avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Morgane Perivsky le Lun 19 Fév - 17:51

    Mais... ça mord !

    Azel et Tarkan

    Morgane avait passé une nuit reposante. Quand on est pirate, dormir dans un lit était suffisant pour que tout se passe bien. Il n’y avait pas à guetter les créatures et cela faisait déjà beaucoup. Pas si bête, le capitaine avait mis en place des pièges à la porte d’entrée et à la fenêtre. Ce n’était pas grand chose : des fils transparents qui permettaient de déclencher des clochettes et lâchait un pot de poudre paralysante. L’intrépide demoiselle en avait négocier avec le patron, lui expliquant qu’une femme comme elle pouvait être parfois menacée. Il n’y avait pas à dire : elle avait l’aubergiste dans la poche. Avec toutes ces précautions, il ne fut pas surprenant que personne ne vint l’ennuyer durant la nuit ni au matin.

    Certes, dormir avec Azel n’était pas forcément aisé mais elle savait distinguer les mouvements du petit aux autres. Ne les assimilant pas à un danger imminent, son sommeil n’avait pas été plus perturbé que cela. Le soleil passant à travers les rideaux de la fenêtre de leur chambre, Morgane s’était levée. Sans traîner, elle prit sa douche et avait incité le petit à en faire de même, en lui proposant de la viande en contre partie.

    Une fois le duo prêt, la jeune femme désenclencha les pièges, mit la poudre dans des fioles fermées dans son sac. Puis, elle s’adressa d’une voix amicale à l’enfant :

    « Viens Azel, aujourd’hui on va se balader dans la forêt. Et on va attraper du poisson. »

    Ce n’était pas la seule chose au programme mais il était clair que l’enfant portait un grand intérêt pour la nourriture. Le signaler lui permettrait de le motiver à la suivre sans trainer la patte.

    Ils se rendirent tout d’abord à l’arbre de vie. Morgane y avait apporté une offrande : une créature séchée qui avait tenu le voyage du désert mais aussi dans les cieux. Avec cela, Shinrin leur apporterait peut-être sa protection. La jeune femme n’était pas du genre à faire des offrandes aux gardiens mais elle se devait de faire une exception. Les bois étaient extrêmement dangereux et elle ne voulait pas qu’Azel ou elle se fassent bêtement tuer pour avoir offenser dame nature. Elle expliqua donc venir en paix et être juste de passage avec ses hommes, le temps de trouver le matériel nécessaire pour réparer son navire.

    Une fois cette petite halte effectuée, elle guida Azel vers la rivière des eaux sacrées. Là-bas se trouvaient tous les poissons que l’on pouvait imaginer. Bien sûr, comme d’habitude, Sèvia avait ses règles. Il y avait des rituels pour pêcher pour ne pas finir en prison. Morgane s’était renseignée au préalable afin de ne pas faire d’impair. Déjà, ils étaient dans la bonne période et elle avait loué du matériel homologué. Que tout ceci était un rien rébarbatif. Mais bon, ils seraient bien contents de manger du poisson là et les jours qui suivraient leur retour.

    Morgane s’assit sur l’herbe et prépara sa canne à pêche et ses appâts.  

    « Azel je pêche. Donc tu peux soit rester avec moi, soit essayer de pêcher à la main : c’est autorisé. Mais ne t’éloigne pas trop. »

    Le capitaine se disait que s’il avait acquit la parole, il devait comprendre parfaitement tout ce qu’elle lui disait. La jeune femme attendait patiemment, surveillant sa ligne. Vue l’agitation de l’eau et les poissons qui sautaient parfois en dehors de l’eau, elle ne doutait pas qu’elle aurait de belles prises. Bien sûr, pour plus de confort, elle avait pour le moment poser son sac et sa veste sur le sol. Il y avait un léger soleil qui perçait le feuillage des arbres. C’était très agréable.



    _________________


    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Tarkan Yami le Dim 4 Mar - 21:13

    La première nuit à Sèvia fut chaotique pour un certain nombre des membres de l’équipage. Tarkan et ceux qui comme lui avaient goûté de la fameuse épice avaient été bien malade ! Heureusement, l’aubergiste leur avait servi à tous une mixture qui permettait de calmer leur crise de diarrhée. Probablement leur avait-il offert cela plus par crainte de voir retapisser les murs de l’auberge plus que par bonté de cœur. Mais peu importait les intentions, seul comptait le résultat et si cela prit du temps et nécessita que chacun consomme plusieurs fois de cette mixture infecte au cours de la soirée, cela fit son effet.

    Ce n’est qu’à une heure très avancée de la nuit que Tarkan et d’autres purent enfin fermer l’œil. Le jeune homme qui n’avait pas pour habitude de faire de long somme se réveilla donc quelques heures plus tard au levé du jour. Il se sentait un peu patraque et il lui semblait que l’ambiance de l’auberge était pesante. N’ayant pas pour habitude de rester enfermé bien longtemps, il décida de sortir prendre l’air et d’explorer les lieux alentours. Il faisait un peu frais par rapport à Öazys où la chaleur peut vous accabler dès les premières lueurs du jour. Ses pas le menèrent jusqu’à l’orée de la forêt où il observait les alentours, curieux de toutes ces nouvelles choses qu’il découvrait, mais auquel il prit soin de ne pas toucher, comme l’avait recommandé leur capitaine à leur arrivée.

    Il finit par découvrir une rivière à l’eau claire. Il décida de s’y baigner. Il ôta ses vêtements qu’il prit soin de poser au pied d’un arbre. Il s’approcha de l’eau, évalua sa température en y trempant la main : l’eau était froide ! Il prit de l’eau dans la paume de sa main et se frotta d’abord le visage, ensuite un bras, puis l’autre, la nuque et ainsi sur tout le corps pour l’accoutumer à la température de l’eau dans laquelle il finit par pénétrer doucement. Il se baissa ensuite pour plonger sa tête dans l’eau, il y resta un moment en retenant sa respiration, puis remonta à la surface ou il inspira profondément :

    - Pfouaah ! Ca réveille ! S’exclama-t-il avant de se laisser aller sur le dos dans l’eau.

    Tarkan en était là lorsque son attention fut attirée par du bruit. Il se dissimula sous l’eau, ne laissant apparaitre que sa tête jusqu’au bout de son nez. Ses long cheveux blanc dissimulant son visage se confondaient avec les quelques pierres blanches qui bordaient la rivière. Il esquissa un sourire en reconnaissant Morgane et son mouflet de compagnie. Il l’observa un moment sans laisser deviner sa présence. Alors comme ça elle avait décidé de pêcher ? Voilà qui lui donnait quelques idées ! Après tout, après la nuit cauchemardesque qu’il venait de vivre, cela ne lui ferait que du bien de passer un peu ses nerfs sur le capitaine !

    Tarkan se baissa jusqu’à se retrouver sous l’eau, il s’allongea sur le ventre et nagea ainsi tout au fond de la rivière puis remonta et attrapa le fil de la cane du capitaine sur lequel il tira d’un coup puissant et sec qui – il l’espérait – ferait tomber dans l’eau le capitaine qui ne devait pas s’attendre à une prise d’une telle puissance !
    avatar
    Azel PerivskySauvageon
    Sauvageon

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Azel Perivsky le Mer 7 Mar - 11:12

    Si Azel n'appréciait qu'à moitié l'idée de devoir se doucher, il s'était plié à l'exercice sans mauvaise grâce, davantage pour profiter de la récompense promise par Morgane que parce qu'il s'était prit de passion pour la salle de bain. Pourtant il devait admettre que la douche lui fit du bien, achevant de le débarrasser des dernières douleurs du voyage. S'il n'avait pas été aussi malmené que les autres de par son statut d'enfant chouchouté et protégé, les derniers événements n'en avaient pas moins été éprouvants pour le corps et l'esprit. Se sentant un peu mieux l avait été une fois propre et habillé se rouler en boule dans un coin à l'instar de n'importe quelle bestiole de compagnie. Pourtant Morgane avait tout autre chose en tête que de paresser la matinée entière. Voilà qu'elle l'appelait afin d'aller se promener. Le gamin grogna un peu par principe mais se hissa rapidement sur ses jambes pour se diriger à sa suite, au final plus intéressé que réticent, la mention de poissons à attraper n'étant pas étrangère à ce regain de motivation soudain.

    Comme de coutume l'enfant fut parfaitement calme tout le temps que dura la marche jusqu'aux différentes destinations de Morgane. Il demeura même assit à ses côtés le temps qu'elle s'adressa au gardien des lieux, laissant son regard vagabonder ici et là. Il aimait bien cet endroit au final, quand bien même il n'eut jamais montré d'aversion quelconque pour autre lieu.

    Il fut pour autant ravi de passer à la suite. Azel ne connaissait peut-être pas grand chose à la vie, mais il était certain d'une chose, le poisson, ça se mangeait. Imaginez un peu sa déception s'il avait apprit que ce n'était pas toujours le cas. Toujours est-il qu'il se roula en boule aux côtés de la jeune femme en attendant le sacro saint moment du repas.

    Bien que d'apparence somnolent, le petit n'en était pas moins attentif à tout ce qui l'entourait. C'est ainsi qu'il discerna un léger frémissement au niveau de l'eau, à peine quelques secondes avant que la ligne ne se tende brusquement. L'enfant s'était pourtant déjà élancé. Ses sens lui ayant ordonné de bondir sur cette proie potentielle. Il atterrit sur quelque chose de bien trop grand et trop dure pour être un poisson. Qu'importe, il était déjà à fond sur ce nouveau jeu et mordit de toutes ses forces pour neutraliser sa proie.
    avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Morgane Perivsky le Mer 7 Mar - 23:01

    Mais... ça mord !

    Azel et Tarkan

    Morgane était concentrée sur sa canne, surveillant de près l’activité de la rivière. Lorsque l’eau changea d’aspect, montrant la présence d’une prise, elle était déjà prête à remonter la ligne. Enfin, elle comptait le faire jusqu’à ce que les choses prennent une toute autre tournure. Azel avait été sage jusqu’ici. Le capitaine ne s’attendait à à ce qu’il s’élance aussitôt dans l’eau pour attraper la proie. Avec ce genre d’attitude soit ça passait très bien, soit c’était un échec cuisant.

    Entre temps, Morgane avait été emportée par la puissance de sa proie et n’avait pu éviter la chute. Elle avait trop surveillé l’action d’Azel pour se préoccuper de sa propre sécurité. Une grosse vague et une botte volante plus tard, la jeune femme sortit la tête de l’eau. La canne à pêche toujours en main, elle approcha du gros poisson pêché. Quelle ne fut pas sa surprise de voir la tête de Poulpy ! Le petit mordit de toutes ses forces cette cible. Brave petit ! Il avait la hargne nécessaire à son avenir radieux. Elle était convaincu qu’elle l’avait vraiment bien choisi et dit en riant :

    « Bravo Azel, ne le laisse pas s’échapper ! On le fait cuire à la broche ce soir ! »

    De la pitié pour Tarkan ? Allons, comme si elle en aurait alors que ce dernier n’avait aucun regret de lui avoir infligé cette couleur de cheveux AFFREUSE. Il pouvait bien se faire mâchouiller toute la journée, ce n’était pas son problème… Et elle aurait trouvé cela très cocasse. Un sourire malicieux sur les lèvres, elle fixa l’argenté et dit avec malice :

    « J’ignorais que des poulpes arpentaient les rivières ! J’aurai dû m’en douter : tu as foncé au coeur de ton environnement naturel dès que l’occasion s’est présentée. »

    Elle rit de bon coeur et dit à son successeur :

    « Tu fais un très bon chasseur Azel, je suis fière de toi ! »

    Tout ceci s’était enchainé en à peine quelques secondes… Le capitaine se doutait bien que Tarkan allait sans doute vouloir éjecter le petit ou le frapper pour s’en débarrasser, s’il ne le faisait pas depuis tout à l’heure. A vrai dire, elle avait plus regardé Azel et parlé en scrutant les alentours. Peut-être avait-elle loupé des choses.

    Elle restait prête à réceptionner le petit s’il venait à “voler” à cause de son matelot. Tout ceci aurait également pu tourner en bataille d’eau. Morgane était de bonne humeur et en forme. Toutes ces options lui convenaient : elle aimait les imprévus. Elle devait bien avouer qu’avec un coéquipier comme Tarkan, elle ne s’ennuyait jamais. Il avait l’âme d’un pirate en lui, à n’en pas douter. Quel superbe trio ils formaient !



    _________________


    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Tarkan Yami le Lun 12 Mar - 21:12

    Tarkan avait bien orchestré son coup puisque le capitaine tomba effectivement à l’eau ! Ce qu’il n’avait pas prévu en revanche, c’est l’intervention d’Azel qui plongea dans l’eau et s’acharna à le mordre. Tarkan tenta de repousser le gamin déchainé qui plantait ses dents dans sa peau attendrie par l’eau. Cependant, il ne faut pas oublier que l’öazyskyan a grandi dans les rues et par conséquent, il savait se défendre ! A plus forte raison contre un gosse !...

    Il attrapa Azel par les cheveux qu’il tira tout en se servant de son autre main pour presser les joues du gamin qui avait la mâchoire serrée sur lui. Il parvint ainsi à faire lâcher prise à son assaillant qu’il poussa furieusement afin de l’éloigner de lui.

    - Non mais quelle teigne ce gosse ! Râla Tarkan en évaluant la morsure qui avait laissé une trace où un hématome ne manquerait pas d’apparaître…

    Et le capitaine qui le félicitait encore ? Voilà qui avait gâché son plaisir à faire tomber Morgane à l’eau ! Tarkan esquissa un sourire en s’approchant dangereusement de la jeune femme.

    - Alors comme ça tu aimes les chasseurs ? Mais moi je suis une proie indomptable !

    Evidemment, il se doutait bien que le capitaine serait sur ses gardes avec lui, mais cela ne l’empêcha pas de faire mine de vouloir l’embrasser, pour ensuite lui mordre la joue, pas aussi fort qu’Azel mais tout de même assez pour y laisser une marque sur sa joue, histoire de l’embarrasser un peu ! Le succès de son action reposait sur sa rapidité et l’aspect inattendu de la chose. En effet, Morgane devait bien se douter qu’il préparait quelque chose, mais certainement pas ça ! Et pourtant !... Elle n’espérait quand même pas s’en tirer à si bon compte !

    - La pêche ne vous réussi pas capitaine ! Décréta Tarkan avec son éternel sourire moqueur.

    avatar
    Azel PerivskySauvageon
    Sauvageon

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Azel Perivsky le Jeu 12 Avr - 22:06

    Azel avait fermement verrouillée la mâchoire et secouait la tête de gauche à droite comme il l'eut fait s'il s'était effectivement trouvé face à une véritable proie. Bien sur il avait conscience que ce poisson là était bien trop gros pour lui, ce qui ne l'empêchait pas d'user de sa hargne, après tout, Tarkan n'était pas franchement la personne qu'il préférait dans le monde, de ce fait, il méritait bien de se faire mâcher pendant quelques minutes. Malheureusement l'autre ne manquait pas de ressource et sans surprise possédait une force supérieure à celle de Azel la crevette, aussi, alors que le gosse faisait de son mieux pour garder sa prise l'autre parvint sans trop de mal à se débarrasser de lui. Le gamin poussa un glapissement des plus outragés mais n'insista pas pour attaquer l'autre et le fixa simplement d'un oeil mauvais, demeurant immobile.

    La mâchoire libérée de son fardeau, le gamin put au moins répondre aux propos de Morgane, oui parce qu'il ne comptait pas demeurer muet cette fois-ci et pour cause, la jeune femme avait pour drôle d'idée de cuire sa proie à la broche, ignorant sans doute un détail de la plus grande importance :

    -Non... Degueulasse...

    Lâcha-t-il d'une voix complètement désintéressée accompagné de la moue qui allait bien avec. Il n'avait pas vraiment goûté à Tarkan cependant, quand bien même il l'eut mordu quelques secondes, toutefois l'autre n'avait pas franchement la tête de quelque chose de comestible, eh oui, il n'imaginait sans doute pas que les aliments transformés qu'il mangeait aient pu avoir une autre forme un jour et n'avait envisagé d'attraper un hypothétique poisson que par jeu, ce qui ne l'empêcha pas d'avoir un très bref sourire alors que la jeune femme le félicitait. Alors que celle-ci se faisait attaquer par le poulpe sauvage il demeura cependant impassible et préféra sortir de l'eau. Il avait assez mangé Tarkan pour aujourd'hui.
    avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Morgane Perivsky le Mer 18 Avr - 9:39

    Mais... ça mord !

    Azel et Tarkan

    Le successeur de Morgane déconseilla sérieusement de manger Tarkan, soulignant le goût exécrable qu’il aurait. Cela la fit rire de bon coeur. Il était agréable de voir qu’Azel s’exprimait de plus en plus et savait même faire preuve d’humour. Il ferait un capitaine digne de ce nom, le moment venu. Comme d’habitude, Tarkan n’était pas spécialement ravi du comportement du sauvageons et pestait à son encontre. Il s’approcha de la jeune femme qui restait évidemment sur ses gardes. C’était un réflexe de survie face à un poulpe de son genre. La fan du bleu aurait pu faire une description du jeune homme façon documentaire animalier. Elle vous aura alors dit que le poulpy, une fois de retour dans son élément naturel, laissait ses idées tordues prendre le dessus dans son esprit. Lorsqu’il affichait un sourire malicieux comme celui que l’on pouvait observer, cela signifiait qu’il était prêt à effectuer sa vengeance. En effet, ce poulpe n’était qu’un gros mollusque visqueux des mers. Planifier des choses pour plus tard ne semblait pas être son fonctionnement. Lui, il avançait à l’impulsion.

    L’envoi d’une tirade provocatrice était le signe d’une attaque imminente. Heureusement, Morgane connaissait le vil animal et se préparait au pire. Tenterait-il de l’engluer ou de l’attirer dans l’eau ? Son attaque fut toute autre. A croire que cet animal sait surprendre, de temps à autre. Remarquez, pour sa survie il n’avait sans doute pas eu le choix…

    Il avait fait mine de vouloir l’embrasser mais lui mordit la joue comme un gros cannibale et laissa ses marques de dents sur son visage parfait ! Morgane hurla de colère. Ce n’était pas une morsure qui la ferait tiquer mais s’attaquer à son allure était INADMISSIBLE ! Voilà que le voleur se vantait en lui disant que la pêche ne lui réussissait pas. Ah, il voulait jouer ! Très bien, elle pouvait compter sur elle pour lui rendre la monnaie de sa pièce.

    C’est telle une furie que le capt’ain blue lui sauta sur le dos. Elle sortit de sa sacoche des orties fraîchement cueillis. A la base, elle les avait ramassé pour en faire une soupe mais il était trop tentant d’en faire tout autre chose. La jeune femme ne se gêna pas et gratta vivement et puissamment la plante contre son dos, dans son cou et sur ses joues. Tant pis si elle-même aurait des sensations désagréables pour lui avoir appliqué : lui penserait à elle un bon moment et comprendrait qu’il ne pouvait pas se sortir indemne en l’affrontant.

    « Ah tu veux montrer que tu aimes le piquant de la vie : en voilà ! »

    Dit-elle une fois son travail achevé. Elle n’était pas stupide comme certains méchants qui annonçaient leur action avant même de l’appliquer. C’était bien plus drôle de le faire une fois qu’il ne pouvait que subir son sort. Rapidement, elle descendit et se mit à rire. Les plantes de Sèvia étaient tout de même bien utiles lorsque l’on savait s’en servir. Le pauvre poulpe, maintenant loin de son élément, allait devoir supporter un état fort peu agréable.

    « Allons, Poulpy, ça chatouille ? Si la pêche ne me sied pas, il semblerait que tu sois un bien piètre explorateur des bois ! Pauvre poulpinou ! »

    Elle éclata de rire en incitant Azel à en faire de même.

    « Regarde, Azel, il attrape des plaques rouges. Tu as raison : on ne va pas le manger il est tout avarié ! »

    Si elle provoquait Tarkan via Azel, Morgane restait sur ses gardes. Un poulpe ça repasse très vite à l’attaque. Elle avait bien une idée de la suite des évènements s’il lui fonçait dessus. Qu’il approche, tiens. Morgane ne le craignait pas car elle ne craignait personne, pas même la mort !

    Elle passa la main sur sa morsure. Ce fils de poulpe l’avait sacrément mordu et il méritait bien de subir les pouvoirs ultra urticants des orties, qu’elle avait désormais bien rangés dans sa sacoche.



    _________________


    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Tarkan Yami le Jeu 19 Avr - 20:42

    Le gamin avait fait une moue en disant qu’il était dégueulasse, Tarkan lui avait lancé un regard noir. Il lui en ficherait des dégueulasses à ce môme puant ! Mais passons, il s’était bien vite préoccuper d’avantage du mauvais coup qu’il préparait à Morgane et si effectivement, elle s’était montré quelque peu méfiante, cela n’avait en rien perturbé le bon déroulement de son plan machiavélique.
    Bien que le hurlement de rage proféré par Morgane lui perça les tympans, Tarkan l’apprécia presque autant qu’une douce mélodie.

    Fier de son coup, il déchanta rapidement lorsque le capitaine répliqua en le grattant avec des orties. C’était désormais au tour de Tarkan de hurler de rage de s’être ainsi fait avoir, mais aussi de douleur, parce que bon sang, qu’est-ce que ça piquait ! Sa peau blanche ne tarda pas à être recouverte de plaques rouges qui le démangeaient sacrément aux différents endroits où il avait été touché par les orties de la vengeance du capt’ain Blue. Cette dernière ne s’arrêta pas là, ajoutant à cela des mots qui piquaient comme un millier de flèches à la pointe acérée.

    Tandis qu’il se grattait, tout en serrant les dents, l’Öazyskan se dit qu’elle ne perdait rien pour attendre ! Pour l’heure, il jugea qu’il était préférable de sortir de l’eau et d’en rester là. De toute façon, avec ses démangeaisons qui l’incommodaient, il était déjà bien assez préoccuper. Il espérait trouver un onguent de soin qui pourrait apaiser ces effets terriblement désagréable.
    Tarkan sorti de l’eau, récupéra ses vêtements qu’il alla enfiler un peu à l’écart en pestant intérieurement contre le capitaine.

    Pour l’heure, Tarkan échafaudait déjà quelques plans destinés à assouvir sa vengeance pour ce mauvais traitement qu’elle lui avait infligée. Désormais habillé, il allait son chemin tout en frottant frénétiquement les endroits où il avait été touché.

    *Ce n’est que partie remise !* Songea-t-il amèrement.
    Spoiler:
    Sujet terminé pour moi. Et riez tant que vous pouvez, mais sachez que ma vengeance sera terrible! Razz
    avatar
    Azel PerivskySauvageon
    Sauvageon

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Azel Perivsky le Jeu 3 Mai - 10:45

    Azel se secoua un peu à la manière d'un animal alors qu'il sortait de l'eau. Autant dire que la méthode n'était guère efficace, il ruisselait toujours autant et ses vêtements gorgées d'eau devaient à eux seul peser le poids de deux Azel, loin de s'en plaindre il resta cependant assis à observer le numéro entre la jeune femme et son plus coriace parasite. Les voilà engagés dans une terrible bataille avec pour arme une poignée d'ortie pour l'une et sa seule rage pour l'autre. Morgane s'était bien défendue de la morsure reçue de toute évidence. Voilà que le poulpe s'éloignait la queue entre les pattes. Azel le fixa vaguement avant de s'en désintéresser pour regarder Morgane qui avait reprit la parole. Il se leva finalement alors que l'heure de retourner à l'auberge sonnait. Frissonnant un peu dans ses vêtements mouillés, le gamin se décida à aller se coller à la jeune femme afin de lui voler un peu de chaleur, pas très efficace mais mieux que rien.

    Alors que le gamin jouait les sangsues, un parfait inconnu venu pour pécher quelques poissons sembla le reconnaître, s'exclamant à son sujet et sur sa famille aujourd'hui disparue. Le gamin grogna simplement avant d'aller se cacher derrière Morgane.
    avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Morgane Perivsky le Mer 23 Mai - 15:45

    Mais... ça mord !

    Azel et Tarkan



    Tarkan avait hurlé comme une fillette ! Ah, c’est qu’il n’avait pas du tout l’air d’apprécier ces sublimes plantes. Elle le comprenait : leur puissance urticante était redoutable. Ça avait dû lui faire tout drôle d’avoir ce genre de riposte. Sans doute s’y connaissait-elle mieux en plante que lui. Ce n’était pas pour rien qu’elle était capitaine. Son rôle imposait beaucoup de connaissance et de curiosité. Son matelot en manquait un peu, bien qu’il était un redoutable élément.

    Le voilà désormais recouvert de plaques rouges, en train de se gratter comme l’aurait fait un cabot plein de puces. Morgane rit de bon cœur, fière de son coup. Elle s’attendait à une réplique mais non, l’homme sortit de l’eau, récupéra rapidement ses vêtements avant de se faire la malle. Le capitaine avait donc gagné cette manche et elle ne cachait pas sa fierté bien qu’Azel en était le seul témoin. Le petit s’était ébroué et était apparemment décidé à rentrer au chaud.

    Ils avaient bien mérités de se sécher et de se délecter d’un bon repas chaud.  

    C’est collé à Morgane que l’enfant avançait. Affectueusement, la jeune femme lui passa la main sur les cheveux puis sur les épaules. Ils seraient bientôt rentrés. Enfin, si n’importe qui ne les interrompait pas. Voilà qu’un parfait inconnu les apostropha pour parler d’Azel et de sa famille disparue. L’incarnation du bleu fut plus que surprise de cette annonce. Mais, en discutant avec lui, elle put comprendre qu’il ne s’agissait pas d’une blague. Ainsi elle avait vu juste sur le fait qu’il fût orphelin. Par contre, jamais elle n’aurait pu deviner qu’il soit originaire de ce peuple. Comment s’était-il perdu jusqu’à Öazys ? Etrange mais peu dérangeant et vraiment intéressant. L’important était de l’avoir légitimement à ses côtés. Puisqu’il n’avait plus de famille, personne ne le réclamerait.

    « Je prends soin de lui désormais, donc il a une toute nouvelle famille. Soyez rassuré. »


    Dit-elle avec conviction avant de mettre un terme à la conversation. Ce pêcheur était une vraie pipelette quand il s’y mettait et elle n’avait pas de temps à perdre en sa compagnie. Il n’aurait pas fallu qu’il comprenne qu’aucun procédure légale n’avait été appliquée. En effet, sans doute aurait-il fallu qu’elle demande l’accord à la royauté de Sèvia pour réellement l’adopter. Ben, les pirates ne se pliaient pas à ce genre de choses. Qu’ils viennent essayer de lui enlever son héritier, ils comprendraient leur douleur ! Morgane ne l’avait avec elle que depuis peu mais l’avait vraiment adopté dans son cœur. Jamais elle ne laisserait qui que ce soit lui faire du mal ou le lui enlever.

    Le duo finit par atteindre l’auberge en mettant de côté cette nouvelle. Les choses pouvaient reprendre normalement.


    FIN


    _________________



    Contenu sponsorisé

    Re: Mais... ça mord ! (Azelinou et Poulpy) [clos]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 23:23