Aller en haut Aller en bas

    avatar
    Blue Zandal'arFurettozorus Rex Blue

    Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Blue Zandal'ar le Dim 8 Juil - 0:30

    Baal G12 > G11


     
    Symphonie pour une hécatombe

       
    "De quelque passion que l'âme soit atteinte, elle ne veut jamais endurer de contrainte "

     Nyx
    Trouver un Kwak n'était pas une mince chose à faire dans la cité de Baal, surout lorsque l'on n'a pas les ossements humains sur soit pour faire du commerce...

    Alors pour m'en procurer un, j'ai du simplement promettre, bonne foi contre mauvaise foi, de nourrir la bête dont on m'avait nommée gardienne.

    Un joli petit bout de Kwak à la peau verte émeraude contrastant magnifiquement avec des iris aux nuances d'un joyau pourpre.

    Doté bien sur d'un harnachement adéquat à la chasse, dont deux rangées de lames bifides et arquées de chaque cotés de ses mâchoires à la façon de crocs d'aciers impitoyable.

    Il était entouré d’apparats boisés favorisant l'isolation à la forte température ainsi qu'une coiffe en crinière humaine aux tons toisant le châtain afin que le soleil ne tape pas directement sur ses yeux sensible.

    Sa peau avait été recouverte d'une mixture anti-chaleur tandis que moi, j'avais tout simplement mis mon chandail massif mais léger aux tons bruns et noirs sur mes épaules, une large capuche recouvrait entièrement ma tête, mon visage et mes épaules, me voilant totalement de la surface du monde.
    Pas certaine que Gunther me reconnaisse ainsi vêtue, mais qu'importe, Ursoc bien caché entre ma chevelure d'ébène le reconnaîtrait bien, lui.


    ________________________________________

    Blue se dirigeait avec nonchallance vers la sortie nord comme son compagnon de route et future frère de chasse le lui avait dûment conseillé.

    Flèches et carreaux; Arbalètes et dagues; sacs en soies et en peaux; Elle était toute aussi prête à abattre et désosser l'homme qu'à les rattraper sur une course de fond.

    Les mouvements de balancier qu'exerçait sa monture lui faisait esquisser un léger sourire de plénitude, rares étaient les fois où elle devait utiliser une bête pour se déplacer; Favorisant ses muscles et ses jambes plutôt que de soumettre un animal à sa volonté.

    Concernant ce frère de chasse, Gunther, elle était on ne peu plus tombée sous le charme de cet être espiègle mais au combien Franc et honnête.

    Sa dernière vision d'un homme était relativement troublée par l'envie de meute et de vengeance il fallait l'avouer.
    Alors tomber sur une personne qui pouvait très bien être de confiance en plus d'aimer les bêtes était pour elle un miracle!

    Oh bien sur dans sa tête pleine de réflexions et de plans, elle se disait que ce n'était probablement pas la même chose du coté de cette personne.
    Elle devait être une inconnue, une illustre pinbèche sans aucun doute gonflée d’orgueil, de fierté. Une noviste pleine de vanité et imbue de sa personne, comme le sont les êtres vivants de type humanoïde en générale.

    Elle poussait un soupire profond chargé de bien-être en fermant ses yeux de délice.
    Qu'importe donc!
    Secouant doucement la tête tandis que son Kwak poussait un petit sifflement d'impatience, son ventre gonflant faisant grincer le cuir des sangles, permettant à la jeune femme de se tenir sur son échine.
    "- Qu'y-a-t-il Zelda?"
    Lachait-elle dans un murmure à peine audible tandis que la Femelle Kwak semblait trépigner d'impatience à l'idée de se ruer vers les vastes horizons du désert brûlant qui s'étendait à perte de vue depuis la porte Nord.

    Un léger coups d'oeil vers le ciel, ses yeux d'un azure tranchant sur un turquoise épuré se rétrécissant sous la lumière astrale et Blue y devinait l'heure.

    Gunther lui avait donné rendez-vous vers la fin d'après-midi et cela faisait une petite heure que le trio improbable -Kwak/Furet/Spiritiste- se tenait debout sous la chaleur de Baal à attendre le confrère de chasse.

    Le soleil se déclinait à l'horizon, la lune n'allait pas tarder à s'installer, somnolente, entre les nuages cyan et rosées de l'été.  
    L'on pouvait déjà en voir la première étoile au nord, se dessiner entre les pics arrachés des montagnes sauvages de Baal.

    Portant sa main à son cou, Blue effleura la tête d'Ursoc qui pointa alors le bout de son nez immaculé en-dehors de la cape de sa maîtresse, ses yeux noirs encre scrutèrent les alentours du portail puis, après quelques secondes à sonder, il sauta totalement du Kwak pour courir à une vitesse folle vers les passants.

    Gunther allait-il tarder à arriver? Allait-il reconnaître Ursoc qui, impatient, allait certainement disputer Gunther pour son retard?

    Un léger sourire mi-figue mi-raisin, attendrie par la situation, Blue attendait patiemment, les rênes de son Kwaks trépignants et suintant entre ses doigts délicats entremêlés.
       


    _________________


    avatar
    Günter JaegerChaperon Rouge

    Re: Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Günter Jaeger le Mar 10 Juil - 19:28

    Après avoir quitté le temple, Günter était parti pour régler plusieurs choses. Notamment, à la crèche aux créatures où il passait une partie de son temps pour s’occuper des animaux quand il n’était pas à la prison en train de torturer des prisonniers infidèles ou en mission pour Dios. Pour ce qui était du reste, il ne lui avait fallut que fort peu de temps pour préparer ses affaires. Un sac avec le nécessaire de survie et son Aktech’ qui ne le quittait quasi jamais.

    Le blond avait passé pas mal de temps à la crèche aux créatures. Le temps de saluer chacun des petits pensionnaires dont il prenait soin pour leur annoncer son absence. Il n’était pas pressé. De toute façon, il valait mieux partir à la tombée de la nuit, quand les températures auraient baissées et seraient plus clémentes.

    C’est donc tranquillement avec d’un côté, son familier et de l’autre son Gwark qui avançaient au pas, que le Baalkyan rejoignit la jeune femme. A vrai dire, c’est le petit Ursoc qui vint à sa rencontre en premier.

    - Ah désolé, je t’ai fais attendre ? Mais j’avais des choses importantes à faire…

    Le jeune homme s’était baissé et gratifiait la petite créature de caresses pour se faire pardonner. Il n’avait même pas levé les yeux sur la maîtresse d’Ursoc ni même ne s’était excusé pour l’attente. Ce qu’il faisait naturellement avec les animaux semblait bien plus compliquer à faire avec ses semblables humains… Il se redressa et s’avança vers la jeune femme :

    - On peut y aller.

    Il avait dit cela simplement, sans entrain tout en enfourchant son Gwark. Il ne s’assura même pas qu’elle avait le nécessaire au voyage. Pas qu’il lui faisait spécialement confiance, simplement, il estimait que cela ne le concernait pas. Elle avait dit qu’elle saurait se faire discrète. A voir…

    - On avance tout droit vers Sèvia. Ça devrait nous prendre à peu près 15 jours de voyage si Dios le veut.

    C’était un exploit de la part de Günter que de fournir des explications à quelqu’un sans qu’on le lui ait spécialement demandé. Il faisait un effort pour Ursoc qui semblait attaché à sa jeune Maîtresse.


    [Günter et Blue quittent Baal, ils partent de G12 vers G11]

    avatar
    DiosDivinité télépathe et métamorphe

    Re: Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Dios le Mer 11 Juil - 12:14

    [Rien de notable en G11]

    Une fois en G11, rien de spécial ne se produit. Il fait extrêmement chaud, certains vents désagréables vous envoie du sable en plein visage mais vous êtes globalement tranquilles. Vous pouvez croiser quelques créatures isolées.

    Une fois à la fin du quatrième jour de voyage, vous remarquez la présence d'un nid créatures au nord et sentez une aura extrêmement maléfique venant de l'ouest. Autant dire que ce serait le genre de chose dont deux explorateurs, même baalkyans, ne pourraient réchapper. Un serviteur de Dios avisé se dirigerait donc soit vers le nord ou l'est s'il ne voulait pas mourir dans les prochains jours. Car ne comptez pas sur Dios pour vous tirer de là...
    avatar
    Blue Zandal'arFurettozorus Rex Blue

    Re: Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Blue Zandal'ar le Sam 14 Juil - 3:11

    Baal G11 > G10


     
    Symphonie pour une hécatombe

       
    "De quelque passion que l'âme soit atteinte, elle ne veut jamais endurer de contrainte "

     Nyx
    Un retard de quelques heures, je regardais Ursoc revenir docilement vers moi, Günter sur les talons, le petit furet blanc n'avait jamais été aussi content que de partir en expédition, tout comme moi-même.

    Attrapant le petit animal au vol tandis qu'il manquait de se bûcher en sautillant sur ma monture pour me rejoindre, ma main tatouée au hannée de quelques motifs sacrés et indéchiffrables le déposait grâcilement entre mes longs cheveux d'encre, où il allait se lover comme à son habitude.
    Il était préservé de la chaleur par ma capuche longue en nylon, soierie certe aux tons noirs, mais qui laissait passer l'air et la fraîcheur.

    Un coups d'oeil vers le chaperon rouge, non sans de nouveau ressentir un frêle malaise lorsqu'il décidait de passer le portail. Je déglutissai à mon tour, entre excitation, appréhension et une légère pointe de peur tandis que mon Kwak montait sur la plateforme destinée à nous emmener vers d'autres horizons brûlantes.

    Puis avec courage et plaisir je me rappelais de ces quelques mots: "à Sévia d'ici à peu prêt une quinzaines de jours". Nous avions priés, offert des sacrifices et loué Dios pour que ce trajet soit le plus agréable et rapide possible. Allait-il nous exaucer?

    ________________________________________
    Ces quelques mots suffirent à la belle pour lui ravire un sourire espiègle, son nez se tordant légèrement comme si elle avait été docilement gênée d'être aussi pressée de partir à l'aventure tandis qu'à l'intérieur d'elle, la peur de quitter Baal trop longtemps se tarissait.
    Un beau brin d'émotions contradictoires explosaient à l'instar de sa poitrine ensuée par la chaleur, la fatigue et les efforts musculaires.

    Si monter un Kwak paraissait simple, c'était loin d'être une mince chose à faire. il fallait sans cesse entretenir l'équilibre de la bête tout en gardant les jambes en contact pour l'inciter à ne pas s'arrêter.
    Les bras se Blue était eux, sans cesse arrachés par la gueule carnassière de l'animal qui n'avait de cesse de vouloir sprinter et passer devant Günther.
    Cependant la jeune femme n'avait pas cédé du terrain et se tenait convenablement à une belle longueur derrière ce dernier de façon à, comme elle l'avait dit: se faire oublier.

    Par moment, entre le combat avec sa monture et un coups d'oeil vite fait sur Ursoc, elle se permettait de s'hydrater à la gourde.
    Parfois elle fit une halte, mettant un pied à terre le temps de quelques secondes pour vérifier sa monture, l'état du furet, abreuver le Kwak assoiffé en maintenant l'eau entre ses mains. Puis voyant Gunther disparaitre telle une ombre, de nouveau elle remontait sur Zelda, qui se faisait un malin plaisir de rattraper en quelques foulées, le trio improbable.

    Bien sur, Blue n'avait pas oublié le coyoflamme et ce denier assez curieux dans son genre, avait l'air d'attendre Ursoc comme s'il était étonné de voir qu'un compagnon Baalkyan pouvait utiliser un humain comme monture.
    Parfois, l'étrange canin s'arrêtait, observait Blue et sa capuche puis sans crier gare, Blue s'était juré d'entendre un glapissement incitant le jeu, repartait aussi rapide qu'une flèche vers son ami le chaperon.

    N'y tenant plus, Blue fit accélérer sa monture jusqu'au coyoflamme et tendit sa main vers ce dernier.
    Pas de caresse, pas de ça entre Baalkyen et créature inconnu: Le respect était de mise. Cette main tendue n'était qu'une perche offerte par Bllue pour que Ursoc puisse se propulser aux cotés du coyoflamme afin de gambader avec ce dernier.
    "- Aller mon grand, ton ami t'attend pour jouer! Va!"

    Ursoc en profitait pour s'élancer et courir, fureter et galoper rapidement aux cotés du Kwak, autant que ses petites pattes pouvait le lui permettre.

    Au fil des jours et des nuits, troisième jours, Blue se retrouvait dans une situation compromettante, à un point où elle ne savait quoi faire exactement.
    trois jours sans parler à Gunther, ce dernier lui pardonnerait donc de se montrer de nouveau présente. Elle le rattrapait d'une traite pour lui faire faire une halte, les deux Kwak détrempés, elle abaissa sa capuche avant de lui demander de sa voix mélodieuse:
    "- Tu as sentis? Sais-tu de quoi il s'agit?"

    Ursoc et le coyoflamme qui jouaient ensemble s'étaient eux aussi arrêtés dans le sable, nez au vent et poils hérissés, quelque chose se tramait à l'Ouest, quelque chose de suffisemment dangereux et sombre pour intéresser et faire pincer la corde sensible de Blue.
    Levant le nez elle aussi, elle finit par faire une grimace en soupirant, comment se souvenir d'un tel endroit et y revenir dans un future proche? L'appelle de l'aventure était irrésistible... et pourtant...

    "-  Très bien... Poursuivons vers le Nord. J'y retournerai moi-même une prochaine fois. tu penses que nous sommes loin du prochaîn camps humain? Ca commence à se faire faim derrière..."

    Affirmait-elle en montrant les deux loostics en train de se bavouiller l'un sur l'autre de façon dégueulasse mais tout de même adorable...
       
    avatar
    Günter JaegerChaperon Rouge

    Re: Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Günter Jaeger le Mar 17 Juil - 11:03

    Le Gwark de Günter avançait a un bon rythme. Kadaj, le coyoflam sembla apprécier la compagnie du furet. Tant mieux. De temps en temps, Günter leur jetait des coups d’œil attendri. De temps en temps, le Baalkyan s’arrêtait pour hydrater sa monture, son coyoflam et s’hydrater lui-même. Veillant du coin de l’œil et sans mot dire à ce que la demoiselle qui le suivait en fasse autant avec les créatures qui l’accompagnaient.

    Le trajet était long. Il faisait chaud, mais grâce à Dios, ils n’avaient pas eu affaire à des éléments déchainés ni de créatures dangereuses. Vers la fin du quatrième jour, une atmosphère terriblement pesante se fit sentir. Blue demanda s’il avait senti et s’il savait ce dont il s’agissait. Günter acquiesça. Son expérience en matière de voyages et son instinct de survie lui avaient appris à discerner certaines choses.

    - Des créatures de Dios auxquelles il ne vaut mieux pas se frotter. Pénétrer sur leur territoire, qu’on soit fidèle à Dios ou non, c’est la mort assurée. Même eux l’ont compris.
    Dit-il en levant le menton pour désigner le coyoflam et le furet dont les poils s’étaient hérissés. De toute façon, ce n’est pas notre chemin, on continue droit vers le nord.

    La jeune femme acquiesça. Tant mieux. Cela l’aurait agacé qu’elle n’en fasse qu’à sa tête. Il devait bien admettre que pour l’instant, sa compagnie ne lui était pas trop désagréable. Surtout pour une humaine. Elle lui demanda s’ils allaient bientôt rencontrer un camp humain.

    - Si Dios le veut, on devrait pouvoir arriver à Sèvia dans huit jours à peu près. Kadaj est capable de survivre seul dans le désert, je ne me fais pas de souci pour lui. Pour Ursoc, j’ai encore des réserves alimentaires, je pourrais partager ma part avec lui s’il le faut.

    Il avait dit ça d’un air nonchalant, pourtant sa proposition était sincère. Il était prêt à se priver d’un peu de nourriture pour le furet de la jeune femme si cela s’avérait nécessaire. Il n’avait même pas pensé à priver les autres créatures de la nourriture qu’il avait prévu pour elles. Si Günter était un sadique qui n’éprouvait aucune considération pour les humains, qu’ils soient enfant ou adulte, homme ou femme, il avait au moins bon cœur à l’égard des animaux.

    [Günter et Blue poursuivent en G10]
    avatar
    DiosDivinité télépathe et métamorphe

    Re: Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Dios le Mar 17 Juil - 11:26

    [G10 : nids d’insectes géants]

    Vous traversez des nids d’insectes géants qui s’étendent sur une distance de plusieurs jours. Veillez à ne pas les déranger si vous ne voulez pas devenir leur petit quelque chose à manger…

    Le quatrième jour, vous apercevrez enfin la forêt qui borde Sèvia.

    Contenu sponsorisé

    Re: Symphonie pour une hécatombe -1- Günther

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil - 2:16