Aller en haut Aller en bas

    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami le Lun 9 Avr - 21:56

    Le chemin du retour pour quitter Sèvia et retourner à Öazys ne fut pas plus reposant que l’aller, assurément. En plus, ce fichu kwak n’était toujours pas décidé à faire de cadeaux à son cavalier, un véritable calvaire ! De plus, ils avaient cette fois des chargements et leur effectif s’était amoindris par rapport à l’aller, ce qui ajoutait de la difficulté à leur périlleux voyage.
    Les affrontements causèrent de nouvelles pertes, mais le destin capricieux avait bien voulu que Tarkan ne figure pas parmi ces âmes-là, à son grand soulagement.

    Lorsqu’ils arrivèrent enfin à Öazys et que le capitaine leur eut transmis ses ordres, chacun pu disposer librement. Tarkan avait délaissé Morgane et les autres membres de l’équipage pour s’en retourner chez lui, se laver, se changer et… se reposer ? Que nenni ! Il venait enfin de rejoindre Öazys et il n’avait plus qu’une chose en tête : se délecter de mets digne de ce nom jusqu’à satiété et conter ses folles aventures à de charmantes jeunes femmes ! Ni plus ni moins. Evidemment, Tarkan n’était pas contre d’avoir d’autres auditeurs, après tout, il ne détestait pas être le centre de l’attention dans ce genre de situation, bien au contraire, il trouvait cela plutôt plaisant.

    Le filou qu’il était se rendit donc dans une taverne classique comme on pouvait en trouver de nombreuses à Öazys. En chemin, il ne manqua pas de remarquer une affiche indiquant qu'il était recherché - oh tiens donc, il y en avait même une du captain Blue! -, ce qui le fit sourire: visiblement, même à Öazys, on ne pouvait plus se passer de lui! Il arracha les deux affiches, les roula en boule et les fourra dans la poche de sa veste dans l'idée de s'occuper de ça plus tard.
    Il finit par atteindre une taverne de sa connaissance, entra, alla prendre place à une table et commanda un plat épicé comme il aimait et comme il était de coutume d’en consommer à Öazys. Il but quelques gorgées de bière jusqu’à ce qu’on lui porte son plat dont le parfum le faisait déjà saliver ! L’öazyskyan prit une première bouchée dont il se délecta avant de s’empresser d’achever son plat et de déclarer haut et fort pour que tout le monde puisse l’entendre :

    - Ah la cuisine épicée d’Öazys, il n’y a que ça de vrai ! Rien à voir avec ces trucs fades et insipides qu’on nous sert à Sèvia !


    Les têtes et les regards se tournèrent vers lui, puis les curieux et curieuses délièrent leur langue et commencèrent à poser des questions auxquelles Tarkan se faisait un plaisir de répondre. Quelques jolies demoiselles s’étaient rapprochées, intriguées par cet homme qui avait voyagé hors de l’État d’Öazys et qui leur décrivait une traversée du désert épique, des créatures fascinantes avec force détails. Tarkan ne faisait pas que raconter : il donnait également vie à son récit. Que ce soit par la précision de ses descriptions, par les intonations qu’il donnait à sa voix ou encore par le langage corporel tout en exprimant les émotions qu’avait engendré ce voyage.

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Ahsoka Öazys le Mar 17 Avr - 22:13

    Conteur du soir, bonsoir !

    Tarkan Yami & Ahsoka Öazys

    Parfois la vie ne réserve aucune surprise, est monotone et terriblement insipide. Et puis, parfois on a l’occasion de faire quelques rencontres qui peuvent chambouler notre destin. Ahsoka, l’orpheline qui n’avait jamais rien connu de bien excitant, sentait que son avenir allait très bientôt prendre un tournant inattendu. Elle ne pourrait pas dire lequel, néanmoins dernièrement elle avait eu plusieurs offres bien alléchantes…

    Il y a quelques jours, elle s’était rendue aux portes ouvertes de la société NOD. Ce n’était certainement pas dans l’optique de trouver un travail stable, mais plutôt dans celle de voler un trésor qui lui permettrait de vivre confortablement quelques temps. Evidemment, cela ne s’était pas du tout déroulé comme imaginé et elle était repartie avec une potentielle offre d’emploi. Il lui fallait réfléchir avant de refuser ou d’accepter. Un travail de ce genre est-il bien adapté à une chipie qui n’en fait qu’à sa tête ? Etre coincée dans un bureau ne va certainement pas lui permettre de se faire un nom ou de retrouver ses parents…

    La veille, Soka avait fait la rencontre d’une personne bien particulière, une femme pirate avec une belle mise à prix : Morgane Perivsky, rien que ça ! Un personnage haut en couleur qui n’avait pas refusé de répondre à ses nombreuses questions au sujet de Sèvia. Un monde qui intrigue tout particulièrement la jeune femme en quête d’un havre de paix pour sa fratrie. Cette rencontre lui avait permis d’apprendre tout un tas de détails qu’elle ne soupçonnait même pas ! Et puis, l’air de rien, Morgane lui avait proposé de se laisser tenter par le monde de la piraterie. Evidemment, cela pourrait plaire à la chipie et lui permettre de gagner en renommée… Mais avait-elle envie de partir à l’aventure avec des personnes aussi recherchées et ainsi risquer sa liberté ?

    Ahsoka ne pouvait pas savoir ce que le destin lui réservait encore. Elle partait du principe que toutes les propositions étaient bonnes à étudier. De toute façon, elle ne pouvait pas simplement s’engager auprès de quelqu’un. Tous ses choix devaient prendre en compte un paramètre important : l’orphelinat. Elle ne pouvait pas simplement tourner le dos aux personnes qui l’on élevée, à sa famille. Il fallait qu’elle puisse concilier ses rêves et son envie d’aider financièrement les siens.

    Et comme l’argent ne pousse pas sur les arbres, contrairement aux glands de Sèvia, il faut utiliser l’huile de coude pour gagner sa croûte ! Ah, si seulement elle n’avait qu’à se promener en forêt pour trouver de l’argent… Elle eut vent d’un petit job pour une courte durée dans une taverne. On peut dire qu’elle avait bataillé pour obtenir ce poste, mais il fallait bien renflouer les caisses en attendant… En attendant quoi d’ailleurs ? Aucune idée, mais elle ne pouvait pas se contenter de se tourner les pouces ! Alors la voilà devenue une serveuse, quelques jours par-ci, quelques jours par-là, pour un petit mois. Rien de bien folichon, on est d’accord ! Mais cela mettra un peu de beurre dans les épinards. Et puis le patron n’est pas vraiment sur son dos, alors elle se permet un petit extra : elle vole dans le frigo avant de filer une fois son travail terminé !

    Elle était en plein dans son service lorsqu’un homme se mit à parler de Sèvia. Bien que la veille elle avait eu beaucoup de réponses à ses interrogations, la chipie ne pouvait pas s’empêcher de laisser traîner ses oreilles. Au début, elle parvenait à garder son sérieux et à travailler. Mais finalement, à force d’entendre ses récits, elle oublia complètement qu’elle était censée travailler. Il faut dire aussi que l’homme qui racontait ses histoires avait le don de captiver l’audience ! Tout naturellement, la chipie vint au plus près de sa table, et puis après s’être faufilée entre quelques clients agglutinés autour de lui, elle s’avachit contre la table, juste à côté de lui. Parce qu’elle tenait une carafe de bière dans la main, elle servit l’homme recherché qu’elle ne reconnut pas tout de suite.

    « Ils mangent quoi à Sèvia ? Des glands ? Ah non, c’est leur monnaie… Des feuilles peut-être ? Ils broutent comme des vaches ? »

    Et voilà, Ahsoka la commère aux mille et une questions venait de débarquer, les yeux brillant d’excitation à l’idée d’entendre des récits palpitants…
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami le Jeu 19 Avr - 18:27

    Le jeune homme était devenu le centre de l’attention du petit restaurant et – par Dios ! – il adorait ça ! Tandis qu’il racontait, une serveuse vint lui apporter la bière qu’il avait commandée. Il en but quelques gorgées pour se désaltérer avant de répondre aux questions dont celle de la serveuse dont il remarqua que ses cheveux formaient comme deux espèces de cornets de glace sur sa tête. La jeune femme donc demanda ce qu’ils mangeaient à Sèvia, elle suggéra d’ailleurs des glands, avant de se rappeler que c’était leur monnaie, elle se ravisa en faisant d’autres suggestions qui firent sourire Tarkan qui répondit :

    - Tout juste ! Ils assaisonnent certains de leurs plats avec des feuilles, parfois ils en mâchent comme si c’était du chewing-gum. Je dois bien admettre que certaines sont pas mal à mâcher, comme les feuilles de menthe. Mais si vous voulez vous régaler avec des plats copieux, épicés et bien piquants, ce n’est certainement pas là-bas qu’il faut aller ! En plus, si l’on n’y prend pas garde leurs épices peuvent vous rendre sacrément malade… Cela dit, l’avantage à Sèvia, c’est qu’on ne risque pas d’y mourir de faim : on y trouve tout un tas d’arbres fruitiers un peu partout et personne ne vous empêche de vous servir raisonnablement. C’est un pays où on privilégie la santé dans l’assiette plus que la gourmandise… D’ailleurs, au niveau santé, ça ne rigole pas à Sèvia ! Contrairement à Öazys où on nous laisse crever comme des chiens si on n’a pas les moyens de se payer des frais médicaux, à Sèvia, la santé c’est carrément une affaire d’état !

    Et Tarkan de décrire les hôpitaux, les remèdes naturels et le souci des sèviakyans pour leurs patients. Alors qu’il avait accompagné un de ses compagnons de voyage qui avait nécessité des soins d’urgence à cause d’une blessure qu’il s’était vu infligé par petit animal aux allures de plante, Tarkan avait été impressionné par leur professionnalisme et par le matériel et les locaux dont ils disposaient là-bas pour soigner les malades et les blessés.

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Ahsoka Öazys le Ven 27 Avr - 18:38

    Conteur du soir, bonsoir !

    Tarkan Yami & Ahsoka Öazys

    L’air de rien, Ahsoka avait l’impression d’être super cultivée et d’attirer un peu l’attention sur elle. En fait, elle avait tout simplement eu la chance de rencontrer quelqu’un capable de répondre à ses nombreuses questions, lui donnant alors l’occasion de briller en société. Parce que ouais, savoir qu’à Sèvia les glands servent à payer tout et n’importe quoi, ça vous rend quand même super brillant comparé à tous ceux qui ne savent rien de ce pays. Les bouseux incultes quoi. Pour une fois que la chipie pouvait se sentir un peu au-dessus des autres, elle comptait bien profiter de ce sentiment rare dans sa vie…

    Franchement, elle pensait sortir une grosse blague un peu clichée, mais non… A Sèvia on mange des feuilles… On les mâche même comme des chewing gum ! « Sans déconner ! » S’écria-t-elle en l’entendant dire cela. Vraiment, la pauvreté, la famine, là-bas ça ne doit pas exister. Quand on en parle à ces gens ils doivent certainement demander une définition tant leur peuple semble ne pas avoir l’occasion de souffrir de ces maux malheureusement trop commun à Öazys…

    Elle rejoignit l’avis de cet homme lorsqu’il parla de la cuisine épicée. « On fait pas grand-chose de bien ici, mais la bouffe, ça on s’y connait… » Encore faudrait-il que tout le monde y ait accès trois fois par jour, mais c’est un autre détail. Culinairement parlant, Öazys a quand même de sacrés atouts dans sa manche même si tout le monde n’est pas assez riche pour en profiter. Sait-on jamais que là-bas on ne se nourrisse que de graines et de laitues, forcément, la cuisine du pays natal de la chipie a de quoi se défendre et gagner tous les concours culinaires possibles et imaginables.

    Et puis hop, comme si cet homme savait comment vendre du rêve à Ahsoka, il lui parla de la famine inexistante à Sèvia. Un sourire admiratif s’étira sur le visage de la jeune femme qui buvait ses paroles. Des arbres fruitiers partout, mais quel bonheur ! Avec les glands tout aussi facilement trouvables, il doit être si simple de mener une vie décente ! Il évoqua également la santé privilégiée à Sèvia, les soins donnés même à ceux qui en théorie ne pourraient pas les payer. Sèvia était la terre promise, le paradis sur Teren, pas de doute. Elle avait presque envie de pleurer de joie à l’idée qu’un pays aussi accueillant et où il fait bon vivre existe sur Teren.

    « J’aimerais tellement vivre là-bas… » Dit-elle alors d’un air rêveur. « Combien de temps met le voyage pour s’y rendre ? Enfin, qu’est-ce que je raconte, c’est pas comme si j’allais y aller seule. En plus j’ai pas un rond. » Elle haussa les épaules et fit une moue dépitée.

    Après tous ces instants de rêverie, elle oublia totalement qu’elle était en plein service. Elle attrapa le deuxième verre inutilisé sur la table et se servit tout naturellement une bière. Quoi ? Faut bien se rafraîchir le gosier de temps à autre ! Elle claqua son verre bien rempli contre celui de l’homme qui venait de lui donner de nouveaux détails sur la terre promise. « Santé ! » Et elle but une grande gorgée, sous les yeux étonnés de pas mal de clients qui se demandaient s’il était bien raisonnable de boire sur son lieu de travail. Mais la chipie n’entendait rien de tout ça.

    Finalement, elle se mit à scruter le mystérieux homme. Décidément, sa tronche lui disait quand même quelque chose. Mais d’où elle le connaissait celui-là encore ? « Vous êtes un type connu, nan ? » Et parce que toute personne polie fait ça c’est bien connu, elle approcha son visage du sien pour tenter de retrouver son prénom dans sa mémoire, mais c’était peine perdue.
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami le Sam 28 Avr - 10:07

    La serveuse pris ses aises, s’assit, se servit de la bière. Tarkan l’observa faire en songeant qu’elle n’espérait pas qu’il paie pour elle. Non mais oh ! Cependant, il fallait bien admettre qu’elle était un bon public. Elle s’exclama en rêvassant qu’elle aimerait bien aller vivre là-bas, avant de poser des questions sur la durée du voyage. Puis elle se ravisa en disant qu’elle ne pourrait pas y aller seule et que de toute façon, elle n’avait pas un rond.

    - Le voyage dure à peu près 50 jours à dos de kwak. Sans compter la chaleur accablante du désert, les ressources qui vont en diminuant et les monstres sur le chemin… C’est sûr : il ne faut pas y aller seul ! Pour l’argent, pas besoin d’être riche, il suffit de savoir se débrouiller et y a moyen d’organiser son voyage ! En plus, le gouvernement donne des équipements et aide ceux qui le souhaitent à partir en exploration.

    Tarkan et l’équipage des dragons bleus avaient bien profité de cette aubaine. Cela s’était révélé d’autant plus amusant que la fameuse pirate bleue était déjà recherchée. D’ailleurs, à ce propos, voilà que la serveuse collait son visage un peu trop près du sien en soulignant le fait d’avoir l’impression de l’avoir déjà vu quelque part et en demandant s’il était célèbre. Tarkan posa la paume de sa main sur le front de la jeune femme et la repoussa en douceur.

    - Hey garde tes distances, tu veux ? T’es pas trop mon genre…

    Ce n’était pas parce que Tarkan était un dragueur qu’il draguait obligatoirement toutes les filles qu’il rencontrait ! Par contre, la jeune femme qui se tenait près de lui, elle, était plutôt pas mal…

    - Moi connu ? Pas encore, mais bientôt, je deviendrais peut-être l’un des plus grands explorateurs qu’Öazys ait connu ! Mais peut-être que d’autres parmi vous pourraient le devenir aussi ? Qu’est-ce que t’en dis miss cornet de glace ?

    Même s’il plaisantait, riait et s’amusait tout en tentant de recruter des membres potentiels pour l’équipage des Dragons Bleus, Tarkan ne pu s’empêcher de se demander intérieurement si cette serveuse avait juste une impression de déjà vu, si elle l’avait déjà effectivement croisé en ville, dans les bas quartiers ou ailleurs à Öazys ou bien si, comme lui, elle était tombée sur l’avis de recherche le concernant… Dans tous les cas, s’il y avait bien une chose qui n’était pas stipulé sur cet avis de recherche qu’il avait d’ailleurs toujours dans sa poche, c’était qu’il était un as dans l’art de la fuite ! Et pour ce faire, Tarkan ne manquait jamais d’imagination. Aussi ne se faisait-il pas trop de souci, bien qu’il restait tout de même un peu sur ses gardes.

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Ahsoka Öazys le Dim 29 Avr - 16:20

    Conteur du soir, bonsoir !

    Tarkan Yami & Ahsoka Öazys

    Dans le genre décourageant… Cinquante jours à dos de kwak ! Mais quelle horreur ! Alors certes, Ahsoka n’a pas trop de mal à endurer la chaleur d’Öazys, mais celle du désert… La chipie imagine sans peine que cela ne doit pas être une partie de rigolade et voilà qu’elle sent comme une bouffée de chaleur rien qu’en y songeant. Et puis avec les réserves qui diminuent, l’eau doit devenir une obsession… Non vraiment, la lenteur d’un voyage avec un kwak, sans façon. Si c’est pour y laisser sa peau… L’aide du gouvernement, Ahsoka avait du mal à y croire. Elle ne connaissait personne qui avait osé s’aventurer dans le désert et donc avait reçu un équipement de la part des dirigeants du pays. Si elle se décidait à rejoindre les pirates de Morgane pour une exploration à Sèvia, comme elle lui avait proposé, elle compterait bien profiter de cette aide gracieuse si elle existe bel et bien !

    Bon, Ahsoka fixait l’inconnu, il restait seulement quelques centimètres qui les séparait, mais elle ne parvenait toujours pas à trouver l’identité de ce type. Par contre, sentir son haleine de bière, ça elle le pouvait et ce n’était pas franchement agréable ! Il posa l’une de ses mains sur son front et lui fit bien comprendre que c’était plutôt malaisant pour lui. Elle répliqua en repoussant sa main (eh pas de contact, ils n’ont pas élevé les cochons ensemble !) en se redressant, continuant de le toiser pour trouver qui était cet homme. Si elle avait eu une barbe, comme les vieux sages que tout le monde respecte, elle l’aurait gratté en réfléchissant.

    Alors c’était un explorateur ? Forcément, cela collait avec ses récits. Un type qui n’a jamais passé les frontières d’Öazys ne pourrait pas avoir suffisamment d’imagination pour inventer toutes ces histoires et tous ces détails. La chipie le croyait donc facilement sur ce point. Un explorateur… Pas connu pour le moment… Pourtant sa tête lui disait bien quelque chose et elle était même persuadée de l’avoir vu il y a peu de temps… Une rencontre au souk ? Un passage dans les bas quartiers ? Un vol le concernant ? Ouh la, si c’est le cas, elle ferait mieux de se faire toute petite et de ne pas trop la ramener…

    Attendez… Il vient vraiment de l’appeler cornet de glace ? Non mais dis donc, c’est pas comme ça qu’on parle aux demoiselles, sale goujat ! Ahsoka mit ses mains sur ses hanches et prit un air sévère. Bon, comme elle était assise et qu’elle avait un peu de mousse de sa bière juste au-dessus de la lèvre, ça faisait pas tellement sérieux, ni peur…

    « Eh dis donc, on t’a jamais dit que c’est mal de te moquer des maladies des autres ? Tocard ! »

    Aller hop, ce n’était que partie remise pour ce surnom absolument inédit ! Et puis ça fait toujours du bien d’insulter les autres, ça défoule. Elle roula des yeux au ciel et prit une nouvelle grande gorgée de sa bière, comme pour se calmer.

    « L’exploration ça me tente bien. Mais on n’a pas tous la possibilité de partir comme on le souhaite. Parce que « miss cornet de glace » - ma chevelure te dit merde, au passage -, elle a une famille à nourrir et des responsabilités. » Lui rétorqua-t-elle avec une pointe de fierté. Bah oui, tout le monde n’est pas aussi protecteur et aux petits soins qu’elle, prêt à sacrifier sa jeunesse pour aider les personnes qu’elle aime ! « Je ne peux pas partir comme ça sur un coup de tête et rejoindre les pirates et explorateurs pour aller visiter le monde. Pourtant, je suis populaire, et des propositions j’en ai reçu. » Ajoute-t-elle avec un petit air condescendant.

    Elle songea de nouveau à la proposition de Morgane : partir en exploration à Sèvia très bientôt. Raaaah ce que c’était tentant ! Ahsoka voulait tant lui répondre positivement… Elle avait encore quelques jours pour prendre sa décision, puisqu’elles avaient convenu de se revoir au jour de l’an pour en discuter de nouveau. Ce serait sûrement chouette de partir avec une femme comme Morgane, ouverte à la discussion, amusante, et surtout une super pirate ! Mais bon, elle est activement recherchée… Certes, la chipie veut gagner en popularité pour qu’éventuellement ses parents biologiques la remarquent… Mais elle ne veut pas mettre en danger l’orphelinat et sa famille d’adoption avec ses caprices… Ah les pirates… La richesse… La gloire… L’insouciance… Les avis de recherche…

    Avis de recherche…

    La chipie fit un rond avec sa bouche et pointa du doigt l’inconnu juste en face d’elle.

    « J’y crois pas ! Tu fais partie de l’équipage des dragons bleus ! J’ai vu ta tronche sur des affiches ! »
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami le Mer 2 Mai - 10:56

    La jeune femme lui fit la leçon en lui demandant si on ne lui avait jamais dit que c’était mal de se moquer des maladies d’autrui. Il était évident que cette réplique n’attendait pas de réponse et pour sa part, Tarkan s’en fichait éperdument : le bien, le mal… Qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire ?

    La jeune femme – comme d’autres parmi l’assistance – était bien tentée par l’exploration, mais avait des responsabilités, une famille à nourrir qu’elle ne pouvait pas abandonner. Les gens qui consacraient leur vie aux autres, Tarkan ne les comprenait pas et ne les admirait pas spécialement. Le voleur était libre comme l’air, il n’avait aucune responsabilité envers qui que ce soit et ne devait rien à personne. S’enchainer aux autres ? Plutôt mourir ! Même en ayant accepté de rejoindre l’équipage des Dragons Bleus, il l’avait fait avant tout pour lui-même et il n’hésiterait pas à les laisser tomber, voir même à les trahir s’il le fallait. Mais pour l’heure, Tarkan s’amusait bien en leur compagnie et découvrait une nouvelle vie qui lui plaisait assez malgré les dangers, les incertitudes et les désagréments du voyage.

    Tout à coup, miss cornet de glace se rappela d’où elle l’avait déjà vu et s’exclama haut et fort, soulevant par la même occasion des murmures dans l’assemblée :

    - J’y crois pas ! Tu fais partie de l’équipage des dragons bleus ! J’ai vu ta tronche sur des affiches !

    Il avait suffit de cette simple évocation pour que d’autres le reconnurent également comme tel. Tarkan continua de boire sa bière comme si de rien n’était avant de répondre avec une totale désinvolture :

    - Oui, et alors ?

    Malgré l’air parfaitement serein et décontracté qu’il affichait, Tarkan se tenait prêt à fuir. Ce n’était pas comme s’il manquait d’imagination ni d’artefacts pour s’éclipser vite fait bien fait quand cela s’avérait nécessaire !

    - Le gouverneur met de l’argent à disposition pour nous capturer, pourtant, il continue de laisser la population des bas quartiers crever de faim et ceux des classes moyennes trimer comme des malades pour garder la tête hors de l’eau pendant que les plus riches continuent de s’enrichir et de s’engraisser comme des porcs ! Ma tête vaut peut-être 30 000 pièces d’or, mais vous joindre aux Dragons Bleus pourraient vous rapporter tellement plus !

    Tarkan savait se montrer convaincant, de plus, ce n’était pas comme s’il se trouvait dans un restaurant de haute gastronomie. Tous ceux qui le fréquentaient n’étaient pas bien différents sur le plan social : des gens qui galéraient à joindre les deux bouts et pour qui les fins de mois constituaient une hantise.

    Malgré tout, y en a-t-il qui seraient tenter par l’appât du gain promis par le gouvernement pour sa tête ? Le jeune homme en restait persuadé, aussi se tenait-il prêt à réagir.

    - Hep serveuse, une autre bière ! Dit-il en levant sa chope vide.

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Ahsoka Öazys le Dim 6 Mai - 18:41

    Conteur du soir, bonsoir !

    Tarkan Yami & Ahsoka Öazys

    Forcément, en parlant si fort et en le pointant du doigt, cela fit son petit effet dans la salle. Il y avait des murmures, des regards de travers, des « oh » d’exclamation et également des personnes qui s’en cognaient les oreilles avec des babouches de savoir que ce type est un pirate recherché. La surprise passée, la chipie baissa son bras et arrêta de pointer son visage du doigt comme on pointerait du doigt un lépreux. C’est pas très poli tout ça… Oh et puis, qu’est-ce qu’elle en a à faire de la politesse avec ce gars ? Il l’a tout de même nommée « miss cornets de glace »… Non, Ahsoka ne digère pas tout du ce surnom peu flatteur !

    La réaction du pirate était déconcertante. Cela lui faisait ni chaud ni froid qu’elle le reconnaisse. Il aurait très bien pu fuir en renversant la table et cassant tout sur son passage pour ralentir toutes personnes souhaitant le pourchasser pour obtenir la jolie somme sur sa tête… Mais non. Il n’en avait rien à faire. A croire que cela lui plaisait d’être recherché et de jouer avec le feu ?

    Il évoqua le comportement du gouvernement : lorsqu’il s’agit d’attraper des individus, beaucoup de moyens sont déployés. Lorsqu’il s’agit de nourrir les habitants d’Öazys, d’éduquer la jeunesse et d’élever les personnes pauvres à un rang plus vivable… Il n’y a plus personne. Est-ce que son discours étonne quiconque dans la salle ? Non, ou alors il faut être sacrément aveugle pour ne pas déjà savoir tout cela. La chipie pesta en l’entendant parler. Cette situation la désespère tout autant qu’elle la met en colère. Comme beaucoup elle subit la politique illogique du gouvernement. Comme beaucoup elle n’a ni argent, ni avenir, ni rien du tout.

    Lorsqu’il parla des possibilités que l’équipage du dragon bleu offrait, certains firent bien plus que tendre l’oreille. Leurs yeux brillaient d’espoir. Un peu comme ceux de la chipie, lorsqu’elle entend parler de Sèvia. Ou alors, ils le regardaient comme ils regarderaient un bon plat bien chaud et bien garni : avec envie. Ce type donnait envie de rejoindre ses rangs, mais aussi de rafler sa mise à prix en le privant de sa liberté.

    Cette idée ne traversait pas l’esprit d’Ahsoka, étonnamment. Bien évidemment, elle pourrait discrètement avertir les autorités locales pour ensuite toucher une petite fortune. Pourtant elle n’en fit rien. Tout comme elle ne dénonça pas son capitaine, Morgane. Elle le devrait, comme il est indiqué sur tous les avis de recherche placardés ici et là, un peu partout dans Öazys. Mais non ! C’est de l’argent facile, mais également de l’argent sale. Bon, certes la plupart de sa monnaie est sale car obtenue grâce à un vol ou grâce à un troc, rend possible grâce à un autre vol, mais ce n’est pas pareil. Et puis Morgane a été si aimable et lui a proposé une exploration à Sèvia, il serait mal venu de l’amputer de l’un de ses membres d’équipage !

    Il lui demanda de remplir son verre de bière, sans une once de politesse. Elle haussa un sourcil, bien qu’elle n’ait aucun poil sur le visage. Quel goujat vraiment, indécrottable ce type. Elle remplit lentement son verre, histoire qu’il meurt de soif en attendant de pouvoir se désaltérer, lorsqu’un mouvement dans la salle attira son attention. Deux types, dans le genre qu’on a pas envie de rencontrer seule tard le soir, venaient de partir du restaurant. C’était louche. La chipie reposa la carafe et avec un sourire très commercial, elle dit à l’homme recherché :

    « Préparez la monnaie, on ne fait pas crédit ici. Je dis ça parce qu’il y a moyen que la police débarque d’ici peu. Deux gars louches viennent de partir et vous valez votre pesant de cacahuètes. Les connexions se font dans votre cerveau ? »

    Ahsoka se releva pour balayer du regard la salle. Les deux hommes n’étaient pas simplement partis en pause pipi : ils avaient laissé leurs plats à peine entamés et encore fumant. Sachant que la clientèle est plutôt pauvre ici, c'était un indice plutôt évident concernant leurs intentions...
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Tarkan Yami le Lun 7 Mai - 9:49

    Evidemment, Tarkan n’apprenait rien à personne en invoquant les tares du gouvernement, néanmoins, il rappelait aux gens qu’il était dans la même galère qu’eux à la base. Et dans de pareilles situations, ne valait-il pas mieux se serrer les coudes ? Certes, lui ne l’aurait pas nécessairement fait, après tout, il n’en avait jamais rien eu à faire de personne. Si cela lui permettait de sauver sa propre peau, il n’hésiterait pas à en sacrifier d’autres. Mais ça, les gens n’étaient pas censés le savoir et, s’il savait qu’il ne convaincrait pas les personnes aussi crapuleuses que lui, quant aux autres il comptait simplement sur leur bonne conscience. Aussi, il avait pu détourner l’attention et focaliser leur attention sur les possibilités qu’une perspective de voyage leur offrait.

    Le jeune homme jeta un coup d'œil agacé à la serveuse qui mettait des lustres à lui servir sa bière. Lorsqu’elle eut ENFIN fini de le servir – c’était pas trop tôt ! – Tarkan but goulument plusieurs gorgées. Miss cornet de glace l’interpella en l’invitant à préparer la monnaie, précisant que la maison ne faisait pas crédit. Elle lui fit savoir que deux gars louches venaient de partir et lui rappela qu’il valait son pesant d’or. Tarkan esquissa un sourire et sorti une belle poignée de pièces d’or qu’il mit dans la main de la serveuse.

    - Même si tu sers la bière à la vitesse d’un escargot traqué, tu peux garder la monnaie, miss cornet de glace. Dit-il en lui faisant un clin d’œil.

    Tarkan avait laissé un généreux pourboire à la demoiselle. Il faut dire qu’il savait se montrer généreux… avec l’argent volé ! Bah, c’est pas comme si ses cibles en manquaient ! Au contraire, elles devaient même le remercier d’alléger leurs bourses et de leur épargner la réflexion sur ce en quoi ils allaient bien pouvoir les dépenser…

    Le membre de l’équipage des Dragons Bleus acheva sa bière d’une traite et prit congé de l’assistance de façon théâtrale. Aussitôt, à l’extérieur, il se fondit avec zèle dans les sombres ruelles d’Öazys.

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Ahsoka Öazys le Mar 8 Mai - 10:06

    Conteur du soir, bonsoir !

    Tarkan Yami & Ahsoka Öazys

    La chipie lissait son tablier juste avant de tendre la main pour recevoir l’argent qui lui est dû. Enfin l’argent qui est dû au restaurant… Ah oui c’est vrai elle travaille… Dommage, tout ceci n’ira pas directement dans sa poche. Ce n’est pourtant pas faute d’en avoir grandement besoin… Mais l’homme recherché s’avéra bien généreux ! Ding ding ding, cela lui fit le même effet que si elle venait de gagner à un jeu de hasard au casino ! Ahsoka jeta un coup d’œil aux pièces d’or. Il y en avait bien plus que ce qu’il devait réellement. C’est pas vraiment un taudis ce restau, mais clairement c’est un boui-boui qui ne fait pas dans la gastronomie… Alors il n’est pas justifié de lui donner tant. Pourtant, la pauvre petite Soka protégea les pièces en refermant sa main dessus avec force. Tant pis pour lui, il avait qu’à ne pas se la jouer bourge avec des bourses d’or sans fin !

    De toute façon, après un nouveau petit pic, il lui annonça qu’elle pouvait bien garder la monnaie. Ça c’est du pourboire ! Cela représentait bien plus que sa paie pour une journée de travail pour ce restaurant. Enorme ! La chipie rangea dans la petite poche de son tablier les pièces. Elle se sentait soudainement riche, même si une partie allait tout droit dans les caisses de l’établissement. « M’sieur est généreux… » Dit-elle avec un sourire narquois. Elle ne tiquait pas de nouveau sur l’horrible surnom qu’il lui avait trouvé. Comme quoi l’argent peut acheter le silence… Non mais plus sérieusement, elle était bien trop contente d’avoir obtenu une petite somme coquette si facilement…

    Sa bière terminée, il s’absenta du restaurant pour rejoindre la populace grouillante à l’extérieur. La chipie attrapa les couverts sales du client et les déposa en cuisine. Ses pas la dirigèrent vers la caisse et elle se délesta de la somme qui ne lui appartenait pas. Il lui restait tout de même une belle partie qu’elle préféra cacher au plus vite. Ahsoka se débarrassa de son tablier et annonça tout naturellement que son service prenait fin. Sauf qu’il n’y avait personne pour la remplacer et cela lui faisait une belle jambe. Elle était virée, mais là encore, cela ne troublerait pas son sommeil. Elle avait gagné de quoi avoir des économies et c’était le plus important. Au moment où elle quittait l’établissement, les deux hommes et deux agents de police entraient dans le restaurant pour mettre la main sur une belle mise à prix. Enfin, ça c’est ce qu’ils pensaient faire…

    Fin

    Contenu sponsorisé

    Re: Conteur du soir, bonsoir! [PV: Ahsoka]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil - 3:45