avatar
    Johan EriksenPrince des glaces
    Prince des glaces

    Retrouver le fils Faervel [Ezekiel]

    Message par Johan Eriksen le Mer 8 Nov - 9:48

    Retrouver le fils Faervel

    Johan et Ezekiel

    La vie du prince était toujours plus chargée en mission. A la base, il était parti de son royaume pour enquêter sur tous les gardiens de Teren afin de voir si, eux aussi, avaient des difficultés. En effet, Ymir était assez faible et son état était si préoccupant que les créatures attaquaient de plus en plus près des murs de la ville. Le jeune homme avait entreprit de voyager pour voir s’ils étaient un cas isolés et, surtout, si les autres avaient ce problème. Si c’était le cas, avaient-ils trouvé une solution pour que leur population ne s’éteigne pas ?

    Ainsi, partant de l’endroit où il faisait sans doute le plus froid sur Teren, il avait entreprit un voyage très long et difficile à dos de Kwak. Le tout en compagnie de son fidèle familier, Lou. Cette petite dragonne future protectrice du royaume était encore bien trop jeune et faible pour que l’on puisse déjà compter sur elle. Alors, à la place, elle était restée auprès de celui qu’elle considérait sans doute comme son papa. Johan la chouchoutait et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, lui demandait souvent de se cacher plutôt que de combattre les créatures. Il n’aurait pas voulu la perdre lors d’un affrontement. Elle était plus à ses yeux une amie qu’un animal. C’était son amie et il ne voulait pas en faire une arme de guerre. Il ne l’avait pas secourue bébé pour qu’elle périsse devant ses yeux. Il ne l’aurait pas supporté.

    Le jeune homme avait bien assez souffert de la perte de sa sœur, Lina, à alors qu’elle n’avait que quatre ans. Plus jamais il ne voulait voir quelqu’un de cher périr devant lui. C’est aussi pour cela qu’il s’entraînait au combat, chaque jour, depuis ses huit ans. Etant le futur héritier du trône, ses parents en étaient fiers. Il devrait lui aussi se battre en première ligne à la moindre attaque de leur royaume. La famille royale d’Aïsty n’était en effet pas une famille royale qui se préoccupait juste de fixer des lois. Leur rôle premier était de défendre la cité, en se mettant à chaque fois en première ligne. S’ils étaient précieux, ils devaient montrer qu’ils ne sacrifiaient pas le peuple à l’ennemi et étaient bien là pour les protéger. Il allait de soi qu’ils avaient donc besoin de réelles capacités de combat. D’ailleurs, les plus faibles mourraient en général vers l’âge de dix ans, au plus tard, dans les crocs des créatures. Le destin de Lina aussi triste soit-il avait apparemment démontré qu’elle était trop faible pour régner. Enfin, jusqu’à ce que Johan la retrouve très récemment mais c’était encore une autre histoire.

    Celle qui nous intéresse est la petite péripétie qui s’était produite avant même que le jeune homme foule la terre d’Öazys. Il y a des années, alors qu’il se baladait à la lisière de l’immense forêt de Sèvia, tout près du désert. Alors qu’il chevauchait son kwak blanc, Johan repéra des silhouettes. Rapidement, le prince s’était approché, armé de son épée de ce qui semblait être un couple de soldats grièvement blessés. Il ne sut dire quelles créatures les avait attaqués et ce qu’il leur était arrivé. Mais il n’hésita pas à descendre de sa monture et à leur tendre rapidement une gourde d’eau. Il les emmena d’ailleurs jusqu’à l’ombre des arbres de Sèvia, à l’aide de son kwak.

    Rapidement, il analysa leurs blessures mais supposa qu’il ne pourrait jamais les amener à temps à Sèvia pour les sauver. Ils allaient mourir… Et, de ce qu’ils lui dirent, les leurs les avaient déjà laissé pour morts et avaient pris leurs biens les plus précieux, leurs armes. Cela révolta le prince.

    « Ne parlez plus, économisez vos forces. Je vais aller chercher des docteurs. Les médecins de Sèvia sont les meilleurs que je connaisse. Vous allez vous en sortir. »

    Ces dernières lui demandèrent de trouver leur fils Ezekiel Faervel à Öazys. Johan hocha la tête mais leur dit :

    « Je le ferai, mais s’il vous plait économisez vos forces. Reposez-vous, je vais vous transporter jusqu’à Sèvia et… »

    Le prince eut le désarroi de voir le couple périr devant ses yeux. Il prit leur pouls. C’était terminé. Pourtant, il les amena tout de mène jusqu’à Sèvia auprès des médecins, dans l’ultime espoir qu’ils puissent les aider. Ce ne fut pas le cas. On l’autorisa néanmoins à enterrer les dépouilles du couple dans le cimetière de Sèvia. Ils avaient pu lui donner leurs noms aussi eurent-ils des tombes non anonymes. Le prince, étant malheureusement très pris par ses fonctions et surtout par les attaques de son royaume. Il fut donc contraint de rentrer chez lui plutôt que de se rendre sur Öazys. Il comptait tenir sa promesse mais ne pouvait laisser son peuple mourir. Le garçon attendrait un peu.

    Retour au présent. Johan avait eu l’occasion de passer sur Öazys mais les péripéties entre les robots et Kin l’avait contraint à ne pas pousser ses recherches. Maintenant qu’il le pouvait, il était bien décidé à trouver ce fameux Ezekiel. En passant par des bâtiments administratifs, on avait fini par lui dire qu’il habitait dans les quartiers aisés de l’Etat. C’est donc là que Johan se rendit. Vêtu d’une cape qui cachait son épée, d’une capuche pour éviter que sa chevelure argentée ne se voie trop, il avança dans les rues. Lou, elle, était cachée dans sa cape. Sa petite bouille était blottie derrière la nuque de son meilleur ami.

    Le prince avança lorsqu’un visage l’interpela. Il avait clairement un air de ressemblance avec le fameux couple. Même si cela datait d’un moment, il en était certain. Johan n’oubliait pas les visages de ceux qu’il croisait. C’est donc après avoir enlevé sa capuche que le jeune homme demanda au garçon à la chevelure bleue.

    « Pardonnez-moi, ne seriez-vous pas monsieur Faervel ? Ezekiel Faervel ? »

    Il espérait ne pas se tromper et ne pas passer pour un imbécile. Le prince faisait face au jeune homme avec sérieux, comme à son habitude.


    InvitéInvité

    Re: Retrouver le fils Faervel [Ezekiel]

    Message par Invité le Mer 8 Nov - 13:21



    Ezekiel Faervel



       


       


       
       
    Retrouver le fils Faervel


       
    Feat. Johan Eriksen


       

       
      Voilà déjà quelques jours que les parents d'Ezekiel sont partis, et pas même un lapin pour avoir des nouvelles, peut-être des combats s'étaient abattus sur eux, où alors avaient-ils oublié leur fils. Dans tout les cas, le jeune homme avait besoin de ses parents, ils lui manquaient terriblement, et souvent, la gouvernante venait le consoler tant bien que mal. A vrai dire, nul n'aurait pu savoir qu'un tragique accident était survenu, si-ce-n'est les personnes sur place.

      Pendant des mois, Ezekiel était resté sans nouvelles, sans même un message de ses parents, ni même une nouvelle. Il s’avérait en fait, que l'escadron qui était parti avec ses parents, n'était pas revenu, et donc eux non-plus. Plusieurs hypothèses sont envisageables. Ils auraient pu être kidnappés, être enfermés comme prisonniers, tués, et toutes ces hypothèses pourraient être exactes, mais c'était en fait, toutes ces hypothèses étaient survenues dans ce même ordre.

      Après plusieurs jours de voyage à dos de Kwak, l'escadron avait fait halte dans une grotte, qui semblait relativement chaude, ou du moins tempérée. Une fois que tous s'étaient endormis, ils avaient été capturais par on-ne-sait-quoi -ou qui-, puis faits prisonniers pendant des jours durant. Après une idée brillante d'un des soldats de l'escadron, ils avaient réussi à s'en sortir. Finalement, plus ils s'approchaient de Sèvia, plus les effectifs diminuaient, car malheureusement, les rations d'eau venaient à manquer, à la fin, ne restaient que les parents Faervel, Marylise & Séraphin. Ils n'étaient plus qu'à quelques jours de voyage de Sèvia, quand ils furent attaqués, leur santé déjà bien affaiblies, ils ne purent survivre bien longtemps.

      Quelques instant avant leur dernier souffle, ils firent connaissance, -si l'on puis dire- avec un homme aux cheveux d'argent, il n'était surement pas du coin, pas du désert chaud dans tout les cas. Ils lui tinrent leurs dernières volontés, qui étaient en faveur de leur fils, qu'il sache ce qu'il leur était arrivé, et où il pourrait retrouver leurs dépouilles. Alors que celui-ci n'était encore qu'une adolescent, il devra gérer sa vie, seul.

    Retour au présent :
      Cela fait maintenant bientôt quelques années que Ezekiel n'a plus de nouvelle de ses parents, il pensait bien qu'il ne les retrouverais jamais, peut-être avaient-ils décidé de ne plus donner signe de vie, pour vivre ailleurs ? Et puis voilà un homme encapuchonné qui interpelle le jeune-homme .

    -Pardonnez-moi, ne seriez-vous pas monsieur Faervel ? Ezekiel Faervel ?

      Le jeune homme semblais stupéfait, qui pouvait bien être cet homme, un malfrat ? Un voleur ? quelqu'un qui lui voudrait du mal ? un admirateur ? Il n'en savait rien, mais avant même de répondre, il avait mis sa main dans sa poche arrière de pantalon, prêt à dégainer un couteau qu'il gardait toujours par mesure de précaution.

    -Qui êtes-vous, que me voulez-vous ? Nous ne nous sommes jamais rencontrés et votre visage ne me semble pas familier !

      Son interlocuteur semblait entrouvrir les lèvres, comme pour parler, quand le jeune-homme dégaina son couteau à cran d'arrêt, prêt à bondir.


       

       
       
    ©️Codage by Littleelda from Never Utopia

       
    avatar
    Johan EriksenPrince des glaces
    Prince des glaces

    Re: Retrouver le fils Faervel [Ezekiel]

    Message par Johan Eriksen le Mer 8 Nov - 15:14

    Retrouver le fils Faervel

    Johan et Ezekiel

    L’homme était sur la défensive, tellement qu’il dégaina un couteau. C’est qu’ils étaient violents dans cet Etat. On demande l’identité et on veut vous poignarder ? S’il avait essayé il aurait vite été calmé… Mais Johan n’était pas du genre à renchérir inutilement. Il ne s’énerverait pas, ne sortirait pas épée ni n’utiliserait son Aktech’ de gel. Il resterait pacifique. Il leva donc les mains, montrant ainsi qu’il n’avait nullement l’intention d’attaquer et dit d’une voix calme :

    « Je vous prie de bien vouloir vous calmer, monsieur. Je ne vous ai pas agressé que je sache. Je comprends que nous n’ayons pas encore eu l’occasion de nous rencontrer mais poignardez-vous tous ceux qui vous adresse la parole pour ce seul motif ? »

    Le prince essayait de soulever simplement la réaction clairement exagérée de son interlocuteur. Décidément, ce n’était pas un lieu pour lui. Déjà, il faisait trop chaud pour être vraiment bien, ensuite le gouvernement faisait des coups en douce en trahissant ses engagements, enfin les habitants étaient visiblement des psychopathes. Pourquoi était-il venu déjà ? Pour parler à ce gars de ses parents. Si le couple avait eu l’air assez sympathique, il n’en était rien de leur fils. Franchement, il ne lui donnait pas envie de discuter. Chez lui, chacun était courtois avec les autres, l’entraide existait et d’ailleurs il n’y avait pas réellement de différence entre riches et pauvres. Alors les inégalités, le vol, tout ça n’existait pas. Johan n’imaginait même pas que l’on puisse être stressé sur un tel sujet. Si quelqu’un avait faim ou voulait quelque chose, chez lui on se débrouillait pour qu’il l’ait. Chacun était raisonnable et aidait l’autre. A croire que la chaleur faisait dérailler les Öazykyans.

    Dans tous les cas, il avait fait une promesse et comptait bien la tenir. Tant pis pour cet accueil glacial.

    « Je suis juste venu tenir une promesse que j’ai faite à Marylise et Séraphin Faeverl. Ils m’avaient demandé de vous trouver. J'avoue ne pas m'être attendu à un tel accueil. »

    En rester là aurait été cruel. Sans doute le garçon avait des tas d’interrogations. Cette révélation adoucirait peut-être la situation… Ou il l’attaquerait en croyant qu’il était responsable de leur sort ? Franchement, il s’attendait au pire. Au moins de ses gestes, il serait prêt à utiliser le pommeau de son épée pour l’arrêter. Le but n’était pas de blesser des citoyens et encore moins de passer dans un affrontement. Johan tuait les créatures, les ennemis de son royaume. Jamais il ne ferait cela à un citoyen, même d’une autre contrée.

    « J’aurais aimé faire plus vite, malheureusement j’ai des contraintes politiques et autres qui m’ont retenu jusqu’ici. Mais me voici, je tiens toujours mes promesses. »

    Et il espérait ne pas regretter l’avoir fait. Dans tous les cas, il était un homme droit et juste. Au moins n’aurait-il plus cela sur la conscience et il pourrait oublier cette histoire. Des aventuriers qui périssaient dans le désert, ce n’était pas vraiment exceptionnel. Teren était un monde hostile où il était assez rare de vivre vieux surtout lorsque l’on combattait régulièrement des créatures.

    Le prince attendit la réaction de l’autre pour voir s’il voudrait discuter dans un endroit plus tranquille.


    InvitéInvité

    Re: Retrouver le fils Faervel [Ezekiel]

    Message par Invité le Jeu 9 Nov - 13:03



    Ezekiel Faervel



     


     


       
       
    Retrouver le fils Faervel


       
    Feat. Johan Eriksen


     

       
      Voilà déjà quelques secondes que son interlocuteur avait parlé, Ezekiel, lui ne savait que trop peu comment s'excuser, non il n'était pas un voleur ou un quelconque individu qui pourrait s'en prendre à lui, d'une quelconque façon; Mais juste un messager qu'il aurait pu attendre encore des années, ou alors ne jamais voir d'ailleurs.

    -Oh, veuillez m'excuser, par ici, j'ai l'habitude que l'on m'agresse pour me voler, ou pour me blesser, et le fait que vous soyez encapuchonné n'a pas arrangé les choses. Alors comme ça vous avez croisé et vu mes parents. Ils vont bien j’espère ? Pourquoi ne m'ont ils pas donné de nouvelles par eux-mêmes ? J'ai eu vent qu'ils avaient une nouvelle demeure, mais pas d'autres informations.

      Ezekiel, pour se faire pardonner, invita Johan, à le suivre chez lui, ce n'était qu'à quelques pas de là, et la riche maison semblait bien plus accueillante que la rue dans laquelle ils étaient auparavant.

    -Entrez, je vous prie, et encore pardon pour cet accueil des plus irrespectueux.

      Avant ses belles paroles, il avait bien entendu présenté son iris au système de sécurité pour déverrouiller la porte. Enfin, il avait présenté son empreinte digitale, et n'avait eu à prononcer qu'un mot pour que la reconnaissance vocale sois le dernier verrou.
      Il fit signe à l'homme de le suivre, ils arrivèrent donc dans le salon, qui était très moderne et assez basé tout de même sur l'univers Steampunk. C'était quelque chose qu'il adorait. Alors, il prit place sur le canapé, avant de ce relever de ci tôt, pour dire:

    -Vous voulez boire quelque chose ? peut-être un soda, une limonade ? une simple eau ?

      Le familier d'Ezekiel vint ce joindre à eux, et il ne se fit prier pour ressentir une autre présence, cachée, éventuellement malveillante, alors il se fit comprendre à son maître.

    -Est-ce un familier que vous cachez sous votre cape ? car le miens l'a senti, et je pense qu'ils pourraient faire ami-ami ?
       

       
     
    ©️Codage by Littleelda from Never Utopia

       
    avatar
    Johan EriksenPrince des glaces
    Prince des glaces

    Re: Retrouver le fils Faervel [Ezekiel]

    Message par Johan Eriksen le Jeu 9 Nov - 16:20

    Retrouver le fils Faervel

    Johan et Ezekiel

    Alors comme ça il était habitué d’être agressé ? C’était un peu triste d’entendre cela. Sa capuche l’avait induit en erreur. Pourtant, il aurait dû se détendre en voyant qu’il l’avait retirée avant de lui parler. Ce n’était pas comme s’il avait voulu dissimuler son identité même à lui. Mais bon, tout le monde pouvait se tromper. Le principal était de voir qu’il changea d’attitude du tout au tout. Cette personne sur la défensive s’avéra être un jeune homme plutôt gentil. Par contre, lorsqu’il demanda comment allaient ses parents, le prince se sentit mal. N’était-il pas du tout au courant de la réalité des choses ? C’était une situation bien délicate. Mieux valait qu’il lui en parle calmement, entre quatre yeux. Cela tombait bien : Ezekiel lui proposa de le suivre chez lui pour se faire pardonner. Le prince opina du chef et le suivit. C’était une demeure des plus agréables, bien plus aisée que celle de Rey. La pauvre n’avait pas eu de chance. Mais maintenant elle était sur Crystal Mill, sa vie n’en serait que meilleure. D’ailleurs il faudrait qu’il pense à lui acheter un petit cadeau d’ici son retour.

    Mais revenons-en au sujet principal. Le jeune homme s’excusa, l’épéiste secoua la tête.

    « Ne vous en faites pas, les quiproquos peuvent arriver à tout le monde. »

    Johan suivit Ezekiel jusqu’au salon moderne au style steampunk tout à fait sympathique. Cela lui fit un peu penser à Crystal Mill. Le jeune homme aurait sans doute aimé la ville. Encore une fois, ils n’étaient pas là pour discuter banalités. L’homme à la chevelure d’argent devait lui délivrer les informations en sa possession. Johan s’assit sur le canapé lorsqu’il eut la permission de le faire. L’autre lui proposa de boire. Il hocha la tête.

    « Je veux bien un verre d’eau s’il vous plait, c’est très aimable de votre part. »

    Il avait très vite chaud alors il avait besoin de quelque chose de vraiment désaltérant. Ce verre lui ferait le plus grand bien. Un familier arriva et sembla communiquer avec Ezekiel. Ce dernier demanda s’il en avait un caché sous sa cape car l’autre l’avait senti. Apparemment, il aurait voulu qu’ils fassent connaissance. Johan n’était pas contre, surtout que Lou n’était pas du genre farouche. Elle jouait facilement avec tout. Le prince ouvrit doucement sa cape et dit doucement :

    « Oui, je la laisse à l’abri des regards. Je ne veux qu’il ne lui arrive rien… Allez, tu peux sortir doucement Lou. Il y a quelqu’un qui voudrait te voir. »

    Soudainement, une petite tête gelée fit son apparition. Ses gros yeux bleus fixèrent l’autre familier. Johan n’eut pas à dire à Lou de ne pas toucher physiquement l’autre. Il sentait bien qu’ils n’étaient pas du même élément. Cela dit, la petite dragonne s’amusa à voler autour de l’autre familier. Le prince faisait confiance en Lou : elle ne ferait pas de bêtise. Il pouvait donc se concentrer sur ce qui l’avait amené ici.

    « Monsieur Faervel, je vais revenir à ce qui m’amène ici. Asseyez-vous, je pense que cela sera préférable pour ce que j’ai à vous annoncer. »

    Il marqua une pause, laissant le temps à Ezekiel d’agir en conséquence puis poursuivit très sérieusement :

    « Je ne sais malheureusement pas énormément de choses sur vos parents si ce n’est qu’ils avaient été attaqués peu avant que je les trouve dans le désert. Ils étaient seuls, je les ai porté jusqu’à Sèvia mais il était trop tard… Je suis sincèrement désolé, monsieur Faeverl, mais vos parents nous ont quittés. J’ai enterré leurs dépouilles au cimetière de Sèvia. »

    C’était terrible à annoncer. Il était réellement désolé, cela se voyait à son expression. D’ailleurs, Lou cessa de jouer et vint se lover contre la joue de son ami comme pour le réconforter.


    Contenu sponsorisé

    Re: Retrouver le fils Faervel [Ezekiel]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 23:25