Aller en haut Aller en bas

    avatar
    DiosDivinité télépathe et métamorphe

    J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Dios le Lun 19 Nov - 13:07

    Vous avez tous lu l'annonce d'un fermier et y avez répondu. Celui-ci vous donne rendez-vous ce jour pour vous donner plus de détails. Il vous explique qu'il était tranquillement en train de s'occuper de sa cargaison lorsqu'un de ses chevorcs a pris la poudre d'escampette dans le désert. N'ayant pas l'âme d'un explorateur ni d'un aventurier, il a préféré laisser faire des âmes charitables.

    - C'est la première fois que ça m'arrive. J'espère que vous pourrez me ramener Nini saine et sauve !


    Il ajouta un dernier détails : d'après certains fermiers qui l'ont vu partir, il serait possible qu'elle soit parti en J14.

    ------------------------------------------------------------------
    HRP

    Rappel la carte :


    On voyage à dos de kwak sinon on se fait repérer et éliminer par les créatures plus facilement. Et une case compte 4 jours.

    Votre premier RP est le message avant de choisir la première case : vous êtes à Öazys en J12. Le premier à poster dira vers quelle direction prendra le groupe, ou vous pouvez en discuter entre vos personnages durant votre premier poste. Une fois votre décision prise, notez-là en HRP avant ou après votre message. Je vous dirai ce qu'il se passera pour les 4 jours à venir suivant.

    En effet, une petite route vous attend.

    Les réponses peuvent être courtes, ainsi vous atteindrez plus rapidement l'objectif (et la quête durera moins longtemps IRL). Il n'y a pas d'ordre de réponse donc répondez vite Wink

    La quête fera partie intégrante de l'histoire du forum donc veillez à bien l'intégrer dans l'histoire de votre personnage. Elle sera assez importante.

    Amusez-vous bien !
    avatar
    Armerys HorhorMercenaire

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Armerys Horhor le Mar 20 Nov - 0:04

    Après avoir passé des moments des plus difficiles et d'autres plus plaisants dans le pays des saveurs tièdes et herbeuses que l'on nommait Sévia, j'avais décidé de revenir doucement vers Oasys dans l'optique d'avoir de nouvelles primes sur des têtes à traquer.
    Il n'y avait hélas à mon grand désarrois rien de bien nouveau depuis ces derniers mois et c'est à peine si les récompenses prometteuses me permettaient opportunément de subvenir à mes besoins vitaux. Pour la plupart il s'agissait d'endroits plutôt éloignés et trop illogique les unes avec les autres pour que je puisse m'y intéresser, jusqu'à ce qu'une quête des plus banales m'attire l'oeil.

    S'il n'y avait pas d'argent à la clef, cependant le fermier avait au loin l'air louable et bon, peut-être qu'en retrouvant sa bête nauséeuse il pourrait en accord de principe m'échanger quelques vivres le temps d'avoir quelque chose de plus concret sous la main.
    Sans avoir précisé mon statut de mercenaire, déjà bien assez énervé de m'abaisser à une telle recherche expresse dans le but de survivre et donc, m'abaissant à chercher la bikette totalement paumée dans le désert à au moins quatre jours de route si ce n'était plus... J'avais finis, par mon humble courage à accepter d'aller courser Nini dans les dunes arides du désert d'Oasys.

    La réunion avec les autres prétendants de Nini la bikette me fit intérieurement rire, car s'il était dans mes coutumes et habitudes d'arriver toujours très-trop à l'avance, savourant de ce fait un lait gras pour me préparer au désert, histoire de ne pas avoir le ventre vide, mon arcade de mon sourcil droit se levait promptement par surprise.

    Depuis quand un Ambassadeur de Kohi, le Borgne, comme je m'amusais à l'appeler amicalement, s'intéressait aux chèvres? Avait-il des principes de zoophilie où sa générosité à l'égard d'Oasys était-il aussi niais à ce point?
    Quoi qu'il en était je l'avais plus où moins salué d'un léger sourire franc mais dissimulé en observant les autres personnes qui arrivaient les uns après les autres.

    une femme(Hex)... un peu masculinisé et franchement si d'apparence j'avais toujours l'air froid et égale à moi-même, j'avais vraiment du mal, à l'intérieur de mon cerveau à savoir si c'était une fille où un homme. Et si jamais je pouvais parier sur son sexe... je crois que je n'arriverai même pas à gagner quoi que ce soit tellement l'idée de cet... cet humain? Chose? Etait bancale.
    Bref! Je décollais vite mon regard de cette bougre, en continuant à parier avec moi-même, entre le fait qu'il s'agisse d'un gars où une fille, de ce fait je pensais moins avec mon ventre et cela m'allait.
    Puis il y avait ce brin de fille franchement mignonne, avec un charme étonnant et d'une simplicité si innocente que j'en soupirai de lassitude en posant mes iris inquisiteurs sur elle, s'en devenait presque gênant.
    Charmante, vraiment...

    Je finissais d'un trait mon verre en remerciant le propriétaire de Nini avant de nouveau, sonder les personnes à mes cotés. A part Le Borgne de Kohi, je n'avais pas vraiment l'impression que la demoiselle et l'androgine soient prêt à affronter la rudesse du désert, même quatre jours, pour trouver une bikette.
    Je n'avais pas envie de m'exprimer comme leader, je ne savais même pas que le fermier avait recruté autant de volontaires, cela dit, à la guerre comme à la guerre, si ça se trouve on allait avoir besoin d'eux à un moment où à un autre: le destin peut parfois être bien capricieux.
    " - On est pas dans la merde..."

    chuchotais-je toujours dans la tente, devant le fermier en lâchant un regard franc et décidé à Siegfried avant de le soumettre à l’androgyne et à la demoiselle.
    Car si Nini avait disparut déjà, cela allait faire plus d'une semaine qu'elle vadrouillait au calme dans le désert, sans eau ni nourriture, en soit, c'était déjà fort gênant de penser à cela. Et puis, il y avait le fait que je n'étais pas particulièrement enthousiaste du fait de partir avec sans doute deux personnes qui n'y connaissaient rien aux expéditions ...

    ... humm... Ou alors ils cachaient vraiment bien leur jeu.
    Quoi qu'il en était j'observais la carte du fermier et la position de Nini en J12, le moyen le plus rapide allait être de commencer par le sud: J13 à mi-chemin entre Cristal Mill et Oasys, le fait qu'il y ait deux pays entre ce trajet me confortait un minimum du fait que des marchands prenaient souvent ces lieux pour passage.
    Du coups il était logique pour moi de ne pas rencontrer d’énormes monstres types insectes géants où Poneyfoudre dans ce coin.
    Me grattant la tête, j'éclaircissais ma gorge avant d'ajouter mon point de vue.
    " - Et J13 vous scierait-il comme position? C'est un trajet qui m'a l'air ma foi... souvent utilisé par les marchands puisque correspondante entre les deux pays de Cristal et Oasys, de ce fait, les créatures et monstres les plus cocasses étant toujours dérangés, Nous aurons logiquement, moins de risques d'être perturbés durant notre trajet..."

    Moins de risques, mais cela dit, cela n'était pas non plus considéré comme le risque nommé zéro. Qu'en pensait les autres?


    _________________
    Fight me, clash me, but do not miss me, Invité

    'cause, i will not.
    avatar
    Siegfried ZakharAmiral ardent
    Amiral ardent

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Siegfried Zakhar le Mar 20 Nov - 10:52

    Siegfried était débordé… Entre l’organisation du voyage dont l’échéance approchait à grand pas, les derniers préparatifs, les entrevues avec le gouverneur et son implication au campement et auprès de ses hommes, l’amiral n’avait pas le temps de s’ennuyer ! Et pourtant, il n’avait pu rester insensible à la détresse d’un pauvre homme qu’il avait croisé, tandis qu’il se dirigeait vers le campement. Celui-ci lui avait expliqué que son chevroc s’était égaré, qu’il avait publié une annonce dans le journal selon les conseils qui lui avaient été donnés, mais qu’il restait inquiet à l’idée que de jeunes gens inexpérimentés ne risquent leur vie dans le désert pour tenter de retrouver Nini en avançant délibérément vers les dangers du désert.

    L’amiral partageait son point de vue. Il n’était pas nécessaire que la perte de cette créature tourne au drame pour des jeunes gens qui souhaitaient répondre à cette annonce malgré les risques que pouvaient comprendre cette mission.

    Siegfried avait demandé à Rose qui avait décidé de se joindre aux Phénix dorés si elle souhaitait l’accompagner lors de cette quête. Il avait avancé que si l’animal était blessé ou effrayé, elle pourrait lui être utile pour lui porter secours. De même, si par malheur, lui-même venait à être blessé malgré toute la prudence dont il pourrait faire preuve, elle pourrait le soigner. Enfin, cette quête dans le désert permettrait de faire un heureux si elle était couronnée de succès et cela pourrait s’avérer être une bonne expérience pratique avant le grand départ.

    Le Kohikyan fut agréablement surpris de retrouver le mercenaire. Il salua poliment les personnes présentes et écouta ce que l’homme qui sollicitait leur aide avait à dire. Lorsqu’il eut fini, Armerys proposa de partir vers le sud, en J13. L’amiral acquiesça. Il n’avait pas l’intention de se positionner en leader pour cette mission, les personnes avec qui il allait collaborer n’étaient pas sous ses ordres et l’amiral était capable de faire la part des choses. Cependant, son expérience l’amènerait probablement à prendre des décisions pour le groupe afin d’éviter de prendre des risques inutiles. Seul l’avenir nous le dira. Pour l’heure, l’échange avec l’agriculteur était terminé et chacun pu enfourcher son kwak.

    Siegfried jugea bon de faire les présentations, après tout, ils allaient devoir se côtoyer pendant plusieurs jours, il était donc préférable de pouvoir associé un nom à un visage :

    - Etant donné que nous allons voyager ensemble et que nous ne nous connaissons pas tous, il me semble judicieux que nous nous présentions : je me nomme Siegfried Zakhar, capitaine des Phénix dorés et amiral et ambassadeur de l’empire Kohi.

    avatar
    Rose SèviaDame aux fleurs

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Rose Sèvia le Mar 20 Nov - 22:11



    La liberté était une douce sensation pour Rose. Désormais sa destinée pouvait suivre différentes voies. Il n’y avait plus qu’à s’y aventurer. Pourtant, un petit quelque chose en elle l’en empêchait. Une irrésistible envie de se racheter et de se rendre utile prenez le dessus. Avant de penser à elle, elle devrait encore s’offrir aux autres et leur apporter le plus de bonté possible. Shinrin dût entendre le souhait de l’ex vendeuse de fleurs car ce jour-là, Siegfried vint la voir pour lui proposer de participer à une quête concernant un animal disparu. La brune n’hésita pas : cette quête était une véritable aubaine permettant d’accomplir sa vocation.

    C’est avec beaucoup d’attention qu’elle prépara le nécessaire pour aider Siegfried et potentiellement d’autres alliés. Mieux valait prendre trop que trop peu : surtout qu’elle ignorait quels dangers les guettaient. Dans son sac se trouvait ainsi des pommade cicatrisante, des bandages, de quoi faire les premiers secours et soigner des blessures plus sérieuses, en appoint. N’oublions pas ses Aktech’ qui servirait sans doute. Elle prit finalement une crème apaisante qui devrait fonctionner autant sur les humains que les créatures. La brune était persuadée que ce pauvre chevorc devait être terrifié pour n’être rentré chez lui. Quelque chose avait dû le faire fuir. Avait-il était attaqué ? Etait-il blessé ? Affamé ? Elle se permit de prendre de quoi le soulager si jamais ils retrouvaient la pauvre créature. Après tout, si elle ne le faisait pas, qui le ferait ? Peu de personne de Sèvia étaient dans le coin et proposaient leur service en tant que soigneur. D’ailleurs, ce n’est pas parce que l’on vient du royaume de Shinrin que l’on sait aider autrui de cette manière.  Rose était douée dans le domaine grâce à ses connaissances en plantes, ce n’était pas inné.

    Mais ne nous attardons pas plus sur les capacités de la jeune femme. Il était temps de se mettre en route. La sèviakyane emboita le pas à l’amiral. Elle rencontra donc le pauvre fermier et prit quelques instants pour lui promettre entre quatre yeux qu’elle ferait tout son possible pour lui ramener « Nini » saine et sauve.

    La brune se tourna ensuite vers les autres valeureux personnages de cette quête.

    Qu’il était bon de rencontrer d’autres âmes charitables. Son doux sourire illuminait son visage tandis qu’elle écoutait un charmant inconnu aux yeux d’un jaune aussi surprenant que beau. Ce dernier proposa de se rendre d’abord en J13. La brune ignorait tout de l’exploration désertique et lui faisait confiance. Elle hocha la tête en guise d’approbation. Ce qui fut rassurant, c’est que Siegfried valida également cette destination. Il restait à voir si la dernière personne à la longue chevelure serait du même avis.

    L’heure était venue de chevaucher son kwak. Rose prit le temps de saluer l’animal qui lui fut attribué, caressant le dessous de son bec. Qu’il était étrange de voir un kwak jaune et non vert. Il était si beau ! Elle aurait pu passer des heures à l’admirer. Le familier sembla apprécier toute cette attention et émit quelques cris de satisfaction. Seulement alors, la brune monta sur celui qui serait son plus grand allié durant cette traversée.  

    Siegfried prit ensuite la parole pour suggérer que chacun se présente. Une fois qu’il l’eut fait, Rose prit son courage à deux mains et prit la suite avec sa douce voix :

    « Je suis enchantée de tous vous rencontrer. Je fais également partie des Phénix dorés, je m’appelle Rose et je viens de Sèvia. Je ne sais pas me battre mais je prépare des crèmes et préparations soignantes. Je connais énormément de plantes utiles qui permettent de s’hydrater, entre autre. De plus, mon Aktech’ me permet de créer une bulle de protection soignante autour d’une personne. Cela ne dure que deux minutes mais cela pourra sans doute être utile. Voilà, j’espère pouvoir vous apporter mon aide durant cette quête. »

    La brune se préparait psychologiquement à l’épreuve du désert et leva les yeux au ciel pour prier Shinrin afin qu’il les protège.
    avatar
    Hex HekmatyarPrototype

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Hex Hekmatyar le Dim 25 Nov - 23:26

    Beaucoup de choses se passaient dans le vaste monde, et Hex peinait à retenir la moitié des choses qui arriaient. Non pas par manque d'intelligence, mais plutôt à cause de la profusion d'information.
    C'était presque par hasrd qu'il c'était retrouvé à Oazys,et par un concour de circonstance complexe qu'il avait terminé dans ce groupe de quête. A vrai dire ce n'était que grace à la base de données complémentaires d'E7 qu'il avait su ce qu'était un chevrorc

    -ANIMAL DE FERME, ESPECE LOCALE ET REPRESENTATIVE DE LA REGION


    Il s'en était suivit une foule d'information qui, si elles n'avaient pas vraiment d'importance, avaient été accompagnées d'un visuel qui lui c'était révélé utile. Malheureusement aucuns fichiers correspondant au sujet identifié comme "Nini" n'était disponible, ce qui restreignait quelques peu les chances de découverte.
    La première fois qu'il pénétra dans le lieu de regroupement, l'androïde lacha une rafale binaire inaudible à l'oreille humaine qui ne rencontra aucunes réponses. Après une petite analyse, le jeune homme finit par se rendre compte qu'il était la seule machine présente dans la pièce et du se rabattre sur une méthode de communication plus archaïque.
    Les sujets mâle avaient des réactions plutôt étrange entre eux et la machine ouvrit grand ses oreilles pour tenter de décoder leurs modes de pensées.
    Finalement les présentations semblèrent de mise à nouveau et lorsque ce fut son tour, la machine androgyne prit doucement la parole

    -Je suis Hex ! Ambassadeur de pas grand chose et citoyens de nulle part, et lui c'est E7 mon garde du corps.

    Il resta perplexe un moment, se rendant compte que ledouble language des machines était ici complètement inutile car personne ne semblait pouvoir lire de données numériques.
    Il vocalisa donc son utilité au groupe qui il fallait l'avouer était plutôt restreinte.

    -Je suis équipé d'un armement laser de pointe et E7 possède une version plus élaborée d'un aktech laser, ça ne servira peut être pas à grand chose pour retrouver un animal mais ce sera sans doute utile si on rencontre autre chose !


    Il fallait bien sur compter sur le reste de l'arsenal de l'engin mais l'androïde voyait peu de raison d'en dire plus et se contenta d'hocher la tête pour la proposition du voyage
    A vrai dire il se moquait pas mal de retrouver l'animal, c'était plutôt l'étude des organiques qui l’intéressait.
    Mais de tout cela il ne montrait rien, se contentant de sourire, cet habituel sourire qui avait le pouvoir de charmer homme et femme.
    La machine joua un moment avec une mèche de cheveux avant que son attention ne soit attirée par un détail...
    Les phénix dorés ? Ce n'était pas des membre du groupe de Kiana ?
    avatar
    Yanko KhanJoyeux enchanteur

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Yanko Khan le Lun 26 Nov - 10:53

    Yanko s’amusait parfois à lire les annonces pour les quêtes dans le journal en s’imaginant être un super héros qui résolvait les problèmes des annonceurs en difficultés. Lorsqu’il vit une annonce qui impliquait de quitter Öazys – même pour pas longtemps – le petit garçon se dit qu’il ne devait pas laisser passer cette opportunité de prouver qu’il avait la trempe d’un explorateur !

    Il prépara son sac à dos qui contenait notamment quelques vivres et de quoi se soigner s’il se blessait, il avait son aktech accroché autour de son cou comme d’habitude et son fidèle ouistikioute sur l’épaule. Il cassa sa tirelire et utilisa l’argent pour louer un kwak, l’annonce de la quête dans sa poche. Il se doutait bien qu’en le voyant, on le remballerait en lançant toujours cette même rengaine comme quoi il était trop jeune et que c’était trop dangereux. Il avait donc été rencontré le monsieur qui avait passé l’annonce en faisant style de rien. Ils avaient un peu bavardés et l’homme lui avait dit que des âmes charitables devaient venir le rencontrer pour qu’il puisse leur dire ce qu’il y avait à savoir. Comme à son habitude, Yanko s’était montré bavard et curieux, ce qui fit que l’homme ne s’était pas inquiété outre mesure de l’intérêt de Yanko pour la quête qu’il avait lancée. Le petit garçon fit mine de s’en aller, mais se cacha à proximité en attendant les fameuses personnes qui devaient participer à la quête.

    Celles-ci ne tardèrent pas à arriver. Elles s’entretinrent avec l’homme de l’annonce avant de se présenter et de monter sur le kwak. Yanko comptait les suivre à distance sans se montrer, jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment enfoncé dans le désert pour que personne ne soit tenté de faire demi-tour pour le ramener à la case départ.

    Lorsque le groupe commença à partir et qu’il estima être à une distance suffisamment éloignée, Yanko fit avancer son kwak.
    avatar
    DiosDivinité télépathe et métamorphe

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Dios le Mar 27 Nov - 11:21

    [J13 nid de scorpiards]



    Le nid n'a pas bougé, il est toujours là et bien habité par tous ces scorpiards assez agacés par ces passages incessants d'humains. Je vous laisse tous vous amuser avec des lancers de dés pour vos blessures ou autre Razz Bon courage pour ces 4 premiers jours !

    PS : vous ne voyez pas de trace du chevorc dans le sable, le léger vent effaçant les traces de ceux qui passent.
    avatar
    Armerys HorhorMercenaire

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Armerys Horhor le Jeu 29 Nov - 1:05

    Le temps passait à une telle vitesse que j'en avais le vertige, les présentations n'étaient aucunement obligatoire et de ce fait, peut-être qu'avec une pointe d'humour, aurais-je du leur proposer également du thé pour faire également plus ample connaissance ? Je raillais l'inconfort de cette situation par le prix de l'impatience, égale à moi-même. J'écourtais leur identification en poussant le rideau du fermier et en allant trouver le kwak qui m'était alors destiné, l'inspectant de fond en comble, de la cime de son bec jusqu'à la fermeté de ses griffes afin de ne pas me laisser surprendre par une quelconque blessure lors de cette cavalcade.

    Même si je m'étais volontairement éloigné du groupe, je pouvais écouter leurs murmures s'élever depuis le voile léger de ce rideau de fortune, Hex n'était donc pas une femme mais bien un homme, ça me soulageait à moitié de savoir que ce machin pouvait se battre et à en deviner le mot « laser » qui s'écoulait d'entre ses palabres, ce dernier était peut-être doué d'une attaque à portée.

    Je n'étais pas officiellement enrôlé par les phénix dorées à cette époque, bien que j'avais promis à l'amirale de venir le rejoindre pour sa fameuse missive, néanmoins je n'allais pas me présenter en tant que tel. J'hésitais là encore à me fier à mon éternel instinct et à voiler mon identité, ne sait-on jamais sur qui je pouvais encore bien tomber...

    Distraitement, tandis que je réfléchissais au désert, aux phénix et à l'ensemble du potentiel du groupe, chacune des personnes avaient déjà mis pied à l'étrier. Moi qui m'étais hâté de sortir, me voilà maintenant le dernier à partir, merde !
    «  - Sieg ?! Ca te dirais pas de rester sur les défenses arrières pour assurer la protection du groupe pendant que je fais avancer l'expédition ? Ca te permettrait aussi de garder un œil sur chacun d'entre nous... »

    Garder un œil... il était borgne.
    Je lui lançai un sourire fendant qui s'étirait malgré-moi jusqu'à la commissure de mes lèvres en dévoilant mes deux fossettes bien creuses. Lâchant un rire saugrenus, j'enfourchais enfin la bête bipède en observant les dunes ensablées devant moi... ça n'allait franchement pas être une partie de plaisir. J'espérai avoir pris assez de vivres dans mes sacs pour au moins quelques semaines.Le sourire toujours présent sur mes lèvres étirées, je me sentais maintenant de bonne humeur après cette blague foireuse !
    «  - Bon et sinon à part ça, si jamais on croise un truc, on va éviter de combattre, ça nous ralentirait plus qu'autre chose, déjà qu'on a pas mal de retard sur la chèvre alors si en plus on doit perdre du temps dans des combats à-la-con, on en aura pas finit ! On va essayer de passer silencieusement et si vraiment on ne peut pas fuir eh beh... »

    J’effleurai mon katana logé tout simplement contre ma cuisse gauche, l'idée de passer un tabac sur quelques créatures peu dociles m'amusait d'autant plus.
    «  - Je suppose que vous apprendrez ce que signifie le mot survie. Allez... »

    Ajoutai-je en flanquant un grand coups de talons dans la monture, la faisant sauter à plusieurs mètres en avant dans le sable, vers la direction où Nini était partie.
    Jetant de temps à autre des coups d'oeil avisés derrière moi, j'essayai de ne pas trop distancer le groupe afin de tout de même avoir la rapidité nécessaire pour intervenir si quelque chose de mauvais se passerait.

    Au bout de quelques longues heures où le soleil se déclinait, j'arrêtais la monture en levant mon poing de façon à montrer une halte, de courte durée de façon à abreuver les montures. Je scrutais le désert, mais rien n'effaçait les traits limpide de cet horizon d'or et de flammes.
    Dans un sac, je prenais une torche que j'allumais rapidement avec mon aktech Akasha, une flamme bleutée aux reflets d'azurs se perdaient dans des tons cyans magnifique tandis que sa chaleur en fit frémir mon Kwak.
    «  - On va garder le cap. Comme la nuit va tomber je me permets de hisser un phare pour nous permettre de rester les uns avec les autres. Hex ? Je peux te demander de garder ton arme au poing, dans le cas où tu verrais quelque chose bouger à proximité ? Rose, si tu vois où entends quelque chose, n'hésite pas à en faire part à l'amiral, je serais peut-être trop éloigné pour t'entendre.
    Ca va toujours Sieg ?
    On y retourne ! »


    De ce fait, me contentant d'un hochement de tête afin de répondre aux avancés du groupe, je poursuivais : Nous continuons ainsi à faire galoper les Kwak le long des plaines sablonneuses du désert jusqu'à ce qu'un bruit obsolète fasse irruption dans le désert.
    Nous avions galopés toute la matinée et après-midi sans qu'il n'y ait aucun problème, mais maintenant que la nuit tombait... les problèmes allaient arriver.

    Je tirais légèrement sur les rênes de mon Kwak ensué en faisant des légers mouvements de ma torche de façon à faire comprendre à l'arrière qu'il y avait un truc dans le coin et donc... de rester vigilent.
    Les sourcils froncés, mes iris cherchaient la provenance des bruits tandis que mon Kwak continuait à galoper à une allure plus modeste.


    Jet de dés :
    Réussite Critique :
    Armérys voit clairement qu'il s'agit d'un nid de Scorpiards et habilement, arrive à faire glisser le groupe sur le flan du nid de façon à ce que tout le monde puisse les voir sans être prit par surprise.
    Réussite :
    Armérys voit qu'il s'agit d'un nid de Scorpiards, et arrive à faire glisser le groupe assez loin du nid de façon à ne pas être à la portée de leurs langues.
    Echec :
    Armérys sent bien qu'il y a un truc dans le coin mais malheureusement le groupe se fait détecter par le nid et il sort même quelques créatures...
    Echec critique (priez...) :
    Armerys Ne voit rien, bien qu'il ait sentit un truc dans le coin. Son Kwak se fracasse la patte dans un nid, réveillant de ce fait la matriarche Scorpiard  et quelques uns de ces rejetons dont un qui se précipite sur lui. Le combat semble inévitable... x'DD ( franchement prions j'ai pas besoin de ça moi ! )


    _________________
    Fight me, clash me, but do not miss me, Invité

    'cause, i will not.
    avatar
    DiosDivinité télépathe et métamorphe

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Dios le Jeu 29 Nov - 1:05

    Le membre 'Armerys Horhor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


    'Dé échec / réussite' :
    avatar
    Siegfried ZakharAmiral ardent
    Amiral ardent

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Siegfried Zakhar le Jeu 29 Nov - 16:51

    Tout le monde se présenta à l’exception d’Armerys qui semblait perdu dans la contemplation du désert. Siegfried ne s’en offusqua pas et ne prit pas la peine de le présenter : Armerys était assez grand pour faire cela tout seul et il saurait lorsqu’il jugera le moment venu. Ce moment pouvait bien être lié à un sobriquet qu’un membre du groupe finirait par lui attribuer à défaut d’avoir un nom…

    Armerys appela familièrement Siegfried par son diminutif. Genre, ils ont trait les vachameaux  ensemble ? D’ordinaire, il n’y avait qu’une poignée d’amis proches qui l’appelaient ainsi et le prince Kian. Rarement des inconnus s’étaient permis de lui parler aussi familièrement depuis qu’il était devenu amiral. D’ailleurs, si un de ses hommes avait entendu Armerys lui parler ainsi, sans doute s’en serait-il mêler, croyant bon de faire la leçon à l’impudent aventurier qui en plus se permettait de donner des directives à l’amiral !
    Cependant, Siegfried appréciait ce franc parlé et cet aspect de la personnalité d’Armerys. Cela faisait du bien de ne pas tout le temps se faire lécher les bottes par des hommes qui étaient à son service et cela lui rappelait ses jeunes années. Non pas que l’amiral Zakhar fut âgé au point qu’on puisse le qualifier de vieux, mais il ne sortait pas tout juste de l’enfance non plus. Toujours est-il que cette expédition lui permettait de se défaire quelque peu de son rôle d’amiral, aussi en profita-t-il pour jouer le jeu et accepta de collaborer avec Armerys :

    - Pas de souci l’ami, je m’en occupe. Dit-il en guidant son kwak de sorte à fermer la marche et en se gardant bien de trahir l’identité du mercenaire qui semblait aimer faire des mystères sur son identité.

    Armerys s’était mis à rire, Sieg était bien loin d’imaginer que cela put être sur le compte d’un jeu de mots aussi ridicule et effronté que celui qu’il venait de faire quand au fait de garder un œil sur la petite troupe alors qu’il était borgne… Siegfried avait donc plutôt mis ça sur le compte de la bonne humeur et de l’enthousiasme du mercenaire.

    Siegfried affirma son accord quant au fait d’éviter les combats s’ils en avaient la possibilité. Il s’adressa également à Rose, lui recommandant de ne pas trop s’éloigner de lui afin qu’il puisse au mieux assurer sa sécurité. Ce serait plus prudent.

    Ils avancèrent jusqu’à ce qu’une halte soit faites pour que tous s’abreuvent. Siegfried donna à boire à son kwak et à Konrad, son perroléon qui suivait leur progression depuis le ciel.

    - Tout va bien Rose ? Vous parvenez à supporter la chaleur et à tenir la distance ? En tout cas, vous vous en sortez très bien !

    Après cette courte pause, ils reprirent, Armerys donnant des directives aux deux autres et en se contentant de demander à l’amiral si ça allait toujours. Ce dernier esquissa un sourire qui transparaissait dans le ton de sa voix :

    - Ca va toujours, tu te débrouilles comme un chef l’ami ! De mon côté, rien à signaler pour l’instant, mais je garde l’œil ouvert.

    Dans le genre blague à la con, Sieg aussi était plutôt doué au final…

    A la tombée de la nuit, Armerys repéra un nid de scorpiards qu’ils contournèrent prudemment. Cela impliquait un léger détour, mais si cela pouvait assurer leur sécurité, ce n’était pas négligeable.
    avatar
    Rose SèviaDame aux fleurs

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Rose Sèvia le Mar 4 Déc - 9:56



    Rose gardait le sourire, malgré le fait qu’ils aillent droit vers le danger. Elle avait confiance en l’amiral et l’autre inconnu aux yeux jaunes qui ne s’était pas présenté, tout comme à l’autre jeune homme Hex et son garde du corps. Ils formaient une bonne équipe.

    Armerys se mit à rire, sans qu’elle ne comprenne pourquoi. La blague sur l’oeil ne lui effleura même pas l’esprit. Qui pouvait se moquer de l’infirmité d’autrui ?Personne. Elle supposa qu’il devait simplement être euphorique de pouvoir aider une pauvre personne à retrouver son familier : elle trouva cela touchant. Cet inconnu devait être quelqu’un de bien et de sensible. Cela se confirma car il proposa d’éviter la confrontation avec les créatures. C’était la meilleure des choses à faire : ainsi personne ne serait blessé. Si certains cherchaient dans l’exploration le combat et le sang, il n’en était rien pour Rose. Son seul objectif était d’apporter son aide pour les humains mais potentiellement aussi pour les créatures. Si certaines semblaient menaçantes, elles n’en restaient pas moins des êtres vivants sensibles qui n’avaient rien demandés à personne. Aussi, la brune gardait l’espoir de ne pas assister à trop de tueries concernant ces dernières. Mais elle supposait que cela serait inévitable. Un jour ou l’autre, ils devraient combattre et certaines périraient pour que leur groupe survive. Tel était le destin des explorateurs de Teren.

    La jeune femme ne fut pas terrifiée par l’avertissement de l’inconnu. Ils allaient apprendre ce que le mot survie signifie ? Ca se voyait qu’il n’avait pas été réduit à l’esclavage. Elle savait ce qu’il signifiait et avait vu une esclave mourir à ses côtés. Non, vraiment, elle ne redoutait pas le désert. Qu’importe la soif, la chaleur, la faim, les potentielles pertes de connaissance. Ce n’était rien vis à vis de la réelle torture psychologique. Là au moins ils avaient un but noble : cela effacerait le reste. Apparemment cet homme prenait le commandement car il proposa à chacun une mission. Soit, ce n’était pas la nature de Rose de contester l’autorité. Elle hocha donc la tête, confirmant qu’elle avertirait l’amiral si elle voyait ou entendait quoi que ce soit de suspect.

    En parlant de l’amiral, Siegfried demanda à la jeune femme de ne pas trop s’éloigner afin de pouvoir garantir sa sécurité. Rose hocha la tête et dit de sa voix douce :

    « C’est promis, je reste près du groupe. »


    Aussi Rosa avança près des autres, déterminée, affichant toujours son sourire serein. Elle jettait de temps à autre un regard à Hex et son garde du corps, les trouvant tous deux très mystérieux. Elle n’avait jamais vu de robots si grand. Ca l’intriguait mais sans aucun jugement négatif. Peut-être oserait-elle leur parler lors du voyager ? Il ne faudrait pas avoir l’air impoli.

    Une halte fut annoncée pour le bien de tous. Rose se désaltéra et rassura Siegfried qui s’inquiétait pour elle.

    « Oui je vais bien, rassurez-vous. Je tiendrai la distance coûte que coûte. Et vous, tout va bien ? Voulez-vous que je soigne d’éventuelles douleurs articulaires ou musculaires ? J’ai pris entre autre des crèmes pour cela. »

    Après s’être occupé ou non de l’amiral, selon sa réponse, elle se dirigea vers Armerys et s’enquit également de son état.

    « Bonjour, puis-je vous aider à soulager d’éventuelles douleurs articulaires ou musculaires ? J’ai pris de quoi faire. »

    Elle n’avait pas proposé pour des plaies car ils n’avaient pas encore combattu mais elle avait également ce qu’il fallait. Après avoir passé plus ou moins de temps selon les réponses d’Armerys, la brune se dirigea cette fois vers Hex et son garde du corps robotique.

    « Bonjour, je viens également vers vous pour vous proposer mon aide. Je n’ai malheureusement rien pour votre ami robotique mais en ce qui vous concerne, je pense que oui. »

    Elle n’avait aucune raison de savoir qu’il était un millkyan. Le principe étant qu’ils ressemblaient réellement à des humains…
    Après ceci, la pause prit fin et ils se remirent en route. Ils contournèrent le nid de scorpiards, en gardant un oeil aux alentours. Rose observait le sol et les rochers, au cas où elle verrait des poils de chevrocs ci et là mais, pour le moment, elle ne remarqua rien. Espérons que cet animal soit bien parti dans cet direction et qu’il soit en vie.

    « Je ne vois rien d’anormal. »
    Dit-elle à voix basse en s’approchant de l’amiral. Le but étant de rester discret et de ne pas hurler pour réveiller le nid qu’ils voulaient esquiver...

    Contenu sponsorisé

    Re: J'ai perdu mon chevorc (Armerys, Rose, Siegfried, Yanko et Hex)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 4:14