Aller en haut Aller en bas

    avatar
    Lucie FieldHumaine pauvre
    Humaine pauvre

    Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Lucie Field le Ven 27 Juil - 13:53

    Galcyan marchait devant eux d’un pas déterminé de ranger, il savait où il allait et il savait ce qu’il faisait. La rousse ne doutait pas un seul instant qu’elle était en sécurité avec lui. Azel suivait aussi, d’un pas un peu plus lent, mais il suivait. Ça faisait une petite vingtaine de minutes qu’ils avaient quittés la ville pour s’enfoncer dans la forêt.  C’était à se demander ce qu’avait prévu le sévian… une certaine excitation parcourait le cœur de la jeune femme. Elle avait hâte de savoir de quoi il retournait. Ils avaient tous les trois besoins de souffler après l’empoisonnement d’Azel.

    Finalement, les arbres s’espacèrent et dévoilèrent un magnifique lac aux reflets d’argents et d’émeraude. Il formait un cercle quasiment parfait, large d’environ cinquante mètres et avait une eau si transparente qu’on aurait dit du verre. C’était la première fois que la rousse voyait un tel paysage, elle resta un instant sans bouger à l’orée de la forêt puis elle avança vers l’eau en souriant doucement. Voilà qui ressemblait à une place de paix et de sécurité !

    De l’autre côté du lac, des animaux étaient en train de boire, mais ils s’enfuirent en les voyant arriver. Lucie serra la main d’Azel tant elle était émerveillée par le paysage, les hauts arbres qui bordaient la petite clairière autour du lac, un banc de sable couvrait l’une des rives, formant une plage où ils pourraient se poser. Galcyan avait réellement eut une idée de génie, pour le remercier, Lucie lui déposa un baiser sur la joue avant d’avancer jusqu’à l’eau et regarder au fond.

    Il y avait quelques algues, des pierres de toutes les couleurs et des poissons qui allaient et venait au grès de leurs envie. Elle plongea la dans l’eau, elle était délicieusement tiède, une fois dedans, elle n’aurait certainement plus envie de sortir ! Le ranger s’approcha et lui tendit le sac qu’il portait depuis le début du voyage.

    - Il y a des maillots de bain pour toi et Azel. J’ai pris plusieurs modèles, je vais vous laisser vous changer.

    Lucie fouilla et ressortit une demi-douzaine d’habits de bain. Elle tendit à un Azel dubitatif ceux pour homme et regarda un peu ceux pour femme. Rouge, bleu, noir ou blanc… Elle ne savait pas vraiment quoi choisir, elle opta pour le maillot le plus neutre et se changea en vitesse. Elle n’avait pas vraiment de honte devant Azel, il ne devait pas savoir en quoi Lucie était une fille attirante pour Galcyan. Il restait le problème de sa prothèse, assez grosse et grossière.

    Dès qu’elle rentrerait à Oazys, elle se ferait poser une vraie prothèse robotisée ! Pour l’heure, elle rangea ses vêtements dans le sac, mais garda néanmoins son Aktech sur elle. Elle allait pour rejoindre le ranger quand elle se rendit compte qu’il y aurait un problème avec Azel. Celui-ci semblait au mieux réticent, au pire formellement opposé à l’idée d’enfiler ce tissu si particulier.

    Lucie elle-même n’avait pas souvent portée de maillot, en fait, elle savait à peine nager et elle comptait bien s’accrocher à Galcyan de toutes ses forces !a

    InvitéInvité

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Invité le Lun 30 Juil - 20:13

    Azel Perivsky



    Azel ne s'était laissé convaincre de suivre Galcyan que parce qu'il était fermement décidé à rester avec Lucie quoi qu'il arrive. C'est avec pas mal de mauvaise volonté qui suivait le ranger au travers de la forêt qu'il n'appréciait plus tellement depuis qu'il y avait fait une mauvaise rencontre qui avait bien faillit lui ôter la vie. Depuis il avait cessé de fuguer et passait le plus clair de son temps chez Lucie qui ne semblait pas très contente dela façon dont il essayait de refaire la déco. Le gamin trouvait pourtant très intéressant l'amas de linge et d'affaires diverses qu'il ne manquait pas de répandre sur le plancher à chaque occasion. Il était un incompris...

    Quand Galcyan avait proposé une sortie le gamin avait aussitôt voulu fuir mais de la même façon qu'elle trouvait que les idées de Azel n'étaient pas bonnes, Lucie adoraient celles du squatteur aux yeux rouges. L'enfant avait donc suivi en grognant tout ce qu'il pouvait et en s'accrochant à la main de Lucie. Il sursauta deux ou trois fois au début de leur promenade, s'attendant à voir arriver la fille qui l'avait empoisonné, puis il se détendit peu à peu. Il aimait trop la nature pour ne pas parvenir à profiter d'une promenade.

    Le petit fut sans doute moins impressionné que la rousse à la vue du lac, ayant déjà vu pareil paysage à plusieurs reprises il y était forcément moins sensible, n'empêche qu'il ne pouvait pas ne pas être sensible à l'atmosphère des lieux, en revanche il l'était moins au baiser que Lucie déposa sur la joue de l'autre et ne manqua pas de grogner, toujours agacé quand ces deux là se montraient trop proches. L'enfant n'eut pas à bouder longtemps toutefois puisque Galcyan confia un sac à Lucie, sac que l'enfant dévora du regard, secrètement intéressé à l'idée qu'il puisse s'agir de quelque chose de comestible. Des gâteaux par exemple.

    La déception fut intense quand la rousse sorti un amas de tissus qui ne ressemblait à rien qui se mangeait. La moue du gamin en disait long sur ce qu'il pensait de ces chiffons, quand bien même il prit le vêtement tendu par Lucie entre ses doigts. Le gamin le détailla longuement du regard alors que la rousse s'affairait à se changer sans qu'il n'y fit attention, n'ayant guère le même rapport à la nudité que la majorité et étant de toute façon bien trop jeune pour percuter en quoi Lucie était différent de lui. Il préférait regarder le vêtement qu'il gardait en main avec une moue qui en disait long : Il n'aimait pas ça. S'habiller le matin était déjà une corvée dont il se serait volontiers passé, n'ayant pas le choix que de se plier aux conventions il obéissait avec plus ou moins de bonne volonté mais ce changer au beau milieu de la journée pour enfiler un truc avec une texture aussi désagréable au toucher. Il grogna en le gardant du bout des doigts en jetant un regard courroucé à la rouquine.
    avatar
    Lucie FieldHumaine pauvre
    Humaine pauvre

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Lucie Field le Lun 13 Aoû - 22:19

    Azel avait l’œil mauvais et son grognement de quand il n’était pas content. Visiblement, il n’avait aucune envie d’enfiler un maillot de bain et il ne manquait pas de le faire savoir. Mais Lucie se montrerait inflexible sur ce point, l’enfant avait fait beaucoup de progrès mais il avait un gros retard sur le port et l’utilisation des vêtements ! C’était la base de tout comportement humain et civilisé. Cependant, elle ne voulait pas obliger Azel à le faire, la contrainte était rarement une réussite avec lui.

    Au lieu de cela, elle tenta plus la corruption, elle sortit du sac un petit cookie sous plastique. Depuis son empoisonnement, c’était une des rares nourritures qu’il voulait bien manger sans se faire supplier pendant des heures. Elle commencer à le cerner depuis le temps qu’ils se fréquentaient et elle s’attachait de plus en plus à lui. Elle trouvait ses manières adorables et aimer aider à l’éduquer. Aussi, elle lui tendit le cookie et il le saisit avec vivacité.

    Mais il refusa toujours de s’habiller et ça commença à agacer Lucie, elle lui fit alors les gros yeux et le sermonnât avec la voix de quand elle négociait avec Callum :

    - Tu vas mettre un maillot de bain, tout de suite jeune homme, sinon je te reprends ton glueur.


    Il eut une lueur dans le regard du petit garçon, mais il finit par s’exécuter et enfiler le vêtement. Cependant, il ne semblait pas du tout content de la situation. Qu’importe, pour le féliciter, Lucie lui tendit un deuxième cookie avant qu’ils ne rejoignent un Galcyan heureux comme un enfant. Il semblait ravi d’avoir entrainé la jeune femme et l’enfant ici. Azel boudait toujours, aussi Lucie lui demanda de les laisser un peu seul pour qu’elle puisse lui parler et tenter de le dérider un peu.

    Egale à lui-même, Galcyan embrassa Lucie et partit faire quelques brasses dans le lac. Laissant la jeune « mère » avec son « enfant ». La rousse lui passa la main dans les cheveux et tenta de le réconforter autant qu’elle pouvait :

    - Je sais que tu n’aimes pas Azel, mais il faut, tu ne seras pas toujours un enfant tu sais. Quand tu seras grand, tu devras porter des vêtements tout le temps, il faut t’y habituer.

    Ça ne voulait certainement rien dire pour le jeune garçon, mais Lucie se sentait mieux à lui parler ainsi :

    - Ne m’en veut pas s’il te plait, je n’aime pas quand je te vois triste et en colère comme ça…


    Elle se tue quelques instants avant de reprendre, ça n’avait rien à voir avec ce qu’elle avait dit plus tôt, mais elle avait besoin d’exprimer ce qu’elle ressentait. Elle qui ne le faisait jamais :

    - Tu m’as fait peur quand tu es revenues malade… j’ai pas dormis pour pouvoir te veiller. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce soit et ce n’est pas car Morgane me l’a demandée ! Je veux prendre soin de toi. Je vais te dire…. Le jour où tu m’as demandé de l’eau est l’un des meilleurs de ma vie.


    Elle se laisser aller à du sentimentalisme, submergée par des émotions simples, des choses nouvelles pour elle. Il eut des larmes le long de ses joues, mais elle s’en fichait, elle se contenta d’attraper le gamin et de le serrer de toutes ses forces dans ses bras.

    - Je t’aime Azel, je serais toujours là pour toi.

    InvitéInvité

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Invité le Mar 14 Aoû - 16:24

    Azel Perivsky



    Azel n'avait réellement aucune envie de céder et d'enfiler ce vêtement qui de par sa taille ridicule n'en méritait même pas l'appellation. Ce n'est pas tant qu'il se refusa à se vêtir, quand bien même ce ne fut pas la chose qu'il préférait que la texture lui déplaisait. Le tissus était rêche et chargé d'électricité statique, un combo qui lui donnait envie de jeter le vêtement très très loin mais... Quelque chose lui disait que Lucie risquait de ne pas être d'accord. Peut-être son visage qui se fermait de plus en plus.

    Le gamin continua assez longtemps son manège, poussant même le vice à dévorer le cookie promit en contrepartie de son obéissance sans exécuter l'ordre demandé. Après tout il voyait mal pourquoi il ne pourrait se baigner avec ses vêtements de tous les jours, d'autant qu'il ne ferait sans doute que se mettre au bord de l'eau à jouer avec les cailloux, craignant bien trop la profondeur de l'eau qu'il ne savait juger avec justesse. La rousse ne l'entendait toujours pas ainsi cependant, plus que le ton qu'elle avait employé, l'enfant s'était montré sensible aux changements dans son langage corporel. Se retenant de geindre une nouvelle fois pour refuser la demande il céda finalement et se déshabilla avant d'enfiler le mini vêtement, non sans grogner tout du long. C'était bien la peine de prétendre qu'il devait s'habiller pour lui faire enfiler quelque chose avec quoi il paraissait quasi nu...

    Le petit traîna des pieds à la suite de Lucie, grognant et faisant toujours autant la moue malgré le cookie qui était venu récompenser son obéissance, le petit s'assit sur le sol alors que Galcyan s'éloignait le temps que Lucie recommence à lui faire un sermon sur l'importance de porter des vêtements comme si on ne lui avait suffisamment répété en long en large et en travers. Il avait pourtant assez bien retenu la leçon même s'il avait encore des progrès à faire avec l'idée même de ne pas se déchausser aux plus mauvais endroits.

    La suite du sermon le ramenait un peu trop prêt des souvenirs qu'il avait de son empoisonnement. Aussi le gosse loin de se dérider continua à bouder cette fois pas d'humeur à s'adoucir, malgré tout ses traits se détendirent légèrement quand Lucie se laissa envahir par les émotions. Quelle différence avec la femme dure à qui il était venu réclamer à boire encore qu'il ne fut pas le meilleure juge. Se raidissant un peu alors qu'elle l'attrapait d'une poigne de fer, le petit mit un moment avant d'accepter de se laisser câliner.

    -Je... Pas le maillot...

    S'essaya-t-il à dire, toujours sur cette même histoire.
    avatar
    Lucie FieldHumaine pauvre
    Humaine pauvre

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Lucie Field le Jeu 16 Aoû - 18:08

    Lucie avait besoin de sentir qu’Azel était là, bien vivant. Elle continua donc à le serrer, sentant qu’au début il était réticent. Il finit par se détendre un peu, mais il y avait le problème du maillot de bain. N’importe qui d’autre aurait pu croire que c’était le caprice d’un enfant en bas âge, mais non. Lucie voyait bien que le petit sauvage était réellement dérangé par cette histoire. Elle finit par lâcher un profond soupire et lui dit :

    - C’est bon, retire-le.

    Elle lui apprendrait la pudeur plus tard, après tout, il restait jeune et ça ne faisait pas si longtemps que les deux se côtoyaient. Pendant qu’il semblait s’éjecter de son short, la rousse fouilla le sac à la recherche de nourriture et de boissons pour Azel. Elle et Galcyan mangeraient ce qu’il allait raporter de sa chasse, ou pêche, mais elle savait d’avance que l’enfant serait, au mieux, réticent à manger des produits sauvages.

    Le ranger revint au bout d’une bonne demi-heure avec des poissons, Lucie n’en avait jamais mangée et elle avait hâte de les gouter, quand bien même ils étaient affreusement moches ! Ils avaient des grands yeux immondes et globuleux. Galcyan avait réussi à en attraper deux, de la taille de son avant-bras. Il les prépara devant eux, sans montrer la moindre hésitation, avec efficacité et rapidité. De temps en temps, il leur glissait un regard :

    - Ce sont des truites dorées, des poissons très communs et très bon. Je vais les faire griller sur un bon feu de bois, vous aller voir c’est délicieux.


    Contrairement à Lucie, lui avait l’espoir de faire manger des produits frais à Azel. Elle trouvait ça un peu naif, mais elle était contente qu’il insiste et qu’il essaye de se faire apprécier de l’enfant. Le temps que les poissons cuisent, Lucie partie s’assoir au bord de l’eau pour profiter du paysage. Elle était contente d’être là, en dépit de toutes les difficultés qu’elle avait pu avoir, ce voyage était la meilleure chose qui ne lui soit jamais arrivé.

    Elle regarda un peu autour d’elle, ayant encore du mal à réaliser que sa petite vie de pauvre était loin derrière elle maintenant. Elle était beaucoup plus maintenant, que ce soit pour elle-même ou pour le reste du monde.

    InvitéInvité

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Invité le Sam 18 Aoû - 20:44

    Azel Perivsky



    Azel restait sur la défensive. Comme si un minuscule petit vêtement pouvait détruire à lui tout seul la confiance qui s'était installée entre l'enfant et l'adulte. A dire vrai, le problème n'était pas vraiment là. Il ne s'agissait que d'un détail, ça aurait pu être n'importe quoi, quelque chose dans son petit déjeuner, le fait de devoir mettre des chaussures pour aller marcher en forêt, n'importe quel petit détail insignifiant sur lequel il aurait pu se concentrer pour exprimer son mal être.

    La véritable raison de sa mauvaise humeur ? Oh il y en avait plusieurs : Le fait que Galcyan soit une fois de plus avec eux par exemple, le fait qu'ils soient sortis en forêt malgré que le gamin préféra la quiétude de la maison ou bien juste parce que voir les deux adultes se rapprocher ne lui plaisait pas. Quand Lucie céda le gamin ne se fit pas prier. Il arracha presque le vêtement de bain soulagé de ne pas avoir à l'endurer plus longtemps. Il prit tout de même le soin de renfiler les habits qu'il avait du retirer un peu avant, plus par habitude que parce qu'il en avait envie, à croire qu'à lui répéter les mêmes choses ça finissait par rentrer.

    Azel s'éloigna bientôt de quelques pas de la rousse pour fouiller la terre avec ses ongles, un petit jeu qui n'avait pas vraiment de sens mais qu'il affectionnait toujours, il continua son petit manège jusqu'au retour de Galcyan, lequel fut ignoré royalement, le gamin préférait largement emmagasiner de petites pierres qu'il déterraient  puis allait ensuite balancer dans l'eau. Un jeu comme un autre.

    Si le gamin ne comptait rien avaler qui vienne de la main de Galcyan il sembla pourtant fasciné par les poissons et la façon dont l'autre les prépara. L'aurait-on laissé faire qu'il y aurait mis les mains, n'ayant jamais vu de poissons sous leur forme entière et d'aussi prêt. Voyant qu'il ne parviendrait pas à y toucher il décida de retourner auprès de Lucie pour continuer à s'amuser. Il plongea dans l'eau toute proche d'elle, là où il avait encore pied, éclaboussant partout
    avatar
    Lucie FieldHumaine pauvre
    Humaine pauvre

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Lucie Field le Dim 19 Aoû - 3:18

    Azel semblait toujours en colère contre Galcyan, il l’ignorait royalement en dépit des efforts du Sévian. Si seulement le petit garçon était en mesure de comprendre ce que l’autre avait fait pour lui, peut-être ne serait-il pas aussi dur envers lui ? C’est ce que pensait tranquillement Lucie alors qu’elle avançait de quelques pas dans l’eau, goutant à la température douce et à la sensation d’une eau pure. La rousse ne savait pas spécialement nager alors elle restait avec l’eau aux genoux et n’allait pas plus loin.

    Azel, lui, se montrait beaucoup moins délicat dans sa façon de négocier avec l’eau, il entra dedans comme une furie et crapahuta autour de la jeune fille. Elle le regarda faire en riant, joie simple, elle lui lança un peu d’eau, débutant une épique bataille entre eux. Celle-ci se termina quand Lucie tomba à la renverse dans l’eau. Il y avait à peine soixante centimètres d’eau mais c’était plus profond que tout ce qu’elle avait bien pu connaitre jusqu’à présent.

    La rousse mit la tête sous l’eau pour voir à quoi pouvait bien ressembler le monde marin. Ses yeux voyaient trouble, mais elle vit des poissons agiles et vifs sous l’eau, des algues et aussi le petit corps d’Azel qui marchait autour d’elle. Elle ressortit la tête, respirant un grand coup et continua à regarder les poissons un moment. C’était un spectacle fascinant pour quelqu’un venant du désert comme elle.

    Au loin, Galcyan les appela pour aller manger. La rousse chargea Azel sur son épaule pour le sortir de l’eau. Outre le côté comique de la situation, cela eut le mérite de faire réaliser à Lucie à quel point l’enfant était léger et maigre. Il devait manger plus, c’était un fait et maintenant elle comptait bien travailler en ce sens !

    Elle déposa l’enfant devant le feu et les poissons puis attrapa une serviette dans laquelle elle les enveloppa. Serré contre l’enfant, elle lui murmura à quelques mots :

    - Tu n’es toujours pas content d’être venu ? Ils étaient beaux ces poissons, tu ne les aurais pas vu depuis le fond de mon lit. Mais ne t’en fais pas, on ne rentrera pas tard, il faut que j’aille parler à Morgane.

    Oui, depuis le début du séjour, la rouquine restait assez « dans son coin », et elle se sentait de plus en plus coupable du lien qu’elle pouvait développer avec Azel. Lien qui ne manquait pas de « rogner » sur celui que la capitaine pouvait partager avec l’enfant. C’était culpabilisant et elle voulait mettre les choses aux clairs une bonne fois pour toute.


    Contenu sponsorisé

    Re: Allons au lac ! [Azel et Lucie]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 12:14