La guerre est déclarée [PV Captain Brownie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

La guerre est déclarée [PV Captain Brownie]

Message par Tarkan Yami le Mar 26 Sep - 17:41

Tarkan était parti, persuadé que Morgane avait compris la leçon : elle ne ferait pas ce qu’elle veut de lui ! S’il n’était pas certains qu’elle nettoierait, il était bien loin d’imaginer la “surprise“ que lui réservait le capitaine pendant qu’il avait décidé d’aller se prendre du bon temps !

Mais avant, il lui avait fallut se laver et se changer, car il était tout recouvert de gel et sortir dans un tel état était juste impensable ! Quand on n’a pas que des amis et qu’on est suffisamment malin pour ne pas se faire prendre, on évite de se contenter d’un seul refuge. Aussi le petit appartement officiel de Tarkan n’était donc pas le seul endroit où il se posait. Il en avait d’autres et avait ses réserves dans chacun d’eux. Il se rendit dans l’un de ceux-ci, prit des vêtements propres et une serviette avant de filer se baigner dans l’eau claire de l’oasis qui se trouvait à proximité. Une fois propre et changé, le jeune homme était parti passé sa soirée dans un bar en bonne compagnie.

Après une nuit bien mouvementée, Tarkan avait décidé de rentrer chez lui au petit matin et de voir ce qu’il en était avec Captain’ Brownie. Le nouveau membre de l’équipage des dragons bleus ouvrit la porte et resta figé un moment.

- Dites-moi qu’je rêve !... Dit-il sous le choc en découvrant son appartement sens dessus dessous et visiblement “nettoyé“ avec du gel ! Oui, oui, du gel ! La jeune femme en avait fichu partout ! Elle avait même tagguer son mur et son matelas était trempé !!

- MAIS PUTAIN LA SALOPE !! Explosa-t-il.

Ok, il ne s’attendait pas à ce qu’elle ait nettoyé, mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle fiche un bordel pareil ! Ah elle voulait jouer à ce petit jeu ? Très bien, il serait son adversaire. En matière de coup bas, Tarkan n’était pas en reste. Et puisque Morgane faisait preuve d’une telle inventivité, Tarkan se promettait d’y mettre le paquet, lui aussi. Rirait bien qui rirait le dernier !

Mais avant, il allait lui falloir trouver quelqu’un qui voudrait bien faire le ménage. C’est qu’il connaissait bien quelques filles faciles et dont le niveau ne volait pas très haut pour accepter de faire le sale boulot à sa place. Il n’allait quand même pas perdre son temps à nettoyer les conneries du capitaine quand bien même il s’agissait de son propre appartement !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La guerre est déclarée [PV Captain Brownie]

Message par Morgane Perivsky le Dim 1 Oct - 22:16

La guerre est déclarée

Tarkan

Morgane avait pris son temps pour revenir le lendemain matin. Tout d’abord, elle avait volé de quoi petit déjeuner et puis elle avait trainé ci et là. Elle avait voulu être certaine d’arriver après Poulpy, histoire de voir sa tête. Alors qu’elle montait les escaliers, elle entendit un hurlement. C’était la douce voix de son matelot qui venait apparemment de la traiter de fille de joie. La nouvelle décoration ayant fait son petit effet, Morgane apparut dans l’encadrement de la porte avec un sourire malicieux non dissimulé. Elle dit de sa voix volontairement provocatrice :

« Oh, Poulpy, comment te portes-tu en cette douce matinée ? N’était-ce pas ta voix que j’ai entendue à l’instant ? »

Elle rit de bon cœur et ajouta en faisant un petit signe de la main :

« Je t’avais dit de ne pas me chercher. A ce jeu, tu ne peux gagner et on peut continuer indéfiniment. Si tu es têtu, je le serai toujours plus. »

Le capitaine ne s’avança pas dans l’appartement, de peur de glisser sur le gel qui recouvrait le sol. Revoir son œuvre de bon matin était assez jouissif. Elle pouvait constater qu’elle avait réellement fait un excellent travail : c’était du grand art. Tarkan l’avait confirmé en pestant de la sorte. Sa vengeance avait été accomplie. Forcément, elle se doutait qu’il voudrait très rapidement se venger mais elle ne fuierait pas. En tant que capitaine, elle était capable de faire face à la fureur de ses matelots. S’il voulait poursuivre encore et toujours leurs chamailleries, ils le feraient. D’une manière ou d’une autre, elle lui prouverait qu’elle aurait toujours le dessus et que jamais elle ne perdait patience. Elle se battrait jusqu’à la nuit des temps.

« Tu ne croyais pas sincèrement avoir gagné juste parce que tu me laissais dans la pièce avec un seau ? Ce serait terriblement mal me connaître. »

Comme si elle allait suivre ses ordres parce qu’il était parti. Il était si naïf ! La brune secoua la tête et lui dit :

« Avoue, ça te plait les filles qui ont du caractère. T’aimes bien embêter ton monde et qu’on te le rende. »

Elle rit de bon cœur en s’attendant logiquement à une remarque cinglante. Il allait la démonter, c’était le jeu. Morgane saurait trouver une réponse adaptée. Et s’il tentait de l’amadouer, elle ferait tout pour ne pas se laisser prendre. Il n’allait pas devenir mielleux après un tel affront de sa part. Il voudrait se venger tôt ou tard. A sa place, c’est ce qu’elle aurait fait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La guerre est déclarée [PV Captain Brownie]

Message par Tarkan Yami le Mar 3 Oct - 14:52

Tarkan se frottait le front, il n’avait quasi pas dormi cette nuit, trop occupé à s’amuser et à boire, il avait dans l’idée de rentrer chez lui se reposer, mais il voyait l’option repos inopinément se postposer étant donné l’état dans lequel Morgane avait mis son appartement. Et voilà que la voix de la coupable se faisait entendre. Tarkan reprit une certaine contenance et esquissa un sourire crispé tandis qu’elle le narguait en demandant si ce n’était pas sa voix qu’elle avait entendu là. Aah elle jubilait et, bien loin de s’en cacher, elle semblait même en être fière !

Elle se mit à rire en faisant un petit signe de la main, expliquant qu’elle l’avait prévenu qu’il ne fallait pas la chercher et que s’il était têtu, elle l’était d’autant plus. Eh bien, voilà un trait de caractère commun : il était effectivement têtu. Mais il avait aussi l’avantage de savoir faire preuve de patience.

- Tu ne croyais pas sincèrement avoir gagné juste parce que tu me laissais dans la pièce avec un seau ? Ce serait terriblement mal me connaître. Avait-elle ajouté.
- C’est vrai, je t’ai sous-estimé, pardonne-moi : cela ne se reproduira plus.

Tarkan était-il en train de faire comprendre qu’il se montrerait plus docile sous prétexte qu’il venait de se faire bien avoir ? Non, loin de là. Le jeune homme savait se montrer plutôt rancunier et il n’était pas du genre à aimer se faire dominer, encore moins par une femme…

- Avoue, ça te plait les filles qui ont du caractère. T’aimes bien embêter ton monde et qu’on te le rende.

Tarkan sourit et fit face à Morgane, plantant son regard violet dans celui de la capitaine.

- On va dire que ça met un peu de piment dans la vie, mais ne crois pas t’en sortir aussi facilement, tu as peut-être remporté cette bataille, mais pas la guerre ca-pi-tai-ne ! Il susurra ce dernier mot à l’oreille de la jeune femme dont il s’était rapproché. Puis, il lui saisit subitement le poignet et la tira à l’intérieur de l’appartement mi-collant, mi-glissant avant de la pousser sur le matelas encore humide et l’y immobilisa couchée en maintenant ses poignets et en se penchant au-dessus d’elle.

- De quoi tu m’avais traité déjà ? De poulpe visqueux ? Alors si tel est le désir du capitaine, je serais un poulpe visqueux...

Et le jeune homme de laisser s’écouler un long filet de bave qui alla atterrir sur le visage du capitaine qui allait très bientôt regretter d’avoir voulu jouer à la plus maligne avec Tarkan qui savait aussi manquer d'élégance si cela lui permettais de jouer de mauvais tours.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgane PerivskyCapt'ain blue
Capt'ain blue
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La guerre est déclarée [PV Captain Brownie]

Message par Morgane Perivsky le Sam 7 Oct - 19:46

La guerre est déclarée

Tarkan

Tarkan était rusé et n’abandonnait pas facilement. Il était donc logique qu’il essaie de retourner la situation en son avantage. Morgane avait prévu pas mal de choses mais certainement pas qu’il lui bave dessus ! Le capitaine ne put retenir un cri de dégoût. Elle s’agita, essayant de retrouver l’usage de ses poignets pour ne pas subir l’outrage d’avoir de sa bave sur le visage… En vain ! Ce fils de poulpe allait le payer très cher. Morgane était extrêmement en colère. Pour qui se prenait-il ?! Ah il voulait VRAIMENT passer aux choses sérieuses, il allait vite déchanter. Elle avait pris son geste comme la pire des offenses.

Rapidement, le capitaine profita du fait qu’il soit très proche pour lui foutre un puissant coup de tête dans le nez. Ca allait le refroidir un moment. Elle profita de la surprise pour donner un coup violent dans son torse, de la main qu’elle avait libéré. Puis, de l’autre, elle le poussa pour se redresser. Du revers de la main, elle essuya sa bave en affichant une grimace de dégoût. Quel gros dégueulasse !

« Non mais ça va pas ?! Tu croyais vraiment que j’allais me laisser faire ?! T’es vraiment maso sur les bords...  »

Elle l’attrapa par le col, sans glisser sur le sol, et le souleva. En plus d’avoir reçu sa bave, ses vêtements avaient été trempés par le matelas. Quelle sensation désagréable ! Le capitaine n’avait vraiment pas apprécié son comportement. Bien qu’avec le recul, il avait joué sur ce qu’elle avait dit… C’était quand même bien trouvé. Mais, en tant que référent de l’autorité, elle se devait de montrer qu’elle n’était pas une rigolote. Si elle lui laissait agir de la sorte ici, comment les choses se dérouleraient dans un mois ? Elle ne voulait pas que tout cela tourne à l’anarchie ou à la mutinerie et que Tarkan donne des idées à ses autres matelots.

« Bon, assez joué. Je peux supporter tes provocations mais la bave est l’étape que tu ne franchiras plus. Recommence ça, je te brise tes parties sensibles. Est-ce clair ?! »

On pouvait voir à son regard qu’elle ne blaguait pas. Des fois, Morgane savait vraiment faire preuve d’autorité. Est-ce que Tarkan la prendrait seulement au sérieux ? Etant donné sa position, il avait à priori intérêt. Rien ne l’empêcher de se défouler un peu plus sur lui.

« Je n’ai pas envie de te faire du mal, ce n’est pas mon intérêt. Ne m’y force pas. »

Dit-elle en le fixant dans les yeux d’un air plus que sévère.

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarkan YamiEmmerdeur professionnel
Emmerdeur professionnel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La guerre est déclarée [PV Captain Brownie]

Message par Tarkan Yami le Lun 9 Oct - 20:51

Le hurlement que poussa Morgane lorsque la bave de Tarkan atterrit sur son visage ne fit qu’amuser le vil voleur qui rit aux éclats. Mais pas pour longtemps, un violent coup de tête du capitaine le fit lâcher prise et reculant en poussant un cri de douleur, tandis que ses mains s’étaient posées par réflexe sur son nez douloureux. Ses doigts se couvrirent de sang : elle n’y avait pas été de main morte. Pendant ce cours laps de temps, le capitaine des dragons bleus avait essuyé la bave de son visage et revint à l’assaut, en attrapant Tarkan par le col pour le soulever. Elle avait de la force ! Mais Tarkan était un poids plume aussi… Il risquait de vite voler par-dessus bord s’il persistait dans cette voie ! Et pourtant, il n’était pas prêt de s’arrêter. Ooooh que non, la partie ne faisait que commencer !

Morgane le réprimanda sévèrement, lui faisant savoir qu’elle pouvait encore supporter ses provocations, mais que lui baver dessus était une limite qu’il n’avait plus intérêt à franchir. Elle lui promit de lui briser les parties sensibles s’il s’avisait de recommencer. Son intuition lui disait qu’elle ne plaisantait pas et qu’elle était bien capable de le faire… Bonjour les dégâts !
Elle conclut en disant qu’elle n’avait pas envie de lui faire du mal, que ce n’était pas son intérêt, et lui demandait – le suppliait ? – de ne pas l’y forcer.

Tarkan essuyait le sang qui coulait de son nez à l’aide d’un tissu bleu qu’il avait subtilement dérobé au capitaine, puis plongea ses yeux violets dans le regard sévère de la jeune femme.

- T’as foutu mon appart’ sens dessus-dessous, je t’ai recouvert de bave et là tu viens de m’exploser le nez : on est quitte. Pour cette fois… Précisa-t-il.

En ce qui concernait les limites, Tarkan n’en avait justement aucune. Il avait la plus grande partie de sa vie survit seul dans les rues d’Öazys. Dans sa petite enfance, il n’avait jamais été utilisé que comme objet de mendicité, jusqu’à ce qu’il soit devenu suffisamment grand pour voler… Quelles limites pouvait-il avoir appris dans cet univers de requins ? Mais Tarkan était bien loin de se plaindre, au contraire, il avait toujours su s’adapter et pour ce faire, il ne s’était jamais fier qu’à lui-même et avait toujours été son propre chef ! Alors Morgane allait avoir bien du fil à retordre avec Tarkan qui n’était pas prêt de s’assagir, bien au contraire !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum