ain blue. »

Elle regarda Aleks puis l’autre et demanda :

« Et toi c’est quoi ton petit nom ? »

Elle n’avait pas encore raconté ses aventures. Tout d’abord, elle voulait mangé sa dose de cupcake. Après, elle parlerait un peu. Il était toujours bon de garder un peu de suspens. Et puis, ils n’avaient qu’à insister un peu plus. Elle aimait ça.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ankh AlhuïnManiaque Suicidaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Ankh Alhuïn le Mar 15 Aoû - 22:27


Du bleu du bleu et encore et toujours du bleu.
Au moins offrir un cadeau d'anniversaire à cette demoiselle ne devait pas être bien compliqué. Une paire de chaussettes bleues et le tour est joué ! Bon, on reviendra quand même sur le choix du vêtement... Tandis que la bleue choisissait des cupcakes de la même couleur, Ankh choisit des gâteaux aux couleurs de l'arc en ciel pour Aleks et se repris même deux autres boites pour lui avec les mêmes pâtisseries à rendre aveugle un aveugle tellement le glaçage était pigmenté en couleurs. Si le détective était là, alors autant en profiter pour ramener de quoi manger à son frère, ça épargnera aux cuisiniers de faire encore un gouter aux frères gloutons. Et tant qu'à faire il allait même en donner au personnel. C'est qu'on est bien traité quand on est employé chez les Alhuïn.

Au loin, alors que le grand brun prenait commande face à la grande vitrine aux mille est une couleurs, il observait au loin les deux autres parler. Il avait hâte qu'on lui file ses paquets pour prendre part à leur conversation. S'ils commençaient tout deux à déjà parler aventure, ils allaient devoir répéter leurs dires face à un Ankh un peu trop curieux. Arrivé à la table, ses quatre paquets en main, aussi étonnant que ça puisse paraître il n'eut pas le temps d'en placer une que la bleue se fit connaître sous le nom du capitaine Pervisky/Morgane/Capt'aine Blue avant de lui demander qui il était. C'est en faisant une semi révérence en courbant la tête qu'il se présenta à son tour.

- Ankh Alhuïn, détective et écrivain amateur pour vous servir Mademoiselle Blue ! Ah voici comme convenu les cupackes !

Sans perdre plus de temps, il déposa une boite remplie de gâteaux bleus face à Morgane et une boite arc en ciel devant Aleks avant de prendre place autour de la table et de continuer à manger sa boite déjà entamée. Comme convenu, il allait garder les deux autres paquets pour son frère et le personnel. Et puis même un peu pour lui s'il avait encore faim tant qu'à faire. Choisissant un gâteau aux nuances de vert, il questionna ses deux comparses du jour, souhaitant cette fois-ci avoir des informations à la hauteur de ses espérances.

- Maintenant que nous sommes assis et que nous avons de quoi grignoter, pouvons nous discuter explorations et découvertes ? Vous avez surement tout deux énormément à m'apprendre !

Sans oublier bien sur de sortir son stylo et son carnet afin de noter la quasi totalité de leurs dires. De son côté, ennuyé par la situation, Athys se servit dans la boite d'Ankh d'un cupcake aux couleurs d'un couché de soleil. Aussi gourmand l'un que l'autre le maître et le familier.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Aleks Stal le Mer 16 Aoû - 20:37

Les paroles de la femme bleue me trottèrent dans la tête, donné aux pauvres en volant aux riches ? Tuer les hommes du gouvernement ? Ont n’avaient pas eu de cas de militant armé depuis bien des années et surtout si violent à Oazys… Quelque chose cloche. 

Du moins, je ne pus en demander plus que notre cher hôte était de retour, en ne souhaitant pas envenimer une situation qui était paisible, je passai à autre chose, pour l’instant. Le jeune fils des Alhuïn semblait très curieux, son carnet déjà prêt à accueillir nos paroles alors même que la femme elle profitait avec une gourmandise des plus sincère de ses pâtisseries offertes.

« Je vais faire une entorse aux bonnes manières pour laisser notre amie profiter de ses petits délices et commencer à par vous raconter notre rencontre avec vos parents. » Je débutais en souriant.

« C’était en 978, ils faisaient tout deux parties de la seconde expédition vers la côté est du continent pour explorer plus en détails les rives qui menaient à notre océan. Cinq véhicules tous terrains gouvernementaux, quasiment que des scientifiques et technicien dans le convoi hormis vos parents, ma défunte épouse et moi. Néanmoins, ils ont bien tenu malgré le climat hostile du désert. Pendant les deux premières semaines, pas un souffle de vie plus grand qu’un furet incandescent dans tout le désert !
 » Je décrivais alors que mon petit compagnon apparaissait enfin de sous ma veste, j’en profitais pour lui caresser la tête.

« Ont avaient avalé presque le tiers du trajet en deux semaines. Du coup, les gars ont commencé à se détendre. Heureusement, pour eux, votre père lui était jamais détendu ! Alors que trois tech plantaient les panneaux solaires pour recharger les véhicules, un scorpiar est sortis des sables et à commencé à les charger ! Sûrement que nous étions proche de son nid, votre père à attrapé un des techniciens d’une main, alors que celui ci était tombé et à la merci de la bête, et il la jeter vers nous alors qu’il usait d’un bâton à bétail pour effrayer la créature avec les crépitements électriques de l’arme. 

Ont à réussis à tenir le scorpiar en respect le temps que je récupère le précieux appareil de recharge d’énergie et que nous allions nous établir un peu plus loin.
 » Je racontais avant d’ajouter.

« Mais le meilleur moment, c’est quand nous avons enfin atteint la côte, votre mère à quasiment voulu embrassé ma femme de joie en voyant une si grande étendue d’eau pleine de vie. Ont est resté trois mois durant sur la côte, assez pour que votre père et moi, nous amusions à créer une embarcation rudimentaire pour tenter de pousser un peu vers le large… Damnation, on à fini par chavirer à une soixantaine de mètre du rivage sous les yeux effaré de votre mère ! Je l’ai vu passer un savon à votre père et moi, encore trempé de notre nage surprise, que je ne lui connaissais pas. » Je décrivais en riant en me rappelant se souvenir.

« Le retour, c’est mieux passé malgré une escarmouche contre des vers de sables qui nous à forcé à faire usage de nos armes à feu contre eux. Votre père était très bon pour le combat rapproché, mais je suis bien meilleur tireur. Et cela malgré les nombreux essais de sa part pour gagner aux épreuves improvisées durant la route. » 

Je pris un délicieux gâteau en regardant la dame en bleu pour qu’elle prenne le relais. Après tout, une pirate ça devait avoir des exploits à son actif. Néanmoins, je profitais du temps de latence pour envoyer un message à ma fille et la rassurer, elle avait fini par se rendre compte de mon absence. Elle allait finir par se pointer ici ,pas de doute.

Je prévins que je ne pourrais pas rester encore très longtemps, avant que commence la femme bleue, ca j’avais du travail à la tour N.O.D, j’expliquais rapidement que ma fille allait venir me chercher. Je me tournais vers la femme bleue pour écouter ses récits, alors que je laissais Ombrefeu, mon furet, grignoter un gâteau dans ma main.

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Morgane Perivsky le Jeu 17 Aoû - 18:51

Quand les destins se croisent

Aleks et Ankh

Morgane nota dans son carnet le nom d’Ankh Alhuïn et celui d’Aleks Stal tandis que ce dernier expliquait sa rencontre avec les parents du détective. Morgane savourait ses cupcakes bleus en regardant les deux hommes. L’homme plus âgé raconta ses affrontements avec différentes créatures typiques d’Öazys. La jeune femme écouta, au cas où il finirait par évoquer une créature qu’elle ne connaissait pas mais ce ne fut pas le cas. Une fois qu’il eut terminé son récit, il leur dit qu’il ne pourrait se permettre de rester longtemps car sa fille allait venir le chercher. Le capitaine hocha la tête : chacun faisait comme il le pouvait. Elle ne comptait forcer personne à l’écouter. Tant pis pour lui s’il n’avait pas l’occasion d’entendre son récit jusqu’au bout.

Il semblait que c’était à son tour de parler. Ah les bons récits, elle en avait des tas. De quel affrontement parlerait-elle aujourd’hui ? C’était décidé : elle raconterait la fameuse histoire de l’île de la Lune. Afin de se mettre dans l’ambiance, la jeune femme posa son cupcake et sortit d’une de ses pochettes une illustration. Elle représentait l’ombre d’une île dans le reflet de la Lune. Morgane la tourna pour que les hommes puissent la voir.

« Je me souviens de la fois où mon équipage et moi avons décidé de nous rendre sur l’île de la Lune. On disait que cette île n’était visible et accessible par l’homme que lorsque les soirs de pleine Lune et qu’elle comptait des Aktech’ impressionnants et des nombreux biens précieux. Forcément, en tant que pirate nous avons tout de suite été intéressés. Je comptais bien montrer que cette île n’était pas une légende, la trouver et récupérer la totalité du trésor. Pour cela, j’ai écumé les cieux et j’ai dû revoir ma stratégie, après des mois de recherches dans les différents royaumes. J’avais beau retourner les auberges, les bibliothèques et laisser traîner mes oreilles… Nulle part sur la terre de Teren on ne parlait de cette île. Il n’y avait qu’une solution : chercher dans les airs et plus précisément sur Stella. Un pirate chercher toujours ailleurs que dans son lieu natal. C’était une erreur. En fouillant l’enceinte du gouvernement de Stella, en tout illégalité, j’ai réussi à dégoter ceci. »

Dit-elle en sortant une carte poussiéreuse. Elle souffla dessus et dit en riant :

« Comme vous pouvez le constater, cette carte utilise des symboles indéchiffrables, il s’agit de codes. On ne peut la décrypter facilement. J’ai mis des mois à le faire grâce à des recherches sur l’encryptage. Mais j’y suis parvenue. »

Dit-elle avec un sourire malicieux. Elle regarda tour à tour Ankh et Aleks puis poursuivit.

« A bord du Wind, nous nous sommes rendus dans les cieux un soir de pleine Lune. Comme la légende le disait, l’île était accessible. Mais, Dios était là lui aussi et nous a envoyé un de ses monstres. Un terrible abyssal. »

Dit Morgane en sortant un dessin qu’elle avait fait. Elle esquissait toujours les créatures qu’elle combattait et avait un sacré coup de crayon. Son père lui avait toujours souligné l’importance de savoir retranscrire le plus fidèlement possible ce qu’elle voyait. C’était toujours utile. Un dessin valait plus que mille discours.

« Cette créature répugnante, visqueuse et nauséabonde a attaqué le Wind et mon équipage. Nous avons bien évidemment mit en place nos arbalètes d’air pour pouvoir le souffler avant que lui nous expulse. L’affrontement fut terrible, de nombreux de mes hommes périrent. Certains furent dévorés, d’autre réduits en miette. Nous volions bien évidemment tous afin d’atteindre nos postes respectifs et essayions d’esquiver au mieux les énormes ailes de la bête. L’abyssal brisa un de nos mâts et déchira la toile principale du Wind. Tandis que tous les hommes se démenaient pour nous maintenir dans les airs et réparaient rapidement la toile, je pris une partie de l’équipage avec moi. Je servis d’appât à la bête et l’attaqua avec mon fidèle troublon. La bête et moi nous regardions dans les yeux, il arriva à ma hauteur. C’était le moment décisif. Je pouvais voir la bave couler de ses tentacules noirs. Il ouvrit la bouche et révéla ses dents acérées. Celles-ci baignaient encore dans le sang de mes pauvres matelots qui n’avaient pas survécu. Je pointais mon troublon et tirait une dernière fois un cyclône assez puissant pour le faire reculer de trente mètres. Mes hommes décochèrent alors, comme je leur avais demandé, une flèche gigantesque qui réussit à percer de part et d’autre l’abdomen de la bête. Dans un hurlement effroyable, elle s’écrasa sans doute sur des sentiers montagneux d’Aïsty. Enfin, nous pouvions pénétrer sur l’île et y récupérer ses trésors ! »

Dit le capitaine avec un geste victorieux avant de ranger ses illustrations. Elle sourit et regarda les deux hommes. La jeune femme remarqua qu’une femme était entrée. Sans doute était-ce l’heure pour Aleks de les quitter. Aussi le capitaine dit malicieusement :

« Du danger nous guettait encore à l’intérieur de l’île… Mais ça, c’est une autre histoire. »

Morgane adorait raconter les histoires de ses aventures. Son père lui avait toujours dit que si l’homme était mortel, les histoires elles restaient gravées. C’est pour cela qu’il était important de parler et de raconter ses faits d’armes. Ainsi, bien après sa mort, on parlerait sans doute encore du capt’ain blue et de ses incroyables aventures. La jeune femme mangea un petit cupcake en souriant malicieusement aux deux hommes.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ankh AlhuïnManiaque Suicidaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Ankh Alhuïn le Mer 23 Aoû - 21:59


Chacun tour à tour raconta son histoire et les aventures qu'ils avaient vécu. A côté de ces explorations, Ankh n'avait rien fait, si ce n'était que rester dans le domicile familial, entouré par Jilano, son mentor, et les innombrables livres de la bibliothèque, qu'il avait tous lus au moins deux fois chacun. Les explorations, le jeune homme les avaient seulement vécu au travers de ces histoires, contées par des explorateurs plus ou moins connus, et au travers de son imagination. Partir au delà d'Oazys pour visiter les contrées lointaines et revenir avec la tête bordée de nouveaux acquis et de nouvelles histoires est surement un de ces rêves les plus fous.

Aleks avait donc bien rencontré ses parents. Ankh avait déjà entendu ses géniteurs parler de l'océan, cette immense étendue d'eau où même l'imagination de celui qui le regarde ne permet pas d'en voir la fin. Et puis, forcément les combats avec les créatures de Dios, ça c'est une rencontre obligatoire pour tout bon traverseur du désert qui se respecte.

Ensuite, ce fut au tour de la demoiselle Blue. Et son histoire n'avait rien a envier à celle du PDG. Un bateau volant, une créature aux tentacules noirs envoyée par Dios et un trésor sur une île légendaire. Et puis, il y avait aussi cette carte avec des symboles inconnus qu'Ankh s'empressa de copier à la perfection sur son carnet. Avec tous les livres qu'il avait dévoré, et les notes prises dans tous ses précédents carnets tous bien rangés dans un coin de la maison, il avait de quoi s'amuser pendant quelques temps.

- Et vous comptez repartir en exploration bientôt ? Je pourrai venir avec vous ? On garde contact hein, c'est quoi vos numéros d'Aktech' RA ? (Réalité Augmentée, ndlr)

Il fallait en venir aux faits direct pour ne pas perdre trop de temps. Aleks comptait bientôt s'en aller alors savoir maintenant s'il pouvait accompagner un des deux, ou voir même les deux lors de leurs prochaines aventures serait juste le saint graal. Et il était en plus primordial de garder contact, même si ce n'était que pour écouter des histoires venues de contrées éloignées ou même parler de la pluie et du beau temps. Voir même leur proposer ses services de détectives et d'écrivain si jamais ça leur chantait. On ne refuse pas des aventures et un peu d'argent. Le seul bémol pour lui, ça serait les créatures. Mis a part se jeter dans la gueule du loup, il serait totalement inutile puisque ses connaissances du combat ne se limitent qu'à la théorie. Malgré sa grande taille, ce n'est pas son poids plume qui risquerait d'y changer quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aleks StalPrésident Directeur Général
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Aleks Stal le Ven 25 Aoû - 21:42

J’écoutais avec attention le récit de la jeune femme… Elle finit par confirmer ce que je pensais, elle n’était pas d’Oazys du tout, ce qui est déjà une nouvelle folle en soit ! Elle serait donc d’un des groupes qui se sont séparé de la cité originelle il y a des siècles ? Les révélations que cela apportait et les possibilités étaient sans communes mesures à ce que j’avais pu planifier ! 

Une fois, le récit de la jeune femme terminé, j’inclinais la tête respectueusement, elle avait à ses mots, vécus son lot d’épreuve. Je voyais du coin de l’oeil une voiture noire prendre place devant la boulangerie et ma fille en sortis, visiblement agacé par mon escapade. Je transmis avec un sourire une adresse Ra au fils Aldhuïn en lui assurant que je penserais à lui si une petite expédition se mettait en place prochainement.

Je lu i serrais la main et saluait la femme bleue en rejoignant ma fille à la longue tresse rousse qui attendait en fixant la femme bleue comme si c’était une rivale. Je haussais un sourcil en le constatant.

Nous avons pris la route, mais avant que ma fille n’ouvre la bouche pour me sermonner alors qu’elle était au volant, je pris les devants.

« Il y a une femme qui viendrait d’une des cités dissidentes en ville... » Je lâchais.

« La fille bizarre en bleu ? » Lâchait elle avec dédain.

« Oui… Fait la surveiller… Nous devons prendre les devants, renouer le contacte en premier. Nous aurions un avantage inégalé de la sorte sur le reste du triumvirat. » J’ordonnais sérieusement avant de dire plus légèrement. « J’ai entendu des échos sur un certains jeune homme... » 

« Ca suffit papa ! Je ne parlerais pas de mes fréquentations ! » S’exclamait elle en rougissant visiblement alors que je riais.

_________________
Industries Novateurs Oazyskyan Dévoué:


Haut Conseil du N.O.D:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Morgane Perivsky le Dim 27 Aoû - 18:59

Quand les destins se croisent

Aleks et Ankh

Morgane avait laissé Ankh prendre des notes. C’était un vrai petit futé celui-là, il lui plaisait. Il avait la curiosité et cela, ça faisait beaucoup. Il serait soit un très bon allier, soit un très bon ennemi. Dans tous les cas, elle avait hâte. Il était bon de tisser des liens, qu’importe leur nature. Bien sûr le capitaine préférait se faire des amis mais en tant que pirate, il fallait s’attendre à beaucoup d’opposants, d’opportunistes. Aleks avait écouté silencieusement et finit par les quitter après avoir transmis son adresse RA à Ankh. Il lui fit comprendre qu’il penserait à lui s’il partait à l’aventure puis il quitta le lieu. Morgane resta un moment silencieuse et dit au jeune homme :

« Je crois que ton vieux pote m’aime pas trop et qu’il va sans doute me chercher des problèmes. Ca m’avait manqué de me faire des ennemis. »

Dit-elle d’un ton léger. Cet homme lui avait posé de drôles de questions, avait analysé les choses. Apparemment il avait sans doute voyagé mais n’avait su aller plus loin que les contrées d’Öazys. Il faut dire qu’ils étaient vraiment le peuple le plus isolé de Teren. Même Kohi pouvait rejoindre d’autres lieux plus facilement qu’Öazys. Quelle idée de bâtir une ville en plein milieu du désert… Leur civilisation était vraiment folle. Heureusement qu’elle n’était pas née ici. Apparemment les pirates, ils n’en avaient pas.

Le capitaine poursuivit son discours après ces quelques réflexions :

« Je ne prends avec moi que les membres de mon équipage. Donc à moins que tu ne deviennes un membre des dragons bleus, ce ne sera pas possible. »

En vérité elle avait bien accepté que Maana vienne même sans être membre, donc il y avait une exception. Mais c’était parce qu’il allait réparer les moteurs : c’était capital et il le faisait gratuitement. Ankh était intéressant mais n’apporterait rien de primordial. Il n’avait pas d’échange de cette importance à lui proposer. De plus, chaque membre de l’équipage devait être formé. Le capitaine ne voulait pas perdre son temps à transmettre ses connaissances à des personnes qui la lâcherait à la première escale. Et puis, c’était un navire de pirate pas un bateau de croisière pour petits curieux. Donc soit Ankh rejoignez les dragons bleus, soit il passait son chemin.

« Je n’ai pas vos trucs de communication. Alors le numéro rat, j’en ai pas. »
Notez que Morgane ne savait donc pas ce qu’était le raccourci RA. « Et un pirate ça n’aime pas être contacté. Donne-moi ton adresse, je t’enverrai un lapin si besoin. Enfin, sauf si tu veux rejoindre les dragons bleus, bien évidemment. Mais un détective sait-il se contenter d’être au service d’une seule cause ? Et est-il assez courageux pour affronter les créatures extérieures ? »

Ankh devait avoir l’habitude de travailler pour des tas de clients. Se consacrer uniquement à la piraterie le frustrerait sans doute. Enfin, peut-être que Morgane se trompait et Ankh était-il en réalité prêt à tout abandonner pour découvrir les mystères de Teren. Avec un tout petit peu de patience, Morgane aurait sa réponse. Elle fixa donc le jeune homme tout en terminant son dernier cupcake. C’était drôlement bon.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
DiosAdmin
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Dios le Mer 8 Nov - 12:29

Morgane ne put discuter plus longtemps. Est-ce que ma divine personne est intervenue ? Même pas ! L'oeil du capitaine fut attiré par des biens intéressants à dérober pour son expédition. Elle fila donc sans vraiment attendre la réponse du jeune homme. On dit que je suis vilain, mais ce capitaine aussi ! Elle n'était pas très polie de se faire la malle de la sorte. Sacrés pirates !

[RP CLOS]

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: Quand les destins se croisent [Aleks et Ankh][clos]

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum