Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Morgane Perivsky le Mer 8 Nov - 11:38

Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse

Azel et Tarkan

Morgane et l’équipage des dragons bleus étaient enfin prêts. Pour le départ, la jeune femme avait fait en sorte de remettre ses tenues bleues habituelles et avait refait une teinture de sa chère et tendre couleur. Seulement, voilà, ce matin, en se regardant dans la classe, elle pâlit avant d’hurler :

« POULPY JE VAIS TE TUER ! »

Que se passait-il ? Visiblement il avait dû trouver amusant de changer sa teinture à un moment où elle s’occupait d’Azel… Et la voilà désormais avec les cheveux ROSES ! La couleur de la damnation, de la poisse, de la honte ! Il lui paierait cher, ça c’était certain ! C’est furieuse qu’elle sortit de la salle de bain, vêtue de ses vêtements bleus.

« Je te préviens, si des membres de l’équipage meurent aujourd’hui je t’en tiendrai pour responsable ! Le rose est la couleur qui attire la poisse. Je te préviens, si Dios nous tombe dessus ce sera TA faute. »

Rapidement, elle invita Azel à la suivre. Il avait désormais de beaux vêtements tout propres et sentait bon le savon. Il avait juste suffi de le motiver avec de la nourriture. Maintenant, l’avoir à ses côtés était comme se trimbaler avec un petit chiot mignon et qui sentait la vanille. Enfin, mignon en ce qui concernait Morgane. Le capitaine voyait bien que lui aussi en voulait à Tarkan. Pour cela, ils se comprenaient. D’ailleurs, elle parla au petit qu’elle avait adopté :

« Azel, tu as vu mes cheveux ? C’est la faute de Tarkan ! Il a été méchant avec moi ! Dis méchant Tarkan ! »

Le capitaine essayait de l’inciter à parler même pour prononcer un mot. A force de l’encourager, il finirait bien par dire quelques mots. Elle ne lâcherait rien d’ici là. Morgane prépara les dernières affaires et invita tout le monde à joindre l’expédition. Bien évidemment, tous remarquèrent sa chevelure. Elle ne manqua pas de dire haut et fort :

« Le premier qui fait une blague sur la couleur de mes cheveux aura un œil arraché, puis un doigt etc. Alors avançons en restant concentrés, merci. »

Morgane avait avec elle un sabre laser en plus de son troublon. Dans le désert, mieux valait être armé. Où avait-elle eu cela ? Mais, par cet idiot de gouverneur, évidemment ! Celui-ci distribuait nourriture et armes. Ça avait été presque trop facile. Cela compléta la collection déjà belle d’objets volés.

Une fois à dos de Kwak, Morgane et Azel prirent les devants.

« Nous avançons prudemment mais sûrement ! Quand le jour se couchera, nous planterons nos tentes et nous mettrons à l’abri des tempêtes de sable. »

Il n’y avait plus qu’à prier que les créatures ne soient pas trop nombreuses.

HRP [Les dragons bleus partent d'Öazys en J12 et emprunteront en premier la case J11]




_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
DiosAdmin
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Dios le Mer 8 Nov - 11:45

[Rien de notable en J11]

Dios n'est pas toujours présent, pour le moment il n'était pas dans la zone explorée par les dragons bleus. D'ailleurs nulle créature ne les attaqua en J11 soit dans les quatre premiers jours de voyage à dos de kwaks. Le début de l'aventure se passa donc sans encombre si l'on exclue la chaleur de plomb et les dunes de sable interminables.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Tarkan Yami le Jeu 9 Nov - 13:19

Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme tandis que la voix mélodieuse du Capitaine se fit entendre. Il su deviné au ton de sa voix qu’elle avait particulièrement apprécié sa surprise. Le Capitaine Brownie – Ah mais non, en fait ! Rosie, pardon ! – sorti de la salle de bain vêtue de bleu en arborant une magnifique chevelure rose. Il ne manquait plus que les paillettes et ça aurait été vraiment fabuleux ! Cette petite farce était d’autant plus réjouissante suite au coup bas qu’elle lui avait fait en lui assénant un violent coup de pied dans les parties sensibles qui constituaient la prunelle des yeux du dragueur invétéré qu’il était. Evidemment, il avait fait fort en faisant croire au Capitaine qu’il l’avait dénoncé au gouvernement et en y mêlant une bande d’acteurs des bas-quartiers qui avait rejoint l’équipage. Mais tout de même, il ne méritait pas de finir castrer pour autant ! Quel capitaine indigne !

- Le rose vous va pourtant si bien Captain Rosie !

Tarkan fut prévenu que s’il leur arrivait quelque mésaventure aujourd’hui, il en serait tenu pour responsable car cette couleur portait malheur. Morgane était donc vraiment du genre superstitieuse ? C’était une hypothèse qui méritait d’être vérifiée car elle pourrait s’avérer plutôt inspirante pour de prochaines fourberies.

Le capitaine voulu apprendre au gamin à dire “méchant Tarkan“. Sympa comme premiers mots ! Le jeune homme haussa les épaules et leva les yeux au ciel. Sincèrement, il ne comprenait même pas pourquoi elle perdait son temps avec ce môme !

Quand ils rejoignirent les autres membres de l’équipage après les derniers préparatifs, Morgane prit soin de préciser qu’elle ne tolèrerait aucune remarque concernant ses cheveux, menaçant d’arracher un membre à celui qui oserait s’y risquer. Tarkan préférait éviter de finir en petits morceaux, aussi s’abstiendrait-il d’émettre un nouveau commentaire… Pour le moment.

Le jeune homme vérifia qu’il avait bien son nouvel Aktech sur lui. Il s’agissait d’une arme fournie par le gouvernement à ceux qui avaient acceptés de partir en exploration. Si ce cher gouverneur savait que ce n’était pas pour réaliser les missions qu’il avait confié mais pour accomplir les objectifs qui animaient les pirates qu’il recherchait pourtant!... Cette ironie du sort amusait plutôt Tarkan désormais équipé d’un Aktech qui permettait de générer des explosions à distance. L’Aktech idéal pour Tarkan qui préférait nettement les combats à distances que ceux rapprochés.

Une fois à l’orée de l'Etat, ils purent monter leur Kwak. Autant dire tout de suite que ce fut loin d’être une partie de plaisir pour Tarkan qui n’avait pas cette espèce de fibre naturelle d’entente avec les animaux… C’est donc avec réticence que le jeune homme s’approcha du Kwak qui lui fut attribué. Le bipède fit mine de vouloir pincer le pirate qui fit un bond en arrière :

- Wooh là, doucement sale bête !

Tarkan tenta de grimper sur le dos de l’animal mais se fit pincer et éjecter. L’Öazyskyan atterri sur les fesses. Le jeune homme qui affichait un sourire crispé n’était pas certain de savoir quel était le pire dans cette situation : était-ce le fait de se faire maltraiter par un vulgaire piaf ou de devenir assurément la risée de l’équipage et pire encore du capitaine ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel PerivskySauvageon
Sauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Azel Perivsky le Dim 12 Nov - 16:00

Azel s'était contenté de poser un regard absent sur Morgane qui semblait furieuse. Bien sur Azel n'avait pas chercher à comprendre pourquoi. Beaucoup de choses lui échappaient dans la situation actuelle , à commencer par la raison pour laquelle la jeune femme arborait une couleur de cheveux différente de l'ancienne et qui lui sembla tellement peu naturelle. Il la dévisagea quelques secondes, bien indifférent au final. Il n'avait même pas écouté ce qu'elle avait dit et même si c'eut été le cas il n'aurait pas répété quoi que ce soit avec autant de facilité.

Peu importe ses lubies et ses couleurs de cheveux, Azel demeuraient toutefois collé à la jeune femme ou tout du moins à distance raisonnable. Quelque chose lui disait que c'était dans son intérêt. Cherchez pas, questions de mauvaises ondes. Le moment du départ arriva enfin. Départ où et pourquoi il ne savait pas. Cherchez pas, même si on lui avait dit il avait forcément pas écouté. Aussi prit-il cette nouvelle situation comme elle venait, comme toute les précédentes et si grimper sur une drôle de bestiole était une situation qu'il trouvait très étrange il s'en accommoda très bien.

Un pour qui ça ne fonctionnait pas aussi bien en revanche c'était le dénommé Tarkan dont la hargne n'avait pas plut à sa monture. Le gamin observa la scène d'un air faussement inintéressé, curieux de savoir si l'animal allait donner une bonne leçon à l'autre et lui faire ravaler ses paroles. Le moment qui suivit fut particulièrement jouissif et la situation fit naître un petit sourire en coin sur le visage habituellement inexpressif du gamin. Il s'en désintéressa toutefois bien vite. Tient qu'il se fasse picorer la langue ça lui apprendrait...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Morgane Perivsky le Mar 14 Nov - 10:30

Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse

Azel et Tarkan

Lorsque Morgane avait entendu Tarkan la surnommer capt’ain Rosie, elle s’était abstenue de répliquer quoique ce soit : ça lui aurait trop fait plaisir. Elle avait mis les choses au clair ensuite, avec tout l’équipage, c’est tout ce qui comptait. Alors que tout le monde semblait prêt à partir, Poulpy se fit remarquer. Pour une fois, cela ne semblait pas être de sa propre initiative. Lui et son kwak semblaient être en pleine querelle. Ce spectacle amusa tout le monde, Azel compris. Franchement, même le voleur aurait sans doute admis que cette situation était ridicule. Si le capitaine rit de bon coeur au début, elle essaya de prendre les choses en main.

« Tu as assez amusé la galerie Tarkan, dépêche-toi de grimper sur ce kwak. »

Visiblement il n’y avait pas d’harmonie entre l’oiseau et le poulpe. C’était ça de ne plus fréquenter son milieu naturel… Il se faisait attaquer même par les créatures apprivoisées. Si ce n’était pas malheureux ! Morgane voulait partir au plus vite et c’était finalement Tarkan qui retardait leur départ. Elle descendit de son kwak pour approcher celui de Tarkan. Elle lui tint le bec de ce dernier et lui passa un bandeau bleu autour. Cela éviterait qu’il se fasse pincer. Une fois de plus, le bleu sauvait la mise.

« Allez, grimpe. Nous n’avons plus une seconde à perdre ! »

Morgane guida la troupe en compagnie d’Azel. Ils avancèrent prudemment dans le désert. Fort heureusement pour eux, ces quatre premiers jours furent très calmes question affrontement. Par contre, la chaleur se faisait ressentir. Les nuits étaient difficiles et chaque jour était plus complexe à supporter, surtout pour certains membres de l’équipage. Morgane, elle, supportait assez bien la situation. Elle avait connu dès son plus jeune âge des conditions défavorables de vie. La piraterie consistait à s’adapter ou mourir.

Le capitaine jetait de réguliers coups d’oeil à ses hommes mais aussi à Azel. Il ne fallait pas que le petit lui fasse un malaise. Elle avait conseillé à tous de se servir de leur bandeau en guise de chapeau pour ceux qui n’en avaient pas. De même, elle demanda que tous se rationne en eau pour ne pas en manquer les jours suivants. Ces dunes semblaient être sans fin mais elle savait, grâce à sa boussole, qu’ils étaient sur la bonne route. Il leur faudrait être patients.

Début du cinquième jour, Morgane encourage les troupes et prit de nouveau la tête de l’expédition. Elle regarda Azel et lui demanda :

« Ca va ? »

Puis, quelques minutes plus tard, elle demanda à Tarkan :

« Et toi, Tarkan, tu t’en sors ? Tu as fait la paix avec ton kwak ? »

Le capitaine n’avait pu cacher l’air malicieux de sa question. Pourquoi se serait-elle gênée, d’ailleurs ?

HRP [Les dragons bleus partent de J11 et emprunteront ensuite la case I11]

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
DiosAdmin
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Dios le Mar 14 Nov - 10:41

[Rien de notable en I11]

Dios est toujours absent, l'équipage des dragons bleus peut donc progresser. Notez néanmoins qu'une tempête de sable va se déchaîner le 4e jour en I11, soit le 8e jour de voyage.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Tarkan Yami le Mer 15 Nov - 9:59

Ah si seulement cela avait pu être pour amuser la galerie ! Mais cette situation était loin d’avoir été provoquée volontairement par Tarkan qui était aux prises avec ce kwak au sale caractère ! La honte et le ridicule qu’engendrait cette situation atteignirent leur paroxysme lorsque le capitaine aux cheveux roses intervint pour y mettre un terme.

*La honte suprême ! Me faire rétamer par un stupide piaf au point de me faire aider par Captain Rosie !*

Autant dire que la pilule était dure à avaler. Tarkan détestait les animaux, mais cet épisode n’allait certainement pas résoudre ce différend qu’il avait avec les bêtes… Le capitaine avait attaché le bec de l’animal avec un ruban bleu, l’empêchant ainsi de pincer son cavalier. Morgane lui dit de grimper, soulignant qu’ils n’avaient plus une seconde à perdre.

- Ouais, bah t’as qu’à te plaindre au piaf ! Répliqua Tarkan de mauvaise humeur tandis qu’il grimpait sur le dos de l’animal qui commença à s’agiter.

*C’est qu’elle essaie de m’éjecter la sale bête !*

Tarkan tira sur les rênes de l’animal qui finit par se calmer. Le jeune homme esquissa un petit sourire satisfait. Non mais oh ! C’est pas un stupide piaf qui allait faire la loi non plus ! Après ce prélude au départ un peu mouvementé, l’aventure pu enfin commencer !

La journée s’écoula lentement. Si au début du voyage, les membres de l’équipage étaient motivés et bavardaient entre eux, le silence fini vite par s’installer ! Mais c’était sans compter sur les plaintes incessantes de Tarkan qui était bien décidé à faire savoir au petit peuple qu’il avait chaud, qu’il avait faim, qu’il avait soif, qu’il en avait marre, qu’il voulait savoir quand est-ce qu’ils s’arrêteraient et s’ils arriveraient bientôt.

N’avait-il pas signalé à Morgane qu’il n’était pas facile à vivre ? Si ce n’était pas le cas, il le lui avait au moins démontré à plusieurs reprises.

Étonnement, si Tarkan était le premier à se plaindre, il était pourtant le plus en forme le soir venu et il avait même pensé à amener un jeu de cartes qui permettait d’animer les soirées autour du feu. Et il fallait bien avouer qu’après une longue journée de voyage sous un soleil de plomb, cette ambiance ludique et détendue était la bienvenue ! Certains en profitaient même pour lancer des paris.

Le matin du cinquième jour, chacun enfourcha son kwak, Morgane demanda malicieusement à Tarkan s’il avait fait la paix avec son kwak.

- Il a surtout appris qui était le maître ! Rétorqua le jeune homme en montant sur l’animal qui ne manquait pas une occasion de tenter de le faire tomber ou de lui asséner un coup. Cependant, la méfiance de Tarkan vis-à-vis du fourbe animal lui permettait d’éviter certaines situations dont il se passait bien !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel PerivskySauvageon
Sauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Azel Perivsky le Mar 21 Nov - 18:20

Azel qui avait été bien calme au début du voyage avait bien vite déchanté face aux conditions qui étaient celles dans lesquelles ils avançaient. Pourtant il s'était montré silencieux, n'exprimant qu'à peine sa gêne face à la chaleur, bien sur ses traits étaient plus tendus et il lui arrivait de gigoter plus que nécessaire mais il était calme et gardait cette même obéissance qui était la sienne.

Au fil des jours la situation devenait de plus en plus inconfortable au point que lui de coutume si tactile se mit à fuir tout contact physique, grognant même à l'intention de Morgane qu'il avait pourtant collé dès le début. Il n'était pourtant jamais très loin et ne se faisait jamais prié pour grimper devant elle sur l'espèce de grand piaf qu'ils partageaient, son humeur était simplement à l'image du temps : Exécrable.

Alors qu'il lui avait semblé qu'ils avançaient depuis une éternité le gamin se vit demander si ça allait par Morgane. Le gamin hocha simplement la tête avant de se replonger dans sa bulle

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Re: Une tâche bleue et rose dans le désert, ça pue la poisse [Tarkan et Azel]

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum