Aller en haut Aller en bas

    avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Morgane Perivsky le Mar 30 Jan - 18:58

    Les dragons bleus débarquent à Sèvia

    Azel et Tarkan

    Morgane avait guidé ses troupes jusqu’à l’auberge où chacun avait attaché son kwak. Le capitaine sentait bien que ses hommes étaient fatigués et commençaient à avoir du mal à se concentrer. Mais il fallait qu’il l’écoute une dernière fois avant de les laisser vivre leur vie durant quelques jours. Elle avait sifflé et avait demandé le silence. Lorsque ce fut le cas, elle leur fit comprendre que la taverne était le seul endroit qui permettait aux étrangers de dormir. Aussi elle fut très claire :

    « Si vous vous faites exclure, vous dormirez dans la forêt avec toutes les bestioles toxiques et carnivores. Et je ne plaiderai pas votre cause. Je vous donne à chacun le nombre de glands nécessaire pour cinq nuits ici. Mais je ne paierai pas les conséquences de vos actes dans l’établissement, que ce soit clair. Et si vous finissez en prison, je n’irai pas vous chercher. Faites comme moi : profitez-en pour boire leur spécialité à l’oeil. Jouez la carte de l’étranger, ça marche toujours et amusez-vous sans causer de mal. Nous avons besoin d’eux. Les vols ce sera dans les autres établissements que celui-ci et je vous conseillerai de le faire avant notre départ qui sera dans cinq jours. Si vous avez des questions venez me voir mais parlez discrètement sinon je ferai mine de ne pas vous connaitre. Ai-je été claire ? »

    Lorsque tous eurent hoché la tête, elle sourit et retira son tricorne.

    « Allez, j’espère tous vous retrouver à la fin de ces cinq jours. »

    Son regard se posa sur Tarkan. Une journée sans le taquiner n’était pas une journée digne de ce nom. Aussi, elle ne se censura pas et elle dit d’une voix malicieuse :

    « Même toi Poulpy. »

    Elle rit, prit la main d’Azel et entra avec ce dernier dans la taverne. Ben oui, son protégé ne la quittait pas et cela ne changera pas sous prétexte qu’ils étaient arrivés à Sèvia. Elle comptait bien lui apprendre les coutumes de cet endroit, du moins ce qu’elle connaissait. Et puis, elle lui ferait un petit tour le lendemain matin. Il était un peu tard pour cela. Pour aujourd’hui ce serait repas autour d’un verre à la taverne et dodo ! Enfin, si tout se passait bien. La jeune femme à l’oreille de son successeur :

    « Il faut être gentil avec les gens ici, dire bonjour et merci. »

    Le capitaine lui ébourrifa tendrement la chevelure avant d’entrer avec lui. L’avantage était qu’elle connaissait bien le gérant de la taverne. Elle savait donc qu’il n’y aurait aucun problème pour obtenir des repas et des boissons à l’oeil pour Azel et elle. Les autres devraient faire preuve d’imagination. Chacun ses problèmes, n’est-ce pas ?

    -Capitaine blue ! Mais… Qu’est-il arrivé à ta chevelure ?


    « Alala, c’est une longue histoire, que je te raconterai demain quand je me sentirai plus en forme. D’ici là, tu pourrais me dégoter une coloration bleue afin que la poisse ne me poursuive pas ? »


    -Bien sûr ! Et, cet enfant… ?


    « Il s’en est passé des choses. Tu vas avoir de quoi t’occuper quelques heures ! »


    Le gérant semblait satisfait et tendit une clé à Morgane.

    -Tu as la meilleure chambre, au second étage. Il n’y a qu’un grand lit par contre.


    « Ca ira, c’est gentil. »
    Dit-elle avant de mettre la clé dans son soutien-gorge.

    Puis, elle entraina Azel avec elle à une table vide et lui parla une fois assise :

    « Il va nous donner à manger et à boire. Ce sera de l’eau pour toi, j’ai bien compris que tu n’aimais pas l’alcool. Et quand tu seras fatigué, tu n’auras qu’à me dire “dodo”. J’irai t’ouvrir la chambre. »

    Le bain serait pour le lendemain : elle n’avait pas la motivation de forcer le petit à se laver. Surtout, elle n’avait rien sous la main pour le convaincre. Elle s’organiserait le lendemain. Le capitaine sourit alors que le gérant leur apporta un verre d’eau et un verre contenant de l’alcool typique de Sèvia.  Morgane sourit et le remercia avant de lever son verre à Azel. C’est à ce moment qu’elle entendit ses hommes entrer dans la taverne. Elle se demandait comment se déroulerait la suite de la soirée...



    _________________


    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Azel Perivsky le Mer 31 Jan - 16:04

    Les choses étaient bien plus simples pour Azel que le reste du groupe. Oui car lui s'il était aussi épuisé, éreinté et autres qualificatif, il n'avait pas à écouter le discours de Morgane, ni à faire semblant ou du moins ne s'y forcerait-il pas. C'était ça avec les animaux, ils ne se forçaient jamais. Azel n'était pas réellement un animal ? Ah eh bien prouvez le lui avant d'espérer le voir se comporter comme un humain.

    De ce qu'il fut dispensé également ce fut la liberté octroyé aux autres, pas qu'il eut l'intention d'aller quelque part sans celle qui l'eut recueillit notez. Il se vit donc entraîner à la suite de la capitaine aux cheveux roses, notant dans un coin de sa tête les instructions qu'elle lui donnait. Bonjour et merci étaient des mots bien moins amusants à sortir, aussi risquait-il ne se contenter de la théorie et non de la pratique. D'autant plus quand la fatigue broyait chacun de ses os de sa main de fer.

    Le dialogue entre la pirate et celui qui tenait le bar n’intéressait pas le gamin. Il garda le regard fixé sur un point quelconque, les ignorant l'un et l'autre jusqu'à ce qu'il ne soit entraîné à une table. Comme de coutume il écouta la jeune femme sans répondre à ses explications, toutefois fait notable, contrairement à d'habitude il hocha la tête, un mouvement à peine perceptible mais néanmoins réel. Il vida le contenu du verre une fois celui-ci entre ses mains et poussa un long soupir, il ne dirait sans doute rien pour aller dormir mais il risquait fort de s'écrouler à même la table.
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Tarkan Yami le Jeu 1 Fév - 16:21

    La fin du voyage fut plus mouvementée qu’on eut pu le croire. Tout ça parce qu’un membre des Dragons Bleus avait décidé de ne pas écouter les recommandations du capitaine – et pour une fois, ce n’était pas Tarkan ! En effet, le malin voleur avait au moins l’instinct de survie et il savait quand il pouvait prendre les recommandations du capitaine au sérieux ou au contraire à la légère.
    Evidemment, tout le monde n’était pas doté de cette capacité de jugeote dont Tarkan savait faire preuve en temps voulu. Chose que Morgane avait d’ailleurs pris soin de souligner.

    Quoiqu’il en soit, ce fut tout le groupe qui dû fuir, chacun veillant à sauver sa propre peau. Lorsqu’ils eurent semé la furieuse créature qui s’était déchainée en se lançant à leur poursuite, ils purent enfin ralentir un peu le rythme et Tarkan observé la forêt qu’ils traversaient. Toute cette verdure était incomparable à ce qui existait à Öazys ! Ce dépaysement n’était pas pour lui déplaire. Mais il avait hâte de retrouver les bienfaits de la civilisation. Il se demandait d’ailleurs à quoi pouvaient bien ressembler les demoiselles de Sèvia. Probablement seraient-elles intéressées d’entendre le récit de ses aventures ? Mais avant, Tarkan rêvait d’une chose : un bon bain ! Non mais parce qu’après plusieurs jours à camper, fuir et suer dans le désert, autant dire qu’un bain ne serait pas du luxe ! De même qu’un bon repas pour se rassasier après ce long voyage où ils durent consommer leur pitance avec modération.

    La capitaine les guida jusqu’à l’auberge. Chacun attacha son kwak, Tarkan exprima qu’il était ravi de ne plus avoir à se le coltiner pour un moment. Remarque que l’animal n’apprécia guère et il claqua du bec, prêt à pincer l’öazyskyan qui – habitué à présent – l’esquiva sans mal.

    - A ta place, je ne ferais pas trop le malin si tu espères manger généreusement.

    Nouveau claquement de bec. Et oui, le pauvre animal subissait aussi les railleries du jeune homme. Lorsque les kwaks furent attachés, la capitaine donna ses dernières instructions. Apparemment, la taverne était le seul endroit qui acceptait d’héberger des étrangers. Sympa ! A ce niveau là, on pouvait dire qu’Öazys offrait quand même un peu plus de possibilités…
    Quoiqu’il en soit, Captain Rosie déclinait toute responsabilité s’ils se faisaient mettre dehors ou envoyer en prison. Interdiction de voler dans cet établissement. Zut alors… Cela dit, le vol en soit n’était pas une pratique autorisée ni même félicitée, la seule condition était de ne pas se faire prendre et Tarkan n’allait certainement pas se priver d’améliorer son quotidien s’il en avait la possibilité !

    La capitaine conclu en disant que s’ils avaient des questions, ils pouvaient venir la voir, mais discrètement. Après que chacun eut reçu une bourse de glands, ils purent aller chacun de leur côté. De son côté, Morgane entra dans l’auberge avec le gamin tandis que Tarkan discutait avec quelques autres membres de l’équipage qui l’avaient abordé pour proposer de prendre un dortoir à plusieurs afin de partager les frais. Ce que Tarkan accepta volontiers : il y aurait très certainement des bénéfices à tirer de tout cela. Leurs échanges terminés, le malin voleur entra à son tour dans l’auberge et rejoignit Morgane et son protégé à leur table.

    - Le rose de vos cheveux me manquait trop. Déclara-t-il en souriant narquoisement.

    Il passa commande en même temps que Morgane, choisissant de goûter aux spécialités de Sèvia. Il s’en remit à l’aubergiste.

    avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Morgane Perivsky le Lun 5 Fév - 20:13

    Les dragons bleus débarquent à Sèvia

    Azel et Tarkan

    Azel semblait avoir compris ce que Morgane lui avait expliqué car il hocha la tête. A moins que ce fut un tic ? En tout cas, il fit honneur à son verre en n’en laissant pas une goutte. Puis, il soupira. Le pauvre enfant devait vraiment être exténué de cette route. Il n’était pas encore habitué à l’aventure comme elle, c’était normal. Mais il devrait s’endurcir s’il voulait tenir lors des folles aventures à venir. Ceci n’était que l’apéritif. Ils avaient eu un voyage encore assez paisible par rapport à ce qu’elle avait connu en exploration dans les airs. Les habitants terrestres de Teren ne se rendaient pas compte à quel point il y avait plus de monstre dans les cieux que sur le sol. Leurs ancêtres devaient eux le savoir, c’était sans doute pour cela qu’ils avaient abandonné l’idée de vivre là-haut. Le peuple de Stella était pour cela bien courageux ou plus fou.

    Après cette réflexion, le capitaine se délecta de sa boisson et du siège confortable. C’était un cadre bien plus agréable que le sable, bien que bien moins excitant. Heureusement, ils ne resteraient pas trop longtemps. Morgane n’avait jamais été du genre à s’éterniser à un endroit. Seule l’aventure l’intéressait ! Mais avant de repartir il faudrait absolument changer de couleur de cheveux. Le rose allait tôt ou tard lui attirer la poisse.

    En parlant de poisse, Tarkan entra dans l’auberge et se joint à leur table. Il n’avait rien trouvé de mieux pour mettre l’ambiance que spécifier que sa chevelure rosée lui avait manquée. Le capitaine lui adressa un rire jaune avant de lui dire :

    « Et moi je commençais à regretter les insultes d’Azel à ton égard. Azel, on dit quoi à Tarkan ? Il vient de m’énerver... »

    Elle entendit le petit grogner. Ce n’était pas si mal sachant son état de fatigue. Cette fois-ci, il allait falloir qu’elle mette les points sur les i.

    « Plus sérieusement, j’aime constater que tu as du caractère. Mais jouer avec du rose est un réel affront à mon égard. Je te préviens, la prochaine fois je te ligote et te gave de graines pour que le kwak finisse par te manger ! »

    Oui, elle avait bien vu à quel point l’animal et son matelot étaient proches. Ca faisait du bien d’appuyer sur ses faiblesses à lui. Bien sûr, elle ne ferait jamais ça. Il était utile et sans doute l’élément le plus prometteur des dragons bleus. Mais jamais elle ne l’aurait avoué : il aurait pris la grosse tête. Déjà qu’il n’était pas du genre modeste… C’était à Morgane de le remettre régulièrement à sa place pour qu’il n’aille pas trop loin.

    Morgane but une autre gorgée de sa boisson et dit plus malicieusement au pirate :

    « C’est dommage, tu ne m’aurais pas teint les cheveux, tu aurais reçu une récompense de ma part. »

    A la place, elle comptait bien réfléchir dans les jours à venir à une vengeance digne de ce nom. Cela ne tomberait pas aujourd’hui car il s’y attendrait trop. Non, c’est quand il aura baisser sa garde qu’elle attaquerait et il verrait qu’il n’était pas le seul à faire des farces dignes de ce nom. Pour commencer, elle n’hésiterait pas à faire courir des rumeurs sur lui auprès des filles. Ca allait être drôle, tiens. Tout un stratagème se mettait en place dans son esprit. Olala… Ca allait être drôle. Elle le laisserait voir une fille et glisserait du poil à gratter sur les vêtements de la jeune femme. Quand cette dernière s’affolerait, elle s’amènerait pour l’aider et lui expliquerait très gentiment que Tarkan avait une maladie sexuellement transmissible et alors cette rumeur ferait le tour de Sèvia. Ca allait être magique !

    L'aubergiste avait apporté un plat à Tarkan. Le capitaine lui demanda donc son opinion, bien qu'elle était persuadée qu'il trouverait ça fade, vu ce qu'ils mangeaient chez eux. Pourtant, les plats de Sèvia étaient frais et raffinés... Mais les Öazyskyans avaient leur palais détruit par leurs épices et piments. Ils ne pourraient pas autant apprécier tout cela.

    « Alors, que penses-tu des plats d'ici ? »



    _________________


    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Azel Perivsky le Lun 5 Fév - 21:31

    Azel n'était pas d'humeur à insulter Tarkan cette fois là. Oh il aurait pourtant pu trouver bien mieux que les fois précédentes, c'est que quasi-muet ou pas ses oreilles fonctionnaient parfaitement et pas un juron prononcé autour de lui ne lui avait échappé et il était prêt à les ressortir tôt ou tard, au moment qui lui paraîtrait le plus intéressant pour le faire, dans l'immédiat il sembla juger que grogner était bien assez comme réponse, quant à savoir s'il grognait bien sur Tarkan ou au contraire à l'intention de Morgane à qui il ne souhaitait pas obéir... Bonne question.

    Le gamin laissa les deux adultes échanger entre eux, ne se sentant guère concerné par ce qu'ils pouvaient avoir à se dire. Le contrecoup du voyage semblait se faire dès lors ressentir et lui qui s'était efforcé de se montrer le moins encombrant et faible possible tout au long de leur périple redevenait un gamin qui manquait encore trop de métier pour prendre les choses avec autant de facilité que le reste de l'équipage.

    Les minutes s'écoulaient, le gamin sentait ses paupières devenir lourdes. Sans doute aurait-il dû se souvenir de demander à Morgane de lui ouvrir la porte de la chambre pour qu'il aille se coucher, le mot était simple, il n'aurait aucun mal à le prononcer mais il n'en avait pas vraiment envie et puis il n'aimait guère dormir seul, il se sentait davantage en sécurité collé à une tierce personne, Morgane en l'occurrence, afin de veiller sur lui et ce qui pourrait attaquer au cours de la nuit. Sans y penser il glissa dans le sommeil et plus littéralement, il glissa de son assise pour... Finir collé à Tarkan. Endormit il ne réfléchit pas vraiment et se cramponna à celui qu'il aurait mordu s'il l'avait remarqué aussi prêt en étant éveillé.
    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Tarkan Yami le Jeu 15 Fév - 19:54

    A sa remarque, le capitaine se mit à rire jaune. Décidément, elle passait par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ! La pauvre regrettait les insultes du gamin à son égard. Alors comme ça elle n’était pas fichue de l’insulter elle-même ? Il fallait qu’elle s’en remette à un gamin ? Quelle déception…
    Elle ajouta, plus sérieusement que jouer avec le rose était un véritable affront et lui fit part de ce qu’il risquait à réitérer l’expérience. Tarkan se contenta de sourire sans répondre.

    La mésentente entre Tarkan et son kwak n’était un secret pour personne et le matelot avait déjà bien été sujet de quelques remarques à ce sujet mais il s’en fichait. Il n’avait pas non plus l’intention de faire partie de la catégorie de ceux qui voyaient leur kwak comme un meilleur ami. C’était pathétique et complètement ridicule !

    Morgane lui fit savoir que s’il ne lui avait pas teint les cheveux en rose, elle lui aurait octroyé une récompense. Tarkan haussa les épaules et, fidèle à lui-même, décida d’en rajouter une couche :

    - Mon unique récompense est celle de te voir avec cette couleur de cheveux !

    La crainte des représailles ? Allons bon, elle ne le surpasserait jamais à ce petit jeu pour lequel il ne manquait assurément pas d’imagination ! Evidemment, il était bien loin d’imaginer le plan machiavélique qui avait germé dans l’esprit du capitaine.

    Le mouflet fini par s’endormir et se laissa aller contre Tarkan qui eut un léger mouvement de recul. Comme si cela ne suffisait pas, le gamin se cramponna à lui. Le pirate grimaça et le secoua :

    - Hè !

    Il s’apprêtait à y mettre plus de force pour se débarrasser du gamin lorsqu’il remarqua un peu plus loin, deux ravissantes jeunes femmes qui l’observaient en commentant le mouflet qu’elles qualifiaient de “mignon“. Voilà que ce stupide gosse allait finalement servir à quelque chose d’utile ! Tarkan s’adoucit : il passerait la nuit avec l’une d’elles, si pas les deux, ça il en avait la certitude !

    Le jeune homme laissa donc la marmotte dormir sur ses genoux et fit mine de ne pas avoir remarqué les deux jeunes femmes qu’il avait l’intention d’aller aborder un peu plus tard, lorsqu’il serait rassasié et se serait débarrassé de la sangsue qui se cramponnait à lui. En espérant qu’il ne lui bave pas dessus, tiens !...

    Tarkan vit son plat arrivé. L’odeur raviva son appétit et il entama son plat. Quelle ne fut pas sa déception de découvrir un plat si insipide !...

    - C’est fade ! Ca n’a pas de goût !… Commenta-t-il déçu. Tous les plats sont comme ça ici ? Demanda-t-il à Morgane.

    Evidemment, il n’était pas le seul öazyskyan de l’équipage à avoir décidé de manger à l’auberge et ceux qui s’étaient vu recevoir leur plat tiraient tous la même tête ou presque ! Tarkan continua cependant de manger, car il avait faim et qu’il fallait bien qu’il se nourrisse, surtout après avoir entrepris un tel voyage ! Toutefois, le plaisir n’y était pas…

    Heureusement, la perspective des deux seviakyanes qu’il comptait aborder tout à l’heure, l’aidait a garder le moral.

    avatar
    Morgane PerivskyCapt'ain blue
    Capt'ain blue

    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Morgane Perivsky le Lun 19 Fév - 15:47

    Les dragons bleus débarquent à Sèvia

    Azel et Tarkan

    Tarkan ne cessait de provoquer son capitaine. Pourquoi cela ne la surprit pas ? Sans doute parce qu’il ne savait faire que cela. Le jour où il cesserait, la jeune femme s’inquièterait sans doute grandement pour sa santé mentale. En tout cas, elle ne fut pas ravie d’apprendre qu’il préférait la voir avec la chevelure rosée plutôt que d’être récompensé. Il méritait réellement la vengeance planifiée par son capitaine, voire encore plus que cela.

    D’ailleurs, son plan pourrait être mis à exécution prochainement : des filles venaient de prêter attention à Azel qui s’était endormi sur lui. Alors il comptait utiliser son successeur pour se payer du bon temps ? Dans ses rêves. S’il pensait qu’elle ne voyait pas venir ce genre de choses avec son expérience. Elle était la reine de ce genre de mise en scène. Il finirait bien par s’en rendre compte.

    L’esprit de la jeune femme se mit en ébullition afin de trouver une vengeance un rien plus rapide. Que pouvait-elle bien lui réserver ? En le voyant manger et se plaindre que son plat manquait de goût, une idée de génie lui vint à l’esprit. Elle hocha la tête et dit :

    « En fait, ils les servent fades afin que tous puissent les manger. Mais ils ont des épices pour donner du goût pour les étrangers. Je vais en chercher, vu qu’Azel ne va pas te lâcher. »

    Dit-elle d’une voix moqueuse avant de se lever et de se diriger vers le bar. Celui-ci était assez loin pour que leur conversation ne soit pas entendue de la table où se situait Tarkan. Elle demanda alors au barman une épice spéciale qui donnait énormément de goût mais qui avait aussi la propriété de donner une diarhée de tous les diables durant vingt-quatre heures. Enfin, si l’on ne prenait pas un ingrédient spécial avant. C’était important de le prendre avant car cela faisait un espèce de pansement. Après, rien n’arrêtait l’épice. Les habitants de Sèvia étaient forts...

    Morgane, pas totalement stupide, mangea discrètement et rapidement l’ingrédient miracle et ramena à table le pot d’épices.

    « Voilà, je vais m’en prendre aussi. C’est vrai que contrairement à chez toi, ça manque de goût. Si c’est fade pour moi, ça doit être insipide vu ce que vous mangez à Öazys. »

    Morgane saupoudra de quelques épices son plat avant de manger. Son plat qui était désormais relevé. Cela ne faisait aucun doute que le jeune homme savourait mieux son plat… Jusqu’à ce que dix minutes se soient écoulées. Au moins aurait-il le temps de rajouter encore et encore de l’épice, histoire d’avoir enfin le goût qu’il réclamait tant. Tout ceci allait être bien drôle. La jeune femme s’en félicitait d’avance. Elle avait hâte de voir sa tête changer d’expression et de couleur.

    « Alors, c’est meilleur n’est-ce pas ? »

    Demanda-t-elle tout en regardant Azel dormir. Ca ne devait pas être très confortable pour lui de dormir ainsi. Mais elle avait trop faim et ne voulait manquer le spectacle à venir pour rien au monde. Il n’y avait plus qu’à patienter.



    _________________


    avatar
    Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
    Emmerdeur professionnel

    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Tarkan Yami le Dim 4 Mar - 21:09

    Le capitaine Rosie le renseigna d’une bonne nouvelle : il y avait moyen d’épicer les plats ! Voilà qui était bon à savoir. Elle prit la peine d’aller les chercher elle-même. Tarkan apprécia de se faire servir, même s’il savait pertinemment bien que c’était surtout parce qu’Azel s’était endormi sur lui.
    En attendant, Tarkan patientait en jetant quelques coups d’œil discret aux jolies seviakyanes dont il imaginait déjà plusieurs scénarios pour les aborder. Il observa le gamin qui pesait son poids et se dit que même si cette fois, ce mouflet allait lui servir à quelque chose, il ne faudrait pas qu’il prenne l’habitude à se servir de lui comme d’un coussin. D’ailleurs, il ne paierait rien pour attendre. Bah quoi ? Une chose n’a pas forcément à voir avec l’autre !

    Un sourire se dessina sur le visage de Tarkan lorsque Morgane revint avec la fameuse épice dont elle se servit la première. Le jeune homme ne lésina pas sur la dose, mélangea le plat désormais épicé et goûta :

    - Ah oui, c’est carrément mieux !

    Et Tarkan d’attaquer son repas sacrément épicé sans se méfier, bien loin d’imaginer le vilain tour orchestré par le capitaine… Un autre membre de l’équipage, l’un des acteurs que Tarkan avait recruté pour faire croire à Morgane qu’ils étaient des hommes du gouvernement venus pour la capturer, avait vu l’öazyskyan aux cheveux blancs épicer son plat, vint demander à prendre la fameuse épice.

    - Et si refuse ?
    - Tu te fatigues jamais, hein ? Répliqua-t-il en faisant référence à sa manie de toujours embêter son monde en toute circonstance.
    - Question d’honneur. Conclut Tarkan en souriant narquoisement.

    Toutefois, le jeune homme partagea volontiers et l’épice tourna ainsi parmi les öazyskyans de l’équipage…

    Lorsqu’il eut terminé son plat, Tarkan acheva sa boisson et en redemanda. Il entamait sa deuxième boisson lorsqu’il fut saisit de sérieuses crampes à l’estomac et pris de bouffées de chaleur. Il s’épongea le front et les joues avec sa serviette. Dans un premier temps, il voulu attendre que cela passe, mais il finit par se lever brusquement et fonça vers la fosse d’aisance qu’il avait eu le temps de repérer.

    Peu à peu, les wc se remplirent. Visiblement, il n’était pas le seul à souffrir du même mal. Le plat était-il avarié ? En tout cas, il plaignait ceux qui n’avaient pas pu bénéficier d’un siège… L’auberge se transforma rapidement en un vrai merdier de va et viens entre les wc ! Les plaintes critiques concernant les plats que les victimes de cette farce du capitaine qualifiaient d’avariés allaient bon kwak !

    Tarkan pour sa part, se fichait pas mal des autres et pestait déjà à l’idée de devoir passer sa première nuit à Sèvia sur le trône ! Dire qu’il aurait pu la passer dans les bras de ces deux ravissantes sèviakyanes sinon l’une d’elle…

    Contenu sponsorisé

    Re: Les dragons bleus débarquent à Sèvia [Azel et Tarkan][clos]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 16 Aoû - 2:43