Aller en haut Aller en bas

    Sylène Braveheart
    Sylène BraveheartShérif foudroyante
    Shérif foudroyante

    Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Sylène Braveheart le Lun 12 Nov - 10:57

    Rosco, le premier gardien androïde

    Hex

    Sylène, qui était sans aucun doute l’androïde le plus évolué de Crystal Mill, capta que cette joie était factice. Cependant, elle n’était pas du genre à pointer quoi que ce soit du doigt. Il avait donné son avis : c’est tout ce qui comptait. En ce qui concernait E7, le tout fut tout de suite plus clair : il n’était pas programmé pour pouvoir donner une réponse sur ce genre de sujet. Le shérif fut triste pour lui. Il n’y avait rien de plus frustrant que de sentir ses capacités être limitées. C’était comme regarder une mise à jour incompatible : une vraie torture. E7 aurait pu subir des améliorations ici, à Crystal Mill, s’il l’avait voulu mais ce n’était pas le sujet, pour le moment.

    Hex sembla assez mal à l’aise et il posa une question totalement hors sujet. Sylène supposa qu’il essayait de détourner l’attention. Une personne aurait pu être étonnée et le questionner sur sa drôle d’attitude mais pas le shérif. Elle aimait répondre aux interrogations, qu’importe si elles semblaient sortir de nulle part. Il était curieux et il avait le droit à des réponses. Après tout, lui aussi était un des leurs.

    « Non, Rosco n’est pas notre chef. C’est moi qui dirige Crystal Mill et j’ai créé Rosco pour qu’il nous protège. Mon père m’avait expliqué que les humains avaient des gardiens pour les protéger des créatures. Je me suis dit qu’il serait bon de faire pareil sans quoi nous serions attaqués et tués, nous aussi. Cela a fonctionné : depuis sa création les créatures ne s’approchent plus de Crystal Mill. De plus, maintenant que nous sommes plus ou moins en guerre avec Öazys, il sert également de protecteur envers nos ennemis. »


    Chaque habitant était reconnaissant envers le gardien. On sentait que lorsque l’on parlait de Rosco c’était avec un grand respect. Cette estime s’étendait envers Sylène. Elle était la plus évoluée de la ville, créait de nouveaux habitants et familiers. Surtout, elle était compréhensive et aidait tous ceux dans le besoin. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait été élue par le peuple.

    La jeune femme n’évoqua pas le fait que, bien qu’elle ait créé le gardien, il avait sa volonté propre. A vrai dire, elle ignorait ce que Hex savait ou non sur les Millkyans. Une autre question lui vint à l’esprit : avait-il lui aussi le problème de la lumière ? Avait-il aussi côtoyé des personnes qui avaient soudainement disparues et dont les humains ne se souvenaient plus ? Elle le lui demanderait par la suite car c’était encore tout un autre sujet.

    « Tu voudrais rencontrer Rosco ? Nous pouvons aller le voir après la représentation si cela t’intéresse. »


    Hex entrerait alors dans le Maze. Le shérif réfléchit si elle devait ou non lui mettre la mise à jour pour qu’il ait connaissance de son fonctionnement mais elle décida que non pour le moment. Ils iraient ensemble, si tel était son choix. Il n’y avait donc aucune raison qu’il se perde car il n’arpenterait pas les couloirs seuls.

    Revenons-en au spectacle. On revint vers eux et on leur demanda si on pouvait poursuivre sur les deux autres actes. Sylène accepta. Elle était là pour cela, après tout. L’avantage d’être un non organique c’est qu’on avait tout le temps du monde. Il n’y avait pas besoin de dormir, le temps était bien plus rentabilisé.

    Le shérif félicita les artistes : ils faisaient preuve d’une belle créativité. Que l’on aime ou non n’était pas la question : tant qu’ils faisaient des efforts, Rosco serait forcément heureux. La jeune femme salua une dernière fois les membres du saloon et emmena Hex avec elle au Maze. Bien sûr, Buzz les accompagnait également. Il aimait bien rendre visite au gardien.

    L’endroit était particulièrement mystérieux. De l’extérieur, on observait un chemin classique menant vers des escaliers en contrebas et puis une obscurité cassée par quelques spots ci et là. En vol d'oiseau, on avait
    l’impression qu’il s’agissait d’un labyrinthe classique. La vérité était que cet endroit était que le labyrinthe était en sous-sol. Il était fait pour perturber sensoriellement ceux qui y entraient : humains comme robots. Elle avait utilisé des technologies avançaient perturbant la mémoire et les sens. Cet endroit pouvait vite rendre une personne folle. Parfois, on avait l’impression de marcher au plafond (réalité ou sensation ? qui sait) d’autres fois, on avait l’impression de rétrécir. Ceci vous donne une idée de quelques sensations étonnantes de ce lieu. Le pire était la perte de repères qui faisait qu'au bout de quelques minutes, on ne savait plus ressortir de ce lieu. Cela avait demandé à Sylène des années sur le projet pour offrir à la ville et à Rosco un endroit de repli en cas d’attaque. Ici, les millkyans seraient en sécurité, puisqu'ils avaient l'update annulant tous les effets et la carte intégrée, et les ennemis se perdraient et seraient capturés ou tués par Rosco.

    Le shérif n’avait pas fait l’update à Hex et E7. Elle les guida donc à cinq minutes de l’entrée, tentant de les rassurer sur leurs sensations et appella Rosco grâce à son bracelet. Ainsi, il ne subiraient pas trop longtemps les malaises du Maze et pourraient voir le gardien. Aurait-elle pu appeler Rosco en dehors ? Oui, mais elle préférait éviter quand c'était possible, par précaution.

    « Rosco ne devrait pas tarder. En attendant, vous pouvez observer un peu ce lieu que j’ai appelé the Maze. Si nous avons un jour à nous réfugier, nous le ferons ici. Cet endroit résiste aux bombardements, aussi nous tiendrons bon. J’ai toujours pensé qu’il serait bon d’avoir une base sécurisé pour les nôtres car tout le monde ne nous voudrait pas que du bien. Etant donnée notre situation avec Öazys, je pense avoir bien fait. »

    On pouvait entendre un bruit de rouages et des pas lourds résonner dans tous les couloirs. Sans doute le gardien commençait à se mettre en marcher vers eux.

    « En tout cas, vous n’avez rien à craindre. J’ai dit à Rosco que vous étiez des alliés. Bien sûr, évitez de le toucher : il pourrait le prendre pour une agression. »


    Mieux valait les prévenir, au cas où.

    Hex Hekmatyar
    Hex HekmatyarPrototype

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Hex Hekmatyar le Lun 19 Nov - 9:30

    Rencontrer Rosco ? Voilà une idée qui lui plaisait bien et son attention fut piquée au vif. C'est donc l'esprit ailleurs qu'il assista à la présentation son esprit d'avantage occupé par la future rencontre que par le spectacle, applaudissant uniquement quand la foule faisait de même

    Peut on être préparé à ce qu'on ignore ? Certains diraient oui, mais The Maze est un endroit impensable pour ceux qui ne l'ont jamais vu.
    Les yeux augmentés de l'androïde se posèrent sur les murs du complexe ses protocoles se mettant à boucler dans de vaines tentatives de compréhension du lieu.
    Mais de toute évidence, il avait été justement conçu dans ce but car les optiques du jeune homme ne cessèrent de lui envoyer des erreurs, provoquant un phénomène proche de la nausée organique chez la machine.
    E7 lui était bien moins affecté par tout cela, sa programation utilitaire l'empêchant d'éprouver la moindre gêne, à vrai dire seul son télémètre de tir était perturbé, ses optiques se focalisant simplement sur le suivi d'Hex.
    Le jeune homme était stressé par les alertes constantes dans son esprit, et serrit nerveusement le fusil laser qu'il avait récupéré au laboratoire, en prenant tout de même garde de ne pas le pointer vers quelque chose ou quelqu'un. L'arme était toujours en fonction, et le oyant de charge indiquait une pleine charge, c'était un fusil d'une ancienne génération, qui n'avait surement pas les raffinements des Milkyans, tout comme Hex, l'arme était de facture Oazyenne, ses marquages encore clairement lisible.
    A vrai dire là ou beaucoup de locaux arboraient un look steampunk, Hex avait encore de nombreuses similitudes avec les modèles pré révolution, même son armure évoquait un passé houleux, mais l'androïde ne pouvait pas cacher qu'il n'appartenait pas au même monde que les autres habitants . Bien que plus récent que le shérif, il restait un modèle développé en secret par des scientifiques peut scrupuleux... Qui pouvait vraiment savoir ce que refermait sa carcasse.
    Devant l'assurance du shérif, le jeune homme restait circonspect, il faut dire qu'à sa décharge, l'histoire des Mylkians n'était pas bien implantée dans sa mémoire

    -Si vous le dite... je ne pense pas que les force d'Oazys soient arrêtées par des murs aussi solides soient-ils... enfin je ne sais pas, de ce que j'ai vu dans le laboratoire, ils ont l'air équipés pour décimer n'importe quoi. Peut être était-ce une exception.
    Enfin c'est tout de même bien d'avoir un abri


    Le canon de son arme était toujours pointé vers le sol, la sangle le retenant contre son torse. Pour tenter de se calmer, la machine écoutait le bruit de ses bottes sur le sol, tachant au moins d'avoir un repère.
    E7 lui gardait son arsenal abaissé. Le shérif avait certes dit que Rosco était un allié des machines, mais mieux ne valait pas lui donner la moindre raison de douter de la bonne foi du duo improbable
    De sourdes vibrations résonnaient partout das le labyrinthe, ces dernière se faisant l'écho de pas immense qui ne firent qu'ajouter à l'angoisse du duo.
    Rosco... qu'étai-il au juste ? Le concept de gardien était définitivement inconnu du jeune homme, et cela faisait partis des nombreuses choses qui restaient un mystère.
    Il fallait ajouter à cela les nombreux événements habituels qui étaient arrivés ces derniers temps, dont la disparition de Sera et de Kiana... autant de choses dont il aurait bien aimé parlé à quelqu'un.
    Sa langue se délia finalement au bout de quelques minutes

    -Avez vous vu d'étrange lumière dans le...


    Mais il n'eut pas vraiment le temps de finir sa phrase
    Rosco
    RoscoGardien de Crystal Mill

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Rosco le Mer 21 Nov - 11:49

    Les cliquetis des rouages résonnaient dans les couloirs, les pas lourds se rapprochaient lentement du duo. Rosco ne voyait pas d’utilité à galoper : il n’y avait pas de danger imminent. Ces invités attendraient donc quelques instants sa venue. D’ailleurs, lorsqu’enfin sa silhouette apparut à leurs côtés, ils étaient en train de discuter d’une étrange lumière… Le gardien se sentit également concerné et coupa le blond sans prendre le temps de se présenter :

    « Oui, Hex, nous avons vu une étrange lumière plusieurs fois. Tous les habitants ont été touchés, moi compris. Nous ne savons déterminer avec certitude si cela résulte d’un bug général chez les robots ou non. »


    La voix imposante de Rosco pouvait en déstabiliser plus d’un, surtout la première fois. Serait-ce le cas pour Hex ? Qu’importe. le gardien était ravi de savoir qu’une autre personne connaisse le même phénomène. Aussi, il continua des précisions, sans expliquer qu’il connaissait son identité grâce à un transfert de données fait par Sylène :

    « Une humaine de Crystal Mill a disparu peu de temps après cette fameuse lumière. Il s’agissait de Rey Braveheart. Elle était très impliquée dans la protection de la ville et mettait au point de nouvelles technologies. De plus, elle était recherchée par Öazys. Encore plus étrange : il ne reste aucune trace d’elle et deux des humains l’ayant connue ne s’en souviennent absolument pas. La question est : Rey était-elle une donnée implantée chez nous illicitement ou une donnée enlevée chez les humains ? Et par qui ? »

    Le gardien regarda Buzz et Sylène avant d’ajouter :

    « Je laisse Sylène en dire plus si elle le souhaite. »


    Il y avait bien l’optique d’enquêter sur ces évènements mais il ignorait si leur cheftaine voudrait inclure Hex dedans ou non. S’il avait également des informations, cela pourrait être bien utile. A plusieurs, on résolvait bien plus vite les enquêtes.
    Sylène Braveheart
    Sylène BraveheartShérif foudroyante
    Shérif foudroyante

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Sylène Braveheart le Mer 21 Nov - 12:34

    Rosco, le premier gardien androïde

    Hex

    Hex émit des réserves quand au Maze et à ses capacités de résistance. Il était certain que si Öazys se mettait réellement dans l’optique de raser Crystal Mill, ses habitants seraient bien embêtés. Le nombre d’ennemi étant considérable, Sylène avait bien conscience qu’ils perdraient quand bien même elle aurait réussi à doubler le nombre d’habitant. Une ville n’avait aucune chance contre un état. Mais cet endroit leur donnait au moins une possibilité de fuir en sécurité et d’aviser ensuite. C’était mieux que de disparaître purement et simplement.

    Depuis l’an 1000, les öazyskyans étaient heureusement plus essentiellement en guerre contre les baalkyans. Les millkyans étaient devenus secondaires. Cela donnait l’occasion de mieux préparer leur défense, surtout après l’attaque qu’eux-même avaient subi des baalkyans. On en parlait peu mais eux aussi avaient vu des millkyans blessés. Heureusement, il n’y avait pas eu de mort et tout le monde avait été réparé depuis, tout comme la ville. C’était comme s’il ne s’était rien passé mais les androïdes se méfiaient de ces serviteurs de Dios et plus particulièrement de Dios, leur maître (plus que leur gardien).

    Cette divinité avait soit disant permis aux humains de profiter de Teren mais jamais on n’avait entendu qu’il avait réellement aidé qui que ce soit d’humain par pure bonté d’âme. Le shérif supposait qu’il devait donner beaucoup d’avantages à ces humains pour qu’ils le servent. Ou bien ils avaient peur pour leur vie et le faisaient sous la contrainte ? Elle l’ignorait et ce n’était pas vraiment le sujet.

    Hex allait parler d’une lumière quand Rosco arriva. Ce dernier lui coupa la parole et révéla les informations qu’ils avaient concernant cette fameuse affaire. Il parla de Rey, de son rôle et sa disparition après la lumière et des interrogations qui en découlaient. Il finit par laisser le shérif poursuivre la discussion. Elle hocha la tête et dit de sa voix calme :

    « J’avoue être rassurée que nous ne soyons pas les seuls témoins de ce phénomène des plus étranges. Vous aussi vous avez vu la lumière ? D’autres personnes ont-elles disparues de votre côté ? Si tel est le cas, peut-être voudrez-vous vous joindre à moi. Je compte retourner sur Öazys pour enquêter et trouver plus de réponses. Je me refuse de laisser cette affaire se poursuivre. Rey était une descendante de mon créateur, elle était comme ma fille. »


    Bien sûr ce genre de détails n’était pas réellement importants. Enfin, sauf si l’on prenait en compte l’importance de la personne disparue. On pouvait en effet suspecter que Rey dérangeait pour qu’on agisse ainsi contre elle. Mais était-ce le cas d’autres potentiels disparus ? Elle en saurait peut-être plus avec les détails fournis par Hex. Ils avaient finalement très bien fait de venir ici pour discuter. Tout ceci pourrait peut-être faire avancer les choses. Cela faisait du bien au moral de Sylène. La pauvre avait été refroidie par le comportement de Malek qui n’avait voulu admettre que Rey existait et l’avait traitée, avec délicatesse, de robot défectueux. Non, elle ne l’était pas. Elle espérait vraiment de pas l’être… Sinon il s’agissait d’un bug global. Mais quel serait l’intérêt ? Quelqu’un voudrait se servir de tous les millkyans dans un but ? Elle avait du mal à y croire, tout comme Malek avait du mal à croire que ça pouvait être eux qui avaient un problème.

    Il devait bien y avoir quelqu’un, quelque part, qui était au courant des problèmes actuels. Il fallait ABSOLUMENT avancer dans les recherches et trouver les réponses. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises n’était pas le problème. Une fois qu’ils comprendraient ce qu’il se passait, ils pourraient agir et prévenir la population.

    Hex Hekmatyar
    Hex HekmatyarPrototype

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Hex Hekmatyar le Mar 27 Nov - 22:14

    Le gardien apparut à la vue d'Hex et ce ne fut qu'une fois à portée visuel que les alarmes d'E7 se déclenchèrent en signalant un danger. Ces alertes furent transmises par liaisons privée à l'androïde, mais ce flot de donnée fut coupé par Hex qui décida de faire confiance à Sylène, cela aurait été un piège bien trop élaboré pour se débarrasser d'un androïde sorti de nulle part.
    Il fit donc taire ces messages chassant d'un clignement d’œil les alertes dans sa vision n'y laissant que l'affichage habituel pour mieux appréhender le colosse qui se tenait devant lui.
    Des rouages, des jambes artificielles... un colosse synthétique crée de la main de quelqu'un...
    Ce ne fut pas tant le raffinement de ses système qui émerveilla Hex, mais plutôt sa taille colossale, il dut se pencher vers l'arrière pour mieux appréhender Rosco en entier.
    Une rafale de code binaire admiratif s'échappa de son synthétiseur vocal, le jeune homme ne pouvant retenir cette émotion inopinée.
    Il fallut au final quelques secondes pour que ce dernier ne réalise ce qu'il venait de dire et après avoir secoué la tête, il acquiesça en écoutant les deux protagonistes

    -Non vous n'êtes pas les seuls... à vrai dire cet évèment c'est produit deux fois avec deux persones différentes, une dénommée Kiana et Sera Crimson, avec qui je suis arrivé ici

    Il n'avait pas l’événement sur une banque mémorielle adaptée pour le moment, mais Hex tenta tout de même de transmettre les données qu'il avait sur les deux jeunes femme via un extra-chargement sécurisé.
    N'ayant aucune idée de si les interlocuteurs étaient équipés de système identique, il fixa la diffusion sur une bande large pour être perçue par les machines.

    -Deux fois... deux lumières blanches qui ont effacés aussi bien les personnes que les souvenirs que les autres avaient d'eux... sauf les nôtres...
    Mais je n'ai pas l'impression que cela vienne de notre programmation, E7 ne fonctionne pas sur le même régime que moi, et il possède les même souvenirs.... N'avons nous pas un moyen de s'assurer de la validité de notre mémoire ?


    Kiana ne lui avait rien laissé, mais Sera avait longuement parlée de son familier qui semblait avoir été réparé par cette Rey, il y avait peut être ici une piste à exploiter

    -Miss Crimson avait parlé d'une réparation faite à son familier par votre Rey, son atelier ne contiendrait-il pas la trace de ce passage ? Au moins pourrions nous nous dire que nous ne somme pas reprogrammé...

    Alors même qu'il parlait, Hex faisait tourner son logiciel d'analyse à plein régime, traquant la moindre anomalie de quelques sorte que ce soit, observant chaque détail avec attention, un lieu, une date... quoi que ce soit d'incohérent.
    Mais difficile de détecter un problème de façon autonome surtout au vu des problèmes qu'avaient soulevés Rosco...
    Il fallait une preuve matérielle, ne serait-ce que pour se convaincre de ne pas être fou

    -Auriez vous eu la moindre de piste ? J'aimais bien Miss Crimson... la savoir partie... cela me fais bizarre

    Voilà bien une émotion qu'il ne simulait... Voilà peut être une émotion réelle qui se faisait jour chez lui...
    Sylène Braveheart
    Sylène BraveheartShérif foudroyante
    Shérif foudroyante

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Sylène Braveheart le Jeu 6 Déc - 22:15

    Rosco, le premier gardien androïde

    Hex

    Hex expliqua que lui aussi avait connu cet évènement avec Kiana et Sera Crimson. Le nom de Sera résonna en Sylène et lui fit mal au coeur. Non ? Elle aussi avait disparu ?! Combien de personnes avaient été enlevées et pourquoi ? Cette situation prenait de plus en plus d’ampleur. Zero était le garde du corps du gouverneur et cette Kiana était celle qui s’était alliée avec lui. Des personnes importantes disparaissaient donc sans laisser de trace mais qu’importe leur position. Ils pouvaient éliminer l’hypothèse d’ennemi d’Öazys. Pourquoi auraient-ils enlevés des ennemis des millkyans ? Certes, Sera et Sylène s’entendaient bien mais se trouvaient dans des camps opposés et auraient pu être amenées à se combattre. A moins que ? Sera était la soeur de Johan Eriksen, de ce qu’elle avait compris. Le prince était leur allié et cela faisait d’elle une alliée par extension. Oui mais Kiana n’était clairement pas une amie. Ca n’avait pas de sens.

    « Sera Crimson a disparu également ?! J’en suis bouleversée. Je la connaissais bien également. Cela commence à faire beaucoup d’enlèvement en très peu de temps. Je ne pense pas non plus que cela vienne de nous. Pourquoi faire exister tant de personnes fictives, quel serait le but ? Je ne sais comment valider notre mémoire. L’idéal serait de trouver des traces physiques mais nous n’en avons pas repérées pour l’instant. Absolument TOUT a disparu. Pour dire, je n’ai même pas retrouvé de cheveux de Rey qui a pourtant vécu ici. Je pourrai chercher concernant Sera car elle est venue entre autre au saloon avec son frère mais les responsables semblent très bien organisés. »


    Sylène envoya rapidement un message en réalité augmentée au saloon pour qu’ils cherchent des preuves de l’existence de Sera. Hex rappela alors qu’on avait réparé son familier par Rey. Le shérif hocha la tête, confirmant cette histoire mais répondit aussitôt :

    « Il ne reste rien de son atelier. C’est bien le problème. TOUT a disparu. Je n’y comprends rien, c’est… Ca dépense l’entendement. Ceux qui ont fait ça doivent avoir des Aktech’ évolués dont je n’ai jamais entendu parler. Question technologie, Öazys est fort. Je pense vraiment commencer les recherches là-bas. N’importe quoi pourrait nous mener sur une piste. Il y a forcément des choses qui ont été oubliées par ces personnes. Rey avait des avis de recherche par exemple. Ils ne peuvent avoir tous disparus, ça semblerait étonnant. Et j’ai pensé au 7 guardians. Ils parlaient de Kiana dedans. Cela ferait également une preuve. »

    Sylène était loin d’imaginer que les journaux aient changé, comment aurait-elle pu le deviner ? En tout cas, elle était persuadée que c’était l’oeuvre d’un groupe ou… D’une divinité. Elle comptait ne pas garder cela pour elle : après tout, plusieurs têtes valent mieux qu’une.

    « Je pense qu’il s’agit soit d’un groupe très sophistiqué, soit de Dios. Bien sûr, nous éviterons de le crier sur tous les toits car si c’est le cas, nous finirons nous aussi par disparaître. Ils faut enquêter mais sans le dire à des personnes non consciente du problème. Mais, sois sûr que nous ferons le nécessaire pour retrouver miss Crimson. Moi aussi je l’appréciais beaucoup et je trouve inacceptable que toutes ces personnes aient disparues et aient été comme effacées de la réalité humaine. Nous trouverons le ou les coupables et, avec énormément de chance, nous les retrouverons vivants. »

    Comme elle l’avait précisé, c’était le cas utopique extrêmement positif. Il était probable que, même si ces personnes avaient existé, elles aient été enlevées puis éliminées définitivement. Mais, Sylène voulait garder l’espoir. Elle avait perdu son père et ne voulait pas que le même destin guette sa fille de coeur.

    « Nous nous mettrons en route dès demain matin pour Öazys. Une fois là-bas, nous enquêterons chacun de notre côté en toute discrétion puis nous nous retrouverons pour transmettre nos possibles pistes. Cela te convient-il ? »


    Rosco, lui, se tenait toujours à regarder les deux alliés discuter.

    Rosco
    RoscoGardien de Crystal Mill

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Rosco le Jeu 6 Déc - 22:24

    Le gardien restait silencieux, écoutant les deux protagonistes exposer leur situation et leurs pensées. Après avoir entendu qu’ils comptaient partir pour enquêter, Rosco se permit d’intervenir après Sylène :

    « J’enquèterai également de mon côté. Si quelque chose de suspect se produit, je vous enverrai un robac. Bien sûr, je protègerai les nôtres et veillerai à ce que tous respectent tes règles de bonnes conduites, shérif. »


    Il savait que certains commençaient à voir d’un mauvais oeil les humains. Le départ de Sylène aurait pu être l’occasion pour eux de prendre le contrôle de Crystal Mill mais c’était sans compter sur Rosco. Lui vivant, jamais il ne laisserait faire une telle chose.

    « J’espère que vous trouverez des réponses. Je n’aime pas cette situation, quelque chose ne tourne pas rond et, personnellement, je me demande si cela est réellement nouveau. »


    Il croisa les bras, pensif.

    Contenu sponsorisé

    Re: Rosco, le premier gardien androïde [Hex]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Jan - 5:59