1) Contexte : Teren, la planète jumelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
DiosAdmin
Voir le profil de l'utilisateur

1) Contexte : Teren, la planète jumelle

Message par Dios le Sam 22 Juil - 12:00

Chapitre I : La déchéance de la Terre


Avant Teren était la Terre. Planète que l’espèce humaine a usé jusqu’au bout. Les dirigeants savaient pourtant que les ressources allaient commencer à manquer, que l’air deviendrait définitivement irrespirable et que le soleil ne serait plus qu’une immense boule de feu incandescente. Des guerres éclatèrent, mais cela ne résolut bien évidemment pas le problème ou tout du moins le répit du peuple « victorieux » fut de courte durée.

Pourtant, une lueur d’espoir se présenta et permettrait de sauver une partie de l’humanité : Teren. Une planète jumelle, presque en tout point semblable à la Terre, si ce n’est qu’elle était habitée par des créatures dotées de pouvoirs élémentaires et de leur divinité : Dios.

Dios est une imposante créature métamorphe et télépathe, capable de maîtriser tous les éléments qui influent sur Teren. Cette divinité pacifique accorda aux Hommes une langue commune ainsi que le droit d’habiter Teren, à la seule condition qu’ils ne puissent jamais plus retourner sur Terre.

Chapitre II : Arrivée à Teren


Les sept plus grands dirigeants de la Terre s’étaient accordés pour créer chacun un gardien qui protégerait l’espèce humaine et préserverait son savoir et son histoire. Les sept créatures furent envoyées sur Teren où elles se dispersèrent dans les quatre coins du monde.

Une partie de l’humanité emporta quelques vivres, sa technologie et des Hommes dont le savoir-faire pourrait être exploité pour permettre l’essor de ce nouveau monde.

Öazys se dressa au milieu d’une immense étendue désertique et devint une grande ville moderne autour de laquelle se développa le secteur agricole. La ville fut protégée par l’un des gardiens : le dragon doré nommé Kin.

Au fil des siècles, le gardien qui devait vivre durant mille an fut vénéré, fêté et couvert d’offrandes en guise de remerciement pour sa protection.

Chapitre III : Divergences d’opinions


Si Öazys fut la première grande ville à être édifiée, les dirigeants de celle-ci furent vite en désaccord. Certains hommes décidèrent donc de partir vers de nouveaux horizons où ils pourraient faire valoir leur point de vue et vivre en accord avec les valeurs et principes qui les animaient.

Pendant ce temps, Öazys continuait de développer sa technologie, allant jusqu’à créer une ville laborantine.
Bientôt, le dirigeant qui à cette époque était à la tête d’Öazys décida de stopper les projets en cours dans la ville laborantine et de couper tout subsides. Il y eut quelques vaines manifestations de la part des équipes scientifiques qui vivaient dans cette petite ville. Travailler là-bas était un réel choix, leur projet était tellement stimulant. Puis finalement, le gouverneur appliqua sa décision et la majeure partie des personnes qui vivaient et surtout travaillaient dans cette ville finit par revenir à Öazys. Ceci à l’exception de quelques fervents scientifiques qui refusèrent d’accepter leur sort et qui poursuivirent leurs expériences.
Ceux-là, le temps et l’âge finit par les rattraper et il ne resta plus que leurs créations laissées à l’abandon…


Chapitre IV : Explosions inquiétantes


Récemment, une étrange explosion a eu lieu à proximité de l’ex-ville laborantine. S’en suivirent d’étranges événements : les robots domestiques des habitants se mirent à agir bizarrement, devenant même parfois dangereux. Les appareils électroniques commencèrent à dysfonctionner et les récoltes à dépérir…  

Les rumeurs circulent sur l’origine et le but de cette explosion. Certaines d’entre-elles mettent en scènes un ou des hacker(s) dont les intentions restent incertaines, d’autres envisagent les prémices d’une fin du monde pour l’an 1000 à venir…

C’est dans ce climat de tensions et d’incertitudes que Sÿn, le nouveau gouverneur, accède au pouvoir et prend les mesures de sécurités nécessaires…

Chapitre V : Au-delà d'Öazys


Contrairement à ce que disaient les rumeurs, l’explosion qui avait eu lieu à Öazys avait été provoquée par Sylène, shérif de l’ex-ville laborantine qu’ils ont baptisée “Crystal Mill”.

Ces habitants qui se disent être des Millkyans s’avèrent être des robots ultra sophistiqués ressemblant traits pour traits aux humains. Ils sont capables de raisonner tout autant que d’éprouver des émotions. Les Millkyans revendiquent leur liberté et leur indépendance au gouvernement d’Öazys depuis longtemps, mais sans succès.

Le gouverneur Sÿn leur avait promis de quitter la ville pacifiquement mais il s’agissait d’un piège pour les anéantir une fois dehors. Heureusement, un humain (Aleks Stal) a averti le shérif de la situation et leur a permis de se défendre grâce à leur gardien. De nombreux robots vivent encore à Öazys, il ne fait aucun doute qu’on ne les laissera pas rejoindre Crystal Mill.

Le shérif est donc actuellement en pleine campagne de recrutement de nouveaux alliés humains et robotiques.

A côté de cela, Öazys est mise à mal suite à l’affrontement des deux gardiens. Kin est désormais incapable de défendre l’Etat. Puisque le responsable est Rosco, le gardien des Millkyans, certains habitants voient d’un mauvais oeil ces fameux robots. D’autant plus qu’ils osent demander de l’aide pour quitter comme si de rien n’était Öazys !

Outre l’absence de Kin, les récoltes ont été perdues suite à l’affrontement entre le gouvernement et les Millkayans. Beaucoup ne se sentent plus en sécurité dans cette ville. De nombreux habitants se sont donc décidés à quitter la ville dans l’espoir d’épargner leur vie et celles de leurs familles. Il paraîtrait qu’une ville existerait au loin, dans le désert. Son nom sera Sèvia.  Cette information est néanmoins à prendre avec précaution : elle proviendrait de documents de pirates.

Pour faire face à cette série d’évènements qui annoncent la déchéance quasi imminente d’Öazys, Sÿn décide de rompre les traditions en offrant la possibilité aux habitants qui le souhaitent de partir à la recherche de vivres, de terres fertiles et surtout d’alliés en dehors d’Öazys. Les courageux qui se lanceraient à l’aventure seraient alors considérés comme des héros et seraient fournis en équipements dont les frais seraient à la charge d’Öazys.

Tu veux en savoir plus sur Teren ?


Découvre toutes les spécificités de Teren ici »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum