Problème de chien errant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Sam 30 Sep - 23:13

Nouvelle journée, nouveau lieu.

Azel se traîna lentement dans une ruelle qu'il lui semblait n'avoir encore pas visitée ce soir là, encore qu'il lui sembla en avoir arpentée des milliers aujourd'hui. Le gamin était affamé et bien en peine de trouver quoique ce soit de nourrissant à se mettre sous la dent, à croire que d'un coup d'un seul le monde entier se soit décidé à ne plus jeter le moindre déchet comestible dans un rayon de plusieurs kilomètres.

Les pieds nus de l'enfant frappaient le sol de manière inégale alors que sa blessure le faisait encore souffrir. Blessure qu'il avait récoltée une soirée comme celle-ci, cherchant à apaiser sa faim il avait cru pouvoir s'en prendre à quelque bestiole errante, laquelle avait puni son affront en enfonçant ses crocs pointus dans sa cheville. Par chance elle s'était contentée de cet avertissement, laissant le gamin relativement indemne bien que quelque peu handicapé. Fini tout espoir de commettre quelconque larcin afin d'assurer sa survie. Lui qui n'était déjà pas spécialement doué malgré des facilités à se faire discret était à présent devenu on ne peut plus gauche et maladroit. Le voilà forcé de se cantonner aux poubelles, lesquelles en plus d'être particulièrement répugnantes ne recelaient que rarement quelconque merveille. En clair, Azel crevait la dalle...

Le gamin plongea les mains dans les ordures en fronçant le bout du nez dans une moue dégoûtée. Il avait beau arborer un parfum qui n'avait rien à envier à celui des déchets il n'appréciait pas vraiment le fumet des poubelles. Il tenta d'ignorer l'horrible sensation sur ses mains sur lesquelles s'attardait quelconque matière visqueuse quand un bruit le fit se retourner brutalement. Dans la pénombre l'enfant était bien incapable de discerner quoi que ce soit, pas plus que tenter de décrypter les odeurs portée par une éventuelle brise avec ses faibles sens ne soit efficace.

Le petit se redressa de toute sa taille en poussant un grognement venu du fond de sa gorge, malheureusement, l'intrus, bien loin de se laisser impressionner sembla s'avancer vers lui. Le petit se recula vivement, heurtant dans sa manœuvre la poubelle qui rencontra le sol dans un fracas assourdissant. Le petit bien qu'effrayé tenta de se grandir quelque peu. Le corps raidit, le regard fixe il laissa un nouveau grognement s'échapper de sa gorge.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Dim 1 Oct - 0:31

Problème de chien errant

Azel

Le capitaine Perivsky était passée en mode incognito. Sa chevelure bleue avait été teinte en brune, ses vêtements étaient noirs bien qu’avait de très légères touches de bleues, ses yeux étaient marrons grâce à des lentilles. Bref, l'insipidité de son apparence était irréfutable, comme l’aurait si bien fait remarquer Tarkan. La jeune femme continuait d’essayer de recruter de nouveaux membres tout en volant de la monnaie aux passants. Il fallait bien se financer et puis augmenter le trésor des dragons bleus ! Ce n’était pas parce qu’elle était incognito qu’elle comptait soudainement devenir une sainte et attendre les bras croisés. C’était bien mal la connaître !

Morgane arpentait tranquillement les rues après avoir chipé quelques provisions au souk. Il fallait bien prendre de quoi tenir les voyages à venir. Elle avait chipé tout ce qui était conservable malgré la chaleur et transportable à dos de Kwak. Elle n’avait pas oublié de prendre des draps pour se protéger de la chaleur et quelques accessoires utiles pour se rafraîchir. Bien évidemment, elle n’avait rien acheté de tout cela.  Le capitaine s'apprêtait à doucement rentrer vers le domicile de son seul réel compagnon de route quand une vision la perturba. Elle remarqua un gamin, visiblement blessé à la cheville en train de fouiller les ordures. Il ne semblait pas bien en forme et, franchement, il lui faisait de la peine.

Si de nombreux pirates étaient des êtres sans coeur, ce n’était clairement pas le cas de Morgane. La raison première de ses larcins était de récupérer assez de richesse pour aider les siens à vivre convenablement. Elle savait ce que c’était de vivre dans la misère et ne souhaitait cela à personne. En quelque sorte elle essayait d’équilibrer les choses à sa manière et visait toujours ceux qui avaient les moyens.

La jeune femme avança doucement vers l’enfant. Elle devait sembler imposante, déjà qu’elle dépassait Tarkan de quelques centimètres avec ses talons alors ce petit bout… La jeune femme l’entendit grogner et sourit malicieusement. Elle dit alors d’un air malicieux :

« Au lieu de grogner, attrape ! »

Dit-elle avant de lui lancer une pomme qu’elle avait chipé. Pour le coup, elle n’en avait pris que cinq. Ce n’était pas pour le voyage mais pour sa consommation avant le départ. Elle pouvait bien partager. Cela dit, le capitaine ne lui avait pas donné en main propre vu que l’autre grognait. Elle n’avait pas spécialement envie de se faire manger la main ! Ne riez pas, on ne sait jamais ! Des tas de choses improbables lui étaient arrivées, elle s’attendait à absolument tout devenant des autres.

« N’aie pas peur, je viens en amie. Tu as l’air d’avoir faim et j’ai de quoi t’aider si tu veux. »

Elle laissa quelques secondes s’écouler avant d’ajouter :

« Je m’appelle Morgane et toi ? »  

Nul besoin de lui cacher son prénom. Mais bon, peut-être que l’enfant ne répondrait pas. Elle verrait bien et s’adapterait si besoin.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Dim 1 Oct - 16:23

Le gamin ne pouvait reculer davantage alors qu'une silhouette qu'il identifia rapidement comme étant celle d'une femme aux cheveux bruns lui apparut. Le petit garçon balaya la ruelle de ses yeux écarquillés par la peur, essayant de se reculer encore davantage alors que son dos était déjà collé au mur qui se trouvait derrière lui. Le petit continuait d'essayer de se faire menaçant, quand bien même rien de ce qu'il tenta ne sembla avoir prise sur l'autre qui n'avait au moins pas trop approché, ne prêtant aucune attention à ses paroles, l'enfant sursauta alors que la brune envoyait quelque chose dans sa direction.

Quelque peu paniqué l'enfant se déroba sur le côté gauche, se sachant incapable de reculer davantage. Quelque chose avait atterrit non loin de lui. Il prit quelques secondes pour observer et identifier le projectile qui lui avait été envoyé avant de reconnaître une pomme. Aussitôt le gamin se jeta dessus en grognant de plus belle comme si on allait lui arracher le fruit. Le gamin planta ses crocs dedans à une allure telle qu'il était étonnant qu'il ne s'étouffa pas avec l'un des morceaux qu'il avalait. Malheureusement le repas fut trop vite avalé et le petit jeta un regard implorant à la femme qu'il fuyait à peine quelques secondes plus tôt, dardant son regard sur ses mains comme si elle allait faire apparaître quelque autre met dans ses mains. S'il n'en fut rien l'autre avait reprit la parole. Azel la dévisagea silencieusement, le visage dépourvu d'expression malgré sa tourmente intérieure, elle disait pouvoir l'aider mais il en fallait plus pour convaincre le gosse qui avança malgré tout d'un pas, presque sans s'en rendre compte. Ignorant la question de la dénommée Morgane qui l'interrogeait quant à son prénom, le petit continuait de fixer ses mains comme hypnotisé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Dim 1 Oct - 21:17

Problème de chien errant

Azel

Morgane avait vraiment mal au cœur concernant le pauvre enfant qui s’était jeté sur la pomme avant de l’engloutir. Voilà maintenant que l’enfant l’implorait du regard. On aurait dit un bébé canidé de feu perdu. La jeune femme soupira : visiblement parler n’était pas son fort. Peut-être ne fonctionnait-il que par grognement. Le capitaine approcha de l’enfant doucement en sortant une autre pomme de sa veste.

« Tu as faim pas vrai ? Allez, mange ! »

Dit-elle en lui tendant le fruit pour qu’il lui prenne. Elle s’attendait à se faire arracher le bras au passage : ce petit bout semblait très vif et brutal dans ses gestes. Depuis combien de temps errait-il seul en recherche de nourriture ? Etait-il vraiment seul ? Elle devait s’en assurer même s’il serait compliqué d’obtenir de réelles réponses s’il ne savait pas parler.

Quoiqu’il en soit, le capitaine des dragons bleus ne laisserait pas un enfant mourir de faim seul dans les rues. Elle ne pouvait secourir chaque malheureux qu’elle croisait mais les enfants étaient quelque chose de sacré. La brune sortit ses trois autres pommes et les lui tendit lorsqu’il eut terminé de manger la seconde pomme.

« Tiens, je te les donne toutes. Ça va te faire du bien. »

Elle posa son regard faussement bruni dans le sien et lui demanda :

« Tu es tout seul ? »

Le capitaine avait besoin de savoir la situation de ce petit. Son regard fut de nouveau attiré vers la blessure et elle ne put s’empêcher d’avoir envie d’intervenir. Si personne ne faisait rien, cette plaie s’infecterait si ce n’était pas déjà le cas et le petit finirait amputé. Ça aurait été sacrément regrettable. Tarkan allait sans doute râler s’il la voyait débarquer avec un enfant mais elle n’en avait rien à faire ! Elle était le capitaine et s’il n’était pas content, c’était le même prix. Morgane avait envie d’aider cet enfant. Elle ne savait si c’était un instinct maternel jusqu’ici caché qui venait de se manifester à elle… Mais elle aiderait ce petit et comptait le couver et le protéger, s’il était vraiment seul et abandonné. Sans doute n’était-elle pas la personne avec le risque le moins élevé de mort subite mais au moins était-elle volontaire. Peut-être ferait-elle mieux de le confier à un orphelinat ? Elle s’était retrouvée dans son enfance dans un de ces endroits, à cause du gouvernement. Heureusement elle avait pu s’en échapper. Les gens ne voulaient pas vraiment leur bonheur et elle avait bien mieux profité de sa vie dangereuse de pirates plutôt que celle sécurisée des orphelinats froids. Etre entouré d’étrangers n’était pas pour elle. Peut-être en serait-il de même pour ce petit. Dans tous les cas, elle lui laisserait le choix le moment venu.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Dim 1 Oct - 22:21

Le gamin gardait un oeil méfiant sur la brune tandis qu'en sont fort intérieur il continuait à la supplier muettement de lui donner plus encore à manger. Son voeu fut exaucé alors que la jeune femme lui tendait une autre pomme qu'elle garda toutefois en main. L'enfant resta dans un premier temps immobile à fixer le fruit avec l'expression la plus malheureuse de son répertoire facial. Quand il lui apparut que l'autre avait réellement l'intention de garder l'aliment dans sa main le petit s'enhardit toutefois assez pour s'approcher jusqu'à attraper le fruit de son bras le plus tendu possible afin de garder une distance qui lui sembla plus raisonnable.

La seconde pomme connut le même sort que la première, quoique dévorée peut-être un peu moins rapidement. Alors que l'enfant n'osait même pas espérer obtenir quelque chose d'autre que les deux fruits qui lui avaient été offerts, voilà que la brune lui en donnait maintenant trois autres. Même l'impassibilité coutumière du petit n'y résista pas et une seconde l'enfant laissa un mélange d'émotions incertaines brouiller ses traits avant que son visage redevienne neutre et rigide et qu'il s'attaque au reste de son repas avec plus de calme toutefois, son estomac commençant à se sentir bien plus plein qu'il ne l'avait été ces trois derniers mois. Sa faim apaisée, l'enfant posa un regard plus détendu sur celle qui venait d'une certaine manière de reculer la fin de sa misérable existence.

Alors que l'enfant qui n'était sans doute pas le plus reconnaissant au monde songeait à s'éloigner à présent, voilà que la dénommée Morgane lui demandait s'il était seul. Par réflexe le petit balaya les lieux comme si quelqu'un allait soudainement venir le chercher mais il était bien tout seul. Le petit hocha la tête en guise de réponse, seul signe venant trahir qu'il comprenait ce qu'on lui disait.

L'enfant poussa un long soupir alors que son estomac trop rempli commençait à avoir raison de sa belle énergie et qu'il se sentait somnolent, quoique suffisamment vif et alerte pour réagir si soudainement l'autre faisait tomber les masques et se mettait à l'attaquer. Timidement il s'approcha jusqu'à être assez prêt pour appuyer sa tête sur la jambe de l'autre. Sa façon à lui de dire merci ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Lun 2 Oct - 15:31

Problème de chien errant

Azel

Le petit sembla se régaler du repas qu’elle lui avait fourni et presque reconnaissant. Morgane n’était pas la spécialiste de l’interprétation du visage mais le petit n’avait pas l’air contrarié. Il hocha la tête lorsqu’elle lui demanda s’il était seul. Puis il poussa un long soupire avant d’appuyer sa tête sur la jambe du capitaine. La jeune femme sourit et s’accroupit pour pouvoir le regarder dans les yeux. Elle était contente de l’aider mais devait encore beaucoup faire pour qu’il soit vraiment bien.

Le capitaine refusait habituellement de se mêler de la vie d’enfants de moins de seize ans mais s’il était abandonné et affamé, il mourrait sans elle. Peut-être était-ce un esclave évadé ? Elle n’en savait rien. Peut-être s’était-il enfui d’un orphelinat ? C’était peu probable. Sans doute aurait-il été récupéré depuis longtemps. Morgane devait-elle mener une enquête ? Elle n’était pas un détective mais un pirate. Elle fixa le petit bout et lui dit :

« Tu viens avec moi ? Je voudrai soigner ta blessure. »

Dit-elle en lui montrant sa cheville.

« Si on ne fait rien, tu vas beaucoup souffrir. Je m’y connais, tu peux me croire. »

Morgane se releva et tendit la main au petit.

« Viens avec moi, ne t’inquiètes pas : je vais te protéger. Le premier qui te touche, je le frappe. »

Dit-elle en lui adressant un clin d’œil. Elle le pensait sincèrement. Ce petit avait visiblement besoin d’aide et elle comptait être celle qui l’aiderait à affronter la vie. Cela lui donnerait une bonne raison de plus d’être exemplaire lors de ses voyages. Cette fois elle ne voulait voir mourir personne d’autres. Si elle l’emmenait avec elle, il resterait toujours bien à l’abri et derrière elle. Elle comptait être en permanence avec lui.  Bien sûr, elle lui apprendrait des choses ou essayerait pour qu’il sache se débrouiller un minimum seul si jamais elle devait absolument le laisser ou si on l’attaquait.

Il refusa sa main, Morgane haussa les épaules et lui dit :

« Fais ce que tu veux mais tu peux venir avec moi, si tu en as envie. J’y vais. »

Est-ce que faire celle qui s’en allait aller fonctionner ? Elle l’espérait. Après elle n’allait pas non plus le kidnapper. Il restait de faire ce que bon lui semblait. Morgane se dirigea en sifflotant vers l’appartement de Tarkan. Elle tourna de temps en temps la tête pour voir si le petit la suivait, ce qui avait l’air d’être le cas.

Morgane entra dans l’appartement et fit signe au petit d’entrer. Elle laissa la porte ouverte et alla chercher de quoi nettoyer la plaie du petit dans la salle de bain de son matelot. Une fois qu’elle eut trouvé ce qui pourrait l’aider, elle l’invita à se rapprocher.

« Viens, je vais soigner ta blessure. »

Peut-être allait-il se plaindre et l’attaquer ? Elle verrait bien. Dans tous les cas, il avait besoin d’aide et elle l’aiderait. Sa petite bouille lui faisait penser à un de ses anciens matelots. Azel ne parlait pas beaucoup mais avait toujours eu un comportement assez impulsif, sauvage. Bon, par contre il était barbu et corpulent. Niveau gabarit, ils étaient très éloignés.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Lun 2 Oct - 17:35

Le petit fronça les sourcils en dévisageant la jeune femme qui s'était accroupie et le fixait à présent. L'enfant n'aimait pas vraiment les regards trop insistants, lesquels étaient souvent source d'attaque imminente ou de problèmes de ce qu'il avait pu en constater. Il s'agita légèrement, tentait un bref mouvement vers l'arrière comme pour se dérober aux intentions de la dénommée Morgane qui avait bien vite reprit la parole pour proposer de soigner sa cheville.

L'enfant baissa le regard sur sa blessure. Il comprenait très bien le mot "soigner", lequel avait une dimension positive à ses oreilles, quand bien même il n'eut pas reçut beaucoup de soins ces derniers temps et qu'il eut presque oublié de quoi il s'agissait. Il fixa la main que lui tendait la jeune femme avec un regard des plus circonspect. S'en saisir ? Et puis quoi encore ? Il se recula d'un mouvement vif en poussant un glapissement entre grognement et grommellement tout en affichant une petite moue indignée des plus risibles.

Toutefois l'enfant ne tenta pas de s'enfuir, il demeurait curieux de cette étrange jeune femme qui lui parlait avec douceur et alors qu'elle s'éloignait il lui emboîta le pas tout en gardant un à deux mètres entre tout deux.

Ce n'était pas la première fois que l'enfant suivait quelqu'un le long des rues, il se prêtait souvent à tel exercice, bien qu'il ne se laissa au final jamais attraper. Blessé certes mais néanmoins toujours très vif, la plupart des gens l'ignoraient de toute façon, personne n'ayant vraiment envie de contempler de trop prêt la misère. Alors que la jeune femme s'était engouffrée dans un appartement le petit avait marqué une pause, guère rassuré à l'idée de se laisser emprisonner entre quatre murs, toutefois quand celle-ci avait disparue de sa vue la curiosité avait été plus forte et il s'était engouffré dans les lieux avec toutefois une position basse trahissant son inquiétude. Cependant quand la jeune femme lui demanda d'approcher pour se laisser soigner, le gamin s'approcha avec une docilité mécanique qui trahissait bien combien il était habitué à obéir aux ordres sans même les discuter. Il alla s'asseoir face à la jeune femme, le regard fixe et vide comme s'il était dans sa bulle.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Lun 2 Oct - 21:11

Problème de chien errant

Azel

Morgane fut heureuse de voir que le petit entra et surtout obéit quand elle lui demanda de venir. Il semblait prêt à ce qu’elle s’occupe de lui. La jeune femme le prévint que ça risquait de faire mal mais qu’elle devait nettoyer la plaie pour qu’elle ne s’infecte pas. Elle fit le nécessaire pour nettoyer la plaie et laissa à l’air : c’était le mieux pour que la plaie cicatrise bien. Il faudrait juste veiller à ce que le petit ne se roule pas sur le sol tel un animal sauvage. Et si elle voyait qu’il était vraiment intenable, elle désinfectera une autre fois et banderait le plus. Mais il valait mieux donner une chance à la plaie de connaître un peu l’air. Consciente d’avoir dû appuyer sur la plaie, ce qui avait dû le faire souffrir, elle dit d’une voix désolée au petit.

« Voilà. Désolée si je t’ai fait mal. Au moins tu devrais aller mieux maintenant. »

Notez qu’il n’avait pas fait de manière contrairement à certains de ses anciens matelots. Lui n’était pas une petite nature. C’était déjà bon signe, si jamais il était amené à rester. Il saurait au moins supporter la douleur sans couiner comme une fillette. Morgane n’était pas très amie avec les pleurnicheurs.

La jeune femme sourit au petit et alla chercher un de ses foulards bleu pour le lui mettre en bandana autour du cou. Son sourire s’élargit alors qu’elle lui dit d’un air très solennel :

« Si ça te va, je vais t’appeler Azel ! Azel, membre des dragons bleus dont je suis la capitaine. En tant que membre des dragons bleus, tu dois porter quelque chose de bleu. Ce bandeau fera l’affaire. Ca te va, Azel ? »

La jeune femme attendit de voir si le nom qu’elle lui avait donné pouvait lui convenir ou pas. Si ça se trouvait il allait détester et elle devrait changer pour un autre prénom. Peut-être même qu’il refuserait de rejoindre les dragons bleus et voudrait partir quelque part dans son coin. Si c’était le cas, elle ne le retiendrait pas. Qu’il fasse ce qu’il avait envie. Elle lui offrait une opportunité, rien de plus. Le petit ne semblait pas réagir plus que cela : au moins n’avait-il pas grogné de mécontentement. C’était déjà ça.

Des pas se firent entendre dans le couloir. Morgane supposait qu’il s’agirait peut-être de Tarkan mais dans le doute… Elle se leva et dit au petit :

« Reste-là, je vais voir qui c’est. »


Morgane passa la tête par la porte et reconnut la tête de Tarkan. Elle dit rapidement au petit :

« C’est un ami, c’est bon. »


Puis elle sortit de nouveau la tête pour saluer son matelot avec son plus grand sourire. Elle ignorait s’il prendrait d’un bon oeil qu’elle ait amené un enfant ici… Mais ce n’était pas comme si elle avait pu abandonner le petit dehors. Quel monstre ferait ça ? Pas Morgane. Elle avait certains principes.

« Salut Tarkan, comment ça va ? »

Demanda-t-elle avant de l’arrêter pour éviter qu’il tombe de suite sur le petit.

« J’ai ramené une nouvelle recrue. »

Dit-elle avant de finalement entrer pour se mettre devant le petit.

« Il s’appelle Azel. Azel, voici Tarkan. »

Quelque chose lui disait que Poulpy allait mal prendre cette présentation… De toute façon il se plaignait tout le temps !

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Tarkan Yami le Mar 3 Oct - 17:35

Tarkan rentrait d’une journée bien remplie qui était encore loin d’être terminée : la soirée s’annonçait plaisante. Le jeune homme avait continué à avancer dans ses recherches d’Aktech et autres objets qui auraient pu avoir une utilité dans leur voyage. Même si sa relation avec Morgane avait commencé à se révéler particulièrement douce-amère, Tarkan n’avait pas perdu sa motivation quant à quitter Öazys avec les Dragons Bleus. Il fallait bien avoué qu’au fond, il ne détestait pas tant que ça d’avoir trouvé une rivale à sa hauteur en matière de coups bas. D’autant qu’ils avaient plus de points communs qu’il n’y paraissait. Morgane au moins avait le mérite de ne pas lui faire de discours pompeux à propos de ses nuits volages en lui racontant des histoires d’amour unique à l’eau de roses !

Avant même d’avoir pu atteindre son palier, le jeune homme fut accueillit par la capitaine, qui le salua en lui demandant comment il allait :

- Ca va… Répondit Tarkan en montant les dernières marches, se demandant toutefois que lui valait un accueil aussi sympathique avant même qu’il n’ait pu entrer chez lui.

Il commençait à connaitre un peu Morgane et il ne put s’empêcher de trouver ça particulièrement louche. Cela devait forcément cacher quelque chose…
Elle lui annonça alors qu’elle avait ramené une nouvelle recrue.

- Aah ? S’enquit Tarkan.

Morgane entra et Tarkan suivit, elle lui présenta la nouvelle recrue, un dénommé Azel. Le matelot aux cheveux blancs aperçu le nouveau en question derrière Morgane et esquissa un rictus :

- Un gamin ? Sérieusement ? Tu te fiches de moi là ? C’est quoi cette histoire ? Depuis quand t’embarques des gosses sur un navire ? Et rassure-moi, tu comptes pas me faire jouer les nounous en plus ?

S’il y avait bien une chose avec laquelle Tarkan avait du mal en plus des animaux, c’était bien les enfants !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Mar 3 Oct - 20:33

Le gamin était resté sage alors que la dénommée Morgane s'était attaquée aux soins de sa jambe. Quand bien même ce fut douloureux le petit était demeuré parfaitement immobile, bien sur il avait serré très fort les dents et de temps à autres un vague râle s'échappait d'entre ses crocs serrés malgré sa volonté mais il ne s'était pas dérobé aux soins, pas plus qu'il n'avait laissé échapper la moindre larme. Il ne voyait aucun intérêt aux pleurnicheries, ce n'est pas comme s'il s'était trouvé quelqu'un pour venir le consoler s'il s'était laissé aller à tel comportement de toute façon. Le gamin avait jeté un regard vers sa jambe à présent soignée une fois que la brune avait eut fini. Il se hasarda à faire un pas puis un autre mais bien sur il en faudrait plus pour qu'il cesse de boiter.

Le gamin leva un regard interrogateur vers la jeune femme qui ramenait une étoffe de tissu qu'elle lui passa autour du cou avant de lui faire un très long discours qu'il ne comprit pas vraiment pour être honnête. De ce qu'il en retenait c'était qu'à présent il s'appelait Azel et que Morgane avait réussi à caler le mot bleu à de très nombreuses reprises dans la même phrase. Le petit garçon attrapa le foulard entre son pouce et son index et caressa doucement l'étoffe. Ca lui grattait un peu le cou mais le tissu était bien plus propre que les guenilles qu'il portait sur le dos, il tira un peu dessus, portant le morceau de tissus à sa bouche pour le mâchouiller avec intérêt comme eut fait un très jeune chiot jusqu'à ce que du mouvement se fit entendre non loin. Le gamin se redressa en poussant un grognement sourd tout en s'agitant nerveusement.

Morgane lui avait ordonné de ne pas bouger et si l'enfant avait eut très envie de ramper sous le premier meuble assez haut pour accueillir sa petite carcasse il demeura parfaitement immobile à fixer la porte avec de grands yeux écarquillés. Si la brune tenta de le rassurer, des mots tels que "ami" n'avaient pas beaucoup de sens pour lui, il continua donc de grogner sourdement jusqu'à ce qu'un homme n'entre à son tour dans la pièce.

Azel dévisagea le nouvel arrivant fixement, ne s'encombrant d'aucune manière de politesse à son égard, d'autant qu'il n'en connaissait aucune, il se mit à grogner de plus belle, sentant les réticences du dénommé Tarkan à son égard toutefois il n'avait eut aucun mouvement vers l'autre, tant qu'il ne se sentirait pas menacé il n'irait pas plus loin que le grognement...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Mer 4 Oct - 9:51

Problème de chien errant

Azel

Tarkan fut quelque peu surpris de la tête de la nouvelle recrue, logiquement. Après tout, on ne pouvait pas dire qu’il serait un véritable atout dans leur équipage. Cela ferait une bouche de plus à nourrir et surtout quelqu’un à protéger. Mais c’était plus fort que Morgane : elle avait pris sa décision. Poulpy lui demanda si elle se fichait de lui, depuis quand elle embarquait des gosses sur un navire et surtout s’il devrait jouer les nounous. Le capitaine garda une voix assurée et dit calmement :

« Je ne me fiche pas de toi. Azel fait officiellement parti des nôtres. J’embarque ce gosse et ce sera le seul de moins de seize ans. Et non, tu n’auras pas à jouer les nounous : je m’occuperai de lui. Personne n’aura cette responsabilité à part moi. En soit, ça ne changera rien pour toi. »

Dit-elle très sérieusement. Après tout, elle était libre de recruter qui elle voulait.

« Je te tenais juste au courant du recrutement. »

Elle enleva son manteau et lui montra ensuite les tas de choses qu’elle avait récupéré pour l’expédition. Il y avait de quoi faire. Le capitaine n’avait pas chômé avant de trouver Azel. Les dragons bleus auraient de quoi manger, se protéger du soleil et de quoi s’hydrater.

« J’ai également récupéré tout ceci. Ce sera nécessaire pour notre traversée du désert. Je pense que nous devrions y aller très prochainement. J’ai trouvé une quinzaine de mecs assez costauds qui voulaient bien faire partie de l’expédition jusqu’à Sèvia. Ils feront bien l’affaire. Tu les rencontreras demain matin : il y aura un brief tous ensemble. Rassure-toi, ce sont tous des adultes. Et nous partirons sans doute après-demain, donc profite de tes dernières heures dans cette ville pourrie. »


Morgane sourit au matelot et se dirigea vers son petit protégé qui grogné comme un chien. Le capitaine arriva à sa hauteur et lui caressa tendrement les cheveux. La jeune femme ne justifierait pas son choix sauf si Tarkan insistait vraiment. Dans tous les cas, elle ne reviendrait pas sur son choix. Le petit les suivrait. Dans tous les cas, c’était ça où il serait morts de faim dans les rues d’Öazys. Autant qu’il les accompagne.

D'ici là, Morgane comptait passer la nuit ici avec le petit. Faudrait-il encore que Tarkan les y autorise. Si ce n'était pas le cas, elle trouverait bien un autre logement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Tarkan Yami le Sam 7 Oct - 20:22

Voilà que le mioche s’était mis à grogner comme un animal. Elle s’était approchée du môme pour lui caresser les cheveux sous le regard rempli d’incompréhension du matelot. Non mais franchement, elle n’était tout de même pas sérieuse quand elle parlait d’embarquer ce sauvageon avec eux ? Mais non, apparemment, elle ne se fichait pas de lui, elle lui assurait qu’il faisait officiellement partie de l’équipage des Dragons bleus.

- Hahaha ! Se moqua Tarkan en secouant la tête. C’est n’importe quoi ! Il ne tiendra pas une seconde sur le navire ! Et crois-moi, tu ne seras pas toujours là pour le protéger… Tu t’occuperas de lui ? Mais je te rappelle que tu es capitaine, tu ne pourras pas toujours jouer les nounous : tu as déjà un navire et un équipage à gérer. Ou alors, il aurait fallut que tu sois femme au foyer!

Tarkan était persuadé que Morgane serait vite dépassée. Enfin, ce n’était pas son problème, si elle voulait s’encombrer de ce mouflet grand bien lui fasse ! Mais qu’elle ne vienne pas pleurer chez lui après ! La capitaine qui semblait révéler un cœur d’artichaut – c’en était presque écœurant ! – ôta son manteau et lui révéla ce qu’elle avait récupérer de sa dernière expédition. Le départ était prévu pour bientôt, Morgane ayant réussi à recruter une quinzaine de gars plutôt costaud qu’il rencontrerait demain matin. Les choses commençaient à s’accélérer

De son côté, Tarkan n’avait pas chômé non plus. Il avait bien réussi à recruté quelques nouveaux membres, lui aussi, il en avait déjà fait part à Morgane auparavant. D’un autre côté, il avait rassemblé des Aktech’, des vivres alimentaires dont un bon stock d’épices, de quoi se couvrir, des objets de valeurs tels que des bijoux, des étoffes rares, des pièces d’art, des objets technologiques, etc. qu’ils pourraient éventuellement revendre ou échanger. Il expliqua ce qu’il avait récolté à Morgane en précisant qu’il avait pris soin de ne pas les stocker tous au même endroit. Tarkan préférait rester prévoyant, si quelqu’un venait à trouver ses trouvailles, au moins il ne se ferait pas tout dévaliser.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Dim 8 Oct - 21:40

Problème de chien errant

Azel

Tarkan avait l’air d’être vraiment choqué de son choix et lui dit qu’il ne tiendrait pas une seconde sur le navire. Il en rajouta une couche en disant qu’elle ne serait pas toujours là pour le protéger. Il lui fit comprendre que pour le choyer elle aurait dû être femme au foyer. Le capitaine haussa un sourcil et répliqua à son matelot :

« Ris, il va rester coller à ma bottes s’il est assez intelligent. Et il tiendra plus longtemps en vie avec moi que seul dans les rues d’Öazys, quoiqu’il en soit. C’est officiellement mon petit Azel Perivsky. S’il est assez fort, un jour il aura lui aussi son équipage et sera mon fier successeur. »

Morgane regarda Azel tendrement. Elle ne l’abandonnerait pas quoique puisse lui dire Tarkan. Sa décision était prise. Bien sûr, elle sentait qu’il y avait du vrai dans les paroles de Poulpy. Elle aurait beaucoup à gérer. C’est bien pour cela qu’Azel avait intérêt à ne pas la lâcher. Etrangement, elle ne s’inquiétait pas là-dessus. Elle avait l’impression qu’il serait collé à elle telle un petit chiot auprès de sa mère. Sinon… Hé bien, elle verrait bien. Dans tous les cas, s’il devait mourir c’est que tel était son destin. Dios avait des plans que les humains ne pouvaient toujours contrer. Ici ou dehors, d’une manière ou d’une autre, personne n’était réellement en sécurité. Quelle fin était préférable ? La faim ? La soif ? Les créatures ? Le capitaine avait choisi les créatures. Au moins aurait-elle pu se battre pour sa survie plutôt que de subir sa destinée. Elle prenait en main sa vie, quel qu’en soit le prix, le tout pour une juste cause.

Pourquoi avoir choisi de mettre sa descendance sur le petit ? Sans doute car elle n’était pas certaine d’avoir un jour des enfants. Alors, peut-être était-ce le destin qui l’avait mis sur son chemin. C’était ce qu’elle se dit. Au moins était-il désormais relié à quelqu’un, il était son fils adoptif. Elle n’avait fait aucun papier mais dans la piraterie, il n’y en avait pas forcément. Chaque capitaine jugé ce qu’il y avait de mieux. Morgane avait bien mieux à faire que de remplir de la paperasse !

Tarkan lui expliqua ce qu'il avait récupéré des choses et qu'ils les avait dispersées ci et là pour plus de sécurité. Elle hocha la tête. Il avait même recruté lui aussi des hommes. Il avait fait un très bon travail. Comme quoi, il avait beau être un emmerdeur, il n’en oubliait pas pour autant de faire son travail. Leur survie était en jeu, en même temps. Néanmoins, le capitaine ne manquait pas de féliciter ses matelots lorsqu’ils agissaient bien.

« Je te félicite Tarkan, tu as été exemplaire. Je suis très fière de toi. »

Elle lui déposa un baiser sur la joue avant de lui sourire malicieusement.

« Demain nous fixons les dernières choses et après-demain les choses sérieuses commencent. »

Le capitaine fixa Azel et s’accroupit pour lui parler.

« Demain tu viens, mais il va falloir que tu prennes une petite douche. »

Le pauvre petit sentait la bête sauvage, c’était peu dire. Morgane était presque étonnée que Poulpy ne s’en soit pas encore plaint d’ailleurs.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Lun 9 Oct - 19:36

Azel n'avait bien que faire des disputes à son sujet, pire, non content de ne pas y prêter attention il n'écoutait même pas, préférant tracer des figures plus ou moins complexes sur le sol avec son doigt l'air passablement ailleurs, toutefois il l'avait bien entendu, il resterait avec la dénommée Morgane, bien qu'il n'eut pas tout suivi quant aux arguments qu'elle avaient avancés. Une chose était certaine, il comptait bien ne pas la lâcher d'une semelle, d'ailleurs il s'était finalement rapproché abandonnant sa stéréotypie pour venir s'asseoir aux côtés de la jeune femme, ignorant délibérément l'autre aux propos et à la mine qui lui semblaient si antipathiques.

Encore une fois le gamin n'éprouvait pas grand intérêt pour les histoires de récupérations, de recrutement et de traversées du désert. Ce n'est pas comme s'il y comprenait grand chose, il fixait donc les moindres recoins de la pièce jusqu'à ce que... Morgane ne dépose une bise sur la joue de l'autre. Le gamin le regarda fixement avant de se mettre à grogner. Un son sec et bref accompagné d'un regard mauvais qui dévia sur la brune qui s'était accroupit face au lui. Aussitôt son expression avait changée pour se décomposer quelque peu à l'annonce de la jeune femme.

Le gamin poussa un gémissement, guère ravi à la perspective de prendre une douche, qu'elle soit petite ou non. S'il adorait patauger dans l'eau, essentiellement boueuse et vaseuse, être contraint de le faire par une tierce personne ne l'avait jamais vraiment emballé. Tout doucement il commença à se reculer.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Tarkan Yami le Ven 13 Oct - 20:13

Les marques d’affections que le capitaine adressait au morveux horripilaient Tarkan. Non mais franchement, c’était quoi ce comportement maternant de la part du capitaine ? C’en était décevant… Même le baiser qu’elle posa sur la joue ne suffit pas à contenter le jeune homme qui ne manqua pas de remarquer les dessins invisibles que le gamin traçait sur le sol du bout du doigt.

Morgane lui fit savoir que demain, ils fixeraient les derniers préparatifs nécessaires avant de passer aux choses sérieuses. Puis elle reporta à nouveau son attention sur le gamin qui grognait comme une bête sauvage. Elle lui dit qu’il les accompagnerait demain, mais qu’avant il allait devoir prendre une douche :

- Ca c’est sûr ! Tu empestes comme un rat mort ! Et vu la crasse et l’odeur que tu te trimballes, c’est pas d’une goutte de gel douche qu’il te faudra mais bien tout le tube ! Mais au fait capitaine, j’ose espérer que tu n’envisages pas de garder ce môme chez moi ? Dit-il sur un ton qui collait parfaitement au sourire sarcastique qu’il affichait.

N’imaginez pas un seul instant que Tarkan éprouverait un quelconque remord à mettre un gamin à la rue. S’il y avait bien une qualité qui lui faisait défaut, c’était bien l’empathie ! Tarkan n’en avait aucune. Après tout, il était difficile de développer un tel trait de personnalité quand on n’a jamais pu compter que sur soi-même. Pourquoi devrait-il avoir pitié de ce môme ? Il y en avait tant d’autres qui erraient dans les rues d’Öazys, alors qu’est-ce que ça pouvait changer ? En tout cas, il n’avait pas l’intention d’obéir aux caprices du capitaine Brownie ! Après tout, qu’avait-il à y gagner, lui à héberger ce mouflet ? La reconnaissance et la gratitude de Morgane, peut-être ? La belle affaire ! Il n’en avait que faire de cela ! Et qu’elle n’espère pas l’amadouer avec des baisers et des caresses : ça ne prenait pas à tous les coups et Tarkan n’aimait pas ne se contenter que d’une seule partenaire alors qu’elle n’aille pas croire qu’il était aussi facile à dompter !

Et puis avec le gamin sous les yeux, il serait difficile de le convaincre : sa vue l’agaçait et le voleur ne s’en cachait pas, bien au contraire.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Morgane Perivsky le Ven 13 Oct - 22:25

Problème de chien errant

Azel

Azel était rigolo. Il avait grogné sur Tarkan lorsque Morgane lui avait fait un baiser sur la joue. Par contre, il se mit à couiner lorsque l’on parla de douche. Pourquoi les enfants étaient-ils tous aussi réticents à se laver ? A croire que ça les amusait d’être dégoûtant. Dans tous les cas, le capitaine et son matelot étaient bien d’accord sur ce point : l’odeur était épouvantable. Forcément, Poulpy sous-entendait qu’Azel n’était pas le bienvenue ici et qu’il espérait qu’elle ne pensait pas le laisser dormir ici. A croire qu’elle avait deux enfants à charge à cet instant précis. On aurait dit le grand frère qui faisait sa crise existentielle. « Je veux rester fils unique » blabla… Pitié… Elle avait des débats bien plus importants à mener.

Le capitaine ignora donc totalement la question du jeune homme pour se concentrer sur l’enfant. Il fallait le convaincre d’agir pour son bien et le lui faire comprendre. Se souvenant de son entrain pour la nourriture, Morgane lui tint ces mots :

« Azel, tu vas aller dans la douche et te laver. En sortant, tu auras le droit à une pomme. »

Quelle chance qu’elle en ait laissé quelques-unes cachées dans l’appartement de Tarkan. Cela permettrait de motiver l’enfant. En effet, il accepta de la suivre dans la salle de bain ? Néanmoins il affichait une tête franchement peu réjouie. On aurait dit que Morgane l’emmenait à l’abattoir voire pire. Ne se laissant pas perturbée par son expression, le capitaine le conduit sous la douche, une fois qu’il eut enlevé ses vêtements. Que son état était misérable. Il était grand temps que quelqu’un prenne soin de lui. A rester comme cela, elle n’aurait pas été étonnée qu’il chope des maladies et en meurt.

La bouteille de savon servie toute entière. La crasse était présente par couche. C’était comme s’il s’était roulé dans la boue encore et encore pour se créer une croute protectrice. Pauvre Azel… Bien sûr Morgane avait veillé à ne pas trop asperger sa blessure.

Après un bon acharnement, il finit par ressortir de la douche, tout propre. Il sentait même bon ! Bien sûr, Morgane avait également savonné ses cheveux. Heureusement, le petit n’avait pas de poux. Ça aurait été problématique sinon de convaincre Tarkan qu’il reste.

Morgane le laissa se rhabiller et ne le força pas à subir l’épreuve du sèche-cheveux. C’était déjà bien qu’il soit propre. Sa chevelure sècherait naturellement. Morgane lui rendit son bandeau bleu qu’il aimait apparemment mâchonner. Ça devait être affectif, c’est ce qu’elle se dit.

Le capitaine revint dans la pièce et donna la pomme à Azel avant de s’allonger à même le sol. Elle avait bien compris que Tarkan ne partagerait pas son matelas avec eux. Qu’importe, ce n’était pas la première nuit que Morgane connaîtrait sans lit. Ça ne la dérangeait pas. Elle invita Azel à s’installer à côté d’elle tandis qu’elle dit naturellement à son matelot :

« Bon, mieux vaut se coucher tôt. Une rude journée nous attend demain. Bonne nuit Tarkan. »

Mieux valait ne pas l’appeler Poulpy pour le moment. Elle ne voulait pas spécialement être jetée à la porte, pas tant pour elle que pour Azel.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Azel NamelessSauvageon
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Problème de chien errant

Message par Azel Nameless le Sam 21 Oct - 19:26

Azel n'avait que faire de l'avis de Tarkan à son sujet, d'autant qu'on va pas se le cacher, empester il connaissait pas ce mot, enfin pas besoin d'être un génie pour deviner que ça n'était pas hyper positif et que ça avait tout avoir avec les raisons pour lesquelles il était contraint à prendre une douche. Au moins Morgane avait-elle eut le bon sens de lui proposer une contrepartie qui le motivait un peu plus à aller s'asperger inutilement d'eau. S'il était impatient de dévorer sa récompense, il n'en faisait pas moins une moue qui laissait deviner toute l'aversion qu'il avait pour l'exercice. C'est pourtant docile qu'il emboîta le pas à l'autre et se débarrassa des guenilles qui lui servaient d'habits pour accepter de se glisser sous le jet d'eau. Le petit avait cru qu'il suffirait de vaguement se laisser asperger pour gagner enfin la tranquillité mais il du rester encore et encore alors que l'eau et le savon embarquait la crasse qui le recouvrait.

L'épreuve dura un certain temps mais le gamin devait admettre qu'il se sentait bien mieux ainsi, au point qu'il fut presque réticent à remettre ses nippes crasseuses mais s'il n'était ni très pudique ni assez grand pour choquer la ménagère moyenne de par sa nudité il avait très bien compris que ça ne se faisait pas et il se rhabilla sans trop faire d'histoires.

Après la douche venait la récompense, il dévora la pomme avec autant de férocité qu'auparavant avant de fixer Morgane qui semblait l'inviter à s'installer à ses côtés. Le gamin hésita un peu avant d'aller la rejoindre pour se blottir contre elle, non sans jeter un regard appuyé en direction de Tarkan. Jouait-il de provoc' ? Pas totalement, n'en ayant pas vraiment conscience, mais il y avait un peu de ça.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum