avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami le Lun 9 Avr - 21:56

    Le chemin du retour pour quitter Sèvia et retourner à Öazys ne fut pas plus reposant que l’aller, assurément. En plus, ce fichu kwak n’était toujours pas décidé à faire de cadeaux à son cavalier, un véritable calvaire ! De plus, ils avaient cette fois des chargements et leur effectif s’était amoindris par rapport à l’aller, ce qui ajoutait de la difficulté à leur périlleux voyage.
    Les affrontements causèrent de nouvelles pertes, mais le destin capricieux avait bien voulu que Tarkan ne figure pas parmi ces âmes-là, à son grand soulagement.

    Lorsqu’ils arrivèrent enfin à Öazys et que le capitaine leur eut transmis ses ordres, chacun pu disposer librement. Tarkan avait délaissé Morgane et les autres membres de l’équipage pour s’en retourner chez lui, se laver, se changer et… se reposer ? Que nenni ! Il venait enfin de rejoindre Öazys et il n’avait plus qu’une chose en tête : se délecter de mets digne de ce nom jusqu’à satiété et conter ses folles aventures à de charmantes jeunes femmes ! Ni plus ni moins. Evidemment, Tarkan n’était pas contre d’avoir d’autres auditeurs, après tout, il ne détestait pas être le centre de l’attention dans ce genre de situation, bien au contraire, il trouvait cela plutôt plaisant.

    Le filou qu’il était se rendit donc dans une taverne classique comme on pouvait en trouver de nombreuses à Öazys. En chemin, il ne manqua pas de remarquer une affiche indiquant qu'il était recherché - oh tiens donc, il y en avait même une du captain Blue! -, ce qui le fit sourire: visiblement, même à Öazys, on ne pouvait plus se passer de lui! Il arracha les deux affiches, les roula en boule et les fourra dans la poche de sa veste dans l'idée de s'occuper de ça plus tard.
    Il finit par atteindre une taverne de sa connaissance, entra, alla prendre place à une table et commanda un plat épicé comme il aimait et comme il était de coutume d’en consommer à Öazys. Il but quelques gorgées de bière jusqu’à ce qu’on lui porte son plat dont le parfum le faisait déjà saliver ! L’öazyskyan prit une première bouchée dont il se délecta avant de s’empresser d’achever son plat et de déclarer haut et fort pour que tout le monde puisse l’entendre :

    - Ah la cuisine épicée d’Öazys, il n’y a que ça de vrai ! Rien à voir avec ces trucs fades et insipides qu’on nous sert à Sèvia !


    Les têtes et les regards se tournèrent vers lui, puis les curieux et curieuses délièrent leur langue et commencèrent à poser des questions auxquelles Tarkan se faisait un plaisir de répondre. Quelques jolies demoiselles s’étaient rapprochées, intriguées par cet homme qui avait voyagé hors de l’État d’Öazys et qui leur décrivait une traversée du désert épique, des créatures fascinantes avec force détails. Tarkan ne faisait pas que raconter : il donnait également vie à son récit. Que ce soit par la précision de ses descriptions, par les intonations qu’il donnait à sa voix ou encore par le langage corporel tout en exprimant les émotions qu’avait engendré ce voyage.

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Ahsoka Öazys le Mar 17 Avr - 22:13

    Conteur du soir, bonsoir !

    Tarkan Yami & Ahsoka Öazys

    Parfois la vie ne réserve aucune surprise, est monotone et terriblement insipide. Et puis, parfois on a l’occasion de faire quelques rencontres qui peuvent chambouler notre destin. Ahsoka, l’orpheline qui n’avait jamais rien connu de bien excitant, sentait que son avenir allait très bientôt prendre un tournant inattendu. Elle ne pourrait pas dire lequel, néanmoins dernièrement elle avait eu plusieurs offres bien alléchantes…

    Il y a quelques jours, elle s’était rendue aux portes ouvertes de la société NOD. Ce n’était certainement pas dans l’optique de trouver un travail stable, mais plutôt dans celle de voler un trésor qui lui permettrait de vivre confortablement quelques temps. Evidemment, cela ne s’était pas du tout déroulé comme imaginé et elle était repartie avec une potentielle offre d’emploi. Il lui fallait réfléchir avant de refuser ou d’accepter. Un travail de ce genre est-il bien adapté à une chipie qui n’en fait qu’à sa tête ? Etre coincée dans un bureau ne va certainement pas lui permettre de se faire un nom ou de retrouver ses parents…

    La veille, Soka avait fait la rencontre d’une personne bien particulière, une femme pirate avec une belle mise à prix : Morgane Perivsky, rien que ça ! Un personnage haut en couleur qui n’avait pas refusé de répondre à ses nombreuses questions au sujet de Sèvia. Un monde qui intrigue tout particulièrement la jeune femme en quête d’un havre de paix pour sa fratrie. Cette rencontre lui avait permis d’apprendre tout un tas de détails qu’elle ne soupçonnait même pas ! Et puis, l’air de rien, Morgane lui avait proposé de se laisser tenter par le monde de la piraterie. Evidemment, cela pourrait plaire à la chipie et lui permettre de gagner en renommée… Mais avait-elle envie de partir à l’aventure avec des personnes aussi recherchées et ainsi risquer sa liberté ?

    Ahsoka ne pouvait pas savoir ce que le destin lui réservait encore. Elle partait du principe que toutes les propositions étaient bonnes à étudier. De toute façon, elle ne pouvait pas simplement s’engager auprès de quelqu’un. Tous ses choix devaient prendre en compte un paramètre important : l’orphelinat. Elle ne pouvait pas simplement tourner le dos aux personnes qui l’on élevée, à sa famille. Il fallait qu’elle puisse concilier ses rêves et son envie d’aider financièrement les siens.

    Et comme l’argent ne pousse pas sur les arbres, contrairement aux glands de Sèvia, il faut utiliser l’huile de coude pour gagner sa croûte ! Ah, si seulement elle n’avait qu’à se promener en forêt pour trouver de l’argent… Elle eut vent d’un petit job pour une courte durée dans une taverne. On peut dire qu’elle avait bataillé pour obtenir ce poste, mais il fallait bien renflouer les caisses en attendant… En attendant quoi d’ailleurs ? Aucune idée, mais elle ne pouvait pas se contenter de se tourner les pouces ! Alors la voilà devenue une serveuse, quelques jours par-ci, quelques jours par-là, pour un petit mois. Rien de bien folichon, on est d’accord ! Mais cela mettra un peu de beurre dans les épinards. Et puis le patron n’est pas vraiment sur son dos, alors elle se permet un petit extra : elle vole dans le frigo avant de filer une fois son travail terminé !

    Elle était en plein dans son service lorsqu’un homme se mit à parler de Sèvia. Bien que la veille elle avait eu beaucoup de réponses à ses interrogations, la chipie ne pouvait pas s’empêcher de laisser traîner ses oreilles. Au début, elle parvenait à garder son sérieux et à travailler. Mais finalement, à force d’entendre ses récits, elle oublia complètement qu’elle était censée travailler. Il faut dire aussi que l’homme qui racontait ses histoires avait le don de captiver l’audience ! Tout naturellement, la chipie vint au plus près de sa table, et puis après s’être faufilée entre quelques clients agglutinés autour de lui, elle s’avachit contre la table, juste à côté de lui. Parce qu’elle tenait une carafe de bière dans la main, elle servit l’homme recherché qu’elle ne reconnut pas tout de suite.

    « Ils mangent quoi à Sèvia ? Des glands ? Ah non, c’est leur monnaie… Des feuilles peut-être ? Ils broutent comme des vaches ? »

    Et voilà, Ahsoka la commère aux mille et une questions venait de débarquer, les yeux brillant d’excitation à l’idée d’entendre des récits palpitants…
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami Aujourd'hui à 18:27

    Le jeune homme était devenu le centre de l’attention du petit restaurant et – par Dios ! – il adorait ça ! Tandis qu’il racontait, une serveuse vint lui apporter la bière qu’il avait commandée. Il en but quelques gorgées pour se désaltérer avant de répondre aux questions dont celle de la serveuse dont il remarqua que ses cheveux formaient comme deux espèces de cornets de glace sur sa tête. La jeune femme donc demanda ce qu’ils mangeaient à Sèvia, elle suggéra d’ailleurs des glands, avant de se rappeler que c’était leur monnaie, elle se ravisa en faisant d’autres suggestions qui firent sourire Tarkan qui répondit :

    - Tout juste ! Ils assaisonnent certains de leurs plats avec des feuilles, parfois ils en mâchent comme si c’était du chewing-gum. Je dois bien admettre que certaines sont pas mal à mâcher, comme les feuilles de menthe. Mais si vous voulez vous régaler avec des plats copieux, épicés et bien piquants, ce n’est certainement pas là-bas qu’il faut aller ! En plus, si l’on n’y prend pas garde leurs épices peuvent vous rendre sacrément malade… Cela dit, l’avantage à Sèvia, c’est qu’on ne risque pas d’y mourir de faim : on y trouve tout un tas d’arbres fruitiers un peu partout et personne ne vous empêche de vous servir raisonnablement. C’est un pays où on privilégie la santé dans l’assiette plus que la gourmandise… D’ailleurs, au niveau santé, ça ne rigole pas à Sèvia ! Contrairement à Öazys où on nous laisse crever comme des chiens si on n’a pas les moyens de se payer des frais médicaux, à Sèvia, la santé c’est carrément une affaire d’état !

    Et Tarkan de décrire les hôpitaux, les remèdes naturels et le souci des sèviakyans pour leurs patients. Alors qu’il avait accompagné un de ses compagnons de voyage qui avait nécessité des soins d’urgence à cause d’une blessure qu’il s’était vu infligé par petit animal aux allures de plante, Tarkan avait été impressionné par leur professionnalisme et par le matériel et les locaux dont ils disposaient là-bas pour soigner les malades et les blessés.


    Contenu sponsorisé

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr - 23:16